Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 17:47

Lettre ouverte à François Hollande publiée en exclusivité dans Le Journal du Dimanche. 

Monsieur le Président,

Bientôt le 14 juillet. Que célèbrerez-vous après trois ans à l’Elysée ? La France que vous promettiez de ré-enchanter va mal. La colère gronde. Entendez-la ! 6 millions de Français sont au chômage total ou partiel ; 2 millions de jeunes ne sont ni à l’école, ni en formation, ni dans l’emploi. J’ai rencontré des agriculteurs et des artisans qui ne peuvent plus se verser un euro de salaire. Dans les bastions ouvriers à qui fut tout promis, la parole publique est discréditée. Sous votre mandat, l’extrême droite fleurit au milieu de vos roses abattues.

« C’est la crise », dites-vous. Non, ailleurs, des Etats européens s’en sortent beaucoup mieux que nous. Leurs gouvernements modernisent leurs marchés de l’emploi, tranchent dans les dépenses inefficaces, disent la vérité à leurs opinions et obtiennent des résultats. Chez nous, l’urgence n’est pas déclarée, alors que le chômage et la dette atteignent des pics historiques.

 

La tragédie grecque montre que la menace de la faillite n’est pas abstraite. Une solution aurait peut-être été possible plus tôt si vous n’aviez pas joué un trouble jeu : rigoureux  en compagnie d’Angela Merkel, complaisant en coulisse avec Alexis Tsipras. Votre activisme pour sauver Athènes éclipse temporairement nos propres échecs économiques, sociaux et financiers. Croissance médiocre, chômage massif, déficits persistants, réformes à minima, impôts aux maxima : nous sommes l’un des maillons faibles de l’Union européenne alors que nous devrions être un de ses leaders. 

 

«Tout a été fait», dites-vous implicitement. Le CICE et la petite loi Macron vous apparaissent comme le zénith du possible. Il vous reste deux ans et aucune grande réforme à l’horizon. Le navire est en cale sèche et vous attendez la mer. A l’Elysée, on prie pour que la baisse de l’euro et du prix du pétrole veuillent bien nous porter ; on espère tout de la politique monétaire de Mario Draghi. Plus la BCE fait tourner la « planche à billets », plus vous semblez soulagé de ne rien faire. Mais gare à nous, c’est à quitte ou double : que les taux d’intérêts se redressent et c’est la rechute pour la France. Nous sommes plus dépendants que jamais des marchés extérieurs : cruelle réalité pour vous, monsieur le Président,  qui rêviez de mettre la finance au pas ! Notre souveraineté a un prix : celui du courage et de la cohérence. Ces deux vertus manquent à votre présidence.

 

La France se paupérise et recherche sa fierté perdue. La crise identitaire ne sera pas résolue par des discours mémoriels mais par des actes qui donneront aux Français l’assurance que leur Nation et ses valeurs sont protégées. Les cortèges du mois de janvier n’étaient pas seulement la réplique d’un peuple épris de liberté face aux terroristes, ils étaient aussi l’expression d’une demande de France.

 

Etes-vous à jour de cet appel populaire et tricolore ? Dans nos cités, des quartiers divorcent de la République sous la pression des trafiquants et des intégristes. Dans nos Ecoles, des élèves ignorent les minutes de silence ; le récit national est enseigné à voix basse… Il faudrait riposter face à ce sentiment de déracinement qui angoisse les Français. Mais votre parole est inaudible et l’action de votre gouvernement à contresens des attentes du pays : la réforme du collège nivelle l’esprit du mérite là où il faudrait, au contraire, avoir l’ardeur des hussards du savoir et du civisme ; la sécurité des citoyens est court-circuitée par les hésitations de la justice ; notre système d’intégration tourne à vide, faute d’autorité.

Il est insupportable de voir la France glisser hors de l'histoire et perdre la maîtrise de son destin alors qu'elle dispose de tous les atouts pour jouer un rôle majeur au XXIème siècle.

 

En ce 14 juillet 2015, je ne sais s’il est encore de temps de réagir. Votre crédit est au plus bas dans l’opinion, vos frondeurs vous guettent au tournant, et pourtant agir est votre devoir !

 

Oubliez les échéances présidentielles qui semblent guider vos moindres gestes. Pour la croissance et l’emploi, tout n’a pas été tenté. Déverrouillez la France de ses 35 heures, refondez le code du travail, modernisez l’Etat, revalorisez la voie de l’apprentissage en concentrant les moyens aujourd’hui dispersés dans les emplois aidés… Pour la République unie, engagez une politique d’immigration par quotas et faites de l’assimilation des étrangers une exigence pour vivre ensemble. Sur l’Europe, sortez par le haut de la crise grecque en poussant à une nouvelle organisation de la zone euro et en renforçant le tandem franco-allemand à travers une stratégie de convergence économique et fiscale entre nos deux nations. Au Moyen Orient, revoyez notre diplomatie et créez les conditions d’une véritable alliance internationale, intégrant l’Iran et la Russie, contre l’Etat islamique…

 

Pour tout dire, utilisez cette fin de quinquennat pour faire, si possible, une autre politique. Oui, une vraie politique qui libère les Français, qui par son audace étonnerait l’Europe et interpellerait tous ceux qui, par le monde, se demandent ce que nous devenons.

 

 

 

 

 

Monsieur le Président, la colère gronde... déverrouillez la France !

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

gilles 18/08/2015 14:55

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2015/08/17/31001-20150817ARTFIG00225--president-delegue-l-embarras-d-un-gouvernement-clienteliste.php
Voilà aussi pourquoi la colère gronde.
Pour les conseils départementaux, nous avons vu un déferlement des nominations de vice présidents par ci et par là (traduisez indemnités en euro substantielles pour les uns et les autres).
Pour les conseils régionaux, nous voyons apparaitre les présidents délégués (parce que des vice présidents, il y en a déjà une sacré palanquée) pour les mêmes raisons.
En clair, se serrer la ceinture, le chomage, oui, mais pas pour tout le monde et en clair, pas pour les petits copains.

Bertrand L 15/08/2015 14:24

Merci de rappeler ce que bcp de Français ressentent : un gouvernement doit prendre les vrais décisions pour tenter de régler les problèmes récurrents que nous connaissons. Hollande, lui, fait semblant de gouverner : on dirait Brejnev ! Si on continue à ne rien faire, nous allons tous nous écrouler. Bravo François Fillon de vous battre ainsi. Merci à vous, amicalement, Bertrand L

GUILLIN A E 11/08/2015 12:20

Merci Monsieur FILLON, nous vous attendons, nous avons besoin de vous, nous sommes avec vous.
Les médias semblent vous ignorer, soyez plus présent sur la scène politique.
Vous nous faites l'honneur de venir à Saint-Brieuc en septembre, je serai là, comme lors de vos précédents passages.
Vous avez l'art et la façon de dire les choses fermement, clairement, sans emportement.
La FRANCE a besoin de vous!
A bientôt.

GUILLIN A E 11/08/2015 12:16

Monsieur Fillon, Le 23 septembre, vous nous faites l'honneur de venir à Saint-Brieuc. Personnellement, cela fera la 3ème fois que j'aurais le plaisir de vous voir "de près". Autant, nous entendons parler de N Sarkozy et A Juppé, vous n'êtes pas assez sur la scène politique. Les médias semblent vous ignorer.
Nous avons besoin d'un Homme comme vous! la FRANCE a besoin de vous.
5 ans 1er Ministre, une première et pourtant cela n'a certainement pas dû être facile pour vous...
Merci, Monsieur Fillon, comme à chaque fois, vous avez le tact et le poids de dire les choses clairement.
Une briochine.

Thevenot 31/07/2015 09:17

Bonjour,

Faiveley, Alstom, Lafarge, Alcatel ... bye bye la France !

Un Pays anti Capital, anti Marché, anti Actionnaire, anti Fond de Pension finira Grouillot dans ses propres Entreprises ou Chômeur au fur et à mesure de la progression du Pillage Fiscal et Social des Sites Français !

C'est ce qui arrive quand les Politiques organisent pendant 40 ans un Pays en Camp Social pour rivaliser avec les Eglises !

Cordialement

DT

Talmon 29/07/2015 18:47

J'approuve votre politique et cette lettre adressée au président Hollande. Elle est parfaite;

Une Parisienne 29/07/2015 09:29

sujet : chômage; arguments pour désamorcer le plan de FHollande à sa candidature
Bonjour,
Hier l'émission "c dans l'air" traitait du traficotage des chiffres du chômage qui est en train de s'opérer sous l'ère hollandaise. Et aussi des ébauches de plans du président pour faire passer sa hausse du chômage pour une baisse :
http://www.france5.fr/emissions/c-dans-l-air
à 36 minutes du début de l'émission, la journaliste Christine Kerdellant explique que sous l'ère Sarkozy, le chômage progressait de 24% quand il progressait de 50 % en Europe. Et que, sous l'ère Hollande, le chômage progresse de 10% en France quand il régresse de - 5 % en Europe.
Malheureusement, en prenant la progression du taux de chômage entre 2008 et 2015 dans l'ensemble de l'Europe, sans détailler ces chiffres, on arrive au résultat que le chômage a progressé en Europe au même taux qu'en France ; ce qui est malhonnête. Et, c'est le nouveau discours de F Hollande.
Ce que je vous propose : faites établir un comparatif du taux de progression du chômage Europe/France entre mai 2007 et mai 2012 non contestable. Et faites publier un graphique clair dans les réseaux sociaux avec les chiffres comparés de 2007, 2012 et 2015 afin que F Hollande ne puisse pas utiliser cet argument.
Merci pour la France.
Une parisienne qui soutient vos actions

Joigny, Yonne, Bourgogne. 23/07/2015 04:20

Votre courrier à "HOLLANDOUILLE" est bien rédigé, je vois bien la "patte" d'autres L.R., plus que la votre, d'ailleurs ! Je regrette comme beaucoup de Bourguignons aussi, que votre Bureau de la Rue de Vaugirard, ne se soit pas rajeuni par rapport à l'ancien de l'UMP ! Pour le côté Décisionnaire, c'est toujours les anciens paschidermes de l'UMP qui persistent à décider quelles gaffes continer à faire pour la France : mettre des Têtes de Listes Régionales UDI, alors qu'on vient de créer un NOUVEAU NOM DE PARTI, mais dommage, pas une nouvelle équipe moins USEE par le Pouvoir Ministériel entre 2007 & 2012.!!! Alain JOYANDET est en campagne régionale depuis Février (quand même !...), François SAUVADET (UDI : oui il a tant critiqué NS, entre 2007 & MAINTENANT !) QUE depuis la mi-juin, et votre Bureau décide de mettre celui qui a fait perdre TROIS FOIS LES REGIONALES EN BOURGOGNE !!!... Et, cette journée, HOLLANDOUILLE est à DIJON, pourvu que les Agriculteurs le kidnappent, ou écrasent sa voiture, avec lui encore dedans, BIENSÜR !!!

Pierre Le Carpentier 21/07/2015 22:16

Bravo M. Fillon pour votre lettre à F. Hollande, mais je ne pense pas que cela le fera prendre conscience,pour la bonne et simple raison, c'est qu'il n'a aucune conscience de la situation, il se grise de démonstrations totalement bidon et puis le reste, > Et pour ce qui vous concerne M. Fillon, il faut que vous preniez le mors aux dents et que vous deveniez hargneux et méchant envers tous vos adversaires, un peu comme un véritable blaireau pris dans un piège !!! Vous devez bien voir ce que je veux dire? Car vous seriez chasseur que je ne serais nullement surpris.Alors au boulot.....M. Fillon, le coup des cinq ans sous Sarko 1er, ça suffit, c'est déjà beaucoup trop ! Cordialement vôtre, je ne verserai pas d'argent sans preuves de votre volonté à en découdre. P.L.C.

Pierre Le Carpentier 21/07/2015 22:12

Bravo M. Fillon pour votre lettre à F. Hollande, mais je ne pense pas que cela le fera prendre conscience,pour la bonne et simple raison, c'est qu'il n'a aucune conscience de la situation, il se grise de démonstrations totalement bidon et puis le reste, > Et pour ce qui vous concerne M. Fillon, il faut que vous preniez le mors aux dents et que vous deveniez hargneux et méchant envers tous vos adversaires, un peu comme un véritable blaireau pris dans un piège !!! Vous devez bien voir ce que je veux dire? Car vous seriez chasseur que je ne serais nullement surpris.Alors au boulot.....M. Fillon, le coup des cinq ans sous Sarko 1er, ça suffit, c'est déjà beaucoup trop ! Cordialement vôtre, je ne verserai pas d'argent sans preuves de votre volonté à en découdre. P.L.C.

CHALABI Mizou 21/07/2015 15:22

Bonjour Mr Fillon
Je vous ai tjrs soutenu mais la politique actuelle est tellement désastreuse.
question : à part le général De Gaule qui a aimé et servi la France y-a-t-il quelqu'un aujourd'hui qui pense au pays et non pas ses ambitions personnelles.. que des-je ses intérêts personnelles
Ainsi va la vie Mizou

Pascal 21/07/2015 12:32

Bonjour Mr Fillon,

Oserez vous sortir "des républicains" comme vous n'avez pas osez sortir du gouvernement.
" pas facile de voir si l'herbe est plus verte dans le champ d’à coté"

La présidence de l'Ump vous a échappé ou vous à été volé bien dommage.

Bravo dans votre continuité d'idée même si vous ne citez pas le mot libéral .

La France s'enfonce inexorablement dans la dette ce mot les français le comprennent.
L’état ne devrait pas avoir le droit de s'endetter ça devrait être inscris dans la constitution, le financement devrait être par l’impôt et non par l'emprunt.
En dehors des ministères régaliens je ne vois pas trop ou est la place de l'état.
Aucune réforme de l'état et de ces structures n' a été réalisé depuis 30 ans et chaque jour qui passent l'état à de plus en plus d'emprise sur nos libertées
Bienvenue au pays des soviet dans 30 ans

Merci Mr Fillon

jean g 21/07/2015 08:58

Mr Fillon se réveille après avoir été le valet de Mr Sarkozi pendant 5ans.Crédité de beaucoup de sympathie et d'espoir de la part des Français qui travaillent,il aurait pu être l'homme providentiel que la France attend.Mais comment faire confiance aujourd'hui à un homme qui à cédé à la lâcheté démagogique comme ses pairs(cf l'ISF et l'impôt sur les plus values immobilières entre autres?) Aura t il la lucidité de ne pas confondre 'assistanat et solidarité?.
Les français ont la mémoire courte .Ils pensent que Chirac fut un grand Président alors qu"il ne fut qu'un illusionniste.Le discours de Mr Fillon semble crédible si son but est réellement le redressement du pays avant sa carrière personnelle.Mais les français sont encore capables d'écouter les sirènes du tricheur qui nous gouverne(cf le" Moi Président"qui fut un sommet du grotesque rarement atteint.)

Catherine 21/07/2015 08:28

C'est la gauche qui a mis en place les 35 heures et son cortège d'effets secondaires mortifères,c'est donc à eux de les supprimer et de dire :On a fait une grave erreur(mais là faut pas rêver!
Quant à Nicolas Sarkozy il avait redonné du souffle aux entreprises et du pouvoir d'achat aux salariés en défisicalisant les heures supplémentaires.La gauche a détruit cela.En vérité,la gauche détruit ,ce qui marche au nom de l'idéologie de gauche ,elle détruit les emplois à chaque fois qu'elle est au pouvoir(1000 chômeurs de plus chaque matin quand on se réveille),elle dépense plus à chaque fois qu'elle est au pouvoir,elle augmente les impôts à chaque fois qu'elle est au pouvoir et la dette augmente depuis 3 ans de 2 600 Euros PAR SECONDE,résultat le niveau de vie des français baisse à chaque fois qu'elle est au pouvoir et LE PIRE:c'est que au final c'est les gens qui ont voté pour la gauche qui sont et seront les plus gravement atteints...Et ça certains commencent à s'en rendre compte...

bergon 21/07/2015 06:56

bravo Pierre-Yves pour votre commentaire!!!! En effet Monsieur le Ministre vous avez été au gouvernement de Mr Sarkozy et j'ai voté pour vous : mais qu'avez-vous fait? Aujourd'hui j'ai perdu mon mari, qui a cotisé toute sa vie dans les TP et je ne touche que 40% de sa retraite, c'est scandaleux, alors que je connais un fonctionnaire de l'enseignement qui a été titularisé avant sa retraite et touche aujourd'hui ce que vous savez. C'est une honte!!! Maitre Auxc Est-ce plus pénible que conducteur de travaux!!!! Essayez monsieur le ministre de me convaincre pour ne pas renier mes convictions de droite!!!!! merci

HERMAN Robert 20/07/2015 19:36

Merci pour votre courage de réagir. Il FAUT piquer sans arrêt maintenant, à tout instant, et FORT.

jmd 20/07/2015 18:36

Génial.passer au propre.

ISANDRA 20/07/2015 17:12

Fillon devrait être plus présent sur la scène politique..., peut-on complètement ruiner la France en deux ans? c'est la question que tous les Français doivent se poser...; la France est un pays qui a vocation à être prospère...Que se passe-t-il?.

Alain 20/07/2015 15:44

En plus de tout ce que vous dites, et qui est juste, il conviendrait de créer les conditions pour que les meilleurs de nos jeunes, qu'ils soient diplômés ou non, ne quittent plus notre pays, découragés, pour trouver de meilleures chances de succès, en Europe ou ailleurs. Comment se fait-il que Londres soit devenue en 10 ans la deuxième ville française du monde pour les 25-40 ans ? et que presque aucun d'entre eux ne désirent revenir ?
Comment se fait-il que la fuite des bras et des cerveaux se double d'une fuite des capitaux, notamment en Belgique ?
Pourquoi sommes-nous devenus un exportateur du meilleur de nos forces vives, et un importateur de la misère du monde ?
Tout cela ne pourra pas durer et il faut effectivement réagir en redonnant au plus grand nombre le goût de l'effort, de la réussite et du risque, et bien sûr édulcorer sérieusement le calamiteux principe de précaution inventé par les peureux, les paresseux et les ignorants pour empêcher les créatifs, les audacieux et les autres d'avancer.
Bien sûr, il ne faut pas renoncer à la solidarité indispensable à un grand pays comme le nôtre, mais redonner de l'espoir aux âmes vaillantes et décourager l'assistanat.
En parallèle remettre les services publics au service du public en leur ôtant de l'esprit que c'est le public qui est à leur service. Un grande réforme de la fonction publique est indispensable en limitant par exemple la durée du statut de fonctionnaire à 10 ans au cours d'une vie professionnelle et en externalisant de nombreuses tâches ou missions qui n'ont rien à voir avec l'administration.

Voilà un projet qui mérite certes des efforts mais sera porteur du renouveau de notre pays et de la fierté de notre compatriotes qui nous manque cruellement aujourd'hui. Vous pourrez compter sur nous pour le faire vivre.

Jacques 20/07/2015 15:16

En vous lisant, je voudrais reprendre espoir en la France. Mon pays est beau, possède un magnifique potentiel et une jeunesse qui ne demande qu'à réussir. Mais il est plus qu'urgent de réformer, réformer le code du travail, réformer l'éducation, réformer les structures territoriales. Il y a trop d'élus, d'administration, trop de règlements, trop de contraintes. De l'air s'il vous plait. Voyez cette loi Duflot qui asphyxie l'immobilier en multipliant la paperasse, en créant la méfiance entre les acteurs, qui tue tout un secteur de la vie économique. Je suis révolté, moi l'amoureux du droit et de l'ordre. Comment s'exprimer puisqu'il n'y a plus de démocratie. Le quinquennat de cinq ans fait de l'assemblée un rassemblement de petites gens aux ordres. Les vrais députés n'existent plus, ceux qui représentent le peuple sinon la la Alur n'aurait pas été volée telle qu'elle est aujourd'hui, bloquant tout. Sans compter l'argent qui ne rentre pas, frais de notaire, plus value etcc
alors que l'état en a grand besoin. Merci merci merci encore si un jour les choses changent ; voyez comme nous sommes nous les petites gens désabusés.

HERVIEUX ALAIN 20/07/2015 15:14

je vous suis à tout point de vue et je voue confirme mon adhésion a FORCE REPUBLICAINE

philippe 20/07/2015 13:47

Bonjour monsieur Fillon. Je pense pour ma part qu'il n'y a rien à rajouter. Continuez mais je pense qu'ils ne savent pas écouter!! Malheureusement la vérité est bien la. Depuis 2012 tout est à refaire....

poutiers jean-yves 20/07/2015 13:40

Tout ce que vous écrivez est sensé mais ce President idéologue, borné, irresponsable et incompetant ne le fera pas !

C'est un apprenti-sorcier comme tous les socialistes qui joue avec le pouvoir, avec la démocratie, avec les nerfs et les attentes des français.

Gagnez donc la bataille des présidentielles de 2017 en prenant des initiatives fortes et franches sur l'immigration et le conflit intérieur de civilisations qui se joue chaque jour sous notre nez. Alors la France redeviendra un pays où il fait bon vivre, ou on l'a envie d'investir, de créer avec passion.

Depuis 2012, la France s'enfonce a vitesse grand V et remplace ses valeurs millénaires par des mesures démagogiques au mépris de son peuple, de ses traditions, de son histoire.

Nous ne sommes plus en démocratie mais en démagogie permanente manipulés par une propagande honteuse dans presque tous les médias verrouillés par des journalistes encartés ou proches de cette nomenklatura socialiste.

Bon courage ! Il y a du pain sur la planche pour deverrouiller tout cela !

alexandre 17/07/2015 10:41

Pas facile d expliquer à des francais habitués depuis des années par la classe politique à etre "rassurés" "protégés" (encore cette semaine dans la bouche de Ségolène Royal) que ce dont ils ont besoin et ce dont ils manquent le plus aujourd hui c est de liberté. Pas facile d expliquer a des journalistes pas souvent très malins que vouloir redonner de la liberté ce n est pas du libéralisme sauvage. Etrange d ailleurs que traiter un adversaire politique de libéral soit plus violent que de le traiter de communiste...
C est en redonnant aux francais leur liberté, en leur permettant enfin d etre des adultes et non plus des ado à protéger que découlera l égalité et in fine la fraternité que la modernité apelle solidarité.

Autre chose; pour repondre au commentaire de bruno danzelle : Pourquoi pas de drapeau francais sur les terrasses en France. J ai eu une reponse de.... Mon boucher. Il a accroché un drapeau francais devant chez lui et la gendarmerie est venu lui demander tres gentiment mais fermement de le retirer. La loi francaise interdirait de pavoiser son domicile avec le drapeau francais sauf fete nationale et autres circonstances particulieres. J avoue ne pas avoir pris le temps de verifier les textes. Ce serait un drole de pays celui dans lequel on pourrait accrocher un drapeau de toutes les nations, du tibet, de l urss, de la corse ou autre mais pas le drapeau national... Je vous laisserai vérifier.

jean claude 16/07/2015 19:29

ce que vous disez :http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-nouailhac/en-attendant-2017-la-france-se-vide-de-son-sang-16-07-2015-1949238_2428.php

Sylvie 16/07/2015 15:52

Je suis tout à fait d'accord avec le contenu de votre lettre, monsieur le Ministre, vous parlez entre autres, des 35 heures, mais pourquoi lorsque vous étiez premier ministre, n'avez vous pas abrogé les 35 heures ?. Sylvie

Auch 16/07/2015 14:45

D'accord pour les termes de votre appel qui restera lettre morte. J'ai voté et cru en la droite en 2007, quelle déception.
Les syndicats et la CGT, FO écoutés plus que remis à leur vraie place. La limitation des étrangers économiques non faite. La sévérité, vis à vis de ceux qui vivent sur le dos de la société et souvent en marge, oubliée. Beaucoup d'annonce de notre ancien Président mais peu d'actes véritables. Seul point positif, son intervention durant la crise financière.
Pourquoi n'avez-vous pas démissionné pour les 2 dernières années plutôt que d'accompagner cette politique éloignée des promesses de 2007 et de l'espoir soulevé après la présidence molle Chiraquienne. Vous aviez eu le courage de dire que notre pays était au bord de la faillite et puis ce fut tout.
Toujours autant de députés et sénateurs (plus qu'aux USA). Les énarques, souvent inaptes car formatés de la même façon et loin des réalités à l'abri des postes réservés ou du jeu des chaises musicales, qui infestent les ministères ou administrations diverses. Toujours autant d'organismes inefficaces dénoncés régulièrement, mais vivant et prospérant sur le dos de la communauté.
Quant aux régimes des retraites, quel scandale par rapport au privé ! ces régimes spéciaux aux avantages scandaleux (âge de départ, taux de cotisation et montant de retraite anormaux) ainsi que les fonctionnaires passant à l'échelon supérieur quelques temps avant leur départ afin que la retraite basée sur les 6 derniers mois soit meilleure.
Oui monsieur Fillon, la confiance en la droite est bien entamée après les 17 années postérieures au régime socialiste 1981/1995.
Je ne sais ce qu'elle sera mon attitude en 2017 mais je n'ai plus confiance en tous ces barons qui depuis des années nous trompent et n'améliorent rien, à la remorque des énarques Européens, oublient l'idée de nation, bradent notre beau Pays.

MARTIN 15/07/2015 17:29

Bien, c'est un constat facile que nous subissons, nous, à la base de la pyramide !
Vous voulez avancer, remettre la France sur les rails, commencez par dissoudre l'ENA, et virer 50% de la fonction publique qui ne sert à rien, et dont les retraites dorées sont payées par le privé dans un système qui a mis un Américain connu à l'ombre pour longtemps ! Si l'Etat devait cotiser à une caisse retraite pour ses employés, il serait obligé de serrer la ceinture....vous pensez être capable de faire cela, diminuer de 50% le nombre de fonctionnaires ? Vous pensez pouvoir supprimer l'ENA comme un certain chef d'Etat du siècle dernier avait préconisé ? Nous, travailleurs de la base, nous sommes pris en otage par l'administration qui se plaît à compliquer les textes de lois déjà bien complexes aussi....il faut prévoir 1/3 seulement de l'assemblée nationale actuelle afin d'aller à l'essentiel.... et il faudrait cesser de nous prendre pour des "gamins" qui ne savent pas gérer leurs affaires ! Vous, les politiques, vous ne savez que gérer des dépenses sans rentabilité, jamais, vous tromper avec l'argent des contribuables...facile de se planter, sans jamais être concerné directement, sur ses propres deniers, par ses erreurs ! C'est pas notre cas....mais on est au bout de l'histoire, car pendant 5 ans on a espéré que votre gouvernement saurait faire une vraie analyse de nos réalités...ce ne fût pas le cas....désormais il ne reste plus que le départ de ce pays "archi-communiste" pour envisager de vivre de son travail ! Et franchement, Mr Fillon, je ne pense pas que vous arriverez à changer quoi que ce soit ! Vous avez goûté au "Luxe" de l'Etat, vous avez été contaminé, vous ne connaissez pas notre vie.....vous n'avez aucune chance de réussir...il eut fallu apprendre à développer des affaires dans ce pays pour organiser la reprise tant attendue ! Pierre-Yves MARTIN

mira 15/07/2015 22:02

Bravo pour vos paroles, Pierre-Yves, vous êtes allé vraiment au fond. Oui, le pays se vide. Mon fils et son amie, les deux polytechniciens, ont quitté la patrie en 2010 car ils voyaient que l'espoir que le gouvernement nous a proposé s'évanouissait. Ils sont heureux à l'autre bout du monde dans un pays bcp plus libre et comme des dizaines de milliers d'autres, si un jour ça change, ils sont prêt pour revenir. Mais pour ça, il faut vraiment un changement plus radical. Pour le moment, malheureusement, personne se dégage qui en est capable. Les socialistes de gauche et les socialistes de droite ne se laissent pas perturber leur traditionnel passage de pouvoir ... entre les ENArques, c'est juste.

Huet Michel 15/07/2015 15:44

merci de relancer ses thèmes récurrents mais il serait souhaitable d'inciter à la relecture des propositions élaborées par votre entremise et hiéarchiser les actions : emploi, temps de travail code du travail, réforme urgente de tout le mille feuille administratif que la réforme en cours alourdira encore, gestion des collectivités locales avec des règles budgétaires du type règle d'or et réforme démocratique avec une représentation équitable des catégories socio-professionnelles dans toutes les instances ,un vraie décentralisation de l'Education nationale , des services publiques tel que SNCF : la collectivité qui paie gère l'ensemble y compris et surtout les personnels . bonne continuation

Stéphanie 15/07/2015 14:45

Oui, comme toujours M. Fillon. Mais comme dirait M. Beigbeder, de l'audace, encore de l'audace. Je suis sure qu'encore plus de français vous suivraient, car c'est ce que tout le monde pense tout bas.....Bien sûr les convaincre qu'en étant Président vous pourrez choisir votre politique bien plus que vous ne l'avez fait en étant 1er ministre. Finalement se présenter Président est comme passer un entretien d'embauche, il faut expliquer pourquoi on est le mieux placé pour le poste, preuves à l'appui ! Pensez à vous d'abord et n'ayez pas peur de déranger, ce n'est pas le cas ! Nous vous attendons, les pieds bien ancrés sur le sol prêt à affronter la mêlée et à en sortir premier.
Vous n'avez rien à perdre et nous avons notre vie française à gagner avec vous !
Cordialement,
Stéphanie

Nicole D. 15/07/2015 11:06

Excellente lettre Mr Fillon. Bravo. Espérons que Moi Président mettra enfin ses yeux en face des trous et tiendra compte de toutes vos propositions......mais j'en doute beaucoup.

mira 14/07/2015 20:03

En effet, Monsieur Fillon, vous avez raison, on ne peut qu'applaudir à votre initiative. J'ai été toujours l'électeur de droite et vous estimais personnellement beaucoup, mais aujourd'hui je suis d'accord avec les libéraux, qui disent que la Droite ce n'est que 'les socialistes de droite'. Une bonne partie de ce que vous proposez, votre gouvernement aurait pu effectuer, commencer, n'est-pas ? Mais vous n'avez pas osé, vous avez eu peur de vous mettre devant la nation et expliquer les choses clairement, que l'Etat providence n'est pas une solution, c'est une catastrophe à là Orwell.... nous en avons la preuve de nos jours. La droite a eu peur de perdre les électeurs. Et vous avez perdu l'élection présidentielle tout de même, à mon avis car vous n'aviez pas eu assez de courage de prendre le risque. Je cite un seul cas : nous savons tous quel rôle nocive jouent la plupart des syndicats, nous aurions tant aimé de savoir comment cette minorité qui bloque souvent le pays est financés... et vous avez enterré le rapport Perruchot pour 25 ans ! Je ne puis pas vous pardonner, pourtant j'ai voté M. Sarkozy et je voterai pour la droite qui s'affiche la plus libérale. Si je ne trouve pas, ça sera cette fois blanc.

Regardez, c'est pareille, le mot "libéral" c'est un mot interdit de nos jours, même vous n'osez pas l'utiliser... alors que je suis sûr que vous y croyez ! La France est classée 70 ème dans la liberté économique ! J'ai vraiment peur dans deux ans, on changera juste de coté et ça continuera dans les mêmes rails 'l'Etat vous assure tout, organise tout, on va légiférer...." Au lieu de se consacrer à l'essentiel et laisser les gens entreprendre. Je suis d'origine slave, parti de mon pays communiste, en France depuis 32 ans, j'admirais toujours ce pays magnifique, culturel et pour la quantité des gens intelligents et tout ce qu'ils ont construit. C'était un monstre pour moi, mais de nos jours, il s'effrite, les gens qui ont un projet hésitent et finalement partent et même les jeunes et la classe moyenne devant la bureaucratie et les taxes (a propos, vous aviez supprimé la taxe professionnelle et j'ai applaudi, mais en contrepartie, vous avez instauré une soixantaine de taxes nouvelles... si on veut parler de la simplification )... et moi je m'apprête à rentrer également et investir ma retraite d'indépendant (RSI...là, il y avait des choses à changer également, non ?) donc dans mon pays natal. Donc c'est à vous de jouer : moins d'Etat, plus de libertés et redonner la confiance pour entreprendre. Et le reste ira avec. Bonnes chances.

cumenal 14/07/2015 18:37

Toutes les mesures sont excellentes pour un président "verrouillé"par la base de son électorat , fonctionnaires et syndicalistes repliés sur eux même sans vision sur l' évolution de la société et de la mondialisation croissante de ce monde . Continuez votre combat pour la transformation de notre pays en 2017 en une véritable puisssance économique dynamique . Bien respectueusement .JPC

Rousseau 14/07/2015 17:12

Bravo

Daniel LESCURAT 14/07/2015 13:55

Bonjour Monsieur Fillon .
Premiere chose sui me tient a coeur . le nouveau non " les republicains " je n aime pas .mais alors pas dutout .
vous critiquez le gouvernement hollande . vous avez raison . nous frisons le ridicule et la misere avec ce president .
Mais quand meme Monsieur Fillon . vous avez ete au gouvernement durant 5 ans . non ? concretement qu avez fait de plus ?
je vous remerci .
Daniel Lescurat .... esperant un retour .

yves LIERLEY 14/07/2015 12:46

Bravo pour ce courrier, M. Fillon.
Mais que ferez vous des laquais merdiateux des socialopes, si vous arrivez au pouvoir ? Leur marcherez vous sur la gueule pour les faire taire, eux qui sont les assassins des emplois et et de la société française ?
Jeune retraité, ancien président du directoire d'un groupe français à l'étranger, je travaille encore à la demande de mon ancien groupe par le biais d'une autoentreprise, et je donne beaucoup de mon temps dans une association (non subventionnée) qui aide les jeunes créateurs d'entreprise et les demandeurs d'emploi, et je ne supporte plus les avantages exorbitants des rentiers nantis de la fonction publique, l'islamisation de la France, la démocratie volée aux citoyens, l'énarchie qui se croit demi dieu, l'Europe qui se construit sur le dos des populations, le nivellement par le bas de l'école, etc....., ALORS OUI! LA RÉVOLTE GRONDE, et je me prends à rêver parfois, d’être ce juge, qu'on dira rouge, et qui enverra à l’échafaud tous ceux qui depuis 40 ans ont assassinés les emplois en France, et la société française. (4 à 5000 individus d'après mes calculs)
CETTE RÉVOLTE, je la vois tous les jours en côtoyant des gens de toute classe sociale, de tout bord politique. (Eh oui, je n'évolue pas uniquement au sein de ma catégorie sociale que j’exècre souvent, beaucoup se prenant pour ce qu'ils ne sont pas)
Quelle sera l'étincelle, je l'ignore, tout comme vous. Mais elle va avoir lieu, et ce jour là, je ne donne pas cher de la vie des politiques, des institutions, et de la société .
C'est pour éviter ça, qu'il faut entendre la classe moyenne, arrêter de l'égorger, et réformer violemment l’état, à coup de referendum, pour imposer aux réseaux des rentiers nantis, assassins des emplois et de la France, la voix du peuple.
POUR VOUS RASSURER, JE NE VOTE PAS FN.
Je me considère un citoyen lambda, qui n'est jamais descendu dans la rue, mais qui ira, c'est sur, lors d'une révolte !!!!
YVES LIERLEY

Bretonnedecoeur 14/07/2015 11:18

Bravo Monsieur Fillon ! Il n'y a rien à ajouter et je suis de tout coeur avec vous. Dégoûtée des divers UMPS qui m'ont cocufiée chacun leur tour à diverses reprises, j'étais bien déterminée à ne plus voter. Peut-être me ferez-vous changer d'avis.

Dominique LARROUSE 14/07/2015 09:47

Monsieur le premier Ministre, Vous avez eu le courage d'écrire cette lettre ouverte à Mr Hollande, je vous en félicite et vous en remercie. Ce que vous écrivez est frappé au coin du bon sens. Déjà, alors que vous veniez d'être nommé 1er Ministre, vous déclariez que vous dirigiez un pays en faillite, c'était malheureusement déjà vrai!! Aujourd'hui Mr Hollande préfère se soucier de la situation grecque plutôt que de la nôtre. Tout ceci est bien en ligne avec l'idéologie marxiste qui consiste à se montrer conciliant avec les petits voyous et les fraudeurs tout en stigmatisant les gens honnêtes, ceux qui travaillent, réclament ordre et rigueur et qui font tourner l'entreprise France. Faire les poches de ceux qui savent fabriquer de l'argent pour le distribuer à ceux qui ne savent que tendre la main, voila leur fond de commerce.Vous avez le devoir, vous qui êtes un honnête homme, vous qui êtes trop peu compris des français, vous qui avez été trop souvent taxé, à tort, de mollesse et de fadeur, vous qui avez été trop souvent humilié, y compris dans votre camp, vous avez le devoir de donner un grand coup de pied dans cette fourmilière immonde et malodorante que représente la classe politique française. Cette classe politique qui n'est constituée que de petits calculs électoralistes, de petits compromis mesquins, de renoncements, de mensonges et de médiocrité intellectuelle. Vous avez le devoir de vous rebeller et de parler vrai,haut et fort. Vous avez montré, à ceux qui savent voir et entendre, un tout autre visage que celui que la classe politique nous présente, vous avez démontré, à ceux qui savent réfléchir et comprendre, une vraie volonté de gouverner le pays, pour lui-même et non pour vous-même. Nous ne pouvons plus supporter ces individus, qui pour de simple questions électoralistes, nous précipitent dans le malheur. La France décline de jour en jour. Il suffit de se rendre à l'étranger pour le comprendre. Soyez celui qui fait preuve de clairvoyance, soyez fort, soyez un "de Gaulle" !!

RENIE 14/07/2015 09:37

Cher Monsieur FILLON, vous appelez au sursaut national.
La situation impécunieuse de la FRANCE le nécessite dans une union profonde vraie et vécue dans les faits ; la course à l'Elysée en 2017 est un contresens évident pour son épanouissement. Après les Régionales, il faut que tous ceux qui se croient avoir le talent de remplir cette douloureuse donc difficile fonction, se mettent autour d'une table et ne la quittent qu'ayant adhéré au choix ayant désigné celui qui avec une équipe forte, jeune et motivée et en total accord avec elle, reprendra en mains non pas seulement les intérêts de la droite mais aussi ceux de la France toute entière. En effet ce sont tous "les citoyens" qui en acceptant les mesures mettant de l'ordre dans la maison mise sens dessus dessous depuis trente ans d'inaction ou pire de choix désastreux, après la défaite de VGE [ce drame qui a ouvert le chemin du pouvoir au socialisme avec les conséquences que le vécu de ces trente dernières années a mises en lumière faisant de la FRANCE un bateau ivre qui court au naufrage sous peu (il suffit que les taux d'intérêts de la dette souveraine passent de 1.25% à 3% pour que le budget de la France soit infaisable)] auront à travailler tous ensemble pour rétablir les équilibres socio/économiques qui sont nécessaires pour que revienne la joie d'être franceuropéens vivant ensemble parce que partageant, dans le respect réciproque des uns et des autres, le même idéal : recréer une communauté nationale où il fera bon vivre ensemble et capable de donner un avenir à toute notre jeunesse

Silames 14/07/2015 07:57

Bravo Mr Fillon . Continuer a dire haut et fort ce qui ne va pas et ce qu'il faut faire . Réveiller la France et les franćais car la politique actuelle dans beaucoup de domaines détruit notre pays

Gérard fitoussi 14/07/2015 07:42

Tres bien
Mais comment être assuré que Mr FF mettra en acte ce qu'il dit

Bruno Danzelle 14/07/2015 05:39

Monsieur le Premier Ministre,

Votre lettre ouverte me plaît beaucoup et j'aime votre style... en 2012, j'ai quitté la France et je vis désormais aux USA... Les Américains sont tout d'abord fiers d'être américains et le drapeau est un emblème fort... j'ai le drapeau tricolore ici sur mon balcon, sans doute suis je encore fier d'être français... Pourquoi les français ne sont-ils pas aussi fiers en dressant le tricolore dans leur jardin sans être associé à l'extrême droite ?
Les USA représentent un peu plus de 17 fois la France en superficie et nous n'avons que 477 Representatives et 100 sénateurs... comparons avec la France... où l'Assemblée Nationale est bien souvent vide... y a des économies à faire...
Peut-être aussi n'étiez vous pas "libre" de vos mouvements avec notre Président Sarkozy omniprésent, à la fois Président et Premier ministre...
La France a besoin d'un véritable Président qui nous fasse honneur... Monsieur Hollande nous ridiculise et fait honte.
Je suis d'accord avec mon compatriote qui rappelle que les Français sont des veaux et capables de voter pour Monsieur Hollande... quoique le 9-3 s'est fortement mobilisé pour mettre Monsieur Sarkozy dehors... et on sait très bien que dans le 9-3 on ne sait plus très bien dans quel pays on se trouve...
Ce qui me plaisait beaucoup chez Nicolas Sarkozy, c'est qu'il "en avait" à l'époque où il était Ministre de l'Intérieur... puis plus rien en tant que Président... décevant...
Que les terroristes soient déchus de la nationalité française, Monsieur Fillon !! ainsi que ceux qui brûlent notre tricolore ou le piétinent... Tant de Français ont donné leur vie à la France...
Quant à notre police qui est totalement impuissante face à la justice française imcompétente... et laxiste.. y a tant à faire...
Il faut effectivement redonner de l'espoir aux Français et de la confiance... Sortez de l'ombre François, si vous me permettez et osez !! et merci de nous donner une lueur d'espoir.
L'avenir de la France est en jeu... il n'est ni chez Monsieur Hollande ni chez Mme Le Pen !
Respectueusement,
Bruno Danzelle

BLANC JOEL 14/07/2015 03:46

Bravo François, je suis avec toi..!

Bois Anne Marie 13/07/2015 23:34

Encore une fois, Merci M. Fillon de votre lettre à ce pseudoprésident ,si juste à tout point de vue.

André Bukowski 13/07/2015 22:24

Des énormes risques sont pris par les grands dirigeants de l'Europe. Cela ressemble à l'irresponsabilité. On promet, on ne tient pas les promesses, on se réunit sans cesse, alors on promet le contraire et l'on se réunit de nouveau, on discute encore... Tout cela sur les bases des années des mensonges et des falsifications et la réalité vécue des Grecs, aussi européens que nous, incapables de répondre aux questions d'un référendum rapidement fait et encore plus rapidement manqué par des nouvelles promesses... Et cette nuit, miracle! Tous d'accord, on va recommencer à négocier... Je me sens solidaire avec le peuple grec!
André Bukowski

Mace Andrée 13/07/2015 22:12

Bravo et merci,Monsieur Fillon,
Voila le programme pour un vrai changement pour notre pays,nous sommes a vos coté

Mace 13/07/2015 22:02

voila les paroles que la France a envie de lire enfin...nous avons besoin de vous Monsieur Fillon,vous êtes le seul a avoir un vrai programme pour notre pays.

petit 13/07/2015 19:57

rien à redire; M.Fillon a l'esprit de synthèse et le verbe clair, percutant et mobilisateur. Mais est il un hussard? Pourrait-il agir, plus fortement qu'il l'a fait comme premier ministre, avec une véritable compréhension de la petite entreprise ou de l'artisan ou de l'agriculteur (que propose t il d'ailleurs pour eux...de maintenir les subventions européennes?)? Sait il agir sans n'écouter que les grandes entreprises ou ses copains de l'assemblée, à 60% issus de la fonction publique, et à 80% sans aucune expérience du monde de l'entreprise? J'aimerais croire qu'avec le pouvoir il ait le tempérament de réellement réformer et refonder la France, et que sa lettre s'assoit sur une réelle motivation et capacité à agir et à s'entourer d'individus pragmatiques, sachant ce qu'est un sou qd il le dépense pour l'état. Qu'il propose aussi plus de démocratie directe: plus question de donner de blanc seing pour 5 ans à qui que ce soit, sans avoir le moyen de s'exprimer et de peser au cours d'un quinquennat, si les programmes ne sont pas tenus! Plus de liberté et de simplicité, en acceptant les risques qu'elles comportent? Combien de lois a t il rajouté sous Sarkozy, en quoi a t il simplifié le système à part l'auto entrepreneur et les impôts par internet? J'aimerais croire qu'il y a un homme politique qui peut car les français peuvent et nouveauté...ils sont prêts à être libérés! Sans doute, s'ils ne le sont pas, ils finiront par briser les chaînes dans le désordre...

Renouard 13/07/2015 19:45

C'est concret et pragmatique .

GERARD OLIVIER 13/07/2015 19:23

Bravo François
Complètement en accord avec votre lettre ouverte !
Vous êtes le seul à proposer un vrai programme détaillé de réformes.
Les appliquerez-vous ?
Je suis un cocu de la droite !
J'ai cru en Chirac!
J'ai même cru en vous sous la présidence de NS!
Aujourd'hui, à part vous, TOUS les politiques ne roulent que pour eux, pour leur carrière, sans se préoccuper des réformes (y a qu'à, faut que)!
Pour réussir en 2017, ce que je souhaite absolument, vous devez;
1- vous faire largement plus entendre
2- expliquer franchement pourquoi vous n'avez pas démissionné avant 2012 si vous n'étiez pas d'accord avec le manque criant de réformes sous NS.
Cette question revient presque toujours lorsque j'essaye de vendre FF autour de moi !
Cordialement
Gérard OLIVIER

Bois Anne Marie 13/07/2015 23:36

Oui, c'est effectivement la question que se posent beaucoup de personnes autour de moi.

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche