Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 09:59

 

Les naufrages à répétition qui se sont produits encore récemment en Méditerranée nous interrogent en tant qu'hommes et en tant que responsables politiques d'un des plus grands pays de l'Union européenne. Force est de constater qu'il n'existe pas vraiment de politique européenne d'immigration et que les pays les plus concernés, l'Italie et la Grèce pour l'essentiel, doivent faire face seuls à un afflux sans précédent. 

 

Deux priorités s'imposent:

  • la première est d'aider les pays riverains de la Syrie - la Turquie, le Liban et la Jordanie notamment- pour que les chrétiens et de façon plus générale toutes les victimes de l'Etat islamique qui y ont trouvé refuge puissent s'y maintenir dans de bonnes conditions en attendant de pouvoir se réinstaller en Syrie une fois la paix civile revenue. Je souhaite que la France joue un rôle moteur afin que l'Europe mette en place, en lien avec le Haut Commissariat aux Réfugiés,  un plan d'aide massif à ces trois pays.
  • la seconde est d'aider les pays limitrophes de la Libye et notamment le Niger et la Tunisie pour qu'ils prennent leur part d'une action de grande envergure destinée à permettre aux candidats à l'immigration en Europe d'échapper au racket des réseaux de passeurs et de bénéficier d'un programme conséquent d'aides au retour dans leur pays d'origine.

 

Je le dis au Président de la République : ce qui est en jeu, c'est l'honneur de l'Europe car l'Europe ne saurait être seulement un marché. L'Europe, c'est d'abord une certaine vision de l'homme et une volonté affirmée de solidarité avec des populations qui souffrent aujourd'hui de persécutions ou de la misère. L'heure n'est plus aux discours, mais aux actes ! Comme beaucoup de Français, j'ai encore envie d'être fier de l'Europe. Je ne doute pas que c'est aussi votre cas.   

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

Dom DELANDRE 03/05/2015 12:07

Le salut de l'Afrique et donc de notre continent européen passe par le développement économique. L'UE a un rôle essentiel à jouer en aidant les africains à mettre en place (et non pas en les assistant) un système économique fiable et durable permettant l'épanouissement de sa population. Ce qui éviterait la montée de cet islamisme fou et de cette immigration incontrôlée vers nos cotes.
Le projet d'électrification de l'AFRIQUE de JL BOORLO est de ce point de vue très intéressant et le premier pas indispensable vers ce système économique.
Qu'en pensez vous Mr Fillon?

BLUZAT 25/04/2015 23:55

les premiers gestes se centralisent sur l'organisme de l'immigrant
- 1° maintenir la forme physique de l'individu par l'emploi désiré
- synergie augmentation des cotisations sociales,
- 2° éviter la propagation des staphylocoques à carapace mélangés avec des bacilles Yersinia pestis
- synergie limiter les dépenses sociales du secteur médical
- 3° LEUR OFFRIR LE TICKET-MODERATEUR CHEZ LES DENTISTES DONT LES FRANCAIS SONT SONT OBLIGES DE REDONNER LES € ENTRE LES MAINS DU PRATICIEN

gilles 21/04/2015 12:33

http://www.franceinfo.fr/emission/c-est-mon-boulot/2014-2015/davantage-de-conflits-religieux-au-travail-21-04-2015-07-38

A méditer. On passe de la théorie médiatique lointaine à la pratique.
Pour avoir essuyé ce type d'expérience, je peux vous dire que ce n'est pas simple.
En tout état de cause, aujourd'hui, le politique manque singulièrement de courage.
Aujourd'hui, la vie d'une entreprise est compliquée parce que c'est la compétition économique d'abord. Il faut donc décharger les PME et les managers de ce genre de problématique, ils ont bien d'autre chose à faire.
C'est pour cela que je suis 100% d'accord avec la neutralité religieuse pronée par Lydia Guirrous qui avec courage décrit son expérience d'immigrée Kabyle.
La religion est affaire d'intime et n'a rien à faire dans l'espace partagé quel qu'il soit, espace public, université, ou entreprise.
Ne pas traiter cette question, et vouloir traiter de l'honneur de l'Europe, c'est laisser le chemin libre aux peurs et aux populismes.
A titre personnel, mes convictions sur ce sujet se sont affirmées depuis les attentats du 7 Janvier.
Nous ne voulons plus de Saint Barthélémy, de révocation de l'Edit de Nantes ou de quoi que ce soit de violent au nom de la religion.
Et la meilleure manière d'y parvenir est la neutralité religieuse. La religion, oui, toutes les religions, oui, mais chez soi et pas ailleurs.
La liberté des uns s'arrête là où commencent celles des autres. C'est ce qui décide des peurs et des populismes.
Quel politique aura le cran de l'affirmer sans crainte d'être taxé d"islamophobie et avant que la peste brune envahisse nos urnes ?
Parce que pour le moment, M Lepen a de beaux jours devant elle avec sa business family.

alice 21/04/2015 12:28

……effectivement, on pourrait en disserter jusqu’à La Fin des Temps…!!!….La Religion… ????....mais quel Opium Souverain… !!!!.....alors……..pendant ce temps là…La Chine,..... légendaire pour ses qualités en matière de Négoce…..dépose doucettement ses comptoirs et ses industrieuses armées de fourmis… dans cet immense « grenier à matières premières » qu’est l’Afrique.. !!!!

Dom DELANDRE 21/04/2015 07:12

La seule façon d'empêcher ce "tsunami" c'est de faciliter le développement économique de l'Afrique même si le climat politique catastrophique en Lybie, en Syrie, en Irak.... contribue à aggraver cette situation. Ces vagues de migrants avaient commencées bien avant le "printemps" arabe.
Vaste entreprise!

Ternacle 20/04/2015 23:57

L'ONU , La France ,les USA et l'Europe paient les conséquences de leurs fautes graves dans les pays du Levant , l'Irak pour les Américains et la Libye pour la France .Les solutions préconisées par François Fillon sont les bonnes mais en premier lieu,il faut rétablir l'ordre et un état digne de ce nom en Libye en employant la force s'il le faut .La loi des hordes et des bandes armée est le pire des maux pour les faibles .

Francois Carmignola 20/04/2015 20:57

Vous parlez de retour et vous avez raison.
Cependant:
- que faire avec la Libye ? Vous n'échapperez pas à la question et le fait est que vous avez été responsable d'une action que certain disent être la cause du désordre. Que fallait il faire ?

bcm 20/04/2015 20:53

Lorsque Kadhafi était au pouvoir, il n'y avait pas de problèmes.

franklin 26/04/2015 17:43

n' y avait-il pas déja des bateaux de migrants??

gilles 20/04/2015 16:49

vœux pieux à mon avis.
L'opulence - relative - de l'Europe par rapport à ses pays sinistrés est un aimant pour toutes les populations d'Afrique et d'Orient. Rien à voir avec l'Europe. Et c'est bien là l'un des problèmes. Aller dire aux français et aux anglais, que ce qui se passe en Italie n'est pas seulement un problème italien relève d'une sacré explication de texte pour sortir des homélies lepénistes sur les déferlantes immigration. Bon courage à vous les politiques.
Donc à la sortie, encore un sacrifice national au nom de l'Europe.
Les USA sont confrontés aux mêmes soucis, sauf qu'ils ont une frontière terrestre entre eux et l'Am du Sud.
Bref, un sacré problème de valeurs de civilisation à venir.
Laisser mourir noyés des milliers de migrants ou faire le jeu de tous les populismes en les accueillant.
A titre personnel, je pense que des jeunes qui auront tout tenté pour arriver sur notre sol, sont sacrément débrouillards. Rien que pour cela, une intégration méthodiquement organisée serait non seulement une réponse civilisée à cette question, mais également rentable économiquement.
A condition d'avoir une intégration réellement efficace.
Quand on voit les débats sur les signes religieux tel que le voile à l'université ou en entreprise, nous avons du chemin à faire.

de Vendeuvre 20/04/2015 15:24

Cher Monsieur,
il me semble que votre proposition est insuffisante car la priorité pour enrayer l´exode des populations est de rétablir la paix. Ce n´est pas em fournissant des armes aux monstres que le gouvernement français appelle ¨résistants modérés ¨que la France jouera um rôle pacificateur.Pâle imitateur des sinistres Etats Unis etde la Grande Bretagne qui ont mis le feu à l´Irak puis à la Syrie par Turquie,Qatar et Arabie Saoudite interposés.Quant à notre rôle dans le renversement de Khadafi il est sans doute préférable de ne pas en parler?Sarkozy, le ¨ minibush ¨aurait mieux fait de ne pas se prendre pour le Zorro de la Libye , il n´em a été que l´incendiaire.

bibi 20/04/2015 15:13

vous en demandez beaucoup a m hollande il n arrive pas a s occuper de la France comment voulez vous qu' on l écoute en Europe ?

Noir 20/04/2015 13:04

Le droit d'ingérence en Syrie, pour aider la population dans la misère doit être une priorité.
L'Europe doit rapidement prendre ses responsabilité pour éviter de nouvelles catastrophes

ginon jean marc 20/04/2015 12:50

Tout à fait d accord
Nous sommes avec vous.
Si vous avez besoin de moi, contactez moi
J m. Ginon

morelli 20/04/2015 12:41

Nous en avons assez je n'ai pas envie que la France devienne un pays musulman....la religion n'est plus le guide de notre pays qu'elle soit catholique et certainement pas musulmane.....ce qui finira c'est que musulman deviendra une Nationalité et la France vous l'appellerez comment ??? république musulmane, comme les dictatures islamiques ???

Martine Quinet 20/04/2015 12:25

Comment l'Europe peut-elle laisser faire de telles ignominies ?
Où sont les repères humains effectivement ?
Ou est la logique ?
Comment peut -on laisser croire à ces gens qu'ils ont un avenir en Europe , au péril de
Leur vie ,alors que nous ne connaissons que chômage et déficit ?
Les passeurs ne sont pas les seuls criminels à désigner.
Nous avons une idéologie coupable , et nos systèmes politiques sont plus doués pour écrire
De beaux discours angéliques que pour prendre des décisions justes de sauvegarde pour tous ,
Migrants et européens .c'est l'Europe entière qui va couler avec ses autochtones et ses migrants.
Mr Fillion, vous avez la carrure et la vision d'un homme d'état ,
Aurez-vous le courage de briller dans ce désert politique,et de prendre enfin le destin de notre pays
Dans l'Europe , afin que tel un Titanic , il ne sombre lui aussi définitivement dans les abysses ?
N'avez-vous pas pitié de toutes ces vies anéanties , au sens propre et au sens figuré.
Enfin , n'y a t il pas un risque que des djihadistes se mêlent aux réfugiés dans le
But de poursuivre leur basse besogne également sur notre continent ?

Yves Leclercq 20/04/2015 11:42

L'honneur a été laissé sous la responsabilité des pays membres. Ils en ont, ou n'en ont pas. Mais cette grave situation humanitaire, lourde de menaces sur notre entente, tant nationale qu'européenne, nécessite un sursaut collectif au profit de cette valeur.

alice 20/04/2015 11:38

PLUS QUE JAMAIS.... TOUS AVEC....FRANCOIS FILLON....!!!!!

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche