Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 18:59

J'étais l'invité de Francis Letellier sur le plateau de 12/13 dimanche :

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

bertin jp 03/12/2015 07:51

LE MUR DU MENSONGE S'EFFRITE....
Doucement,progressivement ,la propagande politico-médiatique
sur les événements de Syrie se lézarde .
Un reportage de France Inter (!) est incroyablement démonstratif
de ce retournement !
Bref Fillon,le seul du politiquement correct à s'être opposé à
la doxa officielle avait raison .
De plus le trafic turc du pétrole,protégé par le beau sourire
d'Obama qui envoie des cartes postales aux trafiquants avant
de bombarder, laisse......pantois !
Hollande et Merkel récompensent la Turquie en ouvrant leurs bras
à Erdogan en Europe.
Trop c'est TROP....!!

gilles 02/12/2015 14:44

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/12/02/01016-20151202ARTFIG00158-la-propagande-de-daech-s-en-prend-a-l-ecole-francaise.php
Très grave quand on connait le haut "taux de conversion" entre les écrits et les actes. Cela signifie que l'école est visée. Et comme on ne peut protéger toutes les écoles, c'est encore une fois nos fondements qui sont visés.

Delenda 02/12/2015 02:23

Bonjour à tous
D'abord, vous le savez, c'est un plaisir d'entendre François Fillon, sa voix grave, bien posée, s'arrêtant pour écouter et répondre aux questions. Calme, déterminé. L'attention est captée, et l'on se surprend à écouter jusqu'au terme de l'entretien.
Donc, un homme politique de qualité, mesuré mais déterminé. Un meneur d'homme qui sait -souvent, mais pas forcément tout le temps- emporter la conviction.

Les évènements de ces derniers mois m'ont amener à juger très grave la situation du pays. Je ne pense pas que le gouvernement ou l'opposition aient correctement répondu. Je veux parler des attentats, et de l'invasion migratoire en provenance des côtes turques.
Il faut détruire daech. Delenda daech est. Disons le , répétons le, mais surtout faisons le.

L'on peut tout de même se poser la question suivante : daech éliminé -et n'ayons aucun doute, en Syrie il le sera- Qu'en sera -t-il de nos banlieues ? qui peut croire que la paix, la fraternité républicaine , l'intégration reprendront la voie qu'ils n'ont jamais suivi ?
Trop de concessions à la Turquie, qui ne doit pas entrer dans l'Union. Evoquer ce sujet est un appel au vote FN, voire Dupont Aignan.
Mon vote sera ce dimanche en faveur du FN, parce qu'il a le premier , soulevé les bonnes questions. Et reste ferme sur ces questions. Ce choix personnel ne présume en rien de mon vote de 2017 (-surtout si le FN maintenait son programme économique-)

Cordialement à tous.

reiller 01/12/2015 16:21

Votre proposition de ministres "compétents" m'intrigue.; et me remet en mémoire une remarque du PS s'offusquant que vous puissiez rester 5 ans premier ministre, c'était "anti démocratique"!

Que pouvaient- ils avoir en tête? Quel est le contenu d'une fonction ministérielle pour nos politiques? Fallait-il changer pour que plusieurs profitent du poste? Incompréhensible. A moins que d'admettre qu'un ministre n'a pas pour fonction d'administrer les services de son domaine; qu'il n'est en rien un manageur. Alors peut-être la remarque a-t-elle un sens; ne pas personnaliser le poste, qui ne serait que politique, au pire sens du terme.

C'est curieux mais je n'ai jamais connu de PDG évanescent; et ceux qui sont efficaces ont me semble -t-il une forte tendance à personnaliser leur action: ils ne laissent pas leurs troupes indifférentes, au contraire des parachutés à la tête des EPIC que le pouvoir exécutif nous impose depuis M. Mitterrand. Au contraire aussi de mes ministres de tutelle dont nous rigolions rien qu'à l'énumération de leur nombre.

Car puisque vous abordez le sujet, faut-il conserver un ministre de la fonction publique? Ou pourquoi nommer des gens ayant fait leurs preuves, si c'est pour les doubler d' un autre ministre chargé des cordons de la bourse, et des syndicats? On ne peut pas tout dire avant les élections, mais de cela on pourrait parler sans faire fuir l'électeur qui de plus en plus se demande à quoi sert un ministre ,et pourquoi on peut en changer aussi souvent.

Plutôt que de promesses vagues et généreuses, comme celles qui noircissent pour rien les professions de foi en vue des élections régionales, pourquoi ne pas nous dire le fond de votre pensée sur ces "détails d'organisation"? Tous vont faire en sorte que les TER fonctionnent décemment, mais aucun ne dit comment il le fera sans changer la relation contractuelle bancale des régions et de la SNCF. Donc rien ne changera..

Lem 01/12/2015 09:33

Monsieur Fillon, bonjour,
Très bonne émission et beaucoup de bonne réponse de votre part. Avec calme et réflexion.
Merci de continuer ainsi. Par contre, qu'est-ce que vous allez faire dans la primaire de droite qui, de toute façon, sera truquée en faveur du plus arriviste. Et, aujourd'hui, la question de la protection de la Planète étouffe toutes les autres actualités. Je vous transmets un texte dont je vous remercie de la lecture et de sa diffusion.
Bien Cordialement.



COP 21 : un monde à reconstruire !
Un grand rendez-vous se déroule actuellement à Paris. Mais sera-t-il suivi d’effet ? Ce ne sont pas seulement les Chefs d’Etats, aussi puissants soient-ils qui détiennent seuls la solution. Chaque citoyen du monde sera aussi responsable du résultat. Et encore plus les législateurs. Car ce sont eux qui détiennent réellement le pouvoir d’établir les lois, d’en définir les contours et de déterminer leur application. Réchauffement climatique et détérioration de l’environnement sont le résultat de l’économie facile et de notre suffisance industrielle. Depuis les années soixante, le modernisme a bouleversé notre monde, surtout l’Occident, par la recherche de la facilité exécutive dans le travail et de la rentabilité pécuniaire. Au cours de ces dernières décennies, nous avons oublié que ; « la terre ne nous appartient pas mais que nous l’empruntons à nos enfants et à nos petits-enfants ». Aujourd’hui, le mal est fait. Il va falloir réparer. Dans les années cinquante, il fallait reconstruire l’après-guerre. Et nos Parents et nos Grands-parents l’on fait. Maintenant, pour réparer nos erreurs, sommes-nous capables de réapprendre à ne plus gaspiller ni argent, ni denrées, de réapprendre à réutiliser le verre, le carton et le bois. Abandonner les doubles emballages, le plastique et ses dérivés. De rétablir les consignes afin de réduire les volumes de déchets. Il serait aussi nécessaire de réapprendre l’effort, le civisme et le volontarisme. Vaincre les lobbies et résister aux pressions puis avoir une économie humaniste. Avoir une politique de recherche vers l’énergie la moins polluante et créer des emplois dans des domaines encore inexistants à la faveur d’un développement durable et écologique. Vaste programme pour la protection de notre Planète. Il ne s’agit pas seulement de discours ni de grandes et coûteuses réunions, Il faudra aussi et surtout agir. Et ça, c’est une autre histoire !

Leclercq 30/11/2015 18:52

Nous vous avons écouté avec plaisir, et remarqué la courtoisie du journaliste, qualité rare. Vos propos réfléchis et fermes, ne peuvent que rassurer.

reiller 30/11/2015 18:13

Vous proposez des ministres ne venant pas du monde politique. C'est sympathique; et ce sera bien reçu des électeurs. Mais comment croire que ces gens auront la baguette magique qui permettra de faire bouger les choses. Car notre problème est simple à énoncer: réduire la dépense inutile sans mettre le pays sans dessus dessous. Simple à dire, impossible sans réformes de structures vraies; sans aussi un véritable bilan de l'efficience de notre dépense publique.
Car on ne fera bouger les conservatismes qui immobilisent la classe dirigeante (centrales syndicales, haute fonction publique, et politiques de métier) ni par des changements de têtes, ni par des discours, ni par des arrangements entre clans, et encore moins par une position autoritaire.

Bien sûr moins faire peser la charge de la dépense publique sur le travail et les entreprises en compétition internationale nous permettait de couler moins vite, et aurait un effet favorable sur le chômage, mais qui croit encore que ce pourrait être suffisant: les impôts des personnes physiques sont déjà bien lourds .

bertin jp 30/11/2015 15:12

Borloo ....comme Bauer.....

Les adeptes de pratique du Grand Remplacement
sont inquiets .Le 13 novembre peut-il gêner l'exécution
de leurs plans de remplacement des populations européennes
vieillissantes par des populations africaines en croissance exponentielle ?
La réaction populiste et barbare des gaulois horrifie nos élites.
Borloo un grand humaniste anti-raciste,qui verrait d'un bon oeil
la fin de la civilisation européenne et chrétienne s'alarme ce matin !.
Borloo,.. Bauer...et Merkel ...etc
Les français et les européens ...ont de curieux dirigeants !
Un grand ménage est indispensable .

samehra 30/11/2015 14:30

Bonjour Monsieur, en effet, nous avons oublié que l'école a fait partager l'Histoire, les valeurs, la culture.

bibi 30/11/2015 14:22

dommage que les médias ne vous apprécies pas plus vous seriez devant Juppé et Sarkozy dans les sondages laissez leur le moins de place possible auprès des journalistes

gilles 30/11/2015 14:13

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/11/30/25002-20151130ARTFIG00125-nkm-veut-taxer-les-pays-qui-ne-respecteraient-pas-les-engagements-de-la-cop21.php
allez !! il y a pas besoin d'être de gauche pour avoir la taxite aigüe. L'ENA encore et toujours, ou l'école de ceux qui n'ont jamais travaillé ici en bas.
C'est fou. De la protection, des taxes, du collectivisme, et re- de la protection. Et au bout, du chômage avec tout ce que cela induit de pire comme rejet de notre société

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche