Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 11:06

Ce matin au comité politique de l'UMP, j'ai expliqué à mes amis que j'avais combattu le Front national toute ma vie et que je n'avais pas l'intention de changer de position. J'ai toujours combattu les alliances avec le Front national et je les combattrai toujours. A titre personnel, jamais je ne voterai pour un candidat du Front national !


J'ai appelé à lutter contre tous les sectarismes, parce que c'est l'ennemi du redressement national. Le pays est frappé par une crise profonde, qui dure depuis longtemps et ne trouvera de solution qu'à travers un vrai mouvement d'union nationale qui dépasse les rangs des formations politiques actuelles. Ce vrai mouvement d'union nationale, nous ne pouvons pas le créer en excluant, en mettant sur le même plan toutes les formations politiques
Si nous voulons appeler un rassemblement, nous devons nous adresser à ceux qui aujourd'hui sont tentés de voter pour le Front national, aussi à des hommes et femmes de gauche qui peuvent à un moment se retrouver autour d'un projet de redressement national.


Autour de ce débat, qui a été très positif, nous avons construit une position qui permet de répondre à cette nécessité de rassembler les Français.


C'est le rôle d'un homme politique de faire bouger les lignes. On ne peut pas rester assis sur sa chaise en répétant les mêmes formules depuis des années et des années. Pour moi l'essentiel aujourd'hui c'est de créer les conditions de cette union nationale.

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

renard 09/10/2013 11:14


Lorsque vous avez dit "de voter pour le moins sectaire" , c'était complet et suffisant.. Pourquoi être revenu sur cette déclaration ? Elle est parfaitement saine et totalement de bon sens ....
Qui peut prétendre le contraire ? .. Je crois que vous manquez un peu de "distance" face aux provocations ... en fait, gérer ses émotions en direct c'est aussi un métier .. pourquoi les
politiques font l'impasse sur la manière de communiquer ? ils ne l'apprennent pas or c'est un travail a lui seul .  Ce qui choque l'opinion, les hommes politiques n'en n'ont pas conscience ?
c'est étonnant !

margeride 01/10/2013 20:36


Lutter contre le sectarisme c'est proposer la liberté. De toute façon, il nous est donné à tous de choisir pour qui nous voterons et les donneurs d'ordre de vote peuvent jouer du pipeau dans le
couranbt d'air.

rigaux gerard 29/09/2013 09:34


j'entends le commentaire d'un député Modem. lorsqu'il dépose un amendement les socialistes sont tellement sectaires que celui-ci se retrouve à la poubelle.votre propos sur le sectarisme a été
décrié et au fur à mesure que l'on avance celui-ci s'avère non seulement exact et repris par d'autre alors que leur parti avait appelé à voter Hollande.nous soutenons votre action.

hubert Gisèle 24/09/2013 09:16


bonjour Mosieur Fillon


je suis ravi que vous ayez affirmé votre position (ce dont je ne douté pas) mais cela a le mérite d'etre clair nous t'attendions que ça, nous serons avec vous jusqu'au bout et continurai a vous
faire confiance


cordialement

Gérard Gastel 24/09/2013 05:46


eh bien mon cher François je l'avais entendu comme çà: s'adresser à tous les Français de quelque pensée idéologique ou sociologique qu'ils soient.


alors pourquoi les "autres" y compris des politiciens de droite ont-ils réagi ou entendu commùe les opposants socialistes et autres medias?


bien sûr! réaction politicienne.


il faut "récupérer" les millions de Français déçus de la politique de droite passée, pas assez courageuse et volontariste et de la gauche c'est évident depuis 2012.


Aller vers le Front National est une erreur politique mais pas une erreur humaine.


Continuez donc à parler ainsi vrai, contre tous les pseudos Français nés sur notre sol "par erreur" giscardienne et qui ne respectent pas les devoirs de tous Français et ne sont là que pour en
prendre, abuser des ou voler les droits que la France ne devrait accorder à tout "habitant" en règle avec l'administration française ou lui respctant ses devoirs et son drapeau.


Bon courage.


Gérard


ah! pour l'adhésion, François devra attendre encore un peu que je sois persuadé qu'il est et ou va dans la bonne direction, celle de voir ou faire en sorte que tous les FRançais de souche et les
réguliers soient heureux de vivre et de rester en, France.

Quéro 23/09/2013 19:12


Je suis d'accord pour rassembler chez nous dans un mouvement large les électeurs qui voudraient voter pour le FN. Il faut donc proposer une politique sans concession.  Le socialisme est
aussi dangereux que le FN. Ce sont les électeurs qu'il faut ramener à nous hors de toute compromission avec ces partis.


Par rapport à la Syrie il est normal aussi de dénoncer l'alignement de la France sur les USA. le President Français a même en tenté de les pousser vers des solutions extêmes et avec en plus un
isolement par rapport aux autre pays Européens( là c'est la rançon du donneur de leçon qui n'a pas les moyens de ses ambitions).


Soutien, parce que il faut oser dire les choses.


Merci


Daniel Quéro

Chomilier Frédéric 23/09/2013 01:17


J'aimerais bien entendre les socialistes se justiifer de leurs alliances permanentes avec l'extrême gauche (PC, Front de gauche, etc) sur lesquels ils s'appuient tous pour être au pouvoir, à
commencer par le premier d'entre eux. Mais les médias leur demandent ils de le faire ?! L'extrême gauche serait-elle plus fréquentable que celle de droite ? Hélas non ! Staline et Hitler, même
combat, même catastrophe !

lefebvre robert 21/09/2013 10:57


C'est aussi le rôle d'un homme politique de s'intéresser aux idées des chômeurs et de leur parti politique   http://ucda.pagesperso-orange.fr

grandais claude 21/09/2013 09:47


Les gens du front national sont nos cousins germains, les socialistes ne sont pas des adversaires, ce sont nos ennemis. Notamment par les lois taubira ils déstabilisent totalement notre société,
ils nous amènent directement vers une société conflictuelle avant deux générations, où l'islam sera émergeant et où une bonne partie des français authentiques ne pourront plus l'accepter. C'est
très grave. Vous êtes un homme respectable Mr Fillon mais vos positions sont un boulevard pour les gens en place. Je ne voterai pas en conséquence pour vous.   

beauchef Anne 20/09/2013 15:25


Soutien total à votre déclaration. Votre démarche, initiée avec Force Républicaine, est celle du rassemblement et de l'écoute des Français. De tous les Français.


Ce dialogue permettra de dépasser les clivages, les sectarismes. Les gaullistes que nous sommes ne voteront jamais FN et n'appelleront jamais à voter FN. Il fallait le redire. Vous l'avez fait.
Merci.


Tous derrière FF !

pier45 20/09/2013 08:24


M. Fillon je viens de m'inscrire à Force Républicaine. Je suis un ancien adhérent de l'UMP. Je n'ai pas renouvelé mon adhésion car la direction actuelle du parti est une direction de LOSERS et
tels qu'ils sont partis ils ne reprendront jamais le pouvoir à la gauche, même avec les rigolos de l'UDI! Actuellement la droite française est majoritaire en France mais à cause de ses divisions
elle laisse les pauvres français sous la coupe de la gauche. Il n'existe qu'une seule solution: l'alliance avec le FN : beaucoup d'e monde pense comme moi : a bon entendeur !!!!!!

Jean-Louis TRCT 19/09/2013 17:54


Si avoir raison suffisait,ça se saurait! Dénoncer le sectarisme du PS est une evidence,en venir à bout c'est nettoyer tout l'état de ce cancer socialiste qui noyaute toutes les institutions et
srvices publics! Seul le peuple français peut le vouloir en donnant le pouvoir à un homme au dessus de la mélée,comme le fut De Gaule.Serez-vous celui-là? Bon courage.

gaetan 19/09/2013 16:50


http://www.lefigaro.fr/politique/2013/09/19/01002-20130919ARTFIG00412-la-constitution-derniere-cartouche-pour-les-opposants-au-non-cumul.php


Ils me font rire les écolo socialistes. JV Placé pronant la modernité pour imposer son dogme du non cumul.


Franchement, qu'est-ce qu'on en a à faire ici bas ? D'autant que maintenant, nous aurons des professionnels de la politique dans les deux assemblées.


En fait, ce projet, c'est pour fonctionnariser les deux assemblées. Elle sera bien ancrée à Bercy notre démocratie. Socialiste à outrance


Mais qu'ils continuent. Comme une mécanique implacable, depuis le début de la Ve république, qui s'attaque au Sénat, perd le pouvoir. De Gaulle l'a perdu lorsqu'il a voulu le supprimer, GIscard
quand il a voulu décentraliser, Sarko quand il a voulu réduire les collectivités locales et le nombre d'élus ....


Il n'y a plus qu'à attendre.

develay sylvie 19/09/2013 14:01


Merci Mr FILLON  je me desespérais d'entendre quelqu'un de réaliste . Osez ce que l'UMP répugne !!!! pas de FN !! juste entreprendre sérieusement de parler et proposer des solutions contre
l'imigration intenpestive , la sécurité et le bienfait des entreprises française .  Je suis de tout coeur avec vous !!!! parlez haut et fort !!! dans le paysage politique vous avez votre
place .

JAHAN André 19/09/2013 11:55


Monsieur Fillon,


Toute l'ambigüité des rapports avec le FN prend sa source dans l'idéologie d'extrême droite avec référence au nazisme. Après les déclarations très provocatrices de Jean-Marie Le Pen, on a un
discours de Marine qui semble plus modéré. Est-ce une approche de séduction pour attirer de nouveaux électeurs ou un vrai changement de cap ? Aujourd'hui, il semble que personne ne puisse
répondre à cette question.


Cependant, il semblerait que les nouveaux adhérents ne croient plus en cette idéologie et ne voient qu'une opposition ferme aux idées de gauche. Dans ce cadre, on peut comprendre les électeurs
traditionnels de droite qui préfèrent voter FN que socialiste.


Enfin, parmi les électeurs de droite, nombreux sont ceux qui regrettent une convergence de point de vue entre un Luc Chatel et un Vincent Peillon en ce qui concerne par exemple la théorie du
genre. Ca, ce sont des courants de pensée maçonniques qui sont totalement rejetés par les électeurs traditionnels de droite.


Oui, Monsieur Fillon, je trouve votre analyse fine et nous devons nous détacher des oripeaux des idéologies gauchistes qui n'ont que pour but de détruire la cellule familiale.


Fidèlement,


 


André Jahan

cj 19/09/2013 10:10


Dites à votre bureau qu'ils sont deconnectés de la réalité, il est grand temps de renouveler et de mettre à jour, quand je pense que vous passez votre temps à vous critiquer en faisant rire le
parti socialiste qui vous donne des leçons ,je n'en crois pas mes oreilles.Vous passez votre temps à vous justifier ce n'est pas comme cela que vous demontrez que vous pouvez gouverner la
France.Soyez unis, si vous ne le pouvez ,séparez vous mais svp stop!!! vous devenez,j'en suis désolé,ridicules et non fiables.

cj 19/09/2013 09:57


vous ne pouvez pas nous imposer notre vote ,moi c'est droite et surtout pas socialiste .les socialistes nous en font trop 'bavé' et le nini les ferait passer au2°tour et ça il n'en est pas
question.

vinkler 19/09/2013 09:21


Nouvelle ligne politique ou maladresse?


Me retrouvant depuis longtemps déjà dans la plupart des idées que vous exprimez, je suis assez attentif à vos déclarations. En première écoute, et sans ses développements ultérieurs, j'ai
vraiment pris votre "sortie" pour un bon mot (pas si bon que ça). Mais je dois avouer que les interventions de vos "amis" m'ont sérieusement fait douter de vos réelles intentions. 


Votre dernier message me (ré)conforte dans l'idée qu'il ne s'agissait finalement de pas grand chose. Un commentaire ironique de fin d'interview, le buzz obligeant à s'expliquer, cette nécessité
idiote de donner un sens à toute chose même la plus stupide. Le mal est fait.


Je préfère rester sur cette idée et conserver ainsi un espoir pour l'avenir de mon pays.

gaetan 19/09/2013 09:04


http://www.lefigaro.fr/societes/2013/09/19/20005-20130919ARTFIG00303-le-ras-le-bol-des-petits-commerces-face-aux-braquages.php


 


"Des commerçants vont écrire à Jean-Marc Ayrault dans les prochains jours pour que soit pris en compte cet aspect de leur métier dans le débat sur la pénibilité."


bonne idée. Je pense également que tous les cadres dirigeants ou chefs d'entreprise doivent être classés dans les métiers pénibles à cause du stress, des maladies cardiovaculaires prouvées que
leur pose leur métiers et de tous les poids que leur font porter les socialistes et leurs ayatollahs de Bercy.


Pendant qu'on y est, il faut mettre aussi les inspecteurs du Travail, métier à risque et pénible, les guichetiers de la poste métier pénible à cause du stress etc...


Les socialistes ont encore ouvert une boite de pandorre à rente de situation sur le dos des entreprises et pire sur le dos des autres salariés qui vont cotiser. "C'est donnant, donnant" devient
"Demain on rase gratis" au moment des élections ou de payer la note.


Les socialistes ont fait un CICE de 3 % sur les salaires inférieurs à 2,5 fois le SMIC et vont augmenté de 0,6 % les cotisations sur tous les salaires.


F Hollande va diminuer les tranches les plus basses d'impot sur le revenu, mais augmenter les impots sur tous les revenus.


 


etc...


double discours, mais actes parfaitement sournois d'apparatchiks socialistes.


Pendant ce temps, lui et les hauts fonctionnaires ne gagnent pas des fortunes, mais ont un statut avec d'innombrables avantages en nature, qui ne sont pas évalués par le fisc, ni l'URssaf.


Voilà l'image de ce clergé apparatchik de haut fonctionnaire, qui pèse avec la noblesse politicienne sur le tiers état d'aujourd'hui avec ses prébendes, ses péages et ses privilèges.


 


Ce qui a tué tout système politique depuis la nuit des temps, c'est l'accumulation de rentes de situation au détriment d'une rémunération de chacun au réel, le tout dans un temps de disette.


1789 a été le résultat d'une étincelle après l'inondation en 1787, puis la sécheresse en 1788 dans un Etat ultra endetté gérant une société" avec une organisation certes imparfaite mais dont tout
le monde s'était accomodé pendant 1200 ans. Plus de blé, plus de pain.


Le premier qui convoque les Etats Généraux met le feu aux poudres.

RANVIAL Liliane 19/09/2013 08:14


Tenez bon; Vous genez beaucoup de monde... et ils essaient de vous décourager .j'avais écouté votre entretien en direct et j'avais très bien compris ce que vous aviez dit ; Et j'étais d'accord
avec vous . Mais tous les médias et les " politicarts" qui ont coulé et coulent La France se sont déchainés contre vous . et ont déformé vos paroles et vos idées .


Ils ont été  "minables". Continuez de vous battre pour vos idées , mais faites attention à vous car ils sont capables de tout....


Respectueuses salutations .


 


 


 


 


 


 

hombrouck 19/09/2013 07:55


Un soupçon hors sujet peut etre mais QUI OSERA DIRE QU'ON NE MET PAS 300000 RETRAITES EN PLUS SUR LE MARCHE QUAND IL N'Y A DEJA PLUS D'ARGENT POUR PAYER LES AUTRES ?


UNIQUEMENT POUR GAGNER DES ELECTIONS COMME BEREGAUVOI  AVEC LA RETRAITE A 60 ANS ; Les mots me manquent pour qualifier ces irresponsables de gauche . 


 

gilles 18/09/2013 22:36


http://www.lefigaro.fr/emploi/2013/09/18/09005-20130918ARTFIG00557-retraite-un-salarie-sur-deux-partira-avant-62ans.php


 


le pays est en déficit extrême et les socialistes continuent à donner, donner, donner au pretexte du donnant, donnant dans les négociations.


Mais en fait, c'est perdant perdant pour la collectivité des cotisants.


complètement à la masse.


 

Michel BAUDU 18/09/2013 18:40


Vous avez parfaitement raison de vouloir, proposer et conduire un rassemblement, au dessus des clivages partisans: c'est notre liberté comme peuple (et donc de chacun d'entre nous) qui est en jeu
si une majorité de bonnes volontés déterminées ne s'engage pas dans le combat économique que la France doit absolument mener.


Comme De Gaulle dans des circonstances dramatiques, s'il vous plaît, rappelez aux Français sans discontinuer, la nature de l'engagement que vous demandez! (CF. aussi mon commentaire n°66 à votre
blog du 14/9: "Le redressement commande de dépasser les clivages partisans".


MB.

Quaire 18/09/2013 18:32


Faire bouger les lignes: est-ce seulement donner un coup de pied dans la fourmilière?


 sinon, Monsieur le Premier Ministre, quelles lignes? les lignes de démarquation? les lignes d'action? les lignes de bataille? et dans quel sens? 


 

gaetan 18/09/2013 16:26


http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/09/18/20002-20130918ARTFIG00247-pour-ayrault-la-pause-fiscale-sera-effective-en-2015.php


 


Pause fiscale, blabla politicien. Jouer sur les mots et faire l'inverse. Ils se moquent de nous.


 


Devinette : Pourquoi les urgences des hopitaux, cliniques des communes qui ont voté à gauche en 2012 sont elles surchargées de blessés avec les mains bandées ?


Ce sont tous les électeurs qui ont voté F Hollande et s'en mordent les doigts à chaque annonce gouvernementale, depuis.


 

ALVARES 18/09/2013 14:03


Monsieur FILLON,


j'avais compris depuis le début votre méssage et pourtant je ne suis pas "enarque"!!!!! mais les médias et "certains" ont manipulé vos dires; dans quel intérêt??? Raffarin-Chatel-Juppé-Lemaire et
surtout Bertand m'ont bien fait "rire" surtout que Hollande a souhaité parlé aux électeurs fn, que Copé a une ligne plutôt"droitière", qu'aux dérnières élections dans le Lot des électeurs de
gauche ont voté pour le candidat fn, bref que de mauvaises foi!!! mais BRAVO je connais leur vrai visage et je ne me trompe pas à vous soutenir

bertin jp 18/09/2013 12:22


    FAIRE BOUGER LES LIGNES....


    Voilà la bonne méthode.


    Exemple:Immigration et droit du sol ?


    N'est il pas urgent de stopper le flux migratoire,principal levier de la


    destruction de notre civilisation européenne et chrétienne,et qui amplifie


    ses effets par le " droit du sol".


    Veut-on une guerre civile en france,comme au Liban,en Syrie,en Serbie.


    Certaines régions des futurs Kosovo....


     Si le peuple français se révolte,aura-t-il la surprise de se faire condamner


     et sanctionner "PAR LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE" comme on dit


     couramment dans nos médias bien pensants!


 


      BREF il est temps d'agir avant la catastrophe pour les uns et une victoire


      historique pour les autres!


      L'histoire se répéte mais les méthodes changent.L'immigration est l'arme


      de nos adversaires,qui souvent d'ailleurs et de plus en plus s'en prévalent


      et s'en vantent de manière provocante ,avec la protection de puissants


     mentors.

pauline grison 18/09/2013 12:18


Bonjour M. Fillon, faire bouger les lignes, enfin. Mais comment? Imposez-vous Monsieur, à l'intérieur de l'UMP et à l'extérieur. Imposez-vous face aux medias mal intentionnés, surfant sur la nov
langue, le glissement de vocabulaire, l'expression du ressenti personnel prenant le pas sur la réalité des faits. Dites la vérité sur la situation économique et sociale, sur l'attaque organisée
contre l'éducation et la famille...Valorisez les atouts de la France, le désir profond de ceux qui veulent son redressement quellesque soient leurs origines. Persévérez Monsieur, nous sommes
nombreux à nous reconnaître dans vos propos.


 

jean-François Chaussier 18/09/2013 10:21





Merci d’avoir rappelé implicitement votre stratégie pour l’UMP. Fidèle à son «projet fondateur», l'UMP pourrait en théorie ratisser plus large et sur sa gauche, et sur sa droite. Et s'épargner
d'être ainsi à la fois concurrencée par les centristes et par le Front national. D’ailleurs, Jean-Louis Borloo essaie de faire la même chose en tentant de réintégrer François Bayrou dans le camp
centriste après avoir pactisé avec le PS. La seule différence d’importance est que vous êtes plus formel sur la perméabilité des frontières idéologiques et je pense que nos concitoyens adhèreront
à votre stratégie pour créer le parti majoritaire capable de gouverner notre pays. Il y a aussi dans cette stratégie une vision gaullienne que vous incarnez le mieux à l’UMP.

dubois 18/09/2013 09:44


Les chiens aboient la caravane passe. Certains veulent vous décrédibiliser, ils en seront pour leurs frais.


Peut-être que le PS n'est pas intolérant, lui qui n'a pas hésité à s'en prendre aux jeunes veilleurs avec violence lors des manifs contre le mariage pour tous?

moujeotte 18/09/2013 08:53


Union nationale contre national socialisme et international socialisme : ok ! Mais c'était quand même mieux de dire que tu ne voterais pas FN. Reste à faire revenir 20% des 30% des élécteurs
du FN. Cette petite phrase sur le sectarisme a permis de compter tes amis-ennemis intimes qui croyant à une erreur / bétise de ta part ont voulu tout de suite de discréditer en s'offusquant tels
les Raffarin, Copé, Juppé, et autres Wauquiez... sortis du bois comme des loups en bande : vus ceux qui te scient la branche en interne à l'UMP !

Graverol dominque 18/09/2013 08:34


J'ai la plus grande estime à votre égard et mets beaucoup d'espoir en vous, mais je n'ai pas compris et ne comprends toujours pourquoi vous avez eu ce propos! 

Lovera Claudine 18/09/2013 06:51


Monsieur Fillon ecoutez vous meme car vos soit disant amis UMP (certains) joue à ce jeux pour vous destabiliser.Faite en autant.Il est facile de vous accuser pour vous voir abandonner et dire que
vous ètes faible, pour faire leur travail et dire l union et revenue FAUX.Monsieur Fillon votez pour qui vous voulez, mais continuezà euvrer pour vos convictionset celles des Francais ne laissez
pas tomber merci. Et avec vous nous gagnerons en premier les prochaines municipales; pour 2017 nàus avons le temps. Cordialement;

perol marie noelle 17/09/2013 23:08


bonsoir et merci du fond du coeur au cimmentaire 43/46  qui fait qyue nous nous sentons profondément fiers d'être français.


 


merci a vous mazé


marie noelle perol

egilliot 17/09/2013 22:45


quelle attaque virtuose envers les esprits sectaires qui envahissent la gauche parlementaire! Aucun journaliste ne l'a interprêtée comme telle, dommage...ils ne vivent que par ces petites phrases
qui focalisent l'opinion sur le Front National et se délectent des réactions des cadres de l'UMP qui n'ont pas ou peu rebondi sur cette attaque!

FILLON JEAN MICHEL 17/09/2013 21:59


JE SUIS AUX  COTES DE CELUI QUI COMBAT POUR UN NOUVEL ERE POLITIQUE

Michel Deprost 17/09/2013 21:39


C'est effectivement au citoyen qu'il faut s'adresser dans une république, avec sa capacité de réflexion, d'engagement, de choix, avec sa responsabilité. Il ne faut pas s'adresser à des catégories
de Français qui ne seraient que rattachés à des courants, des étiquettes, des idéologies, des choix partisans.


Il faut s'adresser sans démagogie, à l'intelligence du citoyen, en lui parlant un langage de vérité, qui place au dessus de tout l'intérêt général et non les intérêts particuliers ou
catégoriels....


 

chantal 17/09/2013 20:12


Je ne voterai pas front national, mais vous avez raison, il faut faire bouger les lignes.


Tenez bon.

Konowaloff 17/09/2013 19:42


C'est bien ce que j'avais compris...et je pense pouvoir dire que la majorité des français aussi si je m'en réfère rien qu'à mon tentourage ! Ceux qui vous intentent un  "procès" ou vous
somment de vous expliquer sont par conséquent, soit des hypocrites, des jaloux qui ont peur de votre feuille de route ou tout simplement, devraient ils retourner sur les bancs de l'école.

Bonnier 17/09/2013 19:22


Bonsoir Monsieur Fillon.


Monsieur Fillon encore Bravo pour votre prise de position face à cette polémique créée par quelques menbres de votre parti.Ces personnes n' ont rien compris aux inquiètudes des Français, comme
vous l' avez  très bien dit il  faut faire bouger les lignes.


Sachez que nous apprécions votre honnêteté , votre droiture, votre courage , et nous savons que toutes ces valeurs vous conduirons à la réussite.


Maintenant nous souhaitons vous voir et vous entendre le plus possible.


Respectueuses salutations.


Odile et Marc Bonnier

tempesti claude 17/09/2013 19:18


merci monsieur le premier ministre pour cette clarification tres attendue.  il vous faut faire connaitre haut et fort votre position dans les medias qui prennent un malin plaisir a deformer
vos propos. nous avons toute confiance en vous.

PERREUX.j 17/09/2013 19:03


tolérance sans sectarisme..vous êtes le 1er à aborder ce thème Fn, socilistes à fortiori extrême gauche voire les verts. Pour moi, votre discours n'a aune ambiguité, et je vous reçois 5 sur 5;
Vous avez montré du punch: bravo

Brillaud G 17/09/2013 18:37


Oui faites "bouger les lignes" on en a besoin, c'est clair, et vous les avez tous pris de vitesse en réalité, parce que chacun des dirigeants de l'UMP pensent comme vous, mais n'a pas osé le dire
aussi simplement et facilement ! C'est pourtant évident qu'au sein d'un conseil municipal on peut se demander lequel serait le plus sectaire d'un FN local ou d'un Vert dogmatique et de nulle part
voulant appliquer ses recettes ...sectaires !


Grand merci M.Fillon ! Si vous continuez comme ça vous allez peut-être vous faire quelques ennemis dans les appareils des partis,( ça ne plait pas non plus au FN votre position !), mais vous
gagnez tous les jours en estime et en nombre d'électeurs pour 2017 !

PAOLANTONACCI 17/09/2013 18:33


Continuez votre chemin, les médias se régalent, télé et radios publiques en font des choux gras, pendant ce temps nous sommes nombreux à vous avoir compris, alors laissez dire. Et puis il
faudrait peut-être que certains de l'UMP n'en rajoutent pas.


Alors courage, et ne craignez rien votre stature d'homme d'état se porte bien, il suffit d'entendre autour de nous ce qui se dit réellement.


A bientôt.

mazé 17/09/2013 18:28


désolé, juste après vous avoir adressé mon message, je m'aperçois avoir oublié l'industrie nucléaire, l'industrie ferrovière.


En bref la france n'est pas un pays de "loser"

leclercq 17/09/2013 18:26


Une fois de plus je suis entièrement d'accord avec vos propos. Seuls les journalistes et certains de vos adversaires politiques ont volontairement ou involontairement (là j'ai un doute) compris
de travers vos premiers propos concernant les sectarismes de l'extrême droite comme de l'extrême gauche.


L'adage : "il n'y a pas de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre" semble de rigueur...


 

Agnès B 17/09/2013 18:25


Je pense dans le fond que vous n'êtes pas si répulsé par le Front National. 


Vous êtes obligé de continuer à vous boucher le nez quand vous en parlez pour éviter une scission au sein de l'UMP. Moi je vous dis au contraire de foncer. Il y aura tôt ou tard une scission à
l'UMP à cause du FN. Votre base électorale part vers le FN, soit vous vous souciez réellement de cette base, soit vous vous "boboïsez". 


Il y a des passerelles possibles entre le FN et l'UMP, il y a de plus en plus de personnes compétentes au FN. Ils dressent les bons constats. Ils ne parlent pas la "langue de bois" ! ( Ce serait
bon de le rappeler à Copé). Et enfin ils sont Républicains ! 


J'aimerais qu'enfin un cadre de l'UMP aie un peu de courage et reconnaisse que le FN de Marine le Pen est REPUBLICAIN et PATRIOTE plus que n'importe quel parti, y compris hélas l'UMP. Qu'il est
aussi plus courageux...


Les pactes républicains et autre cordon sanitaire sont ridicules. Il est grand temps de mettre un terme à ces insanités. Le PS vous piège en vous interdisant de vous rapprocher du FN, il vous
entraîne inexorablement dans sa chute. Vous n'êtes pas le vassal du PS, montrez-donc - comme à l'époque de Nicolas Sarkozy - que  l'UMP sait flairer l'air du temps, ce qui lui permet d'être
toujours en phase avec ce que veulent les Français. Libérez-vous des dogmes du PS ! C'est le PS qui est sectaire et vous le savez bien. Ils ont sorti un clip où l'on voit les dérapages de JMLP,
c'était il y a 20 -30 ans ! Ils ont toujours un décalage d'au moins 20 ans (50 ans même pour les soixante-huitards) sur l'actualité. De plus ils sont les premiers à soutenir la réinsertion des
délinquants y compris multirécidivistes au motif qu'un individu peut toujours changer et devenir meilleur. Pourquoi donc JMPL ne pourrait -il pas changer ? ( Sur le principe, c'est possible, en
vrai je ne pense pas) Par contre, le parti lui peur changer. Tous les partis évoluent. 


Le parti de Marine le Pen est différent de celui qu'il a été. Il est grand temps d'en prendre compte ou bien vous prenez le risque que ce parti
encore moderne qu'est l'UMP se ringardise.


Une électrice qui avait sa carte à l'UMP, a voté pour Nicolas Sarkozy en 2006, 2012 puis qui a pris sa carte au FN et votera pour Marine aux prochaines présidentielles.

mazé 17/09/2013 18:12


Bonjour Monsieur le premier ministre,


vous avez raison de crever l'abscès avec le front nationnal, je veux dire faire abstraction de s'afranchir du dit "cordon sanitaire". ce cordon sanitaire est un manque de respect des
électeurs, il faut bien se le dire, si le FN est aussi élevé, c'est bien la sanction  des partis traditionnels à ne pas répondre aux vrais problèmes de la france et par déclinaison
des français,  à ne pas s'inscrire dans des prospectives pour redonner l'espoir.


J'aimerai entendre un futur président de la république française dire que le robot" curiosity" a été fabriqué par une firme française à toulouse, que le même robot est piloté sur mars par la même
firme française.


J'aimerai entendre dire le futur président de la répubique française, que des partenariats dans la recherche entre la france et l'espagne sont opérationnels pour expérimenter la production de
pétrôle à partir de culture d'algues, que les avionneurs anticipent les moteurs du futurs avec ce nouveau carburant.


C'est plus exitant pour le commun des mortels de ce pays que les hommes politiques sachent dirent quel est notre avenir.


la france est un grand pays, elle a une industrie spatiale, aéronautique, automobile, agroalimentaire, touristique. même le pays d'europe qui vient à l'esprit comme modèle n'a pas autant d'atout.


réunisssons nous, que chacun apporte sa pierre contribue à l'effort que nous avons à faire.


la fiscalité est le grand sujet, ce n'est pas que les français n'ont pas envie de payer 2 ou3% de fiscalité en plus, c'est que ça s'en va dans un panier percé !! 


 


 

POMPIDOU 17/09/2013 18:09


Cher François Fillon,


Vous êtes un homme de conviction et n'avez nul besoin d'utiliser une dose d'opportunisme pour exister légitimement comme homme d'Etat.


Vous risquez, ne le négligez-pas, de vous perdre dans certaines contradictions à force de chercher une posture.


Puis-je toujours espérer recevoir une réponse aux courriers que je vous ai adressés et dans lesquels je suis force de propositions pour que vous puissiez faire connaître au plus large public des
aspects inédits de vos centres d'intérêt ?


Soyez assuré, Cher François Fillon, de mon plus cordial soutien.

ACHARD 17/09/2013 17:56


Monsieur le Premier Ministre,


Laissez les prétendus journalistes qui ne s'occupent que de la politique politicienne et continuez à tracer votre sillon et utilisez votre energie à batir un programme pour la France et les
Français. 


Merci pour votre blog que je lis toujours avec plaisir et qui nous fait partager vos idées et vos impressions.


Un sympathisant

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche