Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
4 juillet 2015 6 04 /07 /juillet /2015 09:29

Les prix de ventes des matières premières agricoles ne permettent plus aux agriculteurs de vivre de leur métier et les contraintes en tout genre se multiplient. Les éleveurs notamment s'enfoncent depuis des mois dans une crise grave et surtout sans perspective. Notre pays a besoin de l'agriculture, a besoin de ses agriculteurs, a besoin de ses éleveurs. Ne les sacrifions pas !

La pression sur les agriculteurs, premier maillon des filières, est depuis trop longtemps insupportable. Les marges, la valeur ajoutée, doivent être réparties plus équitablement et les pouvoirs publics doivent y veiller.

Il est plus que temps de restaurer la confiance entre les acteurs des filières, les agriculteurs, les industriels agro-alimentaires et la grande distribution. Il faut que chacun prenne ses responsabilités plutôt que de se renvoyer la balle. Le ministre doit respecter ses engagements et faire respecter ceux pris par la grande distribution.

J’irai cette semaine à la rencontre des agriculteurs pour écouter leurs difficultés et leurs propositions et j'agirai pour qu'un vrai débat s'engage au Parlement. Il est de notre devoir de donner des perspectives aux agriculteurs. 

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

PAYSANSAPARIS 09/10/2015 21:35

Y SERAIT TEMPS D ALLER VOIR LES AGRI ! avant qu'ils aient tous mis la clef sous la porte avec les gouvernements qui s'en foutent royalement.....

PAYSANSAPARIS 09/10/2015 21:33

je pense que beaucoup de gens imaginent que les agriculteurs touchent de l'argent qui vient de l'Etat, c'est totalement faux : on bloque leur production contre subvention pour le manque à gagner. INFORMEZ VOUS; Ils veulent tous gagner correctement leur vie, c'est un travail 24 h sur 24 et avec le s animaux il y a peu de vacances. Il est temps d'agir car on va faire de la France un pays "sous développé" à manger du sous vide, des produits chinois etc...

raslebol 22/07/2015 20:20

Lorsque notre métier ne nous nourrit plus, i faut en changer. Les agriculteur vivent des subvetions d'état pas de leur production. Ils coûtent aux consomateurs et on paye des impôts pour les subventionner. Ras le bol des petits salariés.. nous, si notre patron ne fait pas assez de production, ou s'il ne vend pas assez, il nous licencie. Alors les chayats qui nous bloquent avec des trateurs à plus de 100 000€ nous ennuient serieusement c'est scandaleux ce sont des nantis

bibi 07/07/2015 21:06

penser a nos agriculteurs est plus importent que de vouloir garder la Grèce dans la zone euros

bertrand 06/07/2015 14:15

Quand le Crédit Agricole épaulera l'agriculture au lieu de faire plaisir au Pouvoir en place,on avancera.
Spéculer sur les marchés ,on a vu les résultats pitoyables en 2009& 2010,mais prendre des participations de référence dans le secteur de la grande distribution donnerait théoriquement du poids aux actionnaires des caisses régionales donc au monde agricole mais évidemment il faudrait être courageux et là .......

RICHARD Jacques 06/07/2015 11:24

D'accord pour ne pas rejeter la Grèce, mais sans lui dérouler le tapis rouge. La traiter comme un ami, dont on a assez de se faire "tapper".

Cumenal 05/07/2015 18:59

Il est incompréhensible que les céréaliers vivent bien avec subventions européennes alors que les éléveurs n' y trouvent pas leur compte?? Il faut revoir le rôle de chaque commission européenne, leur directives leur mode de de fonctionnement et c'est le parlement européen qui doit décider avant ces commissions. L' Europe des Nations constructive se fera entre un compromis entre les peuples et leurs lois avec un parlement européen élu pour diriger les commissions++++.Bien respectueusement bravo pour votre combat +++ JPC

Irène DINAIRE 04/07/2015 21:58

Que dire aussi des vols de fruits la nuit par tonnes. Ils faut, qu'ils négocient directement avec la grande distribution c'est le rôle de leur syndicat. Ils faut qu'ils tiennent compte des intempéries (trop d'eau ou sécheresse etc) Et puis les consommateurs devraient être un peut responsable a quoi cela sert d'acheter des fruits hors saison qui sont durs et sans gout alors qu'en a profitant lors de la bonne saison ils sont délicieux à condition de les acheter pratiquement murs. Si la grande distribution ne vendait pas elle aurait vite fini d'en proposer pour les jeter la perte serait trop importante. Dans les grandes il faudrait ouvrir des magasin de producteurs avec toute les productions de la région a des prix raisonnable.J'ai la chance d'habiter Montauban où la mairie a sanctuarisé un marché pour seulement et uniquement les producteurs et seulement leur récolte c'est très bon pour les clients qui savent à qui ils s'adressent

pettera 04/07/2015 21:52

n'avons nous pas le droit de vendre à perte dans le commerce , alors qu'attendent les autorités pour faire respecter la loi et permettre aux agriculteurs de vendre leurs productions au prix de revient + une marge pour vivre correctement .
Alors je compte sur vous pour faire respecter la loi puisque le gouvernement actuel s'en moque. merci

Cousin Bernard 04/07/2015 16:46

Merci Mr Fillon

jean pierre boyera 04/07/2015 16:15

nos producteurs français et européens trouveraient une embellie si nos dirigeants socialistes pouvaient comprendre que le blocage des denrées avec la russie nous met en difficulté,des milliards de marchandises agricoles et porcine,et bien d'autres,pourrissent dans les frigos,et pourraient se vendre ,d'autant plus que vient de se créer le brics:marché brésil russie indes afrique du sud,qui vendent des produits au meilleur prix,et concurrencent ceux de nos éleveurs et producteurs.donc,et les specialistes le disent:ouvront en grand et vite le marché avec la russie

Picque 04/07/2015 16:02

Monsieur , il faut mettre tout ça sur la table et bien repartir les prix :;
Mais , je pense surtout supprimer les intermédiaires qui se servent grassement ! Gg

brandenburg 04/07/2015 15:47

Un débat entre parlementaires discrédités alors que des paysans se suicident tous les jours,Du Dalida (Paroles,paroles,paroles)-qui s'est suicidée d'ailleurs-pour éviter l'hécatombe?Bruxelles,comme l('avait prévu de Gaulle,a tué l'agriculture française,voila tout ce qu'il y a à dire-et puis agir!Dissidence et renouveau!erlande.wordpress.com,le site PRO-VIE tous azimuts qui ne lâche rien de rien et devant personne!"Pour une politique étrangère de la France"-notamment économique et agricole,qui n'en a plus depuis 40 ans:sans indépendance nationale, un pays rayé de la carte comme la Grèce!

Francis GALLET 04/07/2015 14:29

les centrales d'achat provoquent la faillite du monde agricole en ne voulant pas payer au juste prix le travail de nos paysans. les hypermarchés jettent chaque jour de quoi nourrir tous les foyers en difficulté. ça ne les empêche pas de faire des bénéfices énormes. il suffirait d'une gestion et de marges raisonnables sans impact sur les consommateurs pour donner au monde agricole, ce à quoi il a droit

alice 04/07/2015 11:10

Triste …très triste…..résultante de la totale déconsidération portée au Monde Agricole, depuis longtemps déjà, classé « Folklorique »…….ce qui porte à croire …. que l’ « Illustre Monde des Grands Penseurs » de notre Belle République, considère, qu’il s’agit sans doute d’une « Ere révolue »….. qu’il faut passer à autre chose….et…définitivement abandonner ce secteur aux pays émergeants………qu’en conclure ????.....Pleure ô Agriculture bien aimée…. !!!!....Bon courage François Fillon…. !....Bon courage…… !

pjr38@ymail.com 04/07/2015 10:48

Qu'ils court-circuitent les "intermédiaires ...donc qu'ils organisent des circuits de distribution courts !

fouilloux 05/01/2016 11:27

facile a dire pour des gens qui ont une entreprise personnelle et q ui passent 24h sur 24 dans leur ferme.... c'est à nous citadins, de les a i d e r et à M. Fillon............

Sceptique 04/07/2015 10:45

J'aimerais voir les agriculteurs et éleveurs prendre leur place dans la commercialisation , la transformation, la distribution de leurs produits. Ils se placent en position de faiblesse en s'en remettant à des industriels et des distributeurs qui ont tout leur temps. Certains éleveurs organisent leur réseau de clients, qu'ils fournissent en viande préparée par eux-mêmes. Ils ont mieux à faire que des manifs coûteuses et peu efficaces.

fouilloux 05/01/2016 11:26

allez les voir au salon de l'agriculture....
ils sont "bouffés" par les firmes qui font un profit énorme avec les produits qu'ils "fabriquent" à moindre coût..... parlez avec eux et vous comprendrez. Mais M. Fillon va t il trouver la vraie solution, il a intérêt à se dépecher avant 2017...........

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche