Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 17:52

Discours prononcé ce soir à Montluçon, en Auvergne.

Mes amis,

 

Nous sommes rassemblés pour soutenir Laurent Wauquiez aux élections régionales dans un contexte dramatique.

130 personnes sont mortes sous les balles des terroristes, 352 ont été blessées dont plusieurs dizaines sont encore entre la vie et la mort.

Nous avons le cœur serré et beaucoup d’entre vous ont peut-être hésité à venir à cette réunion publique.

Mais nous sommes là !

Nous sommes là parce que les terroristes n’imposeront pas la peur. Parce que nos morts nous interdisent de nous taire.

S’il est normal que la vie démocratique reprenne ses droits, nous devons nous unir avec les familles des victimes, avec ceux qui cherchent encore dans les hôpitaux leurs proches disparus.

Un peuple civilisé laisse parler son cœur.

Un peuple civilisé s’unit à la douleur des familles ; il respecte leur deuil, leur souffrance.

Un peuple civilisé oppose aux terroristes une foi inébranlable dans la liberté, la tolérance, le respect de la personne humaine.

 

Un homme qui a perdu son épouse dans les massacres a publié une lettre poignante aux assassins. Il leur écrit :

 

Vendredi soir, vous avez volé la vie d’un être d’exception, l’amour de ma vie, la mère de mon fils, mais vous n’aurez pas ma haine. Si ce dieu pour lequel vous tuez aveuglément nous a fait à son image, chaque balle dans le corps de ma femme aura été une blessure dans son cœur. Nous sommes deux, mon fils et moi, mais nous sommes plus forts que toutes les armées du monde. Je n’ai d’ailleurs pas de temps à vous consacrer car je dois rejoindre Melvil qui se réveille de sa sieste. Il a dix-sept mois à peine, il va manger son goûter comme tous les jours et puis nous allons jouer comme tous les jours, et toute sa vie, ce petit garçon vous fera l’affront d’être heureux et libre ».

Ce mari, ce père, donne une leçon de courage et d’humanité aux barbares mais aussi une leçon de dignité à ceux qui croient pouvoir profiter des évènements pour faire prospérer leurs calculs politiques.

Bien sûr, la cohésion nationale ne signifie pas le silence démocratique : nous avons droit à la critique et aux propositions, mais chacun doit se comporter avec le sens de l’honneur.

Notre démocratie joue gros.

Elle doit, d’un côté, se défendre contre des adversaires qui veulent sa peau, et, de l’autre, elle doit préserver son âme.

Ce ne sont pas une dizaine d’assassins qui vont détruire la société de liberté et de respect de la personne pour laquelle nos ancêtres se sont battus et sont mort par milliers.

Pour la préserver, nous qui demandons au peuple français d’être grand dans l’épreuve, il nous est interdit d’être petits dans le débat public.

 

Parmi tous les morts figurent beaucoup de jeunes.

C’est la jeunesse qui était d’abord visée : ses espoirs, sa gaîté, sa curiosité, son goût des rencontres, tout cela est insupportable aux totalitaires islamiques. Une certaine idée du bonheur devait être massacrée, et c’est ce que les tueurs ont fait !

Mais le pire parmi le pire, c’est que le carnage fut commis par des jeunes Français comme s’il s’agissait de bien signifier à cette jeunesse généreuse que son ennemi est là, parmi elle, bien décidé à transformer ses 20 ans en enfer.

 

Pour chaque victime, nous prenons la parole pour défendre la vie qu’elle aimait !

Cette vie où l’on déambule dans Paris, où l’on se retrouve au concert, à la table d’un bistrot entre amis.

Cette vie à la française où le débat et l’humour sont permis ; où les femmes sont belles et pas recouvertes de noir.

Cette vie où l’on peut croire en Dieu où ne pas y croire.

Cette vie où l’on s’exprime par son vote et non par les armes.

Cette vie où les mots de liberté, d’égalité et de fraternité ont encore un sens.

Oui, pour cette vie-là qui a été volée à des innocents, nous prenons la parole et nous allons nous battre !

Devant chaque assassin qui cherche à nous épouvanter, opposons notre sang froid.

Devant chaque assassin qui nous croit faible, opposons l’efficacité de nos forces de sécurité à qui nous ne rendrons jamais assez hommage.

Aux policiers, gendarmes et militaires qui risquent leur existence pour sauver la nôtre, nous disons « merci ».

Devant chaque assassin qui méprise notre pays, nos valeurs, notre démocratie, opposons notre fierté d’être français. Cette fierté, c’est la fierté d’une nation qui a 2000 ans d’histoire, qui vient de loin et qui en a vu d’autres.

 

Nous allons résister et nous devons vaincre.

La victoire ou la défaite se jouent d’abord au Proche-Orient, puisque c’est là que se situe l’Etat Islamique qui donne ses ordres, finance sa propagande et ses réseaux, forme les apprentis djihadistes, chasse sur les routes de l’exode des millions de réfugiés qu’il nous est impossible d’accueillir.

Lorsqu’on fait la guerre, il faut se donner tous les moyens de la gagner !

Depuis la naissance du monstre qu’est l’Etat Islamique en Irak et au Levant je n’ai cessé de réclamer une coalition mondiale, intégrant la Russie, l’Iran et le régime syrien d’Assad.

J’ai été longtemps seul, accusé de soutenir des dictateurs, jusque dans ma propre famille politique.

Je n’ai aucune sympathie pour les dictateurs mais je vois monter une terrible menace pour le monde : une nouvelle folie totalitaire. Après le nazisme qui voulait dominer le monde et imposer la supériorité d’une race sur toutes les autres, après le communisme qui voulait façonner par la force l’homme à l’image d’une créature idéale, voilà le totalitarisme islamique qui veut asservir le monde au nom d’un Islam dévoyé.

Ce totalitarisme islamique a déjà réussi à déstabiliser un immense territoire qui s’étend du Pakistan en Asie au Nigéria en Afrique.

Il a entrepris d’éliminer les chrétiens d’Orient et d’égorger tous les musulmans qui ne se plient pas à son idéologie de mort.

Ce monstre n’était encore qu’une flammèche il y a 18 mois. Nous aurions pu l’étouffer dans l’œuf en unissant nos efforts.

Au lieu de cela nous avons préféré engager un bras de fer avec la Russie, lui imposer des sanctions qui ruinent nos agriculteurs, gaspiller des centaines de millions qui auraient pu être utile pour nos services de sécurité ou nos armées en refusant de vendre à Moscou des navires de guerre construit par nos ouvriers à Saint Nazaire.

Nous nous sommes opposés jusqu’à la dernière minute à tout accord avec l’Iran sans qui il ne saurait avoir de solution en Syrie.

Nous avons armé des forces qui s’opposent au régime syrien sans voir que cela ne pouvait que profiter à l’Etat Islamique et à ses complices.

Nous avons systématiquement refusé toutes les propositions de coopération émanant des services de renseignement syrien sur les djihadistes français, nous privant ainsi d’informations précieuses qui auraient renforcé notre capacité à déjouer les attentats.

 

Le résultat est terrible : nous avons désormais en face de nous un Etat islamique, de fait, disposant de moyens considérables, d’armes, de combattants qui n’a plus rien à voir avec l’organisation terroriste du début.

Je refuse de l’appeler « Daech » qui n’est que l’acronyme arabe de l’Etat Islamique en Irak et au Levant. C’est encore une manière de ne pas nommer notre adversaire, de ne pas en prendre la dimension, de faire croire aux français que c’est une organisation terroriste comme les autres, alors qu’il est aux portes de Damas et à portée de canons de Bagdad, prêt à réaliser son rêve de califat.

 

Les seules forces qui peuvent l’empêcher d’accomplir ce cauchemar sont les courageux Kurdes que l’armée turque d’Erdogan bombarde, les iraniens avec lesquels nous refusons de parler et l’armée nationale syrienne que nous combattons !

Notre seule contribution à la lutte contre l’Etat Islamique a été pendant un an quelques bombardements effectués par nos courageux pilotes de l’armée de l’air et de la marine qui ont eu pour effet d’accroitre notre exposition au terrorisme sans porter de coups décisifs à l’ennemi.

Cette stratégie qui est aussi celle des Etats Unis s’est révélée un désastre.

Il est temps d’en changer !

 

Maintenant que le sang a coulé dans nos rues, la France semble enfin décidée à le comprendre.

Mais il faudra plus qu’un discours à Versailles pour m’en convaincre.

Je réclame des preuves de la mise en œuvre de ce virage stratégique :

L’ouverture sans délai à Damas d’un poste diplomatique permettant d’établir une relation avec les autorités syriennes.

La levée des sanctions économiques contre la Russie. Comment croire que nous pourrions demain combattre côte à côte avec des russes auxquels nous imposerions en même temps des sanctions ?

Je me félicite que le Président de la République ait enfin compris qu’il s’était fourvoyé dans une voie sans issue mais je suis en colère devant ce temps perdu, devant ces victimes innocentes, devant cette impuissance coupable.

 

La semaine prochaine, à l’Assemblée nationale, je voterai avec Laurent et mes amis Républicains pour la poursuite de nos opérations militaires en Syrie, mais François Hollande doit savoir que ce vote n’est pas sans critiques pour le passé, ni exigences pour l’avenir.    

 

Contre le totalitarisme islamique, le combat est également national.

Ça n’est pas à nous qu’il faut expliquer que la liberté et la sécurité vont de pair. Contrairement à certains, nous n’avons jamais versé dans l’angélisme.

Notre pays doit se défendre et pour cela il faut dire la vérité et assumer les actes qui vont avec.

La vérité, c’est que nous sommes en guerre et je n’ai personnellement pas attendu la tragédie de vendredi dernier pour le dire.

La vérité, c’est que les risques de représailles sont là. Nul n’est à l’abri et tout n’est malheureusement pas fini avec l’assaut réussi à Saint-Denis.

La vérité, c’est que l’adversaire vit parmi nous et que l’islamisme est le foyer de son idéologie.

La vérité, c’est que certains de nos concitoyens préfèrent mourir pour un califat intégriste que de vivre dans la patrie des droits de l’Homme.

 

Face au péril, pas de naïveté !

Il fallait l’état d’urgence et nous l’avons voté sans hésiter. Maintenant, les actes doivent suivre.

Il faut renforcer nos moyens policiers et militaires.

Il faut contrôler nos frontières nationales aussi longtemps que la menace durera.

Il faut pouvoir perquisitionner partout où il y a des indices et des risques.

Il faut réinvestir les quartiers où les armes pullulent.

Il faut pouvoir arrêter, interroger les suspects, condamner sans délais les coupables et leurs complices.

Il faut déchoir de leur nationalité ceux qui menacent la France, expulser les étrangers qui n’ont rien à faire chez nous.

Il faut faire taire ces attardés qui expliquent à notre jeunesse que les violons et les guitares sont impies, que chanter et danser peut nous transformer en singe ou en porc !

Comme l’a réclamé courageusement l’imam d’Alfortville « il faut nettoyer les mosquées salafistes ».

 

Ça ne dépend pas seulement de l’Etat.

Il revient à nos concitoyens musulmans de se soulever contre ceux qui instrumentalisent leur foi.

Il leur appartient de dénoncer le moindre écart aux valeurs républicaines, car c’est aussi une bataille idéologique et spirituelle qu’il faut livrer tous ensemble et sans état d’âme.

Notre nation connait le prix sanglant des guerres de religion, et le combat pour la laïcité ne date pas d’aujourd’hui.

Lorsque j’étais ministre de l’Education, j’ai fait appliquer l’interdiction du port du voile à l’Ecole, et, en tant que Premier ministre, celle de la burqa.  

L’Etat a autrefois exigé de la religion catholique qu’elle respecte les valeurs de la République. Au nom de quoi devrions-nous exonérer la religion musulmane de cette exigence ?

 

Ces jours-ci, on parle beaucoup de la République. C’est abstrait.

Moi, je dis la « République française » !

Quelles que soient nos religions, nos origines, dans la République française personne n’a le droit de penser que sa foi ou sa coutume sont supérieures à la Loi.

La France n’est pas n’est pas une addition de communautés et de clans, c’est une nation qui a une histoire, une culture, un drapeau et chacun doit les respecter.

 

Face aux terroristes, nous ressentons-tous un besoin de fraternité.

Mais la fraternité se construit aussi quotidien !

Comment être fraternel, quand dans votre cité les voyous font fuir les honnêtes gens ? Désolé, mais Madame Taubira n’est pas à la hauteur de l’exigence d’autorité qui émane du pays.

Comment être fraternel si nous ne savons pas intégrer et assimiler les étrangers qui nous rejoignent légalement ? Il est temps de réduire l’immigration à son strict minimum et de préciser à ceux que nous avons choisi d’accueillir, ce que nous attendons d’eux.  

Comment être fraternel, lorsque l’Ecole n’est plus capable d’amener chaque adolescent vers le meilleur de lui-même.

 

2 millions de jeunes français ne sont ni à l'école, ni en formation, ni dans l'emploi. C’est une bombe à retardement pour l'avenir de la nation.

Que manque-t-il à notre système éducatif ?

L’autorité, car l’Ecole de la République est le contraire de l’école de la rue.

L’autonomie pour un pilotage par des chefs d’établissements ayant le pouvoir de choisir leurs enseignants, d’adapter leur projet éducatif aux réalités du terrain.

Une concentration des efforts éducatifs autour de la transmission des savoirs fondamentaux et des vertus civiques.

Une plus grande ouverture sur le monde professionnel car l’alternance et l’apprentissage sont les meilleurs outils pour lutter contre le chômage des jeunes.

On parle ces jours-ci d’une réhabilitation du service militaire…

Mais c’est avant l’âge de 18 ans qu’il faut éduquer et faire partager des valeurs… Bref, c’est à l’Ecole et au Collège qu’on doit apprendre à respecter les règles !

Et s’il faut pour cela des symboles, je propose de développer l’uniforme à l’Ecole, qui rappellera que chacun est l’égal de l’autre. 

 

Mais à côté de l’Ecole, je veux rappeler le rôle de la famille.

L’Etat ne peut pas s’occuper de tout. C’est aux parents de dire à leurs enfants où est le bien et où est le mal.

C’est à eux d’expliquer que l’élève n’est pas l’égal de son professeur. C’est à eux de faire en sorte qu’à 20 heures, leurs fils et filles soient à la maison et pas dans la rue.

C’est à eux de surveiller ce que leurs adolescents regardent sur le net.

C’est à eux de faire aimer la France.

 

Oui, mes amis, face au fanatisme, le combat est global : il est politique, militaire, sécuritaire, culturel, éducatif car c’est toute notre nation qui doit faire bloc et se retrouver un horizon commun.

Oh je sais bien que ce n’est pas notre taux de chômage, ni le niveau de nos impôts ou de nos déficits qui ont armé les assassins, mais je sais aussi qu’une nation résiste d’autant mieux qu’elle sent sa force d’avenir en elle.

 

Il est urgent de donner aux Français ce qui leur manque : je veux parler de la chance de vivre dans un pays qui avance, qui crée des emplois, des richesses, des opportunités, qui offre aux plus modestes d’entre nous le pouvoir de monter les échelons de la réussite.

Désindustrialisation, chômage de masse, dette étouffante, fuite des talents, voilà la rançon de nos hésitations depuis trop d’années. Et tout ceci a été aggravé par la politique calamiteuse menée depuis 2012.

Trop de promesses, trop d’impôts et pas de réformes de fond ont tout enrayé.

Dans cette région, Laurent Wauquiez a entendu, tout comme moi, la détresse des Français.     

Sur le plan économique et social, notre pays se traine et dans chaque profession, dans chaque famille, il y a un doute terrible sur la capacité à aller au bout de nos rêves.

 

Il faut totalement rénover notre système.

En 1789, la République française, fut une révolte. Aujourd’hui encore, il y a des bastilles qui doivent tomber.

Et elles doivent tomber, là où la rigidité du code du travail exclut ceux qui cherchent un travail ; là où l’excès de fiscalité décourage les talents ; là où la barrière des réglementations bloque l’innovation ; là où l’opium des déficits nous endort ; là où le nivellement par le bas noie le mérite de ceux qui n’ont, dans leurs mains, que leur audace.

 

Partout ces jours ci, la Marseillaise est chantée et je vois des drapeaux tricolores.

Les terroristes pensaient que nous étions incapables de sursaut. J’ai lu le récit de ces Français, qui, sur les lieux des attentats, ont été braves.

Au Bataclan, certains couvraient de leurs corps leurs voisins, d’autres protégeaient ou secouraient les victimes. Et puis, nous avons vu de quoi sont capables nos policiers, nos pompiers, nos médecins.   

 

Nous ne sommes pas des anonymes. Nous sommes la France !

 

Notre vieux et magnifique pays est notre chair à tous car nous sommes les héritiers d’une histoire étonnante qui a fait de nous l’une des grandes puissances du monde.

Avec Laurent Wauquiez qui mérite votre confiance, dans cette région qui doit être l’une des composantes du redressement français, nous allons résister, nous allons nous battre, et nous allons vaincre.

 

Vive la France et vive la République.

Nous sommes la France

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

Bailly j.j. 27/11/2015 22:52

BEAU discours mais les paroles nous en sommes lassées .Depuis des années vous avez été au pouvoir.Regardez la situation de notre France chômage galopant ,précarité en augmentation,pauvreté je n'en parle pas voilà notre pays. Vous avez toujours des excuses crash bancaire, goût du pétrole etc... la vision des politiques n' est pas plus loin que leur bout de nez. Quand allez vous agir ? L' Europe où est-il elle? Rien de vos beaux se réalisent. Par contre votre rémunération elle augmente où est la solidarité tant prêché par votre chambre ? BEAUCOUP DE JEUNES N' ONT PLUS DE REPÈRES ET CERTAINS DISENT QU' ILS SONT REJETÉS DE CETTE SOCIÉTÉ. REGARDEZ LES EXEMPLES DE CERTAINS ÉLUS [CORRUPTION DETOURNEMENT D' ARGENT ETC ] NOTRE PAYS EST À REPENSER CAR LE LAXISME DE CES DERNIÈRES ANNÉES À TOUT DÉTRUIT. MERCI DE PRENDRE EN CONSIDERATION CE PETIT RÉSUMÉ.

reiller 03/12/2015 09:45

Bailly J.J., vous dites "notre pays est à repenser", et je suis du même avis. Mais où sont les penseurs de cette reconstruction? Où sont les analystes sociologues savants qui disent les travers de notre société? Je suis certain qu'il y en a, et qu'ils n'ont pas fait vœux de silence, alors pourquoi ce vide?
Pire ,ceux qui se disent nos gouvernants, ne sortent jamais du discours d'autosatisfaction (je viens d'en entendre un extraordinaire venant du président de LR), discours qui évite d'avoir à faire la moindre analyse du passé, et de ses conséquences. Pourquoi cette complaisance des grands médias qui devraient les en empêcher? Cette fois ci la réponse est simple ils vivent de nos impôts, donc de l'état!

Il y a les liens de subordination ,qui font cette non-pensée unique, et qu'il faut dénoncer.
Mais il y a autre chose. Vous dénoncez le faste et l'aisance de notre classe dirigeante, à juste titre. J'observe amusé ,que sur toute la terre les idéologies égalitaristes ont construit ce faste et cet éloignement singulier des dirigeants. Je suis toujours étonné de voir les bureaux officiels étrangers, comme d'ailleurs tous leurs lieux de pouvoir : Regardez qui est sobre et qui ne l'est pas. Comme si au delà des discours, tout dirigisme conduit inévitablement au luxe de l'état. Mais sans contre pouvoirs vrais peut-il en aller autrement?

Reiller 25/11/2015 10:07

Nous ne sommes pas les premiers ,ni hélas, les derniers à subir cette guerre de religion, barbare comme toutes ses sœurs. Ils ne nous attaquent pas, ils maudissent le monde qui n'est pas le leur.

Je dis cela car je crois qu'il faut garder la tête froide pour réagir de manière appropriée , et ne pas oublier que nous avons d'autres défis, internes ceux là, à relever. Et j'ai du mal à relever la tête quand j'entends qu'un TGV d'essai a été transformé en lieu de réunion fraternelle.

Mais ce n'était qu'un discours électoral ,conforme aux us du moment, peut être faudrait - il les infléchir un peu?

Phiippe 24/11/2015 23:17

Bravo, Monsieur le Premier Ministre. Vous parlez en homme l'Etat, au dessus et au delà des calculs de positionnement. Cela vous qualifie pleinement pour la plus haute fonction.

gilles 24/11/2015 16:11

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/11/24/97001-20151124FILWWW00215-des-rebelles-disent-avoir-abattu-2-pilotes-russes.php
Ecoeurant. Le gouvernement turc pour des raisons de posture a envoyé à la mort ces deux pilotes russes tués au bout de leur parachute en violation de toutes les lois. Effarant.
Comment se fait il que ces pilotes russes qui soi disant, violaient l'espace aérien turc aient atterri en Syrie ?
Je croyais que c'était Daesh qui était l'ennemi de tout le monde.
Et comment se fait il que ces pilotes aient été descendus par des Turkmènes objectivement alliés des russes ?

SAMIR 24/11/2015 14:16

Bonjour
Très beau discours d'un homme d'état.
Je suis musulman et français et je le dis haut et fort : il faut se débarraser de tous ces prêcheurs de haine qui insultent la république en permanence.
Je suis pour un islam de France et donc cela suppose que l'état forme des imams : on ne peut plus continuer à faire venir des imams qui ne parlent pas le Français et qui ne connaissent pas notre culture!.
Par ailleurs, le fils d'immigré que je suis demande à ce que l'immigration soit stoppée....on ne peut pas acceuillir de nouveaux immigrés sachant que l'on a pas intégré ceux qui sont là depuis des générations.
Enfin, il faut remettre ce pays au boulot avec des vrais créations d'emplois....car c'est le travail qui fait que les gens s'intégrent et pas l'assistanat.
J'espère que ce message sera lu par tous les patriotes qui souhaite faire avancer la France sans la fracturer.

Lunellois 01/12/2015 18:46

Bravo Monsieur, et cher compatriote,
Intégrons d'abord, ce qui prendra 20 ans, ensuite, on verra. Stop dans l'immédiat. Et bossons avec ceux qui sont là. Ceux comme vous qui sont conscients des devoirs de l'intégration.
Cordialement

gilles 24/11/2015 10:19

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/11/24/25002-20151124ARTFIG00058-regionales-apres-les-attentats-la-fausse-campagne-du-ps-agace-a-droite.php
Dans les urnes, d'ores et déjà, les jeux sont faits. Nous y observerons l'influence des attentats de Charlie Hebdo. Ceux du 19 Novembre ont simplement cristallisé les résultats.
Il est prévisible que nous ne fassions pas dans la nuance et que nous attendions des règles claires à suivre.
Je vous invite à aller vous promener dans tous les Saint Denis de France.
La photo de l'article http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/11/23/01016-20151123ARTFIG00315-le-communautarisme-facon-saint-denis.php
est éloquente à ce sujet.
On peut lire "salon pour la femme voilée".
Ce qui agace et va contre nos valeurs républicaines est ce désir d'avoir aujourd'hui l'application d'une civilisation qui se revendique du 6e ou 7é siècle par non seulement une bande de brigands et d'assassins, mais également par tout un maillage de notre territoire.
A titre personnel, j'aime bien l'expression "nid de frelons", un truc qu'on ne soupçonne pas assez loin de chez soi, mais qui peut vous tomber dessus à tout moment et vous tuer. Alors qu'on croit être dans une ville ou un quartier tranquille, on ne pense pas à la ville situé à 20 ou 30 kms d'à côté qui a son quartier sensible dans lequel des perdus sont tombés dans le radicalisme.
Je suis excédé par ses tenues vestimentaires dignes du moyen âge qui ramène de facto la femme au rang d'être inférieur et les hommes au rang de rois fainéants autres flanqués de leur djellabah et en babouche par 0°C en hiver . Finie la méritocratie, vive la mafia, les caids et le communautarisme.
Dans tout cela, on crie "haro sur les terroristes" comme s'il s'agissait d'un ennemi grandi dans les caves invisible de l'Etranger et parachutés en France, mais on oublie tous qu'ils sont français pour la plupart.
Notre système a fabriqué ces monstruosités. Pour l'instant, seuls sont touchés la France et la Belgique, c'est assez curieux. Quand y regarde de près, on s'aperçoit que le Roi Baudouin a ouvert les vannes à l'argent Saoudien dans les mosquées officielles ou clandestines pour sécuriser ses appros de pétrole, rajoutons un chomage endémique+une société basée sur l'assistanat qui permet aux uns et autres de se plaindre de ne pas recevoir assez et de critiquer la société même dans laquelle nous vivons. Est-ce le point commun avec nous ?
Toujours est il que depuis 40 ans, vous les gouvernants et nous les électeurs avons laissé faire.
Et je pense que c'est cela que vous verrez dans les urnes au prochain vote.
Il est temps d'affirmer des valeurs, de l'identité et de les appliquer.
Quand à l'Europe, elle est présente et chaque citoyen français a pu le voir. La Marseillaise et le drapeau tricolore à Trafalgar Square. Même Napoléon n'aurait pu en rêver il y a 200 ans !
Il lui faut seulement se sortir de sa léthargie. Quand on pense que les policiers n'ont pas accès au fichier des visas d'entrées et de sortie en Europe, c'est fou. Il faut donner aux policiers des moyens d'investigation de fichiers européens pour qu'il retrouve la performance qu'ils avaient sur le plan national avant l'intégration européenne. Et oui, il va falloir traiter la question des libertés individuelles qu'une police hongroise aux mains d'un Victor Orban peu démocratique peut faire. Il, y a toujours une solution.
L'Europe a montré qu'elle était là. Il lui faut montrer sa puissance en tant qu'organisation protectrice. Et c'est à l'exécutif européen à savoir les chefs de gouvernements de chaque pays car il ne faut pas mentir, de le faire.

Lucterius 23/11/2015 12:10

Monsieur Fillon. Je passe par hasard sur votre blog et je viens de lire votre discours. Très beau discours. Vos propositions sont évidemment toutes les bienvenues. Mais comme tous les autres hommes politiques vous tapez à coté de la plaque car le problème unique c'est la crédibilité. Depuis 40 ans aucun président ne peut gouverner à cause des manifestations qui se mettent en place dés qu'un projet conséquent est proposé. Donc j'attends le candidat qui dira comment sortir de cette inertie à laquelle sont contraints tous les élus. Je ne vois qu'une solution que j'expose sur mon site (http://revesdefrance.free.fr/zdemocratie.htm). Et tant que ce problème de la crédibilité ne sera pas réglé, les plus beaux discours du monde ne resteront que des discours.
Lucterius

Pascal Laborie 23/11/2015 12:05

« L'appétit de pouvoir que manifeste la classe régnante d'un État contrecarre une limitation de ses droits de souveraineté. Cet "appétit politique de puissance" trouve souvent un aliment dans les prétentions dont l'effort économique se manifeste de façon matérielle. Je songe particulièrement ici à ce groupe que l'on trouve au sein de chaque peuple et qui, peu nombreux mais décidé, peu soucieux des expériences et des facteurs sociaux, se compose d'individus pour qui la guerre, la fabrication et le trafic des armes ne représentent rien d'autre qu'une occasion de retirer des avantages particuliers, d'élargir le champ de leur pouvoir personnel »

— Albert Einstein

Pascal Laborie 23/11/2015 11:32

Merci Monsieur Albert Einstein !!!

Citations d'Albert Einstein qui n'avait pas tout compris mais infiniment plus que la majorité d'entre-nous....

- Chaque période est dominée par une mode, sans que la plupart des gens soient capables de découvrir les tyrans qui l'imposent.

- Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu'il est stupide !

- Notre monde est menacé par une crise dont l'ampleur semble échapper à ceux qui ont le pouvoir de prendre de grandes décisions pour le bien ou pour le mal. La puissance déchaînée de l'homme a tout changé, sauf nos modes de pensées et nous glissons vers une catastrophe sans précédent. Une nouvelle façon de penser est essentielle si l'humanité veut vivre. Détourner cette menace est le problème le plus urgent de notre temps.

- Peu d'êtres sont capables d'exprimer posément une opinion différente des préjugés de leur milieu. La plupart des êtres sont mêmes incapables d'arriver à formuler de telles opinions.

- A force de lire des ouvrages de vulgarisation scientifique, j'ai bientôt eu la conviction que beaucoup d'histoires de la Bible ne pouvaient pas être vraies. La conséquence a été une véritable orgie fanatique de libre pensée accompagnée de l'impression que l'Etat trompe intentionnellement la jeunesse par des mensonges. C'était une impression écrasante. Cette expérience m'a amené à me méfier de toutes sortes d'autorité, à considérer avec scepticisme les convictions entretenues dans tout milieu social spécifique : une attitude qui ne m'a jamais quitté, même si par la suite, parce que j'ai mieux compris les mécanismes, elle a perdu de son ancienne violence.

- Un être humain fait partie d'un tout que nous appelons "l'Univers" ; il demeure limité dans l'espace et le temps.Il fait l'expérience de son être, de ses pensées et de ses sensations comme étant séparés du reste - une sorte d'illusion d'optique de sa conscience. Cette illusion est pour nous une prison, nous restreignant à nos désirs personnels et à une affection, réservée à nos proches.
Notre tâche est de nous libérer de cette prison en élargissant le cercle de notre compassion afin qu'il embrasse tous les êtres vivants, et la nature entière, dans sa splendeur...

Amitiés

Pascal

Pascal Laborie 23/11/2015 08:02

Monsieur le Premier Ministre
Cher Francois Fillon

Je voulais ce matin et aussi incroyable que cela puisse paraître, apporter mon soutien à François Hollande.

Je viens de lire un article disant que notre Président était devenu la cible des terroristes.
Je dois bien reconnaître être abasourdi par une telle nouvelle.

Comment, l'homme qui voulait donner le droit de vote aux étrangers , l'homme de la France terre d'accueil peut-il être ainsi trahi par ceux auxquels il a jadis tendu la main !!?

Quel sentiment d'injustice il doit ressentir aujourd'hui !

Malheureusement et croyez bien que j'en suis profondément désolé, mais mon soutien ne peut être que moral car à l'image de notre Pays, je n'ai pas d'arme pour me battre, plus d'argent pour en acheter ni même de dents pour mordre...

Heureusement il me reste la marche blanche pour signifier ma révolte !

La haine ne sera jamais en moi, qui ai reçu l'éducation de notre Nation et compris les bienfaits de la pensée unique.

Je sais grâce à celle ci que le Monde dans lequel vivront mes enfants demain sera meilleur et plein d'Amour et que la science et le progrès sont aux service de l'être humain pour son bien être sur cette Terre de Verdun à Hiroshima.

Amitiés

Pascal

Anne N. 22/11/2015 20:44

....suite de mon mail ( parti trop vite !)
Je vais soulever aussi la question d'une modification de la loi sur l'acquisition de la nationalité
Nous avons donné la prépondérance au droit du sol et nous nous retrouvons maintenant avec des jeunes issus de l'immigration qui sont français et qui veulent détruire la France !
Enfin, les mesures de recrutement prévues par notre gouvernement sont insuffisantes : 5000 policiers seulement alors que le Président Hollande avait promis 60 000 enseignants de plus en 5 ans. Remplaçons ces postes d'enseignants par des postes pour la sécurité des français : police, armée, justice
Les postes d'enseignants promis n'étaient pas indispensables ( je suis moi - même dans l'enseignement et je sais bien que tout n'y est pas une question de moyens !). Cette mesure était surtout clientélisme
Enfin cher Mr Fillon, tous mes vœux pour le succès de votre action !

Anne N. 22/11/2015 20:25

Très bon discours
D'accord avec vous sur tous les points
J'aimerais quand même voir développer la lutte sur les aspects " culturels" que vous évoquez brièvement
Pour moi c' est une lutte idéologique qu'il faut mener contre l'intégrisme salafiste
J'entends dire ici ou la que tous les salafistes ne sont pas " dangereux ": certains sont quiétistes, etc.'..
Et bien, non ! Tous sont dangereux car ils prêchent des meurs et des idées incompatibles avec la vie en France. L'imam de Brest s'est fendu d'un communiqué condamnant le terrorisme, mais dans son centre prétendument culturel, il fait croire aux enfants que la musique est interdite par la religion. Sur son site , il tient des propos qui s'en prennent aux femmes vivant ...
Que permet notre arsenal juridique contre cela ?
Les perquisitions a Brest n'ont rien donné.

Stéphanie 22/11/2015 16:08

Bonjour M. Fillon,

Très juste discours encore....Continuez à vous battre, nous continuons aussi.
Cordialement,
Stéphanie

bertin jp 22/11/2015 14:37

Fillon défie de l'intérieur le système,Une forme de dissidence....?

Fillon roule sur les bandes jaunes,attention aux virages.....
Le système ne va pas le supporter,le système en danger
multiplie sa propagande euphorisante:
.nous n'avons pas peur
.nous sommes les plus forts,
.nous chantons,nous dansons.,nous faisons la fête
.nous tous ensemble,nous consommons oui,nous consommons....!
Bref le contraire de la réflexion,de l'effort, de la responsabilité, de la vérité...
L'atmosphère est lourde,le peuple est inquiet et interrogateur .
Toutes les manipulations de ceux qui depuis 1968,nous ont conduits là
vont redoubler !
La vérité la plus élémentaire,n'est-ce pas déjà de la dissidence ?

Anne 22/11/2015 13:40

Merci monsieur Fillon pour ce magnifique discours, qui m'a très profondément émue....
La République, mais française, c'est çà.

Je rappelle à nos aimables futurs électeurs qu'A.Juppé vient de reconnaître que ma foi, et contrairement à ce qu'il pensait jusque là, p'têt ben que tout compte fait les barbares islamistes sont plus dangereux pour nous que Bachar !! Il était temps....
Accessoirement qu'il aurait 72 ans au moment de son élection et 77 à la fin : tout Juppé qu'il soit, il est largement entré dans le club des T'as-Mal-Où. Ce qui en temps de guerre paraît totalement rédhibitoire;

Jean-Lou Prengère 22/11/2015 00:34

La VIOLENCE est le fruit d'une " Faiblesse d'Esprit , et , d'un Manque d'Intelligence ",triste constat pour des êtres qui se prennent pour les porteurs d'une FOI ..qui en est à l'opposé ..ils Salissent l'ISLAM , mais aussi le NOM de TOUTE leur FAMILLE ..pour très longtemps .

bibi 21/11/2015 20:47

bravo pour votre discours tout simplement magnifique et bravo d être auprès de Laurent Wauquiez mais est il digne de votre soutien ?? LAFRANCE A BESOIN DE VOUS

GIRAUD 21/11/2015 19:18

La France ne se laissera pas insulter et défier par ces terroristes sanguinaires et sans âme. Oui il nous revoir notre politique sociale mais aussi s’intéresser de plus près à ces trafics dormants dans nos banlieues.Mme Taubira peut remettre en question sa conception de la justice ou partir. Le gouvernement actuel a eu tort de ne passer de la Russie pour enfin accepter une coalition. Que de vastes hésitations.Quant à l'Europe, elle comprend sur le tard qu'il faut remettre en cause la libre circulation et contrôler ses frontières.Une première étape de remise en cause des accords de Schengen ...très certainement. Le temps de l'inaction fait place au réalisme politique et militaire.

gbri 21/11/2015 18:10

Entièrement d'accord avec votre très beau discours...Pourvu que vous soyez enfin un peu entendu...2017 semble encore bien loin, quelles solutions trouver d'ici là?

Régis 21/11/2015 18:04

Merci Monsieur Fillon

marianne 21/11/2015 10:39

Après un tel discours, j'ai juste envie d'entonner la Marseillaise ..."Allons enfants de la Patrie !!!"... Merci Monsieur Fillon !!...

Catherine 21/11/2015 09:50

Trés beau discours exprimant une émotion justifiée, une ode à la jeunesse, à la vie et une révolte qui nous tient tous debout. J'ai été personnellement touchée par toutes les manifestations de sympathie envers notre nation dans le monde occidental qui traduisent cet amour pour Paris et une belle image de la France ! Une nouvelle fois vos thèses et préconisations s'avèrent véridiques (appel à une coalition mondiale, arrêt de l'embargo russe, réouverture de notre représentation diplomatique à Damas etc...)
Bien cordialement
Catherine

Pascal Laborie 21/11/2015 08:18

Pourquoi L'Islam et la Démocratie laïque sont incompatibles?

La réponse est très simple: L'Islam n'est pas une religion mais un système politique dont les lois ne sont pas votées au parlement mais imposées par Allah et la Démocratie est à l'opposé la réponse donnée par ceux qui souhaitent reprendre le pouvoir au Divin ou à ceux qui se le sont approprié.
Il n'y a donc pas d'Islam modéré car les seules lois que se doivent de respecter les musulmans sont celles imposées par Dieu ou son représentant sur Terre, le prophète.
Il faut connaitre l'étymologie du mot schisme qui vient de Chiites, partisans du prophète Ali gendre de Mahomet et assassiné pour des raisons politiques...
Les sunnites l'ont donc emporté sur les chiites dans la bataille du Pouvoir.
Les prophètes de l'époque étaient en quelque sorte les dépositaires auto-proclamés de l'infinie puissance divine et de formidables stratèges et observateurs du Monde.
Depuis toutes ces années, d'autres forces tentent de prendre le pouvoir en prônant le matérialisme face au spirituel. Ils sont les chantres de la Démocratie et de la bien "pensance".
La science et l'éducation tendent à diminuer la spiritualité en trouvant une explication aux choses et en faisant passer pour des charlatans les prophètes d'hier.
Difficile donc de prendre parti pour les uns ou les autres dans la mesure ou le but final est de prendre le Pouvoir.
Car oui, tout ceci n'est qu'une bataille pour le Pouvoir, une éternelle lutte entre chefs de guerre...
L'Homme ou je préfère l'être humain qui n'est qu'une espèce vivante parmi tant d'autres a acquis sa supériorité et sa survie grâce à ce besoin de Pouvoir et de contrôle sur sa destiné aux antipodes de toute forme de spiritualité.
Il y a cela de bon à l'Existence qu'elle est la preuve que le néant absolu n'existe pas.
La vraie chance de la vie est d'en prendre conscience même si la réponse à la question de Shakespeare: Etre ou ne pas être telle est la question n'existe pas.
Voila ma réflexion personnelle selon laquelle le seul ennemi de l'Homme est lui-même qu'elle que soit sa race, sa religion ou son parti politique.
La Nature est bien faite et ses règles incontournables et chaque composante a toujours un prédateur.
Pour l'homme, c'est l'homme et c'est pourquoi la Fraternité ne viendra que le jour ou celui-ci saura contrôler sa démographie acceptable et protéger son environnement.
Il ne faut pas se voiler la face, Mère Nature est espiègle et son créateur coquin...
Néant tu n'existe pas!
Homme libre j'ai choisi mon camp: Aucun, si le mien: petit, méprisable et insignifiant face aux meutes dressées par les dictateurs.
C'est la seule façon d'être: Unique et libre.

Vous pouvez transmettre aux psys du dogme de la normalité ils diagnostiqueront certainement un mégalo-narcissique parano je ne sais quoi et je m'en......fiche.

Amitiés

Pascal

Galy 21/11/2015 08:05

Très beau discours mais les médias ne parleront pas car il est positif

Galy 21/11/2015 08:03

Très beau discours mais dont on ne parlera pas dans les medias

Leclercq 21/11/2015 07:46

L'évolution de la situation en Syrie, le coup asséné par l'E.I. à la Russie, ont rebattu les cartes, et la Russie devient "l'allié objectif" des américains et des français en Syrie. C'est un début.
Les sanctions imposées à la Russie ne l'ont pas été sans raisons. D'autres amèneront leur levée.
En ce qui concerne notre pays, l'émotion unanime face aux crimes commandités par l'E.I. n' efface pas tous ses problèmes économiques et sociaux, dont l'escroquerie à l'éducation n'est pas le moindre. Je partage totalement vos idées sur cette question.
Votre élection à la tête de notre pays sera vraiment une chance, et sa possibilité gagne du terrain dans l'opinion, malgré...les peaux de banane.

Anouk 21/11/2015 07:35

Merci Mr Fillon de vos mots justes et clairs.
Je suis contente de lire qu'une personne politique exhorte enfin les Musulmans à s'affirmer haut et fort afin de casser ce flou régnant entre les islamistes et les musulmans, flou derrière certains se cachent et permettant aux terroristes d'évoluer impunément sans que l'on puisse voir que la ligne de démarcation vers le terrorisme est franchie.
C'est le fascisme du 21 siècle et il nous faut des De Gaulle, des Churchill pour oser refuser et combattre.
Continuez votre combat !

Hippocampe 21/11/2015 07:28

Magnifique, tout simplement ! Merci

Hippocampe 21/11/2015 07:18

Magnifique, tout simplement !
Merci

rene fegueux 21/11/2015 02:57

j ai lu le discours de f.fillon auquel j adhere totalement. -c est un discours de verite qui balaye les mensonges et les insuffisances passees du pouvoir actuel et son absence totale de prospective dans son action a venir-je ne fais pas confiance a hollande et son gouvernement coupables pour maitriser la situation actuelle .......

BAUFUME 21/11/2015 02:37

Rien a changer , je voterai pour vous et essaie de vous faire de la pub( helas indispensable) .Premiere reforme: un Seul mandat presidentiel de 7 ans deuxieme: rationaliser et simplifier , diminuer le nombre des elus reforme , stabilite et visibilite fiscales tva sociable . Un slogan pour la
Presidentielle; FIIlon le Coeur et la Raison. Signe un fils de notaire de campagne et aussi comme vous un ancien de St Michel des Perrais( helas beau coup plus vieux)
E

Jeanne Berthet 21/11/2015 01:14

Bonsoir Mr Fillon,je ne peux qu'être émue par votre discours:tout est vrai...à l'heure où la majorité des politiques,PS et LR, courre après la récupération politique de ces tragiques événements,vous êtes bien le seul a tenir des propos véridiques...Alors, que j'ai le cœur serré à chaque fois que les médias diffusent les noms ou les photos de nos victimes,j'ai de plus en plus de haine contre ce gouvernement et la perfidie de ses propos ,petites phrases ou mots évocateurs jetés contre la droite qu'il accuse d'avoir amené ce désastre...Mais ,Mr Fillon,n'est-ce pas hollande qui est en place depuis plus de trois ans?n'est-ce pas lui qui a organisé ,il y a une quinzaine de jours ,sa comédie chez Lucette?n'est-ce pas lui qui est à l'origine de l' immense naufrage qui frappe la France dans tous les domaines? et on voudrait que l'on l'absout?,non ,non et non,je ne l'aurai pas applaudi,je n'en suis pas moins citoyenne et respectueuse envers ceux qui le méritent,notre police,notre gendarmerie, nos pompiers ,nos médecins,tous ceux que ce gouvernement là a méprisé depuis Mai 2012...J'enrage d'entendre les actes de contrition de Mr Juppé et d'autres LR,avez -vous déjà entendu un socialiste se repentir? cessons d'encenser les gesticulations de hollande qui se complait dans les cérémonies funèbres,et n'a de cesse de surfer sur l'émotion pour faire oublier son incompétence et la situation catastrophique de notre pays...Notre démocratie est bien mise à mal...parlons en ...l'AMF,avec Mr Baroin,quel est ce texte qui voudrait nous priver de nos racines chrétiennes? on ne parle plus que de l'Islam,des musulmans...et nous ,tous les autres Chrétiens ,catholiques , juifs, bouddhistes ...nous n'avons plus notre place en France...nous sommes en guerre dit hollande,c'est en partie sa faute...maintenant il faudra bien que nous nous défendons: contre l'ennemi de notre civilisation et contre lui...Mr Fillon,je vous remercie de nous dire avec tant de sincérité tout ce qui est a faire dans notre pays,ces jours de peine et de deuils devraient faire réagir les Français et les amener a s'opposer par leur vote au déni et aux volte face de ce gouvernement,la France a besoin d'hommes et de femmes de valeurs....Je voudrais ajouter une petite remarque..Ma belle-fille Tunisienne ,musulmane ,profondément touchée par les événements est triste et en colère depuis le 13 Novembre,moi catholique ,j'essaie de la réconforter,nous allons fêter Noêl comme tous les ans ensemble ...avec aussi ceux et celles de ma famille qui sont musulmans et qui ne s'offusquent pas de la crêche sous le sapin...Il n'y a pas de communautarisme..il faut beaucoup de tolérance et d'amour pour arriver a cet équilibre....
Avec mes respects Mr Fillon ,en souhaitant voir émerger bientôt,le renouveau de notre patrie...
Jeanne Berthet

brandenburg 20/11/2015 22:55

Pourquoi ces leiux-communs insipides et erronés'"la patrie des droits e l'homme" qui passe en quatre ans de la liberté et autres foutaises à la Terreur et 25 ans de guerre à la clé,1 000 000 de jeunes morts chez nous,plusieurs millions d'autres chez les adversaires de nos "valeurs",un ostracisme en Europe de près d'un siècle qui nous vaut d'être seul face à l'implacable Bismarck et deux guerres mondiales et des centaines de millions de morts cette fois,guerres et révolutions sanglantes multipliant leurs effets mutuels.Mais où donc Fillon a-t-il la tête,lui qui n'a pas bronché en Lybie?Résultat,aux régionales triomphe du FN comme jadis d'un pétain gâteux tant les français étaient dégoûtés de ces discours sirupeux et bien-pensants,masquant un déluge de haines comma aujourd'hui.Par ailleurs,il est évident que cet état d'urgence était surtout à ne pas voter car il est déjà périmé et le sera jour après jour avec l'institution d'une dictature et d'un totalitarisme certes mous mais d'autant plus insidieux,mais l'article 16 car il vaut mieux un mauvais président et avec de vrais pouvoirs qu'une bande de pleurnicheurs professionnels,de traîtres en puissance et de joueurs de couteaux dans les dos.Quant çà se prétendre civilisés lorsqu'on assassine 220 000 enfants à naître,l'euthanasie déjà en douce-tout le monde le sait très bien-vous faites rigoler-et haïr cette pseudo-civilisation:"La tolérance et l'apathie sont les signes de la mort d'une civilisation"-Arisitote-et si Fillon se laisse ainsi aller,il devra aller un jour là où aujourd'hui il affirme ne jamais vouloir aller comme,hier,des mollet,mitterrand et autres clowns tristes en Algérie justement avec autorisation de la torture en douce et pleins pouvoirs à salan:bravo-et des années d'efforts et de sang inutiles par de Gaulle et tout est à recommencer,en pire-la vola votre république,l'éternel retour du même.Voir sur "spiritualité,politique,économie.erlande.com:"Vraies guerres et fausses guerres","Politique,le régime mixte"déjà prôné par Aristote et Saint Thomas d'Aquin-des crétins sans doute auprès de nos lumières rouges de sang,et commencé à être bâti en toute connaissance -et non ignorance crasse de l'histoire-par ce même de Gaulle et sur "tantampotestantamaude.erlande.com "Forfaitures 3"-l'article 16 qui seul permet,ne vous en déplaise,certains mesures,sinon anti-constitutionnelles."Il faut se durcir le coeur"-itou-et si l'on est un verseur de larmes de crocodiles,changez de métier!

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche