Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 17:39

 

Les attaques de Paris doivent-elles entraîner un changement de stratégie de la part de la France dans sa lutte contre les djihadismes ?

Oui, j'appelle à un aggiornamento diplomatique car le terrorisme n'est pas uniquement une question intérieure, dû à nos failles en matière de sécurité, d'intégration ou d'éducation. C'est une conséquence de la montée en puissance d'un totalitarisme islamiste observable du Pakistan au Nigéria. C'est une crise mondiale. Face à cette menace, la France a le devoir de s'interroger sur l'efficacité de la lutte qu'elle mène avec ses alliés. La stratégie occidentale au Proche-Orient est un échec. L'intervention de l'OTAN en Afghanistan n'a pas porté ses fruits ; l'Irak et la Libye sont en situation de chaos ; la Syrie connait une guerre civile et constitue le foyer le plus dangereux dans la région ; le Yémen n'a quasiment plus d'Etat... Les pays arabes et du Moyen-Orient, ainsi que les pays africains, sont les premiers menacés par le terrorisme. Il n'y a donc pas de choc de civilisations mais bien un fléau global.

 

Quelles leçons doit en tirer François Hollande ?

Il ne faut plus raisonner comme du temps de la guerre froide, avec l'OTAN et un front commun constitué par les nations occidentales. Il faut élargir nos alliances. Tant que l'on n'entame pas une discussion sérieuse avec la Russie, il n'y a aucun espoir, à court terme, d'obliger Bachar Al-Assad à quitter le pouvoir en Syrie pour faire émerger un régime de transition. Quand il s'est agi de combattre le nazisme, nous n'avons pas hésité à nous allier avec Staline. Aujourd’hui, malgré nos différends, Poutine n’est pas Staline et nous avons le devoir commun d’éteindre l’incendie qui nous menace tous. Il faut aussi discuter avec l'Iran, qui est un grand pays et qui va monter en puissance dans la région. On a évidemment des sujets de contentieux avec Téhéran, notamment par rapport à la menace nucléaire. Mais penser que l'on va régler les problèmes du Moyen-Orient sans l'Iran est une impasse.

 

Quelle attitude avoir vis-à-vis des pays arabes ? 

Il faut davantage s'appuyer sur eux. Mais cela suppose de mettre devant leurs responsabilités quelques pays dont le rôle est ambigu. Cela concerne le Qatar et la Turquie. Ankara ne peut pas à la fois être engagée dans une campagne d'adhésion à l'Union européenne et en même temps, laisser les Kurdes se faire massacrer en Syrie, tout en laissant des djihadistes européens transiter par son territoire en toute impunité.

 

Le Qatar finance-t-il le terrorisme ?

Je n'ai aucune preuve mais à chacun de mes déplacements au Proche-Orient, j'entends dire que des organisations religieuses de plusieurs pays du Golfe financent des groupes terroristes. Des rapports des services de renseignement américains tendent à le démontrer. On ne peut pas rester dans le doute. En septembre, j'avais proposé que la France saisisse le Tribunal pénal international (TPI) pour crime contre l'humanité contre l'Etat islamique et ses complices. L'idée étant de déclencher une enquête internationale sur les financements de ces mouvements. La diplomatie française a pris cette initiative, qui est malheureusement bloquée pour le moment au conseil sécurité de l'ONU.

 

Nicolas Sarkozy n'est-il pas allé trop loin dans le rapprochement de la France avec le Qatar ?

Je suis solidaire de ce qui a été fait lors du précédent quinquennat. Que le Qatar investisse en France n'est pas la question mais son engagement contre le terrorisme doit être clair. Ou bien la France est impliquée dans une guerre totale avec des alliances sûres ou elle reste prisonnière d'un jeu oriental complexe et dangereux pour elle.

 

François Hollande doit-il être davantage à l'initiative sur la scène diplomatique ? 

Suite aux rassemblements du 11 janvier, le chef de l'Etat dispose d'une légitimité très forte pour obliger les occidentaux -et au moins les Européens- à repenser leur stratégie au Moyen-Orient. Il ne doit pas perdre de temps et être à l'initiative dès maintenant. Ensuite, il doit mener un dialogue sur l'effort de guerre. Angela Merkel ne peut pas venir à Paris manifester sa solidarité, sans participer à la lutte contre le terrorisme. Les Allemands doivent s'engager militairement ou prendre part au financement des opérations menées par leurs alliés.

 

Faut-il accroître les moyens militaires français au Sahel et en Irak ?

Non, car la France n'en a pas les moyens et ne peut pas non plus mener d'opérations militaires supplémentaires sur d'autres fronts, comme la Libye. Paris ne peut pas constamment être en première ligne et doit plutôt élargir la coalition qui lutte contre le terrorisme.

 

François Hollande veut adoucir le rythme de suppression des postes dans l'armée, cela suffit-il ? 

Non, il faut mettre un terme à la réduction des effectifs militaires prévue car sinon la France ne sera plus en mesure d'intervenir de manière autonome. En terme de budget, cela suppose de redéployer des crédits vers la défense nationale en revenant sur les créations de postes dans l'éducation, en diminuant les effectifs des collectivités locales, ainsi qu'en abrogeant les 35 heures dans la fonction publique. Passer à 39 heures permettrait de renforcer le service public sans multiplier les embauches.

 

L'UMP doit-elle prolonger l'unité nationale ?

L’unité nationale dépend d’abord des initiatives de François Hollande. C’est à lui et son gouvernement de faire les gestes pour avoir le concours les forces politiques du pays. La loi Macron est une occasion de faire un bout de chemin les uns vers les autres, en mettant un place un agenda national. Cela suppose que droite et gauche se mettent d'accord pour appliquer des réformes de nature à relancer la croissance. Je vais d'ailleurs déposer des amendements ciblés pour muscler ce projet de loi. Ils porteront sur le temps de travail dans les entreprises, sur l'assurance chômage, sur les seuils sociaux…

 

Soutenez-vous la proposition de l'UMP de prononcer la déchéance de nationalité ou l'indignité nationale pour les djihadistes français ?

La déchéance de nationalité pour les binationaux et l’indignité nationale ont du sens mais ces mesures sont surtout symboliques. Elles ne feront pas reculer des fanatiques qui sont dans une logique suicidaire.

 

Le regain de popularité de François Hollande peut-il durer ? 

Il a fait son devoir et c'est normal que les Français lui en soient gré. Mais tout va dépendre de ce qu’il va faire de ce regain de confiance maintenant. La crise est là et les fondamentaux n'ont pas changé : le chômage continue d'augmenter, la situation économique du pays se dégrade et la cohésion nationale est à l'épreuve. On peut réagir car la France est toujours debout !

 

 

Interview au Monde : "Il faut élargir nos alliances"

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

Klode 23/01/2015 10:44

Je suis de plus en plus Filloniste.
J'approuve vos idées.
Continuez M. Fillon.
Merci de soutenir Emmanuel Macron .

Stéphanie 23/01/2015 10:25

Relire le livre de Christopher Caldwell : "Une révolution sous nos yeux, comment l'Islam va transformer la France et l'Europe" (les Éditions du Toucan, 2011).
Sans autorité ni patriotisme en France, la culture musulmane va déborder sur la culture française. Cela n'est ni bien ni mal mais il faut le savoir. Cela sera de même dans les autres pays comme c'est déjà le cas au Pakistan et au Nigéria, comme vous le dites.
Dixit Christopher Caldwell : « une culture religieuse forte et un système contractuel basé sur la tolérance sont difficiles à concilier parce que, dans une telle rencontre, c'est toujours le côté qui ne veut pas négocier qui a l'avantage. Une religion qui ne doute pas de soi et qui prétend structurer toute l'organisation sociale mondiale, comme l'islam, n'est pas prête à transiger. »
Par ailleurs, élargir la vision au niveau mondial comme vous le faites est évidemment digne d'un président de la République dont le rôle est la représentation de la France à l'étranger.
Cordialement.

gbri 22/01/2015 16:50

D'accord avec vos propos, à quoi serviront 60000 autres postes d'enseignants ? alors qu'il faut de la reconnaissance et de la méthode pour le corps professoral, d'autant qu'ils ne demandent pas mieux de travailler plus pour gagner plus, ce sont eux, les enseignants qui avaient le plus massivement signé pour les heures sup. défiscalisées !
D'accord avec votre vision des affaires étrangères, pourquoi avoir attendu si longtemps avant de parler aux Russes ?, poussant Poutine à une attitude extrême, sans retour ? espérons que non...

Pascal Laborie 22/01/2015 15:52

D'autres part qui a intérêt à diviser les religions entre elles?
Ici dans le Golfe nous vivons la liberté telle que jamais la France ne la connaîtra
Ici les règles sont simples et il suffit de les respecter pour vivre heureux
La France ou ce qu'il en reste ferait bien de s'en inspirer
PRAGMA GÉNÉRATIONS FUTURES ....,
Vous êtes le seul à pouvoir comprendre et agir
Ne soyez pas prisonnier des règles Républicaines athées et sans morale ...
Le temps presse ....

Pascal Laborie 22/01/2015 15:46

Monsieur le Premier Ministre

Avec tout le respect que je vous dois...
Dire que le Golfe finance le terrorisme est une ineptie
Avez vous oublié que Oussama BL était un agent de la CIA?
Alors je vais être plus clair: Qui finance le terrorisme si ce n'est la finance?
Bien à vous
Amitiés
Pascal
Un expatrié qui voit la France comme un bien piètre Pays......

bibi 22/01/2015 14:44

très lucide il y a aussi un énorme travail a faire a l école

Christine 22/01/2015 14:12

Bonjour Monsieur Fillon,
Oui, notre alliance avec la Russie est indispensable, vous l'avez dit et redit, sans beaucoup d'écho jusqu'à présent. Et l'Europe ne doit pas se contenter d'un soutien moral. Votre vision globale de la situation est plus appropriée que celle de ce gouvernement qui passe son temps à chercher des extincteurs, alors que le feu couvait depuis longtemps. Quant aux 39 heures dans la fonction publique !... Il n'y a rien à attendre de ce côté hélas. Bien sincèrement.

Dom DELANDRE 22/01/2015 10:55

tout cela est de bon sens, c'est ce qui a manqué depuis trop longtemps à notre classe dirigeante. Espérons que ces événements dramatiques signent enfin le réveil de nos élites et que l'intérêt général l'emporte. Evidemment que Poutine et l'Iran doivent être réintégrés dans le "jeu" de part leur influence régionale.

Leclercq Yves 22/01/2015 07:19

Il me semble prématuré de se rapprocher de Poutine, tant que nous sommes en position de "demandeurs". Si les sanctions économiques ne sont jamais efficaces à court terme, elles affaiblissent peu à peu ceux auxquels il a été jugé nécessaire de les imposer. Dans l'état actuel probable de son esprit, la facture de son appui pourrait être "salée".

brandenburg 22/01/2015 06:31

bien sur la fin de la coalition otanesque qui a conduit à des catastrophes car soumise aux volontés des américains qui jouent des jeux multiples et s'emmêlent les pinceaux;bien sur la rapprochement avec la Russie mais inutile le comparaison avec la dernière guerre :cela n'a rien à voir et il faut aller plus loin;bien sur le rapprochement avec l' Iran mais assez sur le daner nocléaire de ce pays,une manipulation américaine;pourquoi rêver d'un régime de transition en Syrie qui est impossible et arrêter de diaboliser Assad en rétablissant une ambassade:sans elle,la France est soumise à toutes rumeurs propagées par tous et notamment les américains dans leur délirant de recoposer le moyen-orient:pour avoir de vrais informations,il faut être sur place;cette "coalition internationale est une hydre à cent têtes:impossible d'en couper une seule:l'Europe doit agir seule et ne faire confiance qu'à elle-même en définissant des objectifs clairs et raisonnables;bien sur la Défense;bien sur la fonction publique mais c'est 40 heures ,un point c'est tout:mettre fin au tabou des 39 heures qui ont déclenché les 35 heures prévues par mitterrand et reprises par jospin trompant les français en leur faisant croire qu'ils pouvaient travailler moins alors qu'ils travaillent deux mois de moins que les allemands aujourd'hui.Bref de l'audace,encore de l'audace ,toujours de l'audace mais pas pour détruire comme Danton mais construire!

Jean-Marc 22/01/2015 03:36

mouais ben il y a du boulot... Poutine n a pas bien digeré le dernier bateau made in France qui avait en son temps rendu un service politique à Sarko... du coup nous (enfin l europe) se voit bien embarassée avec un gazoduc qu elle devra payer si elle veut du gaz russe...
et comble de malchance nous voici donc conduit a etre a nouveau copain avec le petit frere russe (Assad) .
la GB n a t elle pas repris des relations diplomatiques avec la Syrie...
la Syrie qui fait jusqu a present( durera/durera pas ?) barrage aux coupeurs de tetes de Daech.. pendant ce temps la qatar ouvre une ambassade pour l opposition syrienne...
concernant le devoir de hollande ? ce sont les forces de police et renseignement qui ont fait leur boulot habitués comme d 'hab a travailler avec "leur b... et leur couteau..."
pire toute cette mascarade de bouquet de camera et baratin n a fait que flinguer le job des gendarmes n a aussi qu attiser les regards de travers, la defiance, des cultures les unes envers les autres.. si bien que finalement dans une sorte de course a l echalotte du cassage du FN on en arrive a sur exposer les difference culturelles et renforcer le FN...
les analyses concernant les scores de popularité de Mr Hollande sont bien des histoires de journaleux en mal de titres a sensation...certes F Hollande s 'en felicite...

les gens en ont ras le bol de tout ce baratin pendant que les boites ferment a tour de bras...
la pauperisation des classes moyennes est en marche et les votes des sans dents penchera vers les extremes...
concernant N Sarkozy ...

de Vendeuvre 21/01/2015 23:56

Cher Monsieur,
la France ayant eu la bonne idée de ne pas participer à l´agression et à la destruction de l´Irak par les anglo-américains em 2003 il me parait stupide et contre l´intérêt national de nous engager dans um combat perdu d´avance et qui encourage le terrorisme sur notre sol.
L´ ISIL est une armée irakienne sunnite (les moustachus) qui se bat contre le pouvoir shiite (les barbus) mis en place par ces génies géopolitiques que sont les Etats Unis et la Grande Bretagne, Pourquoi participons nous à cette guerre qui n´est pas la nôtre?
salutations.
A.de Vendeuvre

Iulius 21/01/2015 21:23

Mr notre ex-premier ministre serait il à 100 % d'accord avec les thèses de l'ex-conseiller affaires étrangères, Mr Chauprade ?
- Renouer avec La Russie, reconnue puissance tutellaire dans la région,
- ensuite faire le tri parmi les pays arabo-musulmans afin de limiter nos contacts avec ceux qui soutiendraient les djihadistes .
c'est déjà une forme d'Union nationale ....
cordialement, avec tous mes voeux

Jurong 21/01/2015 20:54

Cela fait plaisir de vous lire, clarté,cohérence, vivement dans deux ans et...

Cortizo 21/01/2015 20:48

Excellente analyse. oK union nationale mais ATTENTION a la réputation de Hollande de piéger ses adversaires ... Ne RIEN perdre de l'identité propre de notre groupe d'opposition....
Merci pour vos actions à defendre - plus que jamais - nos Valeurs.
Avec mes Voeux les meilleurs pour vous-même et vos proches.

Francois Carmignola 21/01/2015 20:36

Subtils décalages par rapport à la ligne du parti et affirmation de l'importance de la politique étrangère, précisément là ou Hollande ne fait rien. On a donc une position agressive, en avance d'un cran sur tout le monde. Bravo continuez sans relâche: vous êtes déjà en place !

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche