Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 01:00

La France vient de subir la pire tragédie terroriste de son histoire. La guerre est parmi nous. L’heure est à la résistance et au combat contre le fanatisme djihadiste. Tous ensemble nous devons agir avec solidarité pour les victimes et confiance à l’égard de nos forces de sécurité. Le Président de la République a pris les décisions nécessaires à la sécurité des Français. L’état d’urgence est décrété et l’unité nationale est maintenant notre devoir. 

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

bruneteau 14/11/2015 22:37

bonsoir je vous apprécie mais il faut remarquer que depuis les attentats de charlie il n'y a pas eu beaucoup de changement après l'unité nationale ou gentiment la droite s'est laissée embobinée
il faut que cette fois-ci les choses soit plus claires que les réformes soit discutées :un versant répression et un versant intégration des salafistes intégristes

Frenchie 14/11/2015 18:51

La France est en guerre depuis un certain temps déjà, nous ne le découvrons pas aujourd'hui. Nos forces armées sont dans la bande saharo-sahélienne, en Irak et en Syrie. C'est de la naïveté de croire que nous sommes à l’abri des djihadistes que nous combattons depuis le 11 septembre.
Ce qui est grave c'est que l’État ne se donne pas les moyens de faire face à ces djihadistes. Il faut impérativement que l’État augmente le budget du ministère de la Justice, le nombre de policiers et de gendarmes, et surtout de la défense. Il me semble que quand on est en guerre, on se donne les moyens de la gagner, hors le budget de la défense est en baisse constante. De 3% du PIB en 1982 il atteint 1,4% aujourd'hui. L’État envoi des militaires de 20 ans dans des véhicules qui ont 40 ans. On a brulé les graisses, mangé la chair et aujourd'hui on scie l'os de nos forces armée.
Il serait intelligent que le budget de la défense augmente pour atteindre 3% en 2020, car cela va être une guerre à long terme pour vaincre l'hydre djihadiste. La mort de Ben Laden n'a pas résolu le problème.
Si nous étions capables de projeter 10.000 hommes aux côtés des peshmerga kurdes pour combattre l'EI ce serait bien, mais ce n'est pas le cas, nous ne pouvons pas.
Les citoyens ne peuvent rien faire, notre destin est dans les mains des hommes politiques qui doivent prendre leurs responsabilités.

thibault 14/11/2015 18:30

Bonjour, tout a fait d'accord avec vous.
mais des mesures auraient du etre prises avant comme en UK:
-fermeture des mosquées extremistes et radicales avec expulsion des imans
-revision complete de nos relations (voir rupture) avec les etats qui ont financés daech comme le quatar et l'arabie saoudite (qui sont a l'origine de ce monstre par leurs financement) en action conjointe avec nos alliés
-redeploiement de nos forces armées pour atteindre une meilleure efficacité tant pour la defense du territoire qu'à l'exterieur
-c'est la guerre et il faut viser l'efficacité; on ne peut disperser nos actions militaires et il faut viser en premeir a defendre le trritoire national
-enfin je vous laisse mediter cette observation: les suisses ont interdits les minarets sans avoir d'attentats sur leur sol. pourquoi? pourquoi ne nous inspirons nous pas de ces methodes efficaces des suisses?
-il faut asphyxier financierement daech: interdire tout achat au niveau international du petrole, toute vente d'arme, condamner au niveau de l'ONU ce commerce et surtout mettre au ban de la communauté internationale le quatar et l'arabie saoudite qui ont financé ce monstre ou alors leur imposer d'envoyer des troupes au sol contre daech sous commandement international-ce point semble très importants au vu des experts de cette region-

merci de l'attention que vous porterez a ces points par avance et je soutiens votre demarche pour la presidentielle car vous etes celui qui reflechit le plus et sert l'interet du pays

GIRAUD 14/11/2015 14:37

C'est bien entendu une horreur, un drame, mais il va falloir malheureusement vivre avec pour quelques temps, comme les israéliens notamment qui vivent en permanence la crainte des attentats sous des formes diverses. Mais il va falloir une bonne fois pour toute changer de logiciel sur notre politique de sécurité intérieure en décelant bien en amont les initiatives naissantes de radicalisation salafiste et ce particulièrement en banlieue parisienne. Il va falloir mettre en place une justice encore plus ferme jusqu'à se poser en état de légitime défense les questions les plus impopulaires et supposées contraires à nos valeurs républicaines. Il va aussi falloir changer de logiciel sur nos relations internationales en évitant de ne pas se tromper d'ennemi, et de fréquenter ce qui est moralement fréquentable en composant de manière objective et dans l'intérêt général, au lieu de donner des leçons de démocratie en permanence. Nous pourrions à ce sujet, revoir notre copie avec certains pays du Proche -Orient dont la posture est plus qu’ambigüe. La déclaration du Président de la République a été forte, digne, et respectueuse de l’émotion d’un tel évènement; On ne peut qu’être derrière lui même si politiquement parlant, tout ou presque tout nous sépare. Enfin ce drame doit nous interdire de nous désunir et doit sceller en chacun et chacune d'entre nous la conviction d'être solidaire dans la vigilance.

Gilles 14/11/2015 14:26

Postez une vidéo
C'est le moment de vous entendre et de vous sentir avec nous.
F Hollande avait peur hier soir.

LOËB 14/11/2015 14:12

votre position républicaine vous honore et fait la différence entre vous homme d'Etat et l'ancien président.

Bouaddi 14/11/2015 13:00

Bonjour Monsieur Fillon,
Effectivement, la guerre est parmi nous, en tant que française algérienne, je condamne les actes kamikazes et les crimes d'innocents, oui à la confiance à l'égard de nos forces de dissuasion et non à la fuite devant le combat pour l'unité nationale.

Didier Lombard 14/11/2015 11:55

Je doute que Hollande renie et agisse contre la politique de Gauche pro immigration sans contrainte et je m'interroge sur ce qui peut maintenant être fait contre cette 5ième colonne 'djihadiste' en pleine croissance.
Ne peut on commencer à traiter ces gens en criminels de guerre et particulièrement les Français qui les rejoignent et ont ensuite la prétention de revenir impunément en France?

alice 14/11/2015 11:19

.....PERSONNE n'a réagit A CHAUD pour James Foley.....Telles en sont donc les conséquences.....!!!!!!!................

marianne 14/11/2015 11:10

Merci d'appeler à l'unité des français ... Devant une telle tragédie les partis sont dérisoires alors que les français dans leur ensemble sont touchés et doivent faire front AVEC le gouvernement et nos forces armées et policières ... oui, l'unité est notre devoir !!...

brun 14/11/2015 10:57

quand aura t'on le courage de reconnaître que ce n'est pas le "fanatisme" mais l'islam qui fait la guerre aux autres cultures au travers de ses djihadistes. Quand aura t'on le courage de dénoncer le clientélisme des politiques et des grands groupes qui admettent que soient vendus en France des livres prônant un islam conquérant

Francis GALLET 14/11/2015 10:45

entièrement d'accord avec vous Mr Fillon, nous avons tous obligation de solidarité, et d'action contre le terrorisme

ponant bleu 14/11/2015 10:34

bonjour.je suis tres choque et tres lucide.ce qui arrive ne m etonne pas je ne suis pas devin mais je savais qu un jour cela arriverait.il faut une reponse dure et arreter de perdre l identite de la france pour ne pas deplaire a une certaine frange de population.la france c est la france.quand je vois que l on veut changer l appellation des vacances par exemple vacances de noel deviendrait vacances d hiver ,de paques vacances de printemps.je veux que la france reste la france avec son heritage et son histoire.je veux garder ma liberte.merci m fillon .salutations.

bey 14/11/2015 10:12

la seule attitude est le respect des mesures prisent et l'union tel en 1792 lors de la bataille de Valmy, nous sommes tous concernés

Franck 14/11/2015 09:56

La bonne conscience, le pire ennemi de la conscience humaine. On croirait voir Rome à sa chute. L’ennemie était à l'intérieur... Que n'ont pas fait les hommes au nom d'un Dieu ? Mais enfin depuis que le monde existe, il en a toujours été ainsi...

genevieve franklin 14/11/2015 09:30

Merci pour ces mots tranquilles mais je n'arrive pas à croire que ce président ait pris TOUTES les mesures nécessaires. Cyniquement , je pense également qu'il réussira à affaiblir votre parti en mobilisant pour lui une une plus grande partie de la gauche et en poussant encore plus de personnes vers les partis extrémistes. quel dommage!

Jean-Marc 14/11/2015 09:17

Monsieur le Premier Ministre
n'ayez pas peur de dénoncer ce gouvernement qui n'a eu de cesse de régulariser des clandestins et relacher des délinquants et qui aujourd'hui réagit avec autoritarisme
Si nous avions été droit dans nos bottes, si nous étions fiers de notre pays, nous n'aurions pas ce type d'évènements.
A force de détruire verbalement la France, nous offrons sur un plateau d'argent notre pays à ce type de violence.
Et refusez je vous en prie le report des élections : c'est le premier pas vers le totalitarisme que ce gouvernement d'incompétents veut mettre place. Souvenez vous de ce que nous avons vécu le 24 mars 2013.

Bernard Maillard 14/11/2015 07:54

une très grande pensée pour toutes ces victimes innocentes et leurs familles.

Mais aussi pour tous ces assassins rongés par le mal et la destruction qui les habitent.

http://malicorne.over-blog.com/2015/06/que-l-amour-et-la-lumiere-soient-vainqueurs.html

VSC 14/11/2015 07:15

Monsieur le Président,
Vous demandez l'unité nationale, c'est tout à votre honneur.
Mon fils et ma belle fille ont intégré, sur concours, les Forces de l'Ordre, je suis dans l'inquiétude depuis plusieurs mois !!!
C'est en ouvrant mon mobile ce matin, en lisant votre message, que j'ai compris ce qui s'était passé.
A Rouez en Champagne, où je me suis rendue pour votre rentrée politique,
Au Cirque d'Hiver où je me suis rendue pour votre réunion pour les Chrétien d'Orient, vous avez été ovationné,
A l'AG, vous avez été également ovationné,
Vous dénoncez les actions du gouvernement actuel mais vous n'êtes pas écouté,
Puissiez vous être notre prochain président, je le souhaite.
Bon courage,
Viviane

Pascal Laborie 14/11/2015 07:04

Bonjour Monsieur Fillon

Tout d'abord permettez moi d'apporter mon soutien aux victimes et à leurs familles.

Ensuite, de quelle solidarité Nationale voulez vous parler?

Solidarité avec les dirigeants de notre Pays qui sont:

- Incapables d'assurer la sécurité de nos concitoyens.
- Qui n'ont pas anticipé le fait que des kamikazes puissent se cacher dans la vague venue de Syrie.
- Dont les services de renseignements ne sont pas capables de surveiller les lieux de cultes qui recrutent les terroristes.
- Qui déclarent l'état d'urgence et non l'état de guerre.
- Qui préfèrent accueillir plutôt que de former les migrants en age de combattre pour sauver leur Pays....

Devons-nous à notre tour fuir un Pays en guerre ou nous battre au sens propre du terme?

Car voilà la véritable question à se poser.

Dans un premier temps, il faut que le Gouvernement actuel démissionne car il est coupable d'encourager le communautarisme. Nous ne nous battrons pas pour ces gens la qui ne sont que des pompiers pyromanes.
Par contre, nous sommes prêts à nous battre pour défendre NOTRE Pays.

Entre résistance (car oui nous en sommes la) et collaboration, il faut choisir son camp.

Amitiés

Pascal

Pesca 14/11/2015 05:39

Vous avez réagi très vite, Monsieur le premier ministre, avec raison. Solidarité avec les victimes, confiance en notre police et notre armée. Oui, bien entendu. Unité de la Nation. Il reste l'enquête concernant l'identité des terroristes: d'où viennent ils, qui étaient ils ? étaient ils comme les autres fichés "S" ? ..ce serait terrible s'il s'agissait à nouveau de jeunes venus de nos banlieues, formés par notre école et nourris par notre société.
cordialement

Leclercq 14/11/2015 03:45

Merci pour votre message. Je viens de découvrir le drame, et j'adhère à votre analyse et à votre réaction.

SOPHIE 14/11/2015 01:45

notre cher Président a été trop mou ,n ' a pas agi assez fermement face aux menaces terroristes .Au lieu de prendre un café chez "Lucette" ,il aurait mieux fait de s 'occuper de la Patrie .
Le terrorisme peut certes arriver à tout moment mais il était possible d 'anticiper .Pauvres victimes innocentes ! Combien y aura t il d 'arrestations? ;;;;;QUE MME TAUBIRA LIBERERA ,,,,

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche