Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 09:49

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

Bertrand L 09/10/2015 19:56

Je viens de voir l'interview sur Radio classique : excellente interview sur le fond comme d'habitude, excellente sur la forme également (ton dynamique, décidé, pas d'interruption de la part de G. Durand, vous poursuivez vos phrases jusqu'au bout sans interruption).
Votre description des différences entre les "logiciels" Sarko-Juppé et le vôtre sur la façon de gérer l'économie montre combien vous voulez aller loin dans les réformes et combien vous êtes prêt à gouverner vraiment. G. Durand aurait dû s'y arrêter. Merci mille fois de présenter aux Français votre discours de vérité. Il faut continuer et allez jusqu'au bout ! Amicalement, Bertrand L

Dom DELANDRE 10/10/2015 23:33

effectivement peut être la meilleure intervention de F Fillon depuis bien longtemps autant sur le fond que la forme.
Il a trouvé son rythme de croisière et la bonne carburation, il va remonter sur le duo de tête. La primaire est une course d'endurance et F Fillon est un expert!

Dom DELANDRE 08/10/2015 13:40

il a raison parlons des vrais problèmes!!!

alice 08/10/2015 12:56

BRAVO.....le "Gentleman de La Politique" et "Grand Libéral" que vous êtes....remportera haut la main.................... l'Investiture Suprême en 2017..............c'est plus que certain !!!!!....continuez.....!!!!!

penda 08/10/2015 12:40

Il suffit de voir, dans les rues, plus de femmes en burqa que de sœurs en cornette, pour se rendre compte que Nicolas Sarkozy a raison de qualifier fausse l’idée que la France de Jeanne d’Arc serait encore celle d’aujourd’hui. Cela dit quand il parle de Nation, je ne perçois, en ce qui me concerne, aucune différence entre ce qu’en dit Manuel Valls ou Claude Bartolone : c’est bonnet blanc et blanc bonnet.
Mis à part des différences de point de vue sur le temps de travail ou le menu des cantines, la pertinence d’apprendre l’Arabe plutôt que le Latin, je ne vois guère ce qui oppose, sur les questions de fond, les Socialistes et les Républicains. Puisqu’une fois pour toute, il est entendu qu’un certain nombre de sujets sont impurs ou tabous, chaque soir, sur des chaines d’information continue, les journalistes en sont réduits à s’échiner à trouver dans le ragot et le people de quoi s’attacher l’auditeur.
Il est clair que, chez les Républicains, l’envie de faire gagner le Parti jointe aux ambitions personnelles passe avant une certaine idée de la France autre que celle d’une république multi-ethnique, multiculturelle, multi-religieuse bloquée par le ciment national, telle que la veut le PS.
Dans le sens où il est démontré qu’aucune race ne peut se prévaloir de supériorité, le racisme est une absurdité. Cela dit, on a tout dit. Il reste à savoir si les républicains en s’alignant sur la « bien-pensance » socialiste et en laissant libre le champ au FN sur les questions de respect des antériorités (oui la France fut avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne) a bien joué sa partie. Nous le saurons bientôt.

lebry 08/10/2015 11:53

jespere de tout cœur .. que vous allez mettre en œuvres vos propositions...et c’est la mentalité du payes qui faut changer ,,, bon courage

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche