Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 11:18

Dans l'Ouest également, le basculement vers la droite et le centre de départements historiquement ancrés à gauche n'a jamais été aussi proche. La victoire de nos candidats serait un symbole extrêmement fort de l'échec de la gauche et le point de départ de la dynamique d'alternance qu'il faut à la France. Revue de presse d'une journée de campagne en terre bretonne

 

Ouest-France

Avec François Fillon, l’UMP espère une victoire historique

« Il faut que ce département change de majorité dimanche. 39 ans dans une démocratie, c’est une anomalie. Si nous remportons une victoire nette, la dynamique du changement sera enclenchée », martèle l’ancien Premier ministre devant une salle comble, acquise à la cause d’Alain Cadec et Monique Le Vée. François Fillon se souvient que le Costarmoricain l’a toujours soutenu, il lui rend la pareille avec enthousiasme.

Du Pays Basque - où il se trouvait hier -, à Pordic ce soir, en passant par Saint-Malo le midi et sur les ondes d’Europe1 jeudi matin, l’ancien Premier ministre mouille la chemise en cette fin de campagne.C’est que l’enjeu est de taille, dans ce canton de Plérin. Faisant référence à la future présidence du conseil général qui serait attribuée à Alain Cadec s’il gagne à Plérin, le député Marc Le Fur scande : « Nous avons progressé patiemment, toujours dans l’unité. Dimanche, ce canton peut faire basculer le département. »

 "Cela doit être une victoire historique pour les Côtes-d’Armor », espère Alain Cadec, qui n’a jamais été si près de toucher cette victoire, si les urnes plérinaises lui sont favorables.

 

Le Télegramme

Départementales. La foule pour Fillon à Pordic

« Faire subir à la gauche un revers dans le département des Côtes-d'Armor qu'elle détient depuis 39 ans, afin d'amorcer le changement au niveau national... » C'était le message de François Fillon, venu, hier soir, à Pordic (22) soutenir publiquement la candidature du député européen UMP Alain Cadec, associé à Monique Le Vée, aux élections départementales dans le canton de Plérin (22).

Face à une foule de 400 sympathisants, rassemblés à la salle polyvalente, l'ancien Premier ministre est apparu très à l'aise. Tout en émaillant son intervention de quelques anecdotes personnelles, qui ont fait sourire l'assistance, il a rappelé l'enjeu considérable que représentent aujourd'hui ces élections pour la droite. Il a mis en avant son credo : faire de la France, appuyée sur une démographie dynamique, des infrastructures publiques, un système éducatif, une productivité, un patrimoine culturel et un art de vivre perfectibles mais parmi les meilleurs du monde, la première puissance européenne.

Face au « déclin », au « tout impôt », aux carcans administratifs, François Fillon propose de remettre à l'honneur les notions de « liberté » et de « responsabilité ». Si la droite revenait au pouvoir en 2017, l'ancien Premier ministre donnerait trois mois à « un petit commando de personnes solides » pour mener à bien « sept ou huit réformes prioritaires », telles que l'abrogation des 35 heures, la refonte du code du travail, la fusion des différentes aides sociales en une seule, une immigration numériquement contrôlée et choisie.

 

Droite et centre. Fillon en soutien

 

Hier après-midi, l'ancien premier ministre de Nicolas Sarkozy était de passage à Saint-Malo, à l'initiative du député UMP Gilles Lurton. Au PMU « La Découverte », il a rencontré les candidats. À la salle Bouvet, il s'est adressé à près de 250 personnes. François Fillon a apporté son soutien aux deux binômes de l'Union de la droite et du centre : Anne Le Gagne et Pierre-Yves Mahieu sur Saint-Malo 1 et Nicolas Belloir et Sophie Guyon sur Saint-Malo 2. Pour François Fillon, « il faut faire basculer le département d'Ille-et-Vilaine, point de départ d'une dynamique d'alternance et transformer l'essai face à une montée préoccupante de l'extrême droite ». Après Biarritz mardi soir, le tour au pas de charge de l'ancien premier ministre passait à Saint-Brieuc dans la soirée.

En campagne pour l'alternance dans l'Ouest
En campagne pour l'alternance dans l'Ouest
En campagne pour l'alternance dans l'Ouest

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

ophilie 27/03/2015 21:16

enfin vous vous lancez!!!!,il y à bien longtemps que nous attendons ce moment là, il faut vous montrer plus souvent, nous serons au rdv

amiot.jeanclaude22@wanadoo.fr 26/03/2015 19:58

depuis cette campagne cous paraissez plus souriant et plus proche des gens, votre aspect un peu fige disparait c est bien continuez

alice 26/03/2015 18:03

Bravo....!!!!......Kenavo François Fillon.....Kenavo..!!!!!

piccot anne-marie 26/03/2015 15:07

Ne viendriez vous faire un tour en Haute Savoie, Mr. Fillon, par hasard?

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche