Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 14:48

Loire-Atlantique, Drôme, Isère, Doubs, Seine-et-Marne, Sarthe ... partout où j'ai apporté mon soutien aux candidats de la droite et du centre j'ai ressenti la même colère des Français contre le gouvernement et la même soif de victoires de nos militants.

Avec l'élection des 22 et 29 mars, il s'agit d'abord d'élire des hommes et des femmes de proximité, capables de gérer les actions des départements qui concernent la vie quotidienne de nos concitoyens. 

Nos candidats défendent des valeurs qui sont celles de la droite et du centre : celles de liberté, de la responsabilité et de l'autorité.  

Ces valeurs peuvent, au niveau des territoires, être utiles au service des Français qui veulent entreprendre et être protégés par la République.  

Ce vote a aussi une dimension nationale. 

S'abstenir de voter, c'est laisser à d'autres le pouvoir de décider. 

Voter socialiste, c'est soutenir une politique qui, depuis trois ans, a enfoncé la France dans la crise. 

Voter pour l'extrême droite, c'est choisir l'outrance et l'impasse. 

Voter pour l'UMP et ses alliés, c'est enclencher une dynamique qui permettra de préparer sérieusement l'alternance.

J'en appelle à la mobilisation de tous car chacun a son mot à dire, chaque voix, les unes avec les autres, forgera l’avenir de notre pays.  

 

Chacun a son mot à dire
Chacun a son mot à dire
Chacun a son mot à dire
Chacun a son mot à dire
Chacun a son mot à dire
Chacun a son mot à dire
Chacun a son mot à dire
Chacun a son mot à dire
Chacun a son mot à dire
Chacun a son mot à dire
Chacun a son mot à dire
Chacun a son mot à dire
Chacun a son mot à dire

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

Olivier du Nord 21/03/2015 21:03

Toujours de tout cœur avec vous et avec votre projet, monsieur Fillon.

J'irai bien entendu voter demain (pour la liste UMP-UDI, ça va sans dire), non seulement en pensant aux équilibres politiques actuels mais aussi au proche avenir (2017 approche à grands pas).

Nous sommes nombreux à vous soutenir, croyez-le bien, et nous œuvrons dans la mesure de nos modestes moyens pour promouvoir le sérieux et la lucidité, autrement dit ce que vous représentez.

Avec ma très haute considération.

cumenal 21/03/2015 16:39

Monsieur le Premier Ministre, la France est au bord du gouffre après trois ans d' une politique calamiteuse , demain espèrons que la première pierre de reconstruction sera scellée afin que dans deux ans les Français redonnent les pleins pouvoirs à une droite décomplexée, libérale , mettant en pratique vos idées +++++Votre combat est encore plus nécessaire .Respectueusement. JP CUMENAL

Bernard 37 21/03/2015 14:03

Chacun a son mot à dire en effet !
Prenons un seul exemple: la Laïcité.
Un Jupé et un Gaudin choisissent de construire des mosquées, une NKM veut, tout comme Belkacem,** la ministre islamiste de l'école laïque, que les cantines de la république deviennent halal et que les femmes voilées accompagnent les petits d'athées; Sarko dit vouloir "supprimer" le voile à l'université sans interdire les signes de provocation et d'intolérance religieuses islamistes dans tous les lieux publics. B Lemaire, qui a parfois de bonnes attitudes laïques ne veut pas la suppression des oripeaux religieux...etc, etc. Quel bordel ! Il s'agit de l'Avenir de la France, pourtant!

Celui qui a son mot à dire, et quand par hasard on le lui demande, on n'en tient pas compte (CF le référendum sarkoziste sur le traité européen!) ce grand muet, c'est le Peuple.
Aussi longtemps que les paroles seront étouffées, le mot "démocratie" n'aura aucun sens.

Second exemple: plus de la moitié des adhérents de l'UMP moribonde veulent des accords avec le parti Bleu Marine. Et que disent les Jupé NKM ou Sarko: votez PS à la rigueur mais ne votez pas pour le FN!
Qui a demandé l'avis des adeptes pour le choix ridicule de "Républicain", un qualificatif de contenant qui ne veut rien dire si on oublie le contenu: Laïcité, Liberté, Justice, démocratie...Les théocraties islamistes sont dites "républiques" islamique non ?
Décidément vous n'écoutez rien. A vouloir conserver le Peuple muet, vous êtes devenus sourds au "Républicain"!!!

** Lors d'un meeting en Ardèche de Vals, chef de campagne du PS, Belkacem qui accompagnait Vals s'ets vue remettre une coupe de Champagne à la châtaigne. Elle l'a levée puis a reposé son verre et la caméra l'a ensuite filmée de dos pour que le citoyen laîc ne puisse voir qu'elle ne buvait pas d'alcool, la ministre de l'éducation hollandiste.

elisa 21/03/2015 13:40

Continuez à agir
si vous avez l occasion de venir dans les hautes alpes, nous vous attendons

Force Républicaine 31 21/03/2015 10:10

Rien à dire ! A lire et relire en ce samedi sans campagne électorale, pour se remettre les idées bien en place. Simple, clair et net. Aucune ambiguïté*, aucun calcul : juste l'intérêt du pays.
* à ce sujet, pas inutile de lire notre contribution FK d'hier vendredi à 15 heures à propos de St Gaudens...

JP 20/03/2015 18:35

Le département a pour compétence la mise en œuvre d'une politique sociale. Je vous sais défavorable à l'assistanat.... Je partage les valeurs de liberté, responsabilité et autorité mais je ne retrouve pas la dimension de solidarité qui me semble indispensable à affirmer pour être élu.

Christophe P 22/03/2015 09:45

Effectivement, il ne faut pas laisser le champ libre à la gauche sur ce thème. Et ce, d'autant plus qu'elle en fait un bien mauvais usage. Avec de bonnes intentions initiales - l'Enfer en est pavé -, elle arrive à transformer ce principe de solidarité en force de déresponsabilisation des plus faibles et de démotivation des autres.
Etre solidaire avec les plus faibles d'entre nous, ce n'est pas leur verser une aumône, une allocation, un repas pour les aider temporairement autant que pour soulager sa propre conscience : cette politique a échoué. C'est faire l'effort de comprendre avec chacun d'eux pourquoi il a baissé les bras, pourquoi il a renoncé de se battre pour mener l'existence à laquelle il aspirait. Chaque cas est particulier et mérite une attention particulière.
Le plus souvent, ce n'est pas tant de RSA et autres allocations dont ces concitoyens "défavorisés" ont besoin, que d'une aide intellectuelle, de conseils sur la façon de conduire sa vie, de soutien psychologique, qui leur permette de reprendre leur destiné en main. Voilà un champ d'action inépuisable pour ceux de nos jeunes retraités qui auraient la capacité d'apporter cette aide à travers le tissu associatif départemental.
Monsieur le Premier Ministre, vous qui incarnez de longue date le Gaullisme social à la suite de Philippe Séguin, nous sommes prêts à participer avec vous à la réflexion sur la nécessaire refonte de la solidarité : avec la reconquête des conseils dépatementaux, Force Républicaine pourrait promouvoir des expériences locales d'ici 2017 dans le cadre de l'Atelier "Social Famille Santé", dont les résultats démontreraient que, décidément, ni la gauche, ni le FN, n'ont le "monople du cœur".
Respectueusement,

bibi 20/03/2015 18:26

voter pour moi est un devoir MAIS APRES IL VA VOUS FALLOIR VOUS MEFIER DE N SARKOZY AVEC SES REPUPLICAINS cela se rapproche trop de force républicaine encore un coup bas de sa part

gbri 20/03/2015 18:03

Oui, oui, oui !! On fait tout pour mobiliser ! et merci à vous M. le Premier Ministre de votre belle tenue personnelle, si j'ose vous dire cela !

alice 20/03/2015 17:51

OUI encore OUI et toujours OUI...MAIS.....à la dynamique FILLON....encore FILLON ...et exclusivement... FILLON !!!!

jojo 20/03/2015 17:43

Perso je voterai blanc vous nous prenez tous pour des cons. Si le FN vous met une claque vois l aurez bien meritee

Christophe P 22/03/2015 09:05

Cher jojo, qui pensez-vous sérieusement punir en votant blanc ? François Fillon qui sacrifie sa vie de famille pour essayer de redresser un pays engagé dans le déclin, et qui jettera peut-être l'éponge en 2016 si les sympathisants de droite et du centre ne le classent pas premier aux primaires ? Pour sa propre qualité de vie, le pire qui puisse lui arriver, c'est d'être élu Président de la République en 2017 !
Ou bien vous-même, et vos enfants si vous en avez, en contribuant à laisser le champ libre soit aux socialistes qui continueront à endetter le pays avec leur politique déresponsabilisante (c'est vos enfants qui paieront...), soit au FN avec son programme de repli débile qui conduirait également à accélérer le déclin de la France ?
Vos ancêtres et les miens se sont battus, certains en donnant leur vie, pour que nous puissions vivre aujourd'hui en démocratie. Ce droit, comme tous les droits, a une contrepartie inséparable : le devoir d'en user de façon responsable, notamment en faisant l'effort d'étudier les programmes des uns et des autres, de les évaluer pour décider en toute connaissance de cause.
Manifestement, si vous avez décidé de voter blanc, c'est que vous n'avez pas fait cet effort et c'est bien dommage. A votre décharge, les pouvoirs publics ne font rien pour vous faciliter la tâche. La campagne électorale sur les chaînes de télé publique a été scandaleusement inexistante. Je voudrais bien que le fruit de la redevance audiovisuelle que je paie avec les revenus de mon travail serve à autre chose que de financer l'achat d'émissions abrutissantes.
Du pain et des jeux, c'est ce que propose ce gouvernement à ses citoyens. On sait comment l'empire romain a fini.
C'est ce déclin contre lequel lutte François FIllon avec la dernière énergie. Si vous votez blanc, c'est vous que vous punissez et certainement pas lui !
Bien à vous et à votre disposition pour continuer cet échange.
Un citoyen responsable, profondément reconnaissant à François Fillon pour son combat, notre combat.

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche