Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 12:04

Hier, à l’ONU, Vladimir Poutine a proposé un plan pour combattre Daesh. Il y a là une opportunité pour bâtir une vraie coalition internationale pour démanteler l’Etat islamique. Au lieu de saisir cette opportunité, au lieu d’utiliser intelligemment l’initiative des autorités russes pour débloquer la situation sur le terrain, François Hollande a cru habile de jouer les matamores. A force de faire du sort de Bachar el Assad le nœud d’une stratégie collective pour abattre l’Etat islamique, on reste au point mort et pendant ce temps-là les fanatiques avancent. Que le plan russe ne soit ni parfait, ni angélique, est un fait. Mais quelle alternative François Hollande ou Barak Obama offrent-ils, à part des bombardements aériens qui, à l’évidence, restent insuffisants ?

 

Jusqu’à maintenant, le président de la République n’a pas fait preuve d’une grande clairvoyance diplomatique et militaire : il aura fallu un an pour comprendre qu’il fallait frapper Daesh en Syrie ; un an pour comprendre que Moscou et Téhéran pouvaient être utile à la résolution du conflit ; lui faudra-t-il encore un an pour sérier les priorités : la première est de gagner la guerre contre les djihadistes qui menacent notre sécurité; la seconde est de peser sur l’évolution du régime de Damas avec l’appui de ses alliés que sont la Russie et l’Iran. On peut le regretter, mais la paix a ses froides réalités.    

 

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

ibrahim tabet 16/10/2015 10:15

François Fillon a raison de prôner une coopération avec Moscou en Syrie et la fin de l’ostracisme européen dont la Russie est l’objet. On peut déplorer les paroles malheureuses du patriarche orthodoxe de Moscou qualifiant le combat contre le terrorisme islamiste de guerre sainte. Mais l’engagement de Vladimir Poutine à défendre la présence chrétienne en Orient mérite d’être salué, surtout comparé à la pusillanimité européenne et à l’indifférence américaine quant à leur sort. Comment oublier que, lors de la guerre du Liban, Henry Kissinger avait cyniquement envisagé l’émigration en masse des chrétiens du Liban afin d’en faire une patrie de rechange pour les Palestiniens dans l’intérêt d’Israël ? N’est-ce pas l’invasion américaine illégale de l’Irak qui a contribué à le vider des trois quart de sa population chrétienne ? Et que dire de la mauvaise conscience de l’Europe postchrétienne et du discours politiquement correct de ses politiciens qui feignent d’ignorer la menace existentielle que fait peser la montée du fanatisme islamiste sur les chrétiens d’Orient ? Il y a certes bien longtemps que la France a abandonné sa vocation de protectrice des chrétiens d’Orient. Mais on aurait pu s’attendre à plus de discernement de la part de MM. Hollande et Fabius qui, oublieux des leçons de la désastreuse intervention française en Libye, en réclamant la chute de Bahar el Assad sans solution de remplacement, ne pouvaient ignorer le risque d’une prise de pouvoir des groupes terroristes à Damas. Eventualité qui, entre autres catastrophes, aurait mis une croix définitive sur la présence chrétienne en Syrie et aurait représenté un danger mortel pour le Liban.

Durand 13/10/2015 20:10

"Jusqu’à maintenant, le président de la République n’a pas fait preuve d’une grande clairvoyance diplomatique et militaire"

L'article 42 du TFUE (traité de Lisbonne), que la France se doit de respecter, ne lui en demande pas tant... Vous savez, cet article qui dit que la politique de sécurité et de défense des états membres «est COMPATIBLE avec le cadre du Traité de l'Atlantique-Nord»...!
-qui met notre défense et forcément notre diplomatie au service des intérêts géostratégiques américains...
Vous étiez pourtant premier ministre quand le congrès à approuvé la ratification du traité de Lisbonne!..., «pâle copie du Traité Constitutionel Europeen», selon VGE lui-même..., que les français avaient rejeté à 55% par référendum en 2005... Vous ne l'avez pas lu ?

Rafaële 08/10/2015 00:05

Beaucoup de syriens fuient leur pays car il n'y a plus de solution viable chez eux. Ne pourrait on pas envisager de protéger leurs femmes, enfants et grands parents pendant que tous ces jeunes gens, les forces vives du pays, pourraient aller se battre pour libérer leur pays, entraînés par la coalition et engagés dans un combat sur le terrain qu'ils connaissent parfaitement... Peut être qu'une solution politique se révélerait par la suite au sein même de ces libérateurs engagés.

Moreau 04/10/2015 02:18

et les mistral vendus à l'Egypte ? Encore un pays sûr , ça ! toujours clairvoyant , Pépère Ier !

Gérard de Angéli - LR Vosges 01/10/2015 17:53

Votre position vis à vis de Poutine est à prendre en compte. Ceci dit, au vu des dernières 48 heures, elle aurait intérêt à mon avis à être clarifiée. Les Russes veulent protéger la route de Damas à Latakié et pilonnent les positions des rebelles entraînées par la CIA qui la menacent ! Cette situation est très dangereuse. Il serait bon que vous nous disiez clairement ce que vous feriez avec M. Poutine, car je ne vois pas bien dans les positions actuelles, comment réconcilier les points de vue. Et à en juger par certains commentaires dithyrambiques pour M. Poutine que l'on trouve ici sur ce blog, votre silence me semble entretenir une certaine confusion. Bien cordialement.

JPAM 01/10/2015 16:00

Monsieur Fillon, je vous croit très honnête intellectuellement, vous semblez être celui qui, chez "les républicains" et même par rapport à l'UDI a le plus travaillé un véritable programme pour 2017.
Pourtant vous manquez cruellement de "mordant".
Allons ! Il n'est plus temps des atermoiements, notre société est au plus mal, elle craque de partout et la défiance vers le politique s'accroit de jour en jour.
La démocratie impose de "séduire" le plus grand nombre pour être élu. Sans élection, point d'application de programme. Mais les électeurs sont-ils enfin "murs" pour entendre des vérités qui blessent ? Je crois que oui.
Alors envoyez donc aux pelotes le politiquement correct qui étouffe le débat politique et en éloigne les électeurs.
FONCEZ !!!

Paul BEAUMARTIN 02/10/2015 23:54

100 % d'accord !

Gérard de Angéli 01/10/2015 17:42

Je rejoins tout à fait votre commentaire JPAM. Gérard de Angéli - LR des Vosges

de Hugo 30/09/2015 21:09

pour conclure, partez vous aérer à Saint Petersbourg, au monastère de Vallam, écouter les chansons de Boulat Okoudjava ...Sputnik est un journal d'infos intéressant sur la Russie.Eux connaissent autant Dostoiesvky, que Tolstoi, Victor Hugo, Voltaire..Nous, avons oublié notre histoire et celle de nos frères russes, notre littérature, au profit de Closer ovationné par Bruno le Maire.Poutine est un homme d'état et Hollande est un politique, pas un homme d'état...Un homme d'état n'a pas être gentil, sympatique, laissons ça à Juppé (méfiez vous de lui, il veut être aimé) à Sarkozy qui n'a pas résolu son équation personnelle (petite taille, père infecte) et Hollande, père maurassien, alors il fait l'inverse.Mais faire l'inverse du pire amène à faire le pire.D'ailleurs les premiers autour de Gaulle était de l'action française, quelques légionnaires et communistes.Les socialistes, par pacifisme se rangés autour de Pétain.Vive la France libre et vive la grande Russie!

de Hugo 30/09/2015 19:02

Il se trouve que mon grand père génial pilote fou furieux, est parti rejoindre l'armée rouge pour le Normandie Niemen via De Gaulle et Staline.20 millions de morts sur le front russe.La désinformation concernant Poutine et la Russie est inacceptable.Bref, bien sur que Poutine a raison qd bien même il a des intérêts.Depuis Sarkozy et Hollande, nous sommes les caniches consentants des USA, qui condamnent Bachar alors que Bush devrait être condamné pour les mensonges, tortures et massacres en Irak, sous couverts de bons sentiments.Massacre à l'origine de ce que nous vivons.Qd une dictature marche en Afrique, on la garde, car la détruire peut en faire une bien plus dangereuse.Bravo pour vos prestations télé, tjs à la hauteur, avec bcp de hauteur.Sagesse de votre part de ne pas fusiller Nadine Morano, qui manque de finesse, mais qui a ses qualités.Le problème n'est ni Morano, ni Poutine.En premier lieu DAESH, puis en 2017 avec vous, réformes, croissance, chômage,et dans l'espace public pas de signes religieux, comme voiles et burkas (plein dans dans mon quartier, 15 ème arr Paris).Les chrétiens, boudhistes respectent toujours l'espace public, car seul l'islam se radicalise et est politique et donc totalitaire!Vite 2017.

six 30/09/2015 18:04

nous partageons l'avis de François Fillon sur la Syrie .
Que pense t-il de cette polémique sur Nadine Morano ? Nous n'aimons pas l'émission de Ruquier , tout est fait pour déstabiliser une personne !

ponant bleu 30/09/2015 14:00

bonjour.heureusement que hollande est audacieux,sinon.a part blablater et se prendre pour se qu il n est pas et faire le ridicule avec son sourire idiot aupres des filles du moulin rouge a new-york,le reste c est rien ,nul.vraiment marre de le voir et de mettre la france hors jeu.salutations.

rousseau 30/09/2015 10:31

et combien judicieux et clairvoyant l' avis de Philippe de Villiers qui écrit sur ce sujet dans Valeurs Actuelles , je cite " Francois Hollande veut une France Islamique " ! on ne peut plus claire comme opinion . c'est lui qui devrait etre ministre de la culture dans un prochain gouvernement de droite !
malheureusement il n'acceptera pas et pourtant il avait plus d'une longueur d'avance il ya 20 ans déja sur beaucoup de sujets hélas ses "amis " de la droite l'on progressivement mis sur le banc de touche parce qu'il disait bien avant tout le monde la vérité !!!

bertrand 30/09/2015 09:11

Hollande se comporte comme l'éxécuteur testamentaire de Chirac pour qui Assad était l'incarnation du Mal en raison de son comportement à l'égard de la famille Hariri.(le logeur de Chirac à Paris)
Les" pseudos Corréziens" se suivent et se ressemblent dans cette médiocrité de pensée qui diminue la France

Xavier 30/09/2015 09:07

tout a fait d'accord : la guerre a ses froides realites. Pour combattre Daesh, peut etre faut il creer cette coalition, en s'appuyant sur Assad, l'Iran, la Russie, la France, les USA et le reste du monde. Les frappes decidees par notre pays ne resoudront pas le probleme. Si Assad demissionne, ce qu'il ne fera pas, cela ferait un dictateur en moins, et permettrait a' Daesh de s'emparer de la Syrie, avant peut etre de s'occuper du liban, et d'autres pays limitrophes.
La Russie et l'Iran vont ils devenir les sauveurs du monde ?

Pescalune 30/09/2015 08:28

L'on sait que Assad est un tyran peu recommandable. Il semble que les autorités françaises tiennent en ce moment à le rappeler et le souligner. Cela m'amène à poser la question suivante : Tient on vraiment en haut lieu à ré-alimenter le flux de jeunes français djihadistes ? des dizaines de jeunes de toute la France et en particulier de certain secteurs, comme Lunel et Nîmes, sont partis en Syrie. Certains se sont décidés lorsque la France envisageait d'aller lutter contre Assad il y a deux ans.
La priorité doit clairement être daech et les groupes islamistes.
Le sort d'Assad, ne faut il pas le mettre de côté, pour le moment ?

bien cordialement à Mr le premier ministre François Fillon,
qui affiche des idées claires et fermes. C'est réconfortant !

de Mestier du Bourg,Hubert 29/09/2015 20:01

Je suis complètement de l'avis de François Fillon;sur ce point et bien d'autres également.
Hubert de Mestier
Retraité,Prof. (plus pour longtemps) à l'université de Tokyo et de Waseda,actuellement je donne des cours sur les hydrocarbures à Madagascar.

Jean-Louis PETIT 01/10/2015 19:01

Je suis un fidèle soutien de F Fillon
Et heureux de te retrouver à cette occasion
(Pékin 2001)
Amicalement

BERTON 29/09/2015 19:24

Il semble que Mr. Hollande ne soit pas du tout à la hauteur de la situation, d'ailleurs il ne l'a jamais été, surtout dans l'affaire des navires vendus à la Russie, nous allons y laisser "des plumes". Là encore n'aurait-il pas pu livrer les bateaux comme prévu et une fois payés, dire sa réprobation en ce qui concerne l'Ukraine? De toute façon dans cette affaire nous subissons l'ambargo des Russe dans l'agriculture. Et bien heureux qu'ils ne nous aient pas fermé le robinet du Gaz.
Mr. Fillon a entièrement raison il semble que par orgueil personnel Mr. Hollande prenne encore des décisions complètement aberrantes.

alice 29/09/2015 19:22

AU NOM DE...JAMES FOLEY...ET DE TOUS LES AUTRES.......MERCI FRANCOIS FILLON........

Lunellois 29/09/2015 18:57

Difficile d'ajouter à un commentaire qui semble parfait...
Le président Hollande a tort de se focaliser sur Assad. La Russie -et a fortiori l'Iran- ne défendent pas forcément les mêmes valeurs que nous, mais nous avons les mêmes adversaires. Lutter contre les islamistes doit être notre priorité commune, sans attendre davantage.

Sonnati 29/09/2015 18:08

Vous le savez sans aucun doute, nous avons un vilain défaut nous autres Français, nous aimons donner des leçons de morale au monde entier... Quand de surcroît pour des raisons géopolitiques plus ou moins avouables, ces leçons sont encouragées par les Etats-Unis, le coq Français s’époumone au détriment de tout réalisme. Je partage votre analyse de la 'moins mauvaise solution' et j'espère que vous saurez faire entendre votre voix pour que le pragmatisme dont vous êtes un éminent représentant l'emporte pour résoudre ce conflit qui ne cesse de s'étendre.

Yves Leclercq 29/09/2015 17:54

Il faut bien laisser un peu de temps aux dirigeants occidentaux pour accepter une volte-face sur la question posée par Bachar Al Assad. En savoir plus, aussi, sur les particularités de l'engagement russe: aider seulement l'armée régulière syrienne, ou intervenir au sol avec des combattants russes. Je le souhaite, car je ne crois pas en la valeur militaire de l'armée syrienne. Les islamistes sont aidés par leur fanatisme, et peut-être aussi un entrainement plus sévère.
Pour le moment, ce que semble vouloir Vladimir Poutine, c'est sauvegarder ses positions stratégiques en Syrie. Il est plus assuré de les conserver avec Bachar, qu'avec un autre encore inconnu.
Nous avons peut-être à établir une hiérarchie des objectifs. D'abord s'occuper de Daech, plus tard, s'occuper de Bachar.

Christine 29/09/2015 17:30

Entièrement d'accord avec vous, Monsieur Fillon. L'aveuglement, idéologique ou manichéen ? (les bons d'un côté, les méchants de l'autre) de MM. Hollande et Fabius a des conséquences désastreuses. M. Hollande a trouvé plus important de sanctionner la Russie avec la non-livraison des Mistral en plus d'autres sanctions économiques. Par ailleurs, le comportement désinvolte de M. Hollande hier à New York (intervention retardée à l'ONU) n'est pas à la hauteur d'un chef d'état.

Rognant julien 29/09/2015 17:12

je suit l'analyse de M.François FILLON, et je la partage entièrement, ce que moi je ferais..???
c'est une décision trop importante et seul des gens comme M.Fillon sont capable de le "" faire ""
et je m'en remet à lui. JR

Denis 29/09/2015 17:08

Il y a urgence !
Oui à une alliance avec Moscou.

LG 29/09/2015 16:25

Et pendant ce temps-là ceux qui peuvent continuent à fuir les zones de combats et les autres meurent. Quels sont les possibilités légales qui s'offrent à l'Opposition Parlementaire pour contrecarrer les décisions bornées de l'Exécutif Francais?

Francis GALLET 29/09/2015 16:16

on ne peut pas demander à Mr Hollande une clairvoyance sur les problèmes internationaux. il conduit la France, comme il conduisait le parti socialiste. Il navigue à vue en fonction de ses alliances. C'est un petit homme qui aura fait perdre 5 ans à notre pays

fbchirbxl 29/09/2015 16:11

Le mot matamore n'est pas de trop. Hollande et Fabius bandent des muscles qui n'impressionnent personne. Bashar n'est certainement pas un ange mais quelle différence avec les pétromonarques. Et géostragiquement, même pourri, le régime baathiste est un rempart utile contre les prétentions Daeschistes des pays du Golfe arabo-satanique

Greco jocelyne 29/09/2015 16:01

Fidèle depuis 2007 à François Fillon je suis heureuse de constater l'impact de son livre et de son projet. J'espère que les primaires nous donneront raison .

Merci pour votre excellent blog que je transmets à tous mes amis .

gourrand 29/09/2015 15:53

La voix de la France est inaudible ou pire, totalement ignorée par les puissances concernées ! Carrément désespérant !

Lambert 29/09/2015 15:45

C'est un constat de pur bon sens auquel on ne peut que souscrire !

de Vendeuvre 29/09/2015 15:37

Cher Monsieur,
la France de Juppé, puis de Fabius joue le jeu israélo-américain em Syrie: il faut installer dans ce pays le chaos pour y récolter le pétrole et un pays détruit qui ne gene plus Israel.C´est tout.

kiffer daniel 29/09/2015 15:22

Il est vrai que F.Hollande en fait trop contre le régime syrien mais méfiance, la partie est complexe. Ce que propose Poutine s'apparente à une croisade mondiale contre Daesh, c'est ce que ses dirigeants attendent. Le risque de cette proposition russe est de mobiliser encore plus largement la frange islamique des musulmans vivant en Europe et d'accentuer les actes de terrorisme sur notre territoire.
Quels sont nos intérêts stratégiques dans ce bourbier ? Ils ne sont pas les mêmes que ceux de la Russie, de l'Iran ou de la Turquie, voire des Pays du Golfe, du clan Assad ou d'Israël. Un point commun cependant : abattre le califat islamique de Daesh mais pas pour les mêmes raisons. Que ferons-nous si les troupes au sol de cette coalition composée de turques, d'iraniens voir du Hezbollah libanais s'en prennent aussi aux Kurdes ou à l'opposition non islamiste à Bachar ? Avant de dire oui à la guerre il faut donc fixer le but de la coalition, sans dérive possible et de définir de quelle façon sera gérée la Syrie après l'éradication de Daesh. Il convient plus largement de fixer un plan de paix pour cette région du Moyen-Orient et ne pas refaire les erreurs des Etats-Unis en Irak en 2003 ou celles de la France en Libye en 2011. La France avait cette ambition de paix et de stabilité après la première guerre du Golfe en 1991...C'est je crois la carte que nous devrions jouer.

nicolas 29/09/2015 15:16

Courage, mr Fillon, tenez bon,vous êtes tres clairvoyant et apres avoir ete dans l ombre de Chirac et cet "homme vulgus" qu'etait et reste Sarkozy, votre temps vient.
Mais de grâce decontractez vouis, à certains moments vous êtes recroquevillé sur vous,comme hélas, à certains moments, face à Vals,devant le désastreux Pujadas....

GG 29/09/2015 15:12

que n'a t-on un moyen de lancer la procédure d'empeachment contre Hollande et Obama !

rene fegueux 29/09/2015 14:58

vous avez montré beaucoup de clairvoyance sur ce probleme comme sur beaucoup d autres-je soutiens votre action.

Jean-Louis PETIT 29/09/2015 14:41

Vous avez mille fois raison
Je crois qu'une alliance étroite Paris-Berlin-Moscou permettrait à la fois de résoudre des conflits extérieurs mais aussi de renforcer l'Europe vis à vis du reste du monde sur bien des points
Quelle insondable bêtise que celle de ce gouvernement aveuglé par une vision manichéenne du monde, le bien d'un côté, le mal de l'autre, et hélas aussi par un manque total et de culture générale et de courage politique
Nous allons payer tout cela très cher

Lescieux philippe 29/09/2015 14:39

François Hollande, le plus mauvais président de la République française (et non de la France, comme le dit à chaque fois M.V) de toutes les Républiques que nous ayons connues.

Charles Gancel 29/09/2015 14:26

Il demandera, comme d'habitude, à Gaspar Gantzer de lui conseiller la meilleure option de communication pré-électorale.
C'est si simple.

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche