Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 13:17
Soutien à Stéphane Cazenave

Je me suis entretenu ce matin avec Stéphane Cazenave, boulanger à Saint-Paul-lès-Dax, rappelé à son obligation de fermer son commerce un jour par semaine, pour lui exprimer tout mon soutien dans sa volonté d'être libre de travailler 7 jours sur 7.

Que le travail puisse dans notre pays être considéré comme un délit et la passion d’un artisan ainsi bridée doit nous alerter sur l’absurdité de notre système.

Il est temps de libérer toutes ces énergies qui font la force de la France !

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

Monique 19/10/2015 17:35

Monsieur FILLON bonjour. Dans notre petite ville 4 grandes surfaces, genre market font du pain tous les jours.
Lorsque le four sonne, parce que le pain est cuit, c'est une caissière qui le sort
dudit four !! Comment font ils pour avoir ce droit 7 jours sur 7.

gilles 17/02/2015 17:57

http://www.lefigaro.fr/politique/2015/02/17/01002-20150217LIVWWW00261-en-direct-loi-macron-manuel-valls-utilise-l-article-49-3.php
Et voilà.
Notre "moi-président" avait juré promis qu'il n'emploierait pas le 49-3 et la motion de censure est la prochaine étape.
Reste que je suis fondamentalement pour l'article 49-3, pilier de la Ve République n'en déplaise à ces messieurs du Palais Bourbon. Il est l'outil pour les valeureux compagnons permettant de forcer le destin et la liberté. Typiquement gaullien, ce dispostif permet en temps de crise, de contrebalancer notre penchant national facheux de chamailleries permanentes et d'avancer.
En ce qui me concerne, nous avons donné un mandat de 5 ans, c'est au bout de ces 5 ans, que j'attends solidement ce "moi-président" et ses promesses.
Mais je n'ai rien à redire, au contraire à l'utilisation du 49-3.
Par contre, le contenu, j'ai suivi cette nuit les amendements de députés PS accrochés à une loi jugée trop libertaire par certains, et j'ai pu voir des régressions archaiques collectivistes sur les sociétés et leur droit de fonctionner. Toujours sur le mode pathos, des gentils salariés contre les méchantes sociétés. Infernal...
Après on trouvera qu'il est possible de trouver des français champions olympiques ou du monde, mais très peu d'entreprises qui réussissent et arrivent à rester au top. Parce qu'elles ressortent d'un fonctionnement collectiviste, ou socialisme et syndicalisme les tuent.

RANVIAL 15/02/2015 10:36

Tout à fait d'accord avec vous . Liberté; Salutations les meilleures.

tbarral 13/02/2015 00:17

situation malheureusement pas exceptionnelle, tant l' entrave à la réussite est grande.

M. F. JEANSON 12/02/2015 16:39

BRAVO, je soutiens des personnes comme ce monsieur, qui se bat pour réussir et donne au travail le sens qu'il devrait avoir.

Sachons voir que toutes les décisions prises sont idéologiques... depuis des années, nous baignons dans cette idéologie à la stalinienne, mais on ne s'en rend plus compte... hélas !
Dans ce pays la notion de "travail" est bafouée, alors que nous devons "remonter les manches".

Tout cela est proprement scandaleux, indigne, et doit bien faire "rigoler" les autres pays !

N'y aurait-il pas de la jalousie.... du côté de la concurrence...

Lambert 12/02/2015 09:37

Je suis un délinquant dans la mesure où j''ai 67 ans et que je travaille encore et même le week-end. En Allemagne , on n'embauche pas les français considérés comme des paresseux. En fait les politiques ne font que traduire ce que les français désirent le plus: le loisir. Il faudra se battre pour gagner la liberté de travailler dans un pays qui décidément ne comprend rien des enjeux de ce nouveau siècle. Tant que la liberté d'entreprendre ne sera pas encouragé, ce pays continuera son déclin alors veux-t-on devenir une Grèce bis ,

BENG 11/02/2015 22:40

Cette affaire est d'une absurdité totale
je soutien le boulanger à mon tour, bravo M.François FIllon

BENG 11/02/2015 22:39

Cette affaire est d'une absurdité totale
je soutien le boulanger à mon tour, bravo M.François FIllon

Jn Gerbaux 11/02/2015 22:05

Bonsoir,

Dans l absolu le travail tous les jourd c est tres bien, la liberte de travailler aussi. Maintenant j zi lu que Mr Cazenave avait 22 employes. Ce sont lui ou ses employes qui travaillent 7j/7 ? Est il lui pret a travailler tous les jours sans interruption ? Il y a fort a parier que non... il peut ouvrir ainsi ses magasins du fait de sa taille.
Consequence, son concurrent, petit artisan, lui ne pourra physiquement pas suivre. Car le travail le dimanche il faudra que tous s y mettent sous peine de fermer boutique... et alors, malheur aux plus faibles.

Mais en allant plus loin. Est ce parce que les boulangers travaillent 7/7 que nous mangerons plus de pain ? J en doute. Il y a un marche plus ou moins stable. Travailler le dimanche ne l agrandira pas. Au mieux il permettra aux plus forts de mieux ecraser ceux qui forment un tissus aujourd hui dense et diversifie.
Au mieux Mz Cazeneuve creera quelques emplois. Mais ce sera au prix de combien de fermetures de concurrents ?
Pour ces raisons je suis contre cette mesure qui ne creera aucune richesse et donc peu d emplois... tout en appauvrissant encore plus des entreprises deja fragiles....et que des gisements importants sont ailleurs.

Merci de m avoir lu
jn grx

Chris 11/02/2015 17:42

Un comble de pénalisé les gens qui travaillent pour déjà payer les taxes et charges en France qui sont énorme, c'est la risée pour la France, les pays voisins sont scotcher de cette caractéristique Française , c'est absurde, les fonctionnaire n'ont rien d'autre a faire, avis a Monsieur Stéphane Cazenave fermé tout et parté au USA, vous serez bien venu et Vous ferais Fortune, courage, Signé un chomeur,....

Christine 11/02/2015 16:48

Il est grand temps de donner un grand coup de balai. Près de chez moi, une pharmacie était ouverte 7 jours sur 7. En vertu d'une de ces règlementations ubuesques, dans un premier temps, elle a été obligée de fermer quelques dimanches. Dorénavant, elle doit fermer un dimanche sur deux. Et ce gouvernement qui répète en boucle "emploi, emploi, emploi", quel cauchemar !

vauvillier georges 11/02/2015 16:33

vive la liberté, mr Cazenave, vous etesici (votre magasin) et vous n'en sortirez que la force des baillonetes (MIRABEAU)

Jean-Pierre CROUZET 11/02/2015 15:56

La fermeture hebdomadaire… : sujet sensible !

N’en déplaise à certains, l’ouverture 7 jours sur 7 n’est pas la solution à la crise économique et sociale que nous rencontrons.

Lors de l’Assemblée Générale du 5 décembre 2012 de notre Confédération regroupant les Présidents de tous les départements français, une quasi-unanimité s’est exprimée afin de réaffirmer son attachement à la fermeture hebdomadaire (aucun n’ayant voté contre, quatre Présidents s’étant abstenus) et, donc au strict respect du cadre légal de l’article L.3132-29 du code du travail.

L’ouverture 7 jours sur 7 nuirait gravement à notre fonctionnement et, donc, à la pérennité de nos exploitations.

Il faut donc continuer, avec pugnacité, à faire respecter les arrêtés préfectoraux de fermeture hebdomadaire des points de vente de pain et, partant, les règles de la République démocratiquement adoptées.

Et continuer, ainsi, à entraver la concurrence déloyale de quelques boulangers esseulés associés à la philosophie des points chauds, terminaux de cuisson, dépôts sauvages et grande distribution.

Outre l’aspect juridique du dossier, on ne peut méconnaître l’aspect économique et social, et, à ce titre, l’enquête réalisée par le CREDOC (« L'ouverture des commerces le dimanche : opinion des français, simulation des effets ») démontrant, dans le cadre d’une simulation des effets de la libéralisation de l’ouverture des commerces le dimanche, qu’une ouverture 7/7 engendrerait une perte de plus de 16 000 emplois. En effet, est-il nécessaire de rappeler qu'à chiffre d'affaires équivalent le commerce et l'artisanat de proximité occupent trois fois plus d'actifs que la grande distribution ?
Une ouverture 7/7 n'entraînerait donc :
- ni de création nette d'emploi, bien au contraire puisque pour un emploi créé dans la grande distribution ce serait trois emplois qui seraient détruits dans nos entreprises,
- ni un accroissement de la consommation de pain et du chiffre d'affaires de notre secteur puisque les consommateurs ont déjà la possibilité d'acheter les produits de la boulangerie tous les jours de la semaine à travers la multiplicité des points de vente et, ainsi, de faire des comparatifs entre chacun.

Jean Pierre Crouzet

Président de la Confédération Nationale de la Boulangerie et Boulangerie Pâtisserie Française

tbarral 13/02/2015 00:29

petit, on m' a enseigné pour principe religieux , que le dimanche est réservé au seigneur.(en souvenir de la création du monde .Plus tard j'ai admis le besoin de séparation du pouvoir temporel et spirituel. Même si l un devrait guider l autre.
bref sachant que notre boulanger laisse un repos compatible avec une vie familiale à ses employés, je ne vois pas ce qui peut lui être reprochées Où se trouve la liberté dans ce pays Dans les 460 euros versé aux jeunes sans emploie pour rester chez soi, et acheter une paix factice?

Pellet Jean-Marc 11/02/2015 15:37

Je suis boulanger à la retraite et je suis de tout coeur avec Cazeneuve. Dans mon village d’Ardèche cette loi stupide ( mise en place grâce aux /syndicats/ de la profession ) a fait les beaux jours des points chauds. Et si vous avez l’occasion de discuter à nouveau avec Cazenave demandez lui ce qu’il pense de AG2R ?... Cordialement

Artiguenave Sandrine 11/02/2015 13:48

Monsieur Cazenave,
Je sais qu'il y a un texte de loi qui indique que quand nous sommes artisans et commerçants dans une ville touristique et curistique, nous pouvons ouvrir 365 jours/ 365, il y a un arrêté préfectoral à ce sujet. Renseignez vous bien, je suis de tout cœur avec vous , courage.
Sandrine.

Artiguenave Sandrine 11/02/2015 13:45

Monsieur Cazenave,
Je sais qu'il y a un texte de loi qui indique que quand nous sommes artisans et commerçants dans une ville touristique et curistique, nous pouvons ouvrir 365 jours/ 365, il y a un arrêté préfectoral à ce sujet. Renseignez vous bien, je suis de tout cœur avec vous , courage.
Sandrine.

alice 11/02/2015 13:19

TOUS AVEC STEPHANE...TOUS AVEC STEPHANE...TOUS AVEC STEPHANE....!!!
TOUS AVEC STEPHANE...TOUS AVEC STEPHANE...TOUS AVEC STEPHANE....!!!
TOUS AVEC STEPHANE...TOUS AVEC STEPHANE...TOUS AVEC STEPHANE....!!!
TOUS AVEC STEPHANE...TOUS AVEC STEPHANE...TOUS AVEC STEPHANE....!!!

pingouin77 11/02/2015 11:04

Et pourquoi pas fermer toutes les gares sncf, aéroports, hotels, ect.....

petot 11/02/2015 08:07

Nous avons été contraints de fermer suite à plainte de notre concurrent dans village du 13. C'est totalement absurde d'autant que seuls les gérants étaient concernés car nous n'avions pas d'employés. Depuis nous n'arrivons plus à faire face aux charges écrasantes. A côté l'épicier s'est mis à vendre du pain étant ouvert 7 sur 7 !

Sarthix 11/02/2015 08:07

Bonjour Mr le premier ministre,
Si vous êtes persuadé de la nécessité de permettre l'ouverture le dimanche de ce commerce (ou d'autres, j'imagine..) alors bien sûr faites changer la loi (si l'arrêté préfectoral a été pris en application d'une loi).

Cet artisan licencierait s'il devait ralentir son activité. Une remarque : les autres commerçants qui n'ont pas la taille suffisante pour travailler 7jours /7 risquent de péricliter. Vae victis !

J'imagine que vous prenez cette position après avoir estimé que le travail 7/7 serait au final, créateur d'emplois. Peut être.
bonne journée à tous !

petot 11/02/2015 08:06

Nous avons été contraints de fermer suite à plainte de notre concurrent dans village du 13. C'est totalement absurde d'autant que seuls les gérants étaient concernés car nous n'avions pas d'employés. Depuis nous n'arrivons plus à faire face aux charges écrasantes. A côté l'épicier s'est mis à vendre du pain étant ouvert 7 sur 7 !

petot 11/02/2015 08:05

Nous avons été contraints de fermer suite à plainte de notre concurrent dans village du 13. C'est totalement absurde d'autant que seuls les gérants étaient concernés car nous n'avions pas d'employés. Depuis nous n'arrivons plus à faire face aux charges écrasantes. A côté l'épicier s'est mis à vendre du pain étant ouvert 7 sur 7 !

petot 11/02/2015 08:04

Nous avons été contraints de fermer suite à plainte de notre concurrent dans village du 13. C'est totalement absurde d'autant que seuls les gérants étaient concernés car nous n'avions pas d'employés. Depuis nous n'arrivons plus à faire face aux charges écrasantes. A côté l'épicier s'est mis à vendre du pain étant ouvert 7 sur 7 !

petot 11/02/2015 07:57

Nous sommes boulangers dans un village du Sud Est, Cote Bleue 13. Nous avons été contraints de fermer par l'inspecteur du Travail suite dénonciation de notre concurrent et alors que nous n'avions pas d'employés concernés. C'est incompréhensible surtout en pleine crise économique et compte tenu des charges écrasantes. Nous soutenons donc ce boulanger et l'absurdité de la situation.

DA CUNHA David 11/02/2015 07:55

Merci pour cette intervention, Dire haut et fort les choses pour faire prendre conscience...

chevalier 11/02/2015 06:50

il est facile de parler du travail du dimanche quand on a un job qui n'oblige à aucune contrainte ce jour là n'oubliez pas que cela détruit la vie de famille si un couple travaille dans des commerces différents cela implique des repos en semaine qui ne sont pas forcément le même jour et plus de vie de famille le travail du dimanche est volontaire pour les gens sous payés qui espèrent une amélioration de le fiche de paie et rien d'autre ce qui est légitime oeuvrez pour un salaire décent, la fin des 35 heures, mais gardez le repos dominical (je travaille le dimanche comme tous les autres jours de la semaine et pour 1000 euros par mois je rêverais d'avoir un jour de repos et le dimanche serait parfait) fixez vous des objectifs luttez contre l'immigration de masse, les dépenses sécu, les allocations non justifiées, les retraites attribuées à des gens qui non jamais cotisés, là vous deviendrez présidentiable

Loïc 11/02/2015 05:17

Même chose dans le Finistère, le boulanger à côté de mon magasin doit fermer un jour par semaine 9 mois de l'année mais peut travailler 7/7 pendant 3 mois. C'est absurde, notre pays est fou, trop de lois inutiles!!! Laissons les gens faire ce qu'ils veulent!!!

Loïc 11/02/2015 05:13

Bonjour, il se passe la même chose dans le Finistère. Je suis commerçant, le boulanger à côté de mon magasin doit fermer 1 jour par semaine pendant 9 mois de l'année, mais peut ouvrir 7/7 3 mois de l'année. Cela à cause d'une réglementation départementale qui l'oblige à le faire, alors qu'il voudrait travailler 7/7 toute l'année. Laissons les gens travailler quand ils le veulent!!! Notre pays devient fou!!!

Philippe 10/02/2015 20:19

C'est vrai qu'en période de chômage, empêcher les gens de travailler est une bonne solution, car comme cela nous serons tous égaux. C'est aussi efficace que les 35 heures qui devaient donner des emplois. Fiasco total, perte de productivité dans les entreprises, délocalisations. Les gouvernements précédents n'ont rien fait (quelque soit la couleur politique) que fera le prochain?

baczek 10/02/2015 20:07

bonsoir monsieur fillon.bravo pour votre initiative.j ai ete sidere quand j ai su ce qui arrivait a ce boulanger .il a certainement ete em..... par des fonctionnaires faisant 35 h voir moins et qui n ont jamais rien cree de leur vie.voir comme les enseignants qui ne veulent pas reprendre le 28 aout ca les traumatisent.de qui se moque t on.laissez travailler ceux qui veulent travailler.et le mot liberte dans tout cela.comme chef d entreprise que je suis je dis fichez nous la paix.merci de m voir lu.salutations.

adour 10/02/2015 19:44

Continuez M. Fillon. Vous avez notre soutien. Arrêtons de brimer la liberté des Français qui veulent travailler.
Avons hâte que la parole vous soit donnée plus largement à la tv - le temps viendra - afin que les Français découvrent qui vous êtes, vos projets, vos idées, votre dynamisme et votre sincérité.
Oui à la rupture totale expliquée et mise en route rapidement.
La France a besoin d'un électrochoc ! j'ai hâte de revoir le sourire sur le visage des Français !

Philippe 10/02/2015 19:07

Voila une aberration de plus que l'idéologie socialiste réussit à inventer !

gilles 10/02/2015 18:17

Je suis partagé. OK pour les artisans, mais à chaque fois que l'on a fait quelque chose dans le sens de la liberté pour les commerces, ce sont les grandes surfaces qui en ont profité et ont écrasé le petit commerce.
Je crois que l'essentiel est de comparer avec ce qui se fait à l'étranger en Allemagne, chez les british etc... Ils ne sont pas si libéraux que cela quand on va dans le détail.
Bref, de la pondération dans toute chose...

CORTIZO 10/02/2015 17:49

La logique sauce hollandaise : droit de travailler le dimanche accorde, mais supprimer un autre jour !!!!!!!....... Aberration !!!

rousseau 10/02/2015 16:51

eh bien dans la foulée vous pourriez aussi soutenir le mouvement des auto-entrepreneurs une fois de plus , injustement attaqué du fait des nouvelles règlementations applicables par l' administration du rsi ! décidément et en permanence ,ce gouvernement agit en totale contradiction dont le nouveau mot d'ordre est de lutter par tous les moyens contre le chomage . des paroles une fois de plus en totale contradiction avec les actes ! doit on mettre cela au compte de l'amateurisme , marque de fabrique de ce gouvernement ? il est grand temps qu il cède sa place à une autre équipe plus cohérente et surtout plus compétente en 2017 ! plus que temps ! enfin espérons .....

franklin 12/02/2015 18:59

je suis sans doute méchante et bornée , mais pour moi ce gouvernement n'a aucune intention de faire diminuer le chômage, son seul but est de maintenir les privilèges de la fonction publique. Il ne fait qu'usurper le titre de 'socialiste' qui devrait garantir un soutien aux classes défavorisées et la promotion de l’ascenseur social. Elle ne servent que comme réservoir d'électeurs.. Si , par bonheur ,sans toucher à leur privilégiés, un peu de chômage disparaît , tant mieux, sinon tant pis.
.
Preuve en est la réforme bâclée des retraites ., Le mépris de l'apprentissage en est un autre, les exemples sont nombreux.

Me Lich 10/02/2015 16:19

Merci d'intervenir pour lui, le travail est en effet une tare que certains cherchent à éradiquer...

Emmanuel 10/02/2015 15:16

La grande distribution vous remercie d'avance. Les artisans qui ne pourront pas s'aligner un peu moins...

gbri 10/02/2015 15:02

Et le pire c'est que ce boulanger devra licencier du personnel si on l'oblige à fermer tous les lundis ! Incroyable mais français !! Quand cessera-t-on de marcher sur la tête ?...de la liberté, ça serait bien.

palmyrette 11/02/2015 09:08

je suis tout a fait d'accord avec vous. ou allons nous ? je m'inquiéte....

Ternacle 10/02/2015 14:59

Il est temps d'arrêter d'interdire, c'était notre leitmotiv en mai 68, aujourd'hui ça doit s'appliquer à l'activité économique ,il faut libérer le travail de toutes les contraintes inutiles.Parlons de l'ouverture de certains magasins le dimanche, ridicule de passer de 5 à 12 dimanches par an sur 52, sachant qu'en finale ce sera 7 dimanches.Cette politique a un nom :c'est du bricolage en plus sur un air de tango : 1 pas en avant, 2 pas en arrière.

Jean-marie 10/02/2015 14:52

Bonjour François
Tout à fait d'accord avec toi
Plus largement tu m'apparais aujourd'hui comme étant le seul à pouvoir sauvegarder notre pays car je crois qu'il s'agit bien aujourd'hui de préserver ce qui peut l'être de nos valeurs françaises dans un premier temps avant d'amorce une reconquête de notre prestige
Un programme simple en 10 points clair simple fonde. Sur le bon sens qui habite la majorité des français
Un programme qui ne ménage pas la chèvre et le choux un programme non politicien applique avec fermeté qui ne reprenne pas le politiquement correct qui n'intéresse plus les français
Il y en assez du vivre ensemble, de là soit disante laïcité qui condamne sournoisement toute morale religieuse ou spirituelle dans cette société sans repères et qui pers ses valeurs au profit de tous les extrêmes
Ce n'est pas être raciste que de stopper totalement une immigration qui ne soit pas choisi tant que le problème de l'intégration et du chômage n'est pas réglé sans compter le rétablissement des comptes sociaux
Cessons de fait d'empêcher les gens qui veulent travailler donner du sens à leur vie et pourquoi pas gagner de l'argent cela n'a rien de tabou no de déshonorant dagir
Il y a le feu François on ne peut plus rester sans propositions clairs
Il y en assez de cette cacophonie qui désespère les gens de droite
Pensons par nous-mêmes sans peur sans calcul politicien sans démagogie et la majorité nous suivra en reprenant espoir
Peut-être faut-il quitter une ump inaudible inexistante pour vraiment redonner confiance aux français
Un ancien de sainte-croix et de la 5ème circonscription de la Sarthe qui t'a bien connu jadis

Camille du Mans 10/02/2015 14:51

Mille fois d'accord
Quel pays !!
C'est désespérant

Charles Gancel 10/02/2015 14:30

L'Etat français a horreur de la liberté.
C'est historique.
Sinon, pourquoi la claironner au fronton des mairies? On dit que "la littérature prolifère dans les failles de la société". C'est parce qu'elle est une illusion qu'on en parle tant. On rêve la liberté dont on nous prive. Le "deal" français est une équation simple et mortifère: "dépendance contre providence". Mort assurée.
C'est un tropisme culturel français, non discriminant politiquement. Droite et gauche à l'unisson.
L'esprit du 11 janvier - comme on le dit maintenant - ne s'adressait pas seulement aux musulmans radicaux, mais à un besoin profond de liberté.
Je vous ai écouté dimanche. Si vous osez, nous serons nombreux à vous soutenir.

Guégan 10/02/2015 14:28

Bravo pour cette intervention, un certain nombre de règlements sont ridicules et ne favorise pas l'emploi

Dom DELANDRE 10/02/2015 14:23

On marche sur la tête!
Oui à la rupture, oui à la REVOLUTION PAR LA LIBERTE.
FRANCAIS REVEILLEZ VOUS ILS SONT DEVENUS FOUS

Daniela 10/02/2015 14:21

Pays où le totalitarisme commence à régner. Atteinte aux libertés les plus nobles..
Nous sommes pour la liberté d'exercer 7 jours sur 7, comme nous sommes pour la liberté de choisir son départ à la retraite à condition de ne pas faire appel après à des aides quelles qu'elles soient.

bibi 10/02/2015 13:57

il y a quand France que l on vois des choses aussi absurdes

Yves Leclercq 10/02/2015 13:53

Tout indique qu'il y a une loi. Si sa justification (droit du travail, conditions de concurrence) n'est plus fondée, il faudra la changer. En attendant, hélas, peut-être, elle est applicable.

Brigitte Rivoire 10/02/2015 13:53

Bravo pour votre soutien !!!!
J'ai signé le d'accord avec Eric Brunet sur ce sujet !!!

elisa 10/02/2015 13:44

Tout a fait d accord, mais apparemment il fait de l ombre aux autres boulangers de sa ville qui ne récupère pas sa clientèle lors d un jour de fermeture
mais je ne comprends pas cette loi, obligation de fermer un jour
dans ma Ville une boutique de vêtements bas de gamme et un magasin où on trouve différents produits de décoration et d entretien sont ouverts tous les jours
s il y a de la demande et le personnel pour , avec ce taux de chômage, laissons les gens travailler

Eon 10/02/2015 13:43

Tout à fait d'accord

palmyrette 11/02/2015 09:13

tout a fait d'accord.

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche