Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 08:47

Hier, les députés ont voté la fin de la défiscalisation des heures supplémentaires et la fin des exonérations de charges au 1erAoût, c’est vraiment une double bêtise.

D’abord c’est une bêtise pour l’économie française qui a besoin de souplesse. Aujourd’hui on rigidifie une économie qui est déjà plus rigide que toutes les autres économies européennes. C’est vraiment le contraire de ce qu’il faudrait faire en temps de crise.

Deuxièmement, c’est  9 millions de salariés qui auront du pouvoir d’achat en moins et contrairement à ce que l’on raconte ce n’est pas les riches, c’est les gens les plus modestes, ceux qui ressentaient la nécessité de faire des heures supplémentaires pour améliorer leurs conditions d’existence.

Cela fait 30 ans que les socialistes pensent que c’est en partageant le travail qu’on améliore la situation économique du pays, cela fait 30 ans que les faits les démentent tous les jours. Dans les autres pays européens personne ne se pose la question de savoir s’il faut partager le travail, on essaye d’améliorer la compétitivité pour que l’économie soit plus efficace et qu’on crée des emplois.

Le choix qu’on avait fait avec le Président Nicolas Sarkozy c’était la souplesse avec les heures supplémentaires, on peut considérer que cela ne va pas assez loin mais les supprimer c’est un très très mauvaise nouvelle pour l’économie française.

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans POINTS DE VUE ET TEMOIGNAGES
commenter cet article

commentaires

gilles 26/07/2012 15:10


La vraie bêtise, c'est de n'avoir pas remonté les horaires quand vous étiez au pouvoir. En récupérant l'UMP, faites tous votre coming out sur ce point, assez de honte sur tous les sujets des
biens pensants de gauche. Relever les horaires, c'est relever le pays.


A croire que les 35 heures, c'est si compliqué à défaire que la société française est condamnée à travailler peu et à s'appauvrir. N'importe quoi.


Pour le reste, comptez les points et préparez vous à ramasser le pouvoir.


Rendez vous déjà après l'attaque des marchés au mois d'Aout.


 

cumenal 22/07/2012 13:43


En supprimant ses heures supplémentaires, le "travail au  noir" va repartir de plus belle, quel intérêt pur l' état et notre économie ????? A tout démolir ce qui a été institué entre 2007 et
2012, on va revenir à une progression  terrible du chômage  et surtout les français vont épargner et ne plus investir car si travailler conssiteà payer plus d' imôts, quel devenir pour
une nation? Avec mes salutations les plus respectueuses , Mr Le Premer ministre, JP CUMENAL

marc galante 21/07/2012 19:06


Ce qui me frappe dans la suppression de cette mesure, c'est la faiblesse de la defense qui s'y oppose, la crise et les chomeurs ayant largement changé l'etat d'esprit.


Je vous livre un lien vers un commentaire qui m'a frappé: http://www.boursier.com/forum/actualites/generales/fillon-parle-de-double-betise-sur-les-heures-supplementaires-i197731,1171307.html


Outre que l'auteur (assez remarquable, par ailleurs) se permet tout face a des politiques qui ne peuvent se defendre partout, l'argumentaire meriterait d'etre contré. J'avoue ne pas m'en sentir
capable, et cela me desole.

Jeannot 21/07/2012 07:59


Les heures supp etaient notre bouffée d 'oxygène et donnait du coeur a l ouvrage ...


demain pourquoi payer CSG et impots sur le revenu(dont CSG) en faisant des heures sup ?


pour perdre la "ristourne" a la cantine?


pour se voir majorer ue taxe d 'habitation?


assurémént la travail n'est pas une valeur de gauche !


il vaut mieux rester à buller a la maison, attendre que la boite ferme profiter des aides, faire des travaux au black,


Concernant l UMP il est souhaitable que les professions soient plus miseS en avant... 


les necéssités sont nombreuses? inspiratriceS de progrès et le terrain a des solutions a proposer riche en brevet et developpement industriels: le politique l 'entend t il? a priori non il n a
aucune connaissance du terrain, entouré souvent par de conseiller (com ou juridique) qui n'ont jamais travaillé...

boutin 19/07/2012 20:03


Bonsoir Mr Fillon,


je suis tout à fait d'accord avec votre discours,on supprime les heures supplémentaires qui pour certains et comme moi me fesait défiscalisées pour une
année 2000 € en moins sur mes impôts,depuis qu'il est passé au pouvoir il fait n'importe quoi parceque les lois de Nicolas Sarkozy c'est pas bien,mesquineries infantiles et jalousies,c'est là que
vont s'apercevoir ceux qui ont voté pour lui vont s'en mordre les doigts,vivement que ce quinquennat passe et que vous revenez au pouvoir,c'est l'avenir de la France et nous tous on pourras le
faire.teddy

luce 18/07/2012 19:53


Bonsoir Monsieur Fillon


Chaque jour le gouvernement nous montre son incompétence, les seules décisions prises  consistent
à défaire tout ce que vous aviez mis en place avec Monsieur Sarkozy.


On se croirait dans une cour de récréation, tralala !!!! C’est moi
le meilleur…et on démonte tout ce qui a été fait !!!! On pourrait en rire, mais c’est trop grave !! Il serait temps qu’ils arrêtent de faire de l’anti-Sarkozysme primaire, et qu’ils
pensent vraiment à s’occuper de la France et à protéger les français, mais ils font l’inverse. Jour après jour, ce qu’ils annoncent toujours plus d’impôts. Bien sur que ceux qui profitaient de la
défiscalisation des heures supplémentaires étaient contents. Ils devaient surtout taxer les plus riches, mais  pour le moment ce n’est pas le cas !!


Merci de continuez le combat pour nous, qui ne pouvons que subir.


  Cordialement

Boucon Jean-Louis 18/07/2012 14:43


En complément de mon commentaire d'hier (N° 9) :
Je pense quand même que le mot d'ordre "Travailler plus pour gagner plus" était une double erreur, sur la forme et sur le fond.
Dans une lecture au premier degré il s'adresse a priori à ceux qui ont besoin de gagner plus, c'est à dire aux travailleurs les moins qualifiés. Occasion inespérée pour tous ceux qui avaient fait
du tir au Sarko leur sport favori de crier qu'une fois de plus ce sont les petits qui trinquent.
Sur le fond: si l'on veut créer plus de richesses, ce ne sont pas spécialement les travailleurs peu qualifiés qui doivent travailler plus mais à ceux qui créent beaucoup de valeur
(réelle) ajoutée par heure de travail. En général, ces gens gagnent plutôt bien leur vie et ne sont surtout pas prèts à troquer du temps libre contre de l'argent. Pour eux il
faut d'autres motivations:
La vertu: "travaillez plus parce que c'est votre devoir aujourd'hui"
La conscience sociale: "travaillez plus pour une France plus agréable à vivre, pour nous tous"
Le devoir familial: "travaillez plus pour que vos enfants aient les mêmes chances que vous"
Etc...
L'exercice est difficile, le plus dur étant de ne pas stigmatiser.  

Boucon Jean-Louis 17/07/2012 21:31


Je suis de gauche, mes parents étaient communistes. Il n'empèche que je garde le souvenir de leur joie quand mon père pouvait faire 45 heures dans la semaine. 4 heures à 25 % et une heure à
50 % nous apportaient le petit plus qui au boût du compte nous permettrait de nous en sortir.
Et on s'en est sortis! Et nous sommes fiers de nos parents.
Aider le travailleur à en faire plus pour dépasser sa condition, c'est l'aider à être le sujet et non plus l'objet de son devenir. Evidemment ça bouscule un peu le concept de
déterminisme social !

pierre gallo 17/07/2012 20:40


finalement il aurait fallu supprimer carrément les 35 heures! cela aurait " guellé" mais passe en explicant qui a donne 12 milliards par an aux entreprises.. pour compenser! il faudra que toutes
les équipes ump pendant 5 ans repètent "jours et nuits" que les socialistes ont une politique injuste puisqu ils ont supprimé les heures sup  comme ils l ont fait avec la loi tepa

jean-François Chaussier 17/07/2012 19:34





La suppression des heures supplémentaires défiscalisées c’est effectivement une bêtise pour de multiples raisons. Le partage du travail est un dogme socialiste lorsque celui-ci se raréfie
concurrencé par les pays émergents. Les marchés se contractent et les entreprises doivent flexibiliser leur appareil productif pour maintenir et augmenter leur taux de service à la clientèle.
C’est l’intérêt de survie immédiat et de prospérité à long terme de l’ensemble des acteurs de l’entreprise. Sinon nous entrons dans la spirale infernale des délocalisations. Supposons qu’une
entreprise soustraite pour répondre à des exigences de prix de fabrication et par conséquent de revient, le taux horaire des employés affectés à cette fabrication sous-traitée va augmenter par
une baisse de charge afférente et si l’on persiste dans cette logique les taux horaires ne vont cessés d’augmentés et conduire à terme au chômage et parfois à la fermeture de l’entreprise.

Hélène Chevalier 17/07/2012 17:41


La fin de la défiscalisation des heures supplémentaire n'est franchement pas étonnant, c'est
simplement un autre exemple de la logique déformée du Parti socialiste, en essayant de créer une société plus équitable ils se mettent eux-mêmes des bâtons dans les roues en mettant en place des
mesures qui touchent les travailleurs les plus pauvres. Je travaille pour une bourse de fret en ligne (Shiply) et nos transporteurs deviennent de plus en plus inquiets face à des mesures comme celle-ci. Quand on considère
que le secteur du transport routier représente 44 milliards d'euros de CAHT, que 97% des entreprises de TRM occupent moins de 50 salariés et que beaucoup d'entre eux dépendent des heures
supplémentaires... vraiment dur de justifier la fan de la défiscalisation.

Guillaume 17/07/2012 15:21


Je compare cette mesure (suppression des heures supp defiscalisées) au 35 heures, on diminu le temps de travail de certain salarié pour que les entreprises embauches, maleureusement que va t-il
se passer ? aucune embauche (car n'oublions pas qu'un salarié au smic coûte 1900 € a l'entreprises) et neuf million de salariés avec un pouvoir d'achat diminué d'environ 200 € / mois (car c'est a
peu pres la moyenne je crois de ce que les heures supp. rapport a un salaré.....   


c'est exatement ce qui c'est passé avec les 35H des salarié moins bien payé, peu voir pas d'embauche, moins de pouvoir d'achat pour tous autant de chomeur a la sorti.... 


QUE DU BONHEUR !!!

Rose.marie OLIVER 17/07/2012 14:47


La plupart d'entre nous avons bien compris le problème sur les heures supplémentaires... et humblement, je pense que nous ne pouvons rien faire que de subir jusqu'au prochaines élections !!! Par
contre, je ne vois aucun reportage qui pose la question à ceux qui ont voté à gauche pour savoir ce qu'ils en pense eux de cette loi......Et même, soyons fou !!!! il aurait été bon de savoir ce
qui se serait passé si les élections présidentielle et législatives avaient eu lieu maintenant, en sachant avec le recul ce que nous savons..... Je pense que ceux qui ont voté socialiste
réfléchiraient un peu plus avant d'agir..... mais il semblerait quand même que la politique du gouvernement plaisant aux syndicats d'abord et avant tout, cela justifierait tout éventuel courroux
à venir de la population. Soyons impopulaire mais compris !!!!

Céline 17/07/2012 12:00


HOnteux!


Cette mesure n'a pas d'interet, et elle se trompe de cible.


1/ Ce sont les ouvriers que l'on vient taxer... Est ce une bonne idée, j'en doute! Est ce que cela va relancer l'emploi, j'en doute encore plus.


2/ Cest sur cela pour effet de créer des entrées d'argent à l'etat, c'est sur l'etat en a besoin, mais à quel prix?!?


3/ Franchement cette cacophonie sur la date d'entrée en vigueur. C'est de l'anti sarkozysme primaire... Les ouvriers n'y sont pour rien... Laissons leur finir l'année.. et commencons avec une
nouvelle année fiscale. POurquoi faire simple quand on peut faire compliqué... L'adage socialiste en marche!


2 mois à peine... Et ils mettent tout par terre! 


Pas pour la France mais pour le dogme. HONTEUX!

Luc COULON 17/07/2012 10:37


Il est certain que la présidence Hollande démarre sur le même régistre que la campagne présidentielle: l'anti-Sarkosisme; les décisions ne se prennent pas dans l'intérêt de la France mais pour
plaire à une "clientèle", on joue sur les mots, on enrobe les déclarations pour éviter d'appeler un chat, un chat... l'efficacité de la méthode aura ses limites, bien sûr, mais en attendant
les bonnes décisions ne se prennent pas, et c'est tous les Français qui en supporteront les conséquences!


 

mincheneau 17/07/2012 10:10


bonjour


certes c'est du pouvoir d'achat en moins, mais il aurait fallu limiter le montant


il est anormal que des profs de l'enseignement supérieur "fassent des ménages" et augmentent leurs revenus de 10/15000€ar an en cours défiscalisés

Saint-Pierre Roger 17/07/2012 10:02


La suppression des mesures de défiscalisation des heures supplémentaires est annoncée par les médias comme devant permettre à l'État d'économiser plus de 4 milliards d'euros. Un
annonce qui appelle plusieurs commentaires :


1. Il ne s'agit pas d'économies mais d'impôts en plus.


2. Les entreprises qui ne sont pas obligées d'avoir recours aux heures supplémentaires réduiront simplement leur activité, ce qui est mauvais pour la croissance chère à notre Président.


3. Les artisans et petites entreprises qui doivent absolument avoir recours aux heures supplémentaires ne les déclareront plus. Non seulement les rentrées de charges attendues ne se produiront
pas mais l'État perdra également l'impôt sur le revenu correspondant.

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche