Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 15:01

Extraits de mon intervention ce midi sur le plateau de BFMTV 

 

Après cet accident de la Loi Macron, le gouvernement n'a plus de majorité pour conduire les réformes de fond indispensables à notre pays face à une crise économique et morale majeure. François Hollande a maintenant deux solutions : ou bien il dissout l’Assemblée nationale, et par l'élection les français trancheront, ou bien il choisit d'aller jusqu'au bout des échéances mais à ce moment là il faut mener à bien des mesures urgentes pour empêcher la glissade de l’économie française. Elles ne passeront que par un dialogue autour d'un agenda national, c'est-à-dire quelques réformes qui peuvent être acceptées par la droite et par la gauche, qui sont suffisamment puissantes pour avoir un effet sur l’économie et qui n’implique pas de collaboration ni de gouverner ensemble. Pour l'essentiel ce sont celles corrrespondantes aux amendements que j’avais déposés sur la Loi Macron : un assouplissement supplémentaire du temps de travail, des seuils sociaux, l’augmentation des seuils sociaux là où les partenaires sociaux n’ont pas réussi à se mettre d’accord, une réforme du Contrat de Travail et du Contrat de Travail... Ce sont des réformes sur lesquelles une majorité pourrait se consituer si il y avait une véritable volonté de sortir des jeux politiciens. Je renouvelle aujourd'hui cet appel au Président ...

 

Et si nous sortions des jeux politiciens ...

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

gilles 14/03/2015 15:21

http://www.leparisien.fr/politique/beziers-la-rue-du-19-mars-1962-debaptisee-nouvelle-polemique-14-03-2015-4603495.php
Je suis triste que le nom d'Elie de Saint Marc soit sali par cette récupération politicienne.
Cet homme devenu résistant à 19 ans à la vue de la débacle parvenant jusqu'à Bordeaux, la ville ou il se trouvait, n'a pas démérité au contraire.
Il a vu comme bon nombre d'officiers les coups de crosse donnés sur ordre à des villageois vietnamiens qui les avaient aidés et qui voulaient monter dans les camions lors du retrait de l'armée française. Il a vu le processus identique qui démarrait en Algérie alors qu'il était à la tête d'un régiment de l'armée française.
Enfin, c'est un homme de paix qui a écrit conjointement avec un homologue allemand soldat de son état comme lui, un livre décrivant les impressions et ressentis de part et d'autre des combats.
Je me souviens de lui témoignant dans des émissions sur arte d'une grande qualité, qui personnellement m'a fait découvrir une plus proche réalité de ce qui s'est passé lors de la 2e guerre mondiale, que les films américains classiques.
Bref, que les socialistes, pourtant à l'origine de la phrase célèbre "L'Algérie, c'est la France" et des pouvoirs spéciaux de police votés en faveur der l'armée, poussent des cris d'orfraie parce qu'on renomme une rue au nom de cet homme qui a été réhabilité, et décoré, qui a porté les valeurs de la France (et en a payé le prix par 5 ans de prison au nom des valeurs humaines qu'il considérait devoir porter) me semble assez politicien.
Ce qui est regrettable, c'est que cette récupération d'un homme d'une certaine noblesse au delà de sa particulue, soit mis en oeuvre par le FN.
En faisant cela, le FN ne se trompe pas, il va chercher les votes des pieds noirs ainsi que de tout ceux qui craignent les valeurs islamistes et communautaires.
Mais pour tout ceux qui aime l'histoire de notre pays, ses valeurs de résistance et d'humanisme, Elie de Saint Marc reste l'image de la modération et celle d'un homme cultivé, élevé dans le respect des valeurs de notre pays.
ceux qui disent le contraire, parce qu'il a donné son appui à un putsch temporaire au nom de ses valeurs et s'est opposé à son gouvernement sont des moutons suiveurs, qui crient dans le sens du vent, pardonnez moi l'expression.

gilles 10/03/2015 07:03

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2015/03/09/25001-20150309ARTFIG00250-departementales-un-parti-cree-pour-defendre-les-valeurs-des-musulmans.php
Inquiétant, un tel sentiment d'impunité quand il s'agit des valeurs de notre pays.
le PS à côté ferait presque figure de bisounours.

RIBET Jean Paul 21/02/2015 11:30

Lors d'une récente intervention à la radio. vous auriez dit que en 2017 en cas de second tour FN /gauche vous voteriez pour la gauche. En tant que adhérent à Force Républicaine je tiens que cette phrase inquiète beaucoup d'adhérents (dont moi) et de sympathisants. ils pensent que vous vous avouez déjà vaincu pour la Présidentielle . Beaucoup attendent des précisions sur ses paroles défaitistes.

Francois Carmignola 20/02/2015 07:42

L'attitude n'est pas assez agressive: il faut maintenant demander de revoter et tout bloquer en attendant. Le résultat des élections à venir sera décisif.
Hollande ne peut plus rien faire, c'est dit, il doit donc passer la main.
Personne ne peut rien faire avec ces gens là, ils ne devraient pas être là et nous font perdre notre temps, temps perdu consacré à marcher à la ruine.

Hyperion 19/02/2015 19:07

j'ai bien compris la raison pour laquelle vous avez déposé cette motion de censure, cet à dire exprimer le désaccord avec la politique menée par le gouvernement.
cependant, je réitère mon propos : il fallait voter cette loi tout en exprimant clairement que ça ne cautionnait pas la politique générale du gouvernement. un petit pas oui, mais un petit pas quand même. n'oubliez pas que c'est aux français que vous envoyez une image. ils ne sont pas au fait de ces considérations constitutionnelles. ils ont besoin de messages, pas simplistes, mais simples. pas de considérations politiques. tendre la main à Mr Valls et Mr Macron aurait été bien venu et bien perçu. peut-être qu'alors, pour la suite, ils vous auraient prêté l'oreille pour cet agenda national.
cependant, j'admets que la faute première vient de Mr Valls : cette utilisation de l'article 49.3 qui vous a poussé à ça...
s'il ne peut avancer avec une relativement petite loi, comment fera-t-il pour une grosse réforme ???

Olivier du Nord 19/02/2015 17:53

Dans cette foire d'empoigne médiatique, quel bien ça fait d'entendre quelqu'un comme vous qui parle avec mesure, posément, usant d'un langage simple et d'arguments fondés.

Comme d'autres l'ont écrit avant moi, continuez dans cette voie, continuez à être vous-même, sans avoir besoin de hausser la voix comme certains – ou plutôt une certaine que je n'ai pas envie de nommer ici – qui vocifèrent dans chacune de leurs interventions et qu'à force on n'entendra plus. Je suis certain que vous finirez par être non seulement entendu mais aussi écouté. Les bateleurs n'ont qu'un temps, le sérieux doit prévaloir et la France a plus que jamais besoin de sérieux.

Cette confiance dont le pays manque tant, vous savez l'inspirer, et c'est l'une des raisons pour lesquelles j'ai l'intime conviction que personne d'autre que vous ne pourrait faire un meilleur président de la République dans deux ans et trois mois.

Avec ma très haute considération.

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche