Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 14:03

L’assommoir fiscal de la gauche continue inlassablement de frapper nos compatriotes. Après les actifs, après les consommateurs, après les retraités, voici maintenant les épargnants qui sont visés par le gouvernement.

Sous couvert de «simplification», le nouveau mode de calcul des prélèvements sociaux prévu sur les PEA, PEL et assurance-vie, n’est rien d’autre qu’une augmentation brutale des taux qui viendra chambouler la vie de millions de Français. A cette brutalité s’ajoute la rétroactivité, afin que nul n’échappe au matraquage.

J’invite instamment le Parlement à repousser cette mesure car l’exaspération du pays face aux impôts est tout proche de la rupture, et ce pourrait être la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Cette mesure constitue une erreur psychologique car dans le climat d’incertitude actuel l’épargne populaire sécurise les français. C’est aussi une erreur économique car il faut encourager nos concitoyens à investir dans les entreprises françaises à travers des placements longs investis en actions.

 

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

BROOSIER 08/12/2013 17:53


François,vous allé accepter l'augmentation de la TVA,alors que tous les gouvernements gaspillent plusieurs centaines de millards d'euros par AN
?              


Quand allez-vous faire des propositions pour réduire les impôts ?

BROSSIER 08/12/2013 17:44


François,il faudrait faire des propositions,il ne faut pas que critiquer ?

François Fillon 08/12/2013 19:34



En voici dèjà quelques unes ...


http://www.blog-fillon.com/article-il-faut-vite-reduire-la-pression-fiscale-et-la-depense-publique-121403010.html



talleyrand 25/11/2013 16:45


Comme le disais le grand Winston Churchill " On considère le chef d'entreprise comme un homme à abattre, ou une vache a traire. Peu voient en lui le cheval qui tire le char."

Super ras le bol 22/11/2013 17:05


http://www.lefigaro.fr/social/2013/11/22/09010-20131122ARTFIG00356-jusqu-a-3000-emplois-menaces-chez-le-transporteur-mory-ducros.php


 


Tout cela est bien trop tard. Les salaires et charges sont trop élevés en France par rapport à la production de richesses. D'où cet effondrement des marges, creusement des déficits et explosions
des déficits d'entreprise c'est à dire des défaillances avec le chomage qui va avec.


Simultanément, les services de Bercy sont progressivement noyautés par des purs et durs du socialisme et de la chasse aux sorcières.


 


Je dirige une PME de 35 personnes concepteur de machines en France et à l'export. Cela fait de nombreuses années que j'utilise le dispositif du crédit Impot recherche, Au fil du temps,
l'administration fiscale a discrètement décrété dans ses règlements intérieurs quelques modifications sur son application et les critères de son application. Un sympathique controleur fiscal est
venu dans l'entreprise il y a 6 mois pour contrôler son application. N'a rien trouvé à redire sur la gestion de l'entreprise mais comme il était venu pour le CIR, il s'est déclaré
incompétent sur le sujet et a renvoyé tout le dossier à la DRRT régionale. Vous ne savez pas ce que c'est ? je vais vous le dire : Il s'agit de la Délégation régionale à la recherche et à la
technologie. Il ne s'agit ni plus ni moins que de contester le bien fondé de mon activité de R&D au sein de l'entreprise. Le controleur fiscal a également ajouté qu'il y aurait du délai pour
faire l'expertise, donc, elle ferait une notification de redressement d'ici la fin de l'année afin d'éviter le délai de prescription !!!!


De surcroit, ce sont des universitaires qui vont dire si oui ou non, l'activité de R&D que nous avons financé pour sortir des nouveaux produits et se battre dos au mur face à la
mondialisation et nos concurrents allemands sont de la bonne R&D fondamentale ou "juste de l'amélioration de technologie existante". Nuance subtile qui va permettre à notre administration
d'annuler et de revenir sur 3 ans de notre crédit impot recherche. Au bas mot une ponction de plusieurs centaines de milliers d'euros. De quoi tuer notre stucture non pas de 4500 personnes, mais
seulement d'une trentaine de salariés.


J'ai reçu ce matin en recommandé (il faut une trace plutôt qu'un coup de fil) un courrier de cette super agence du savoir national qu'est la DRRT, en l'occurence celle des Pays de la Loire, pays
que vous connaissez bien. Je m'y attendais, mais ce qui m'a scotché en cette période de bataille économique et de combat désespéré pour obtenir des commandes industrielles, c'est la forme du
courrier et, on va rester neutre, les intentions subliminales que mon imagination voit dans ce courrier. Je vous le livre texto sans le logo bleu blanc rouge et la devise "Liberté Egalité
Fraternité" qui figure en haut du courrier + la mention "Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche" : Rien que cela.


 


 


 


"Mes services ont été saisis le xx/13 par l’administration
fiscale d’une demande


 


 


d’expertise de vos déclarations de Crédit d’Impôt Recherche
(CIR)


 


 


 


 


 


 


 Les
éléments présentés rendent difficilement compte d’une activité de recherche. Aussi, avant de conclure, nous souhaiterions vous rencontrer à la DRRT des Pays de la Loire afin d’échanger sur votre
dossier


 La
discussion ne portant que sur les caractères scientifiques de la recherche, la rencontre pourra se faire entre les chercheurs de votre société, vous-même et la DRRT, la présence du cabinet
conseil n’apparaissant pas nécessaire.


 Vous
voudrez bien prendre rendez vous avec le professeur xxxxxxx (adjoint expertise R&d à l’ad email xxxxxxxx@recherche.gouv.fr) prochainement pour convenir d’une date pour cette
rencontre.


yyyy, délégué régional .....


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


Je suis content un professeur universitaire de haut vol - il fallait au moins cela pour une PME - va juger du caractère R&D de notre activité R&D. Le Ministère de l'enseignement supérieur
et de la recherche.


Visiblement, d'après le courrier, les budgets, sommes et documentations de produit fournis ne sont pas suffisants. Ils n'arrivent pas à se faire une idée, mais veulent me voire car ils sont à
deux doigts quand même de conclure.


Je pense qu'il aurait fallu une thèse en 3 volumes rédigée par un maitre de conférence sans doute pour que cela passe en recherche. Ces personnes sont déconnectées du monde réel des petites
entreprises.


Il faut donc que je me rende à 200 kms pour me faire entendre auprès de notre administration. Petit détail qui rappelle des heures sombres de notre Histoire, "la présence du cabinet
conseil n'est pas nécessaire", on me suggère d'y aller tout nu. Ben voyons. Et peut être que l'entrevue se poursuivra dans les sous sols de ce rendez vous avec tout l'outillage nécessaire pour
que je sois plus bavard ?


 


Le ton est courtois, mais toute cette démarche est pernicieuse et attaque le fondement même du but de cette mesure que vous aviez mis en place, motiver les entreprises à investir en R&D. Il y
a des techniciens et des ingénieurs qui cherchent des nouveaux produits à l'aide de nouvelles technologies.


Et pendant que je vais faire des tableaux, des présentations, c'est l'activité commerciale et le carnet de commande que je devrai délaisser.


Tout cela finira mal, très mal, car en ce moment, nous n'avons pas besoin de tout cela.


Le fisc va donc redresser notre entreprise au nom d'une expertise scientifique décalée, nous contesterons, paierons un avocat et passerons notre énergie et nos finances pour éviter cette
sanction pour une mesure qui était censée aider une entreprise innovante et exportatrice comme la notre.


 Cela donne le sentiment qu'il y a deux France : Une qui combat l'adversité et veut coute que coute trouver des solutions malgré les difficultés et une autre qui surveille, traque, taxe pour
alimenter et financer un poids et une masse inerte grandissante au nom, d'une idéologie ou de raisonnement bien pensants complètement à côté de la réalité, le tout, - et c'est là le crime -
derrière un ton courtois, une gestion de l'émotion affichée derrière un écran de fumée de mots et de bonnes intention.


L'équipe de France n'a pas retourné une situation difficile en un 3-0, un Mardi soir avec des brodequins lestés de plomb, et des croc en jambe pendant qu'ils couraient sur le terrain.


Il faut avoir du courage en cette époque pour se battre dans l'industrie.


 

gilles 08/11/2013 10:14


 


http://www.lefigaro.fr/emploi/2013/11/07/09005-20131107ARTFIG00622-hamon-mise-sur-l-economie-socialepour-creer-des-milliers-d-emplois.php


Des emplois déconnectés de la notion de création de richesse.


Donc des emplois au Smic ou référencés avec des grilles collectives déconnecté du mérite et indexés sur l'inflation ou quelque chose au final qui y ressemble.


Cela vient compléter les emplois créés par les 35 h dans les services. Une économie soviétique ou de type collectiviste si on veut être moins carricatural. C'est toujours la même chose avec
les socialistes et - il faut bien le reconnaitre - avec certains colbertistes de droite aussi.


Une valeur ajoutée artificielle correspondant à des tarifs chers en concurrence avec des tarifs d'autres entreprises françaises également chers, donc sans réelle concurrence. Services achetés par
des entreprises qui exportent, mais qui elles sont confrontées au marché interntional et à des prix marchés compétitifs. On peut rêver la conquête du grand large avec nos entreprises PME qu'on
souhaite voir devenir ces fameuses "gazelles"


On ne peut faire des emplois assistés ou collectivistes qu'en action contra cyclique ou traitement social de la récession, donc limités. Pas de quoi en faire un cheval de bataille économique.
Remarquons que cela contribue à la modération salariale puisque payés au SMIC. Un technicien ou un cadre qui perd son emploi bien rémunéré de l'industrie retrouve un emploi payé une misère en
échange de la sortie de la précarité.


C'est la voix qu'ont choisie CHirac, Jospin et tous les gouvernants de tout poil depuis 20 ans. Et au bout, on trouve l'explosion de nos déficits, l'explosion des impots et l'explosion
sociale et politique prochainement. Je suis intimement persuadé que rien ne vaut la pression et la vérité économique, car elle plus réelle et moins révoltante que l'explosion fiscale et sociale.
Pour la raison, que la pression économique met en relief les efforts, les talents et les réussites comme modèle à tout le monde. C'est la raison pour laquelle, je pense que notre pays ira vers
une sortie de l'Euro ou une déflation brutale des salaires puisque la dévaluation nous est interdite par rapport aux allemands.


Par comparaison, les allemands n'ont dans le service pas de convention collective et pas de salaire minimum, en soutien à leurs entreprises exportatrices.


De n'importe quelle manière dont on tourne le problème, on en revient toujours au bon sens : Si on veut se comparer à l'Allemagne, et ne serait ce que parce que nous avons une monnaire commune,
on doit le faire, alors, il faut comparer secteur par secteur, les couts des uns et des autres.


Tout n'est pas rose en Allemagne. Ils ont de gros problèmes à traiter, comme la faible qualification et la moindre culture de l'entreprise des ex lander de la RDA.


C'est d'ailleurs pour cela qu'ils ne veulent pas de salaire minimum, cela ferait exploser le chomage en ex RDA. Ils se souviennent parfaitement de la conversion 1 mark est allemand = 1 mark ouest
allemand, qui a effondré les entreprises de l'Est et a provoqué la quasi annexion de l'ex RDA par la RFA. D'ailleurs, sur Arte les reportages montrent que les Ossis parlent d'Anschluss, là où les
Wessis parlent d'unification.


De l'autre côté, cette modération salariale a donné, le plein emploi dans certains Lander de l'Ouest et des entreprises allemandes ultra compétitives. Les allemands ont en quelque sorte recréé à
leur petite échelle les problèmes  de l'Europe. Ils auraient la possibilité d'augmenter les salaires, mais au bout, ils auraient la diminution de leur excédent commercial en compensation de
l'élévation de la consommation dans les ex lander de l'Est ? On comprend vite que la stratégie serait mortifère. Pourquoi ils iraient donc là ?


A contrario, eux, ils ont un effort considérable à faire en formation, ce que nous n'avons pas à faire, ainsi qu'une politique familiale pour repeupler leur pays vieillissant, ce qui nous est
épargné et ce n'est pas une petite épine qu'ils ont dans le pied à ce niveau.


La politique est certainement une belle chose, mais elle a un côté subjectif là où il faudrait avoir une efficacité economique objective. Cette passion subjective a détruit toutes les entreprises
publiques et a privatisé les autres.


L'Etat a toujours été un mauvais employeur, parce que leurs patrons ministres ont toujours dû cédé aux sirènes électorales. Alors que la puissance de l'Etat en fonds propre est un atout
considérable. Seulement, voilà, aucune connexion aux réalités économiques.


Celui qui veut avancer dans le réalignement de notre pays sur l'excellence et le bonheur devra commmencer par tailler dans les dépenses inutiles, artificielles et les salaires trop élevés pour
réalimenter notre économie en industrie. Il va falloir un sacré courage. Presque du Tatchérisme à la française.


Quelle tâche considérable vous attend !


Bon courage.

gilles 07/11/2013 20:08


http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/11/07/01016-20131107ARTFIG00633-l-inquietante-derive-des-frais-de-sante-des-etrangers.php


m.... impression globale que face à la crise, chacun a besoin d'exprimer ses frustations d'un pays plein d'atouts mais entravé par des comportements ou des imprécisions de laisser aller.


Et un coup de chapeau à Cl. Guoasguen, qui a fait un super boulot en tant que parlementaire.

LE DUFF 07/11/2013 12:05


une video interessante  ... 


http://www.contribuables.org/2013/11/06/pourquoi-je-vais-quitter-la-france-de-jean-philippe-delsol/

LE DUFF 07/11/2013 12:03


                        REMARQUE : l’égalité des contribuables devant l’impôt


Découlant de l’article 13 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (DDHC)) qui établit que la "contribution commune (…) doit être également répartie entre tous les citoyens, en
raison de leurs facultés". 


 Ainsi les facultés de Mme LAGARDE  sont telles qu’elle ne paye pas d’impôt sur son salaire


 


.                       
Mme LAGARDE touchait en 2011 : (http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/05/28/christine-lagarde-non-plus-ne-paie-pas-d-impots_1708654_3214.html


 


un salaire annuel de 323.257 euros


de 57.829 euros par an au titre de participations aux frais de représentation.


 Au total : 380.989 euros par an, une somme nette de taxes sur le revenu.
(  Cette situation est définie par les articles 34 et 38 de la convention de Vienne de 1961 sur les relations diplomatiques qui affirment que"l'agent diplomatique est exempt de
tous impôts et taxes, personnels ou réels nationaux, régionaux ou communaux".Il est toutefois redevable de certains impôts sur "les biens immeubles privés
situés sur le territoire de l'Etat accréditaire" ou encore sur les "servicesparticuliers" (la liste
complète est disponible sur le site de France diplomatie).)


Un honorable citoyen célibataire paierait lui  au environ de 150 257 €  (http://www3.finances.gouv.fr/cgi-bin/calc-2013.cgi)


 


 


Je vous souhaite de réussir …


Veuillez agréer Mr le Ministre l’assurance de mon profond respect 

gilles 07/11/2013 10:48


Sans industrie, j'ai peur que nous soyions obligés de quitter l'euro.


L'éco taxe fonctionne en Allemagne, mais en Bretagne, cela ne fait que taxer les marchandises de et à destination de la Bretagne. En pleine crise, c'est un peu achever le blessé. Et si la sauce
prend, c'est que chaque région de France, est un peu économiquement une "Bretagne de l'Europe".


Et de l'autre côté, toute la classe politique républicaine est coincée. l'UMP parce qu'ils ont inventé ce machin sous JL  Borloo 1er, la majorité actuelle qui l'a joyeusement adoptée sans
broncher au Palais Bourbon et surtout au Palais du Luxembourg, et enfin Bercy, parce que l'"Etat doit honorer une signature de près d'1 milliard d'euros d'investissement. Toute la classe
politique républicaine déconnectée de la réalité, laissant à d'autres le détail d'organiser ce machin.


C'est un truc à faire tout exploser comme la gabelle à la veille de la Révolution française.


Je connais pas mal de gens observateurs à des degrés divers de la société qui commencent à craindre des troubles civils importants. La classe moyenne partagée dans la rue entre fatigue de la
pauvreté et écrasement sous les taxes, c'est le risque total pour une démocratie.


Ce n'est pas fini cette histoire car la seule porte de sortie est une déflation de masse pour redonner de la compétitivité directe aux entreprises à défaut de dévaluation. Ce qui se passe en
Bretagne le montre bien.


Et je ne crois pas à l'export, si les exportateurs ne disposent pas eux même d'un parc de client français capable d'acheter eux même les produits français. C'est la base même de la R&D de
pouvoir disposer directement d'un marché de déploiement domestique pour faire des améliorations de produit si indispensable à la compétitivité hors cout. Il faut de la compétitivité forte et
immédiatement pour nos entreprises. Sinon, ce sont les allemands qui fourniront encore plus à notre pays les produits que nous ne saurons plus fabriquer. Et çà, les allemands l'ont bien compris.
La compétitivité hors cout cher aux socialistes vient d'abord d'un volume industriel fort de produits déjà existant, donc de produits standards déjà compétitifs. Donc de la compétitivité cout
d'abord.


Sans dévaluation possible, impossible. Et quel gouvernement va avoir le courage de la déflation ? Imposer 20 % de baisse des salaires, des pensions de retraite à tout le monde par exemple ? Je ne
vois pas cela. Donc, j'ai peur que nous quittions l'euro sous la poussée des extrêmes à cause de la bêtise ou de l'autisme des gouvernants.


L'inversion de la courbe de chomage d'ici la fin de l'année. Comment le plus haut personnage de France a t  il pu sortir une telle ineptie ?


Cette vision des choses vue d'en haut résume à elle seule le décalage complet de notre classe politique avec le monde du réel.


"Moi président, il n'y aura pas de crise". 

LE DUFF 06/11/2013 09:10


suite du message précédent   ( coupé
)


AU FAIT  Mr LE PREMIER MINISTRE  ... QUE
PENSEZ-VOUS DE CETTE MAGNIFIQUE  « PROPOSITION » DU FMI  de  SUPERTAXE DE 10   %  SUR LE CAPITAL ( mais juste une idée en l’air !) ?  ne serait-ce pas  une idée géniale ? ou VLA-TI- PAS   UNE
IDEE-QUI-LEST-BONNE 


On renfloue les  caisses


On pourrait  Refaire du déficit ! (= électeurs bénéficiaires contents )


On ne mécontente qu’une petite partie de la population  ( =  les électeurs détroussés sont
minoritaires )


Taper sur le « riche »   est assez vendeur …. …..enfin les riches qui restent 
=  ceux qui n’ont pas les moyens de partir  = MOYENS RICHES BESOGNEUX ECONOMES PSEUDO-GERMANIQUES = le petit  bourgeois !   


Par chance on trouve toujours quelqu’un  plus riche que soi ! 


Les 50 % de votants qui ne payent pas d’impôt , continueraient à  « bien » voter  et
resteraient majoritaires


Si la proposition émanait de  Monsieur Mélenchon , nous pourrions rire


 Mais  de la part de Mme LAGARDE ? votre ancien ministre des finances: on peut s’interroger  « Plus le mensonge est gros, plus
il passe.  » C’est tellement gros effectivement que  les électeurs n’y
croiront pas … 


                       
REMARQUE : l’égalité des contribuables devant l’impôt


Découlant de l’article 13 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (DDHC)) qui établit que la "contribution commune (…) doit être également répartie entre tous les citoyens, en
raison de leurs facultés". 


 Ainsi les facultés de Mme LAGARDE  sont telles qu’elle ne paye pas d’impôt sur son salaire


 


.                       
Mme LAGARDE touchait en 2011 :

Jean-Marc 06/11/2013 08:53


Politique: Borloo vient de se tirer ue belle balle dans le pied en s associant avec celui qui avait appelé à voter Hollande... Comment passer pour un charlot...


Le peuple ne voit chez Le Pen qu une valeur nouvelle, les autres s' associent pour eviter de perdre(éviter l eparpillement des votes)

Niamirambo 05/11/2013 23:59


A propos d'impôts et de taxes, celle que l'on nomme écotaxe et qui aurait permis de verser une confortable rente à une entreprise privée est une belle réussite. Etablie le gouvernement que vous
dirigiez je crois ?


Bravo ! belle utilisation de l'argent public !

Martin 05/11/2013 21:55


Bonjour Mr Fillon,


Tous mes encouragements pour les semaines qui viennent. En effet le gouvernement trébuche, mais l'opposition de centre/droite faute de montrer un projet cohérent, faute de montrer qu'elle
n'est pas que dans la critique, faute d'admettre que la guerre des égos nous a fait perdre les dernières éléctions, pourrait très bien sombrer. C'est au centre/droite de nous montrer quelque
chose avant Noël (Mr Borloo). Montrez nous... ou nous voterons massivement Marine. Sincères salutations. VMartin

JC 05/11/2013 18:45


Je viens d'ecouter les propos de monsieur COPE, votre plus bel ennemi pour casser l'UMP et en particulier NKM et vous, ce n'est  pas le parti  socialiste mais votre président(
comme on dit en foot il aurait mieux valu qu'il soit dans l'équipe d'en face qu'avec nous); si par malheur NKM est battue ,elle n'aura pas à chercher bien loin le responsable de cet echec. Quel
grain à moudre pour les socialistes, c'est tellement ridicule, que votre parti ne mérite plus d'etre considéré .Pourquoi n'avez vous pas creé un nouveau parti quand tout vous etait favorable ! je
me le demande encore.

Henry Wallez 05/11/2013 17:56


Oui, en France, tout devient ambigu et forcément incertain pour les françaises et français ! Il est urgent et nécessaire de faire un état des lieux, établir un vrai plan de base qui tienne la
route et aller de l'avant avec le courage propre aux français, lesquels répondront présents pour l'avenir de tous, dès l'instant où une explication claire en tous points sera donnée ! C'est
simple quand même et installer enfin une confiance qui amène ra la réussite. On doit savoir où l'on va et ce qu'il faut faire...Je ne vois pas comment le pays tiendra encore 3 ans et demi dans
ces conditions ! Monsieur Fillon est l'Homme de la situation, puisse-t-il en avoir le mandat ! Le respect de tout et partout dans le monde passe par lui et les mesures qui s'imposent ! Il est
temps d'avoir un programme cohérent, de la rigueur et fermeté absolue en fonction des besoins des français...et ils sont nombreux ! Là, c'est le MUR en direct, et il n'est pas trop tard pour y
remédier... En prendre conscience, s'organiser et agir ! Henry Wallez

LE DUFF 05/11/2013 16:15


Bonjour Monsieur  le Premier Ministre 


Je vous remercie  d'avoir accepté de poster  une partie du message,  mais je m'étonne que la fin n’apparaisse pas ,  il
est possible que  le copié collé n’est pas fonctionné correctement .l J’avais  mis une formule de courtoisie  , et je ne voudrais pas passer pour un mufle    ...
  probablement  juste une question de taille de message  


Alors  n’est-il pas lucide de penser  à partir ? ( mais pour aller où ? )


·         AVANT  que la dette  de la
France   fasse exploser le pays 


·         AVANT que les  troubles
sociaux  ne déchirent  ce pays


·         AVANT  que l’électeur ne  se
tourne vers les extrêmes


·         AVANT
le   siphonage  des comptes  à la chypriote


·         AVANT que ne
germe  vraiment  la dernière idée lumineuse  du FMI ( supertaxe
de10   %  sur le capital )  .


·         Et pour toutes les raisons développées  dans ces
deux articles …. parmi d’autres  (liens )


Quelle tristesse d’approuver  et encourager   mon fils ainé  à
quitter la France (c’est fait) (son entreprise dans le photovoltaïque  a fait faillite) .


Oui  j’ai dit à mon fils cette phrase terrible «  Pars , ne compte que sur toi-même ,  ne
te laisse pas  engluer  dans l’assistanat  par l’ ANPE ,  il n’y a pas d’avenir en France»


AU FAIT  Mr LE PREMIER MINISTRE  ... QUE PENSEZ-VOUS DE CETTE MAGNIFIQUE 
« PROPOSITION » DU FMI  de  SUPERTAXE DE 10   %  SUR LE CAPITAL ( mais juste une idée en l’air !) ?  ne serait-ce pas  une idée géniale ? ou VLA UNE
IDEE-QUI-LEST-BONNE 


On renfloue les  caisses


On pourrait  Refaire du déficit ! (= électeurs bénéficiaires contents )


On ne mécontente qu’une petite partie de la population  ( =  les électeurs détroussés sont minoritaires )


Taper sur le « riche »   est assez vendeur …. …..enfin les riches qui restent  =  ceux qui n’ont pas les moyens
de partir  = MOYENS RICHES BESOGNEUX ECONOMES PSEUDO-GERMANIQUES = le petit  bourgeois !   


Par chance on trouve toujours quelqu’un  plus riche que soi !  


Les 50 % de votants qui ne payent pas d’impôt , continueraient à  « bien » voter  et resteraient majoritaires


Si la proposition émanait de  Monsieur Mélenchon , nous pourrions rire

lecanu 05/11/2013 15:57


bonjour, M FILLON


vous proposez une réunion public avec M JUPPé ET COPE


bravo J espére qu ils vont accepter  mais se n est pas gagné lorsqu on  lis les propos de m copé sur l écotaxe on peu en douter mais vous aurez tendu la main c est tout a votre
honneur


resptueusement

Jean-Marc 05/11/2013 08:06


Incroyable alors que pendant les temps ou vous gouverniez,certains du PS appellaient de leur voeux au soulevement de la masse voici qu ils sont a 2 doigts d'y parvenir...


Breton d 'origine , habitant en Seine et Marne... quotidiennement l on me demande dans la rue ou au boulot si je n ai pas un bon plan pour acheter un bonnet rouge... on en trouve a 5 euros
bientot en rupture de stock ?


Quoiqu il en soit ce n'est pas le remaniement a venir(? )qui y changera grand chose...


ecotaxe si au moins on avait pu croire que c'etait destiné aux camions etrangers.....


 

Katia DELANEUVILLE 05/11/2013 01:31


Monsieur FILLON,


J'attends votre retour à la tête de notre Pays qui s'affaiblit à grande vitesse, les Français n'en peuvent plus, il y a des catastrophes tous les jours dans les familles. Je suis conseillère
municipales et j'espère vivement que nos prochaines élections municipales vont redonner de la confiance, de l'espoir à la reconstruction de notre beau pays. Battez-vous pour nous, redonnez-nous
de l'air, car avec le gouvernement actuel, on étouffe... Je sais pouvoir compter sur vous


Très cordialement


 

Dominique 04/11/2013 18:58


Lorsqu'on entend ou qu'on lit les informations quelques soient les chaînes, on est frappé par cette impression de désintégration de l'état francais.


Pas une semaine ne se passe sans que la presse nous écrive un nouveau chapitre de ce mauvais feuilleton.


- Affaire Léonarda


-Aller retour verbal du plus bas étage entre Mme Taubira et certains éléments de la population.


-dépots de bilans en cascade touchant le monde industriel et agricole


-Instrumentalisation ou assassinats d'otages francais à l'étranger


-Abandons et assassinats d'enfants     Et j'en passe...


La France s'enfonce-t-elle à ce point dans le marasme économique, social, moral, médiatique, politique?


Nous devenons la risée du monde entier quand le chef de notre état se laisse dicter sa conduite par une gamine Rom effrontée de 15 ans, quand certains partis politiques poussent en avant des ados
lycéens pour manifester ou faire "grève",quand des dirigeants politiques essaient de redorer leur blason en donnant en spectacles des otages déboussolés à peine extirpés de leur captivité.


On reste pantois devant la stupidité et la violence de cette "écotaxe" régionale qui en"touchant au portefeuille" des catégories professionneles qui ne roulent déjà pas sur l'or, frappe le coeur
de notre économie de base (routiers, agriculteurs, pêcheurs), pénalise les consomateurs en particulier ceux écologiquement vertueux qui avaient opté pour les circuits courts tandis que l'état
continue lui, de se financer sur la vente d'essence.


Mais on apprend en prime que le financement du matériel et les revenus de cette taxe vont être donnés à une entreprise...Italienne!!?? et cerise sur le gateau, on finit par nous dire que le
contrat avec cette société a été passé...par vous, Mr Fillon!!! Alors là, c'est la douche froide. On a besoin de comprendre.  Vous allez nous répondre loyauté vis à vis de l'ancien
gouvernement? Admettons... On sait bien que vous n'avez pas forcement été d'accord avec tout ce qui a été fait à l'époque. Peut-être sommes nous victimes des médias qui pour faire de l'audimat,
focalisent sur des dossiers peut-être assez marginaux. Peut-être manquons nous de recul pour apprécier la situation dans sa globalité?...


En attendant une chose est sure. Si ces bretons n'avaient pas décidé de lutter pour leur survie de façon si violente, vous auriez proposé cette écotaxe, les socialistes l'auraient appliquée et
personne n'aurait rien vu. Et vous vous étonnez que certain parti nationaliste progresse en France?

Jean-Marc 04/11/2013 18:46


concernant l ecotaxe la rancoeur s 'exprimera dans l urne que ce soit en 2014 ou en 2017


qui a signé ce decret ? dedouanez vous politiquement sans quoi je crains pour la suite ...

dom delandre 04/11/2013 17:06


Vous êtes où François? On ne vous entend plus!


Les événements récents méritent pourtant une prise de parole forte de votre part


A bientôt je l'espère!

bertin jp 04/11/2013 11:36


  Mondialisation et Ecotaxe .


OMC,LIBRE- ECHANGE EUROPEEN  DE BRUXELLES SOUS INFLUENCE BRITANNIQUE,


ACCORD DE LIBRE ECHANGE AVEC ETATS-UNIS EN-COURS.....BREF SUPPRESSION


DES DOUANESd ET DES FRONTIERES.


Sur le plan de notre petite France,retourd de la gabelle pour nos provinces!


Incroyable mais vrai!  


Contre la pollution ,dixit nos technocrates! 


C'est vrai ,les populistes pensaient naivement que les transports mondiaux


étaient plus polluants que les transports régionaux et nationaux!


Des rustres ces Bretons.qui s'attaquent aux péages de l'ECOTAXE.!


 


 


 

BARBETTE 04/11/2013 11:10


Bonjour je suis gérant d'une soc de controle levage dans L'ORNE et habite dans la sarthe. directe au sujet : La France devrait etre géré par Région. Se qui ferait des milliard d'écconomie .
pourqois ont a le double de ministres que dans les autre pays . l'education Nationnal : Que les profs ne se retrouve pas dans le box des accuser , des qu'il mette une punisions à un éléve . Qu'il
y est une loit du bon sans , qui couvre de multiple chose


Cordiallement Martial Barbette

gilles 04/11/2013 09:44


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/11/04/97001-20131104FILWWW00152-eva-joly-l-ecotaxe-est-contreproductive.php


30 millions de fonds propre pour 800 millions d'euros de besoin de financement ?


Il serait bien que vous vérifiez tout cela, de votre côté.


Je ne suis pas expert en financement de projet public, mais je présenterais un plan de financement de ce type à des fonds d'investissement bancaires, privés ou même public, je me ferai rire au
nez ou poliment envoyer promener. Dans l'industrie, le ratio, ce n'est pas 96 % !! de financement externe qu'il faut présenter dans un projet d'investissement, mais 40 % voire 50 maxi.


 


770 millions de financement sur 800, cela veut dire qu'on rembourse par le chiffre d'affaires rapporté et la marge faite (notre impôt à tous), cela veut dire que le concessionnaire était
grassement payé, que l'Etat ne devait pas percevoir grand chose au final et surtout que tout ce joli monde se payait sur la bête (nous). je ne vois pas comment un financier extérieur mettrait 96
% de financement sur la table d'un projet, s'il ne voyait pas le moyen de se gaver rapidement.


Encore un octroi d'Ancien Régime à faire exploser le Tiers Etat dans la rue.


Mais à quoi JL Borloo et NKM ont ils joué en signant ce truc ?


De Gaulle disait : "Les français sont des veaux". Peut être. Mais, je crois également au contraire qu'il se dégage de la majorité silencieuse qui s'exprime dans les urnes, un ressenti intuitif
basé sur une sagesse et une expérience multi séculaire des corps politiques.


Comment voulez vous que les français retrouve une confiance dans les corps intermédiaires, si à chaque nouvelle étape, à chaque projet, ils ont l"impression qu'une caste de privilégiés en profite
et leur en colle toujoursp lus sur le dos ?


Ce projet Eco mouv est un truc à faire frémir quand on voit la colère que cela peut déclencher.

Berthet Jeanne 04/11/2013 00:37


Bonsoir Mr Fillon,


je me suis absentée 1 mois ,sans internet,je suis donc en retard sur vos analyses et propositions,je viens d'en lire quelques unes ,je suis évidemment bien d'accord avec vous,mais comme beaucoup
de commentateurs,je pense qu'on ne vous entend pas assez réagir,l'heure est pourtant grave! les impôts tombent comme les feuilles de ce triste automne ,je suis morose ,deux de mes enfants sont en
grande difficulté,ils sont Français mais aucunement aidés par les pouvoirs publiques et mon mari et moi ,petits retraités devont les aider quand tombent les factures qu'ils ne peuvent honorer,nos
économies fondent inéluctablement ,comment faire pour arrêter cette descente aux enfers oû nous entraine ce président minable? j'ai regardé sur une chaine publique un  reportage sur
Pétain,je ne l'appelle  pas maréchal,il était dans l'imposture continuellement,lui le petit général obscure ,recherchant la gloire ,encourageant la déportation des juifs, glorifiant les
milices pour se détourner de celles ci et faire porter le chapeau au resposable du mouvement quand le vent de l'histoire a tourné, il a même essayé de soudoyer le Général de Gaulle, j'ai été
pronfédément choqué par son comportement de traitre,mais, c'est que j'ai fait la relation avec Hollande qui trahit La France et ses Français .Oui ,il est dans l'imposture totale et c'est à vous
Mr Fillon de le démontrer!Il vous faut beaucoup d'énergie et du courage et ne pas céder aux sirènes de la droite qui veulent retrouver le train train d'antan,il doit bien avoir des jeunes loups à
l'UMP  qui ont des idées et qui vont vous soutenir, j'attends de vous une bataille contre ce système et surtout pas s'engouffrer dans ce Mali oû l'incompétence de Hollande et Fabius a fait
deux morts de plus ,le cirque de la libération des 4 otages,la mise en scène à leur descente d'avion ,laissait prévoir des représailles,il ne faut pas sortir de l'ENA pour le deviner,cette guerre
au Mali n'apporte rien à la France ,que la satisfaction de Hollande a se faire acclamer par un peuple qui n'est pas le sien,Ah si  les Maliens avaient pu le garder !que nous serions
soulagés! Alors Mr Fillon vous êtes notre seul espoir, contre ces mesures qui nous font regresser ,je vous en prie ,dénoncez les ,allez y,soyez aussi odieux que l'ont été Hollande et Ayrault sous
votre gouvernement,posez les jalons pour arriver au poste ou je ,ou nous désirons vous voir un jour!


cordialement Jeanne Berthet

LE DUFF 03/11/2013 19:01


Bonjour Monsieur  le Premier  Ministre


 


C’est avec une profonde tristesse et une grande  part de révolte  que j’écris ce message. …  un de plus..   que vous ferez lire par un de vos collaborateurs ,
mais  peu m’importe. Juste pour que ce message  s’ajoute à ceux d’autres  citoyens,  muets en temps normal , mais dont le  ras le bol est tel qu’ils finissent par lever
le doigt pour dire STOP !  CA SUFFIT !  ATTENTION !   une dernier sursaut de patriotisme  pour les générations  à venir . 


 


J’aime la France, j’aimais son idéal  social, mais je m’interroge ….


 


 La démocratie française  est  virtuelle, on vous classe à  droite ou à gauche mais jamais au  juste milieu (sauf pour la fiscalité qui tape des deux bords ! ) , le
débat constructif et réaliste est inexistant. Ce matin, France culture  présentait  la révolte des bonnets rouges comme une révolte de droite . 


La politique n’est plus un idéal mais une carrière .Beaucoup de nos hommes politiques confondent  compétence  avec........autosatisfaction +  dépenses + électoralisme +  abus
de pouvoir  + avantages personnels + hypocrisie + mensonges
éhontés   +
bavardage + suffisance +  vanité  +   brassage d’air…….  = déficit record. … dans un total mépris du citoyen assez " C"  pour voter pour eux  ....un panier de
crabes. Il manque à la France un comité de sages  indépendants des politiques . 


 


Et pourtant, il existe probablement quelques des hommes  politiques  désintéressés, mais certains sont ils  vertueux et  compétents ?   Combien d’entre eux
 ont fait leurs preuves dans la VRAIE VIE  …


Je vous crois sincère, dévoué à  votre pays, honnête, homme de dialogue et persévérant,  mais certainement pas  angélique. Votre réforme des retraites est un exemple  de
lucidité. Vous êtes entouré d’arrivistes incontournables   aux dents longues ….  Crocs  auxquels vous ne pourrez-vous soustraire ...


 


 Ex  Médecin, idéaliste, payant ses impôts sans frauder, (considérant l’impôt comme normal), je  songe à quitter la France avant qu’il ne soit  trop tard.


NON, je ne pars pas pour des raisons fiscales   , mais là aussi trop c’est trop et que de gaspillage, impôts  re-impots  sur les économies et re-impot  une fois mort ….
Il ne manque que l’impôt prénatal.


NON  je ne paye pas l’ISF


 


  Je suis tout simplement inquiète.  La France  n’est réformable que dans le conflit et  le dogmatisme est omniprésent. Je cherche des lueurs d’espoir mais je ne vois qu’un
tunnel sans fin  .


 


Alors  n’est-il pas lucide de penser  à partir ?


AVANT  que la dette  de la France   fasse exploser le pays  


AVANT que les  troubles sociaux  ne déchirent  ce pays


AVANT  que l’électeur ne  se tourne vers les extrêmes



gilles 02/11/2013 19:56


http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/11/02/20002-20131102ARTFIG00263-ecotaxe-les-doutes-s-accentuent-autour-du-contrat-ecomouv.php


Je sentais bien intuitivement qu'il y avait quelque chose de bizarre autour de ce truc.


Et pourtant, je suis plutôt par expérience pour le recours au privé, mais le régalien, c'est le régalien. Comment est-ce possible ce genre de laisser aller ?

gilles 02/11/2013 17:52


Je viens de tomber sur une émission de France5 en replay, la télé publique par excellence, une émission reportage "Bruxelles le vrai poiuvoir" où au delà de l'aspect polémique, les journalistes
est allé fureter dans les documents de la commission de Bruxelles. Surprise ! j'ai découvert que les commissaires dont les pouvoirs sont limités à chaque domaine qui leur est dévolu par la
commission et choisis .... par les Etats membres !! - font appel pour comprendre chaque pays à des nationaux en l'occurence, pour notre déficit de compétitivité, ils font appel à des français qui
analysent nos statistiques au jour le jour.


Et surprise ! J'ai découvert affiché à la 22e minute ce que je vis au quotidien, à savoir je cite dans le texte du rapport pondu par des français à l'attention du commissaire européen à
l'économie la phrase suivante que je livre texto : "L'examen de la législation en matière de protection de l'emploi montre que les procédures applicables aux licenciements continuent de comporter
des incertitudes et d'engendrer des couts potentiellenent importants pour les employeurs"


C'est incroyable qu'à part les politiques et les syndicats, tout le monde semble savoir ce qsu'il faut faire et ne fait rien pendant que nous les petites entreprises crevons sous des carcans
connus de tous mais admis par les pouvoirs en place au nom de rentes de situation ou de gestion de l'instant sous le coup de l'émotion.


Vraiment écoeurant. Comment voulez vous inciter l'entreprise dans ce pays si le risque est toal ?!


 

bertin jp 02/11/2013 12:01


  L'ARGENT DES RENTIERS ET L'ARGENT DE LA FED. (VOIR COM 20)


            Origine de l'argent des rentiers;


                               .Le travail
officiel,le travail bénévole le soir,le samedi,


                                   
les jours fériés pour réparer,restaurer,entretenir...


             Origine de l'argent de la FED:


                                 
.Machine à fabriquer des billets ou des lignes


                                       de compte informatiques


                                   .Caution de ses comptes:L'argent vrai des rentiers,


                                        et le travail producteur d'intérèts des emprunteurs.


Conclusion,NE PAS CONFONDRE la fausse monnaie des dirigeants


financiers qui sert à asservir les entreprises et les états,et l'argent des


épargnants qui peut servir à l'investissement sérieux au lieu d'enrichir


les spéculateurs de Wall street!


 


LE BOUJOUR D'UN RENTIER PAS NAIF!                      

Senti Jean-François 02/11/2013 11:58


La refonte et l'application obstinée de la symbolique taxe à 75%, va devenir le symbole de l'incompetence de ce gouvernement.


Par dogmatisme cet impot destné aux"riches", c'est transformé en taxe, en charge pour les entreprises, mécaniquement les entreprises repercutent les charges sur leur prix, et ce, depuis la nuit
des temps, en bout de ligne ce sont les clients qui payent.


L'attitude des clubs de foot en est la parfaite illustration; ils crient au loup, gesticulent, et  l'issue du mercato, vont demander à leur supporters de payer plus cher leur place pour
payer la taxe, ce qui bien sur ils accepteront.


Résultat nous serons le pays au monde où un impot pour les très riches est payé par les pauvres...

gilles 02/11/2013 09:53


http://www.lefigaro.fr/politique/2013/11/01/01002-20131101ARTFIG00365-ayrault-met-en-garde-contre-la-spirale-de-la-violence.php


La consigne est passée. Sur les plateaux des talk shows, nous entendons maintenant les élus de terrain PS de tout poil députés, conseillers généraux, régionaux, expliquer que oui, les entreprises
bretonnes sont en difficulté que la colère des salariés est légitime, mais que c'est de la faute aux dirigeants qui ont pris de mauvaises décisions de gestion !!


Quelle colère sourde alimentent ils par ces paroles sournoises !


Les dirigeants d'entreprise n'ont aucune visibilité, ils sont cramponnés à leur carnet de commandes de moins de 3 mois et au désespoir de devis sans suite. Et pourquoi leur en voudrait on puisque
même les gouvernements de ce pays n'ont eux même aucune vision, autre que leur dogme ou la gestion de l'émotion ?


Et si finalement, la baisse du chiffre d'affaires qui a fait suite à 10 ans de baisse de marge était normale après tout dans un contexte d'appauvrissement général ?


Mais alors pourquoi n'ont ils pas réduit la masse salariale ces dirigeants d'entreprise ? Parce qu'après 10 ans de baisse de marge, la baisse de commande a mis leur trésorerie à sec et que pour
réduire la masse salariale, les entreprises françaises contrairement aux allemandes, aux anglaises et à celles de toutes les économies réformées, doivent payer des indemnités colossales dénoncées
par lze FMI, l'OCDE, et l'UE d'autant plus qu'après 2009, ce sont maintenant des salariés qui ont plus de 30 ans d'ancienneté qui constituent la majorité des salariés. Voilà pourquoi l'une après
l'autre, les entreprises industrielles de ce pays prises à la gorge à la fois par une économie en difficulté et une législation collective de type soviétique sont entrain de disparaitre sans un
mot.


Les phrases assassines du PS n'auront eu qu'un mérite, c'est de déclencher par l'incident finalement maginal de l'éco taxe, une révolte qui profitera aux extrêmes. Quand des chefs
d'entreprises, des cadres dirigeants Bac +5 ou pas se retrouveront au chomage avec leur intelligence et leur énergie, c'est comme mettre à la rue des officiers d'active d'une armée. De la graine
de rébellion.


Si personne ne vient canaliser cette colère et répondre aux attentes de ceux qui veulent bouger, et qui demandent tout simplement qu'on leur enlève ces entraves des rentiers qui attendent leurs
chèques au nom de "j'y ai droit", alors nous allons vers des jours difficiles voire noirs. Ce qui se prépare est vraiment inquiétant. La justice sociale par l'impôt et l'inversion de la
courbe du chomage à la fin de l'année, c'est comme la défense élastique à l'Est de 1941, on a l'impression qu'on se moque de nous. C'est effrayant ce décalage entre les discours et la réalité.


Bon courage.

legros 01/11/2013 21:51


Mon 2ème commentaire sur votre blog:


La France a besoin de rêve.


C'est la seule et unique condition de construire l'avenir.


Ce rêve doit être  suffisamment
attractif, fédérateur et


interprétable pour le plus grand nombre.


Un grand nombre d'idées n'est pas gage de réussite mais une bonne idée peut faire déplacer une montagne.


EL

dom delandre 01/11/2013 19:24


et oui l'économie SUISSE est considérée comme la plus compétitive au monde devant SINGAPOUR, La FINLANDE, les ETATS UNIS et l'ALLEMAGNE, comme quoi pour être compétitifs inutile d'être
chinois , pakistanais ou indien. Il faut juste du courage, de l'innovation et ne pas céder à la démagogie redistributrice. A ce que je sache les salariés suisses ne sont pas sous payés, les
frontaliers français ne semblent pas s'en plaindre!


Allez gardons le moral en cette veille de fête des défunts!

lecanu 01/11/2013 11:28


bonjour  m fillon


une reculade de plus pour francois hollande nous sommes habitués 


mais vous ont  ne vous entends plus si tout votre entourage vous lache qu allez vous devenir? et tous les francais qui croyaient en vous je fait partit de ses francais qui se demande comment
vous allez pouvoir rebondir et aller au bout de vos projets en vue de 2016/2017  respectueusement 

gilles 31/10/2013 12:01


http://www.lefigaro.fr/societes/2013/10/31/20005-20131031ARTFIG00314-l-automne-meurtrier-des-entreprises-francaises.php


Enfin, un journaliste qui s'aperçoit maintenant de ce que nous voyons arriver depuis 6 mois.


2013 est pire que 2009.


@ Fr. Cieslik : Je bien d'accord avec vous. Ces dirigeants marchent sur la tête parce qu'ils se sont déconnectés des réalités. Faut il avoir fait l'ENA pour ne plus s'apercevoir que c'est le
couple énergie/produits qui crée de la richesse, des emplois ou de la pauvreté et du chomage ?


C'est fou d'être aussi autiste.


Et quand j'entends les dirigeants de l'UMP, je les sens bien gênés aux entournures, comme s'ils se disaient qu'au pouvoir ils n'avaient finalement rien vu venir.


Alors qu'l faudrait hurler pour dénoncer l'immobilisme qui empêchent les entreprises non pas d'embaucher, mais de survivre.


C'est fou, cette révolte qui se prépare. Des rentiers dans toutes les classes qui veillent jalousement à se constituer leur pécule "j'ai droit à" sur le dos de ceux qui entreprennent, qui
travaillent et vont tout perdre.


L'Euro n'est pas responsable, mais avec le franc, il y aurait eu dévaluation et les si les rentiers auraient perdu du pouvoir d'achat, cela aurait permis à la classe active de pouvoir survivre
par l'action au lieu d'avoir à étouffer sous les dettes et les remboursements de créances.


Si l'Euro reste à parité fixe pour ne pas générer de l'inflation, alors dans le cas d'une économie défaillante, la charge du courage et de l'effort est reportée sur les gouvernants qui doivent
décider puisqu'ils ne peuvent plus dévaluer les monnaies pour rétablir les comptes, de baisser les salaires, les pensions et les impots. AUtre alternative, augmenter massivement le temps de
travail pour obtenir cette dévaluation. Sauf qu'elle portera uniquement que la population active encore au profit des rentiers.


C'est mécanique. Et j'ai bien peur que le prochain gouvernement quel qu'il soit, ait à le faire qu'il soit de droite ou de gauche. D'où la réserve de tous les républicains et la voie ouverte aux
extrêmes de tout poil qui nous promette de quitter l'Euro et donc nous promettent l'enfer.


Ce qui nous arrive, n'est jamais qu'en limité, ce qui est arrivé à la Grèce. Nos gouvernements n'ont pas non plus été très regardants face à l'Euro. Quelle belle affaire que le bouclier allemand
lors des emprunts de l'euro.


Merci à Jospin et à Chirac, ces rois fainéants qui ont tiré allégremment sur la ficelle des emprunts en euro tels des grecs alors qu'il aurait fallu peut être faire de la productivité au
lieu de faire des 35 heures.

CIESLIK FRANCK 30/10/2013 09:19


Eco Taxe


Chef d'entreprise, je rentre de Suisse avec le bourdon pour mon pays. Nous sommes déjà 30 à 40 % plus disant au niveau de nos prix de revient et voilà que l'on nous flanque une éco taxe. Les
politiques ont-il la mesure de ce qu'ils font ?


Mon ami Suisse (lui même patron d'une entreprise) pense que nous marchons sur la tête...  Pouvons-nous être continuellement corvéable à merci et sommes-nous encore dans une démocratie ?

bertrand cusin-berche 30/10/2013 09:17


Cher Monsieur,


Quelques remarques et suggestions pour vous aider dans votre démarche vers 2017:


-la situation économique actuelle désille les yeux de quantité de gens à gauche comme à droite ,c'est triste mais à quelque chose malheur est bon !


-la gratuité quasi-totale des services publics(éducation,santé) doit être remise en cause rapidement sinon aucun gouvernement sérieux ne peut sortir ce pays de l'ornière où il a versé.


-la politique d'économie concernant les dépenses doit être rapidement réfléchie et aller bien au delà du   mille-feuilles administratif à savoir santé,assistanat
social et économique etc


-la remise en cause institutionnelle des 35 heures est un impératif


Donc il faut du courage politique et continuer à dire la vérité comme l'ont fait de Gaulle et Pinay en 1958 pour redresser ce pays.Il faut se préparer à gouverner rapidement car certains
enchainements peuvent provoque et conduire à une crise grave

gilles 30/10/2013 09:00


http://www.lefigaro.fr/societes/2013/10/29/20005-20131029ARTFIG00567-ecotaxe-ecomouv-devrait-avoir-droit-a-50millions.php


Quand on lit çà, on se demande effectivement où est l'Etat. En l'espèce, nous assistons à une véritable organisation d'une petite minorité financée sur notre dos par l'impôt.


Face à cela, le vent de rébellion et de colère ne m'étonne pas. Parmi les missions régaliennes de l'Etat, il y a la collecte de l'impôt. Et de mon point de vue, cela ne se sous traite pas. Car si
un jour l'Etat veut diminuer ou supprimer cet impot comment fera t il avec la société Ecomouv ? le système mis en place autour d'Ecomouv incite cet impot à rester voire à augmenter. L'éco taxe ou
comment enkyster un privilège sur le dos du tiers Etat. 200 ans après la Révolution et l'abolition des privilèges, comment un gouvernement at il pu donner la collecte de cet impot massif à une
société privée tel un Octroi de l'Ancien  Régime ?


Et le contrat avec Ecomouv, qui l'a signé ? l'actuel gouvernement ou le précédent ?


Si c'est l'ancien, on comprend peu le "soulagement" de JF Coppé et on comprend mieux le silence gêné des membres de l'UMP.


Un grand principe républicain a été oublié. On le faisait avec les fourrières de stationnement sur Paris et on en voyait  déjà les limites à petite échelle.


Donner la collecte d'un impôt massif à des intérêts privés est fou.

POMPIDOU 29/10/2013 18:18


Cher François Fillon,


Aujourd'hui, c'est l'écotaxe que le gouvernement suspend, avant de la supprimer, sous la pression d'un électorat déjà perdu.


La gestion actuelle de notre pays donne à nos partenaires, comme à l'ensemble du monde, des signes inquiétants de régression. La grandeur de la France et la puissance de sa voix
s'effritent dangeureusement.


Recevez, Cher François Fillon, mes cordiales amitiés.


 

gilles 29/10/2013 12:15


http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/10/29/97002-20131029FILWWW00345-jean-marc-ayrault-annonce-la-suspension-de-lapplication-de-lecotaxe-sur-lensemble-de-la-france.php


 


Bien, les socialistes viennent de perdre la prochaine élection.


Et il n'y a plus qu'à attendre la réaction des ministres écologistes du gouvernement.


Cela va les mettre dans une position de cocotte minute. En attendant la suite nucléaire.


ironie de l'histoire, c'est le ministre de l'écologie du gouvernement .... JL Borloo qui a pris les décisions d'investissement lourdes de péage etc... qui ne se décident pas comme cela.


Et contrairement à ce que tout le monde braille sur tous les toits, suspendre une telle décision a un cout dingue. Rien que la société qui installe depuis 3 ans les portiques à caméra et systèmes
de remontée d'information, elle ne travaille pas pour rien.


C'est quelques centaines de millions d'euros qui viennent de partir en fumée.


Comme quoi, dans la réalité entre UMP et socialistes sur le terrain de la c..... écologique, l'un a dû continuer ce que l'autre avait commencé. Et ce sont les socialistes qui se sont retrouvés
avec la patate chaude qui leur a explosé à la figure.


Depuis 2008, j'étais déjà stupéfait d'une telle euphorie écologiste qui cachait une tentative d'imposer une fiscalité omnipotente et confiscatoire.


Je pense que c'est dans ce genre de situation, que vous devez être mal à l'aise. Parce que le Grenelle de l'environnement, c'était déjà une sacré bourde. 1% de la population mondiale (nous) qui
veut montrer l'exemple et ne fait que se tirer une balle dans le pied sur le plan économique pendant que les américains, les chinois et les allemands font très attention.


A noter que les allemands ont une éco taxe sur leur territoire. Mais la grande différence avec nous, c'est que l'Allemagne est devenue une terre de transit, LE carrefour de l'Europe depuis 2004
qui voit circuler les marchandises de toute l'Europe. Alors qu'en Bretagne, l'éco taxe, aurait taxé les marchandises à destination et vers la Bretagne.


 

alice 29/10/2013 09:45


....ne nous laissons ni plumer ni rôtir ...comme de malheureux dindons pour un  "Thanksgiving made in P.S"...................comme nos très  chers amis bretons..TOUS EN BONNET
ROUGE........"à la vie à l'ARMOR et avec  François FILLON"...!!!!........alice

Jean-Marc 28/10/2013 19:43


je FAIS PARTI DU PEUPLE BRETON


je serai avec mes frères et soeurs qui monteront sur Paris dans les prochains jours...


on ne vous entend guère...

POMPIDOU 28/10/2013 19:28


Cher François Fillon,


L'actuel gouvernement met la France à feu et à sang à force d'annonces mal dosées et rapidement invalidées sous la pression populaire.


Une autre politique en réponse à la crise est-elle possible ? Je veux, comme vous, le croire.


Vous êtes le chantre d'une réduction globale des taux d'imposition et je pense que cette voie est la bonne. Poursuivez ainsi.


Avec mes cordiales amitiés.


 

Lionel TANAZACQ 28/10/2013 17:50


Monsieur le Premier Ministre.


Je partage votre avis sur le matraquage fiscal que nous subissons tous au quotidien. Les français n'en peuvent plus d'être pressés comme des citrons. Je crois personnellement que votre analyse de
la situation est pertinente et j'espère vous voir prochainement prendre clairement position face à toutes ces injustices.  

Pierre H. RAYMOND 28/10/2013 17:26


M.Fillon, nous épargnons depuis plus de 30 ans afin de n'être dépendants de personne... ni de nos proches (et pourtant, nous hébergeons à titre gracieux notre mère de 94 ans depuis 25 ans; nous
avions alors investi dans une petite maison sarthoise grâce à un PEL), ni de la société (notre éducation nous a permis de ne pas tomber dans l'assistanat ); nous nous privons certainement plus
que certains concitoyens qui ont des moyens inférieurs aux nôtres. Les socialistes n'ont jamais aimé les fourmis... L'assurance-vie est une valeur refuge pour des petits épargnants. Il est aussi
scandaleux de surtaxer cette épargne que les PEL ou autres CEL. Une rétroactivité est encore plus scandaleuse ! Que comptez-vous faire par rapport à cette démarche injuste ? Pouvez-vous et
allez-vous saisir le Conseil Constitutionnel afin de dénoncer une telle ineptie ? Merci d'avance pour votre retour sur cette question.  Bien cordialement,  PHR

gilles 28/10/2013 08:20


Je pense que nous n'avons encore rien vu, parce que nous ne réagissons que lorsque nous ouvrons les enveloppes qui contiennent les feuilles d'imposition et les factures. C'est là que se ressent
la révolte. Comment pourrions nous réagir lors du vote ou de l'annonce aux médias ? Peu de gens ont le temps de prendre la calculette et voir ce qu'on va leur prendre. La suppression de la loi
TEPA et de la défiscalisation des heures supplémentaires, rien que pour prendre cet exemple, ne sera pleinement ressentie que lors du paiement de l'impot 2014. Tout simplement, parce qu'en 2012,
la suppression a porté d'Aout à Décembre payée une première fois par la diminution du salaire net en immédiat de Septembre à Décembre 2013, puis la refiscalisation d'Aout à Décembre 2012, payable
dans l'impot sur le revenu de 2013 mais sur 4 mois seulement. En 2014, cette partie de l'impot sur le revenu 2013, c'est multiplié par 3, la durée !!


Ce qui est effrayant, de facto, c'est de voir les députés ou conseillers socialistes bien informés passer de plateau télé en studio de radio pour déclamer les discours qu'on leur a demandés avec
la mauvaise foi de leur dogme.


La réalité, c'est que personne n'a compris ce qui était vraiment entrain de se passer.


Les socialistes à coup de taxes achèvent notre économie tel des Médecins malgré eux entrain de saigner leur malade.


Après 2009, où l'investissement privé s'est arrêté net, le gouvernement d'alors a lancé des emrpunts d'Etat pour alimenter les entreprises et éviter le coup d'arrêt fatal. Mais les socialistes si
prompts à critiquer les entreprises a par ses augmentations d'impôts accélérées a stoppé les investissements des entreprises, ce qui a tari les carnets de commandes d'équipement, et a
surtout tari la consommation seul moteur d'ampleur en France ce qui a accéléré les défaillances d'entreprise.


Et ce n'est pas quelques emplois subventionnés qui changera la grande marée qui refluent laissant les français face à leur colère.


L'inversion de la courbe de chomage à la fin de l'année. Je voudrais voir.


F Hollande va bientôt ressembler à J Chirac pendant la 3e cohabitation. Claquemuré à l'Elysée. Les français sont entrain de perdre tout ce qu'ils ont mis tant d'année à se constituer pour leurs
enfants.


Je pense que c'est le moment de marteler les vérités sur l'économie.

rigaux 27/10/2013 18:11


a peine la loi votée qu'un amendement sera déposé en sorte de ne taxer que l'assurance-vie. chez les socialistes il faut attendre le contre ordre avant d'exécuter l'ordre. Marisol Touraine qui se
félicitait d'avoir fait voter une bonne loi, on ne l'entend pas. tout cela est très inquiétant. avec tout notre soutien.

Cieslik Franck 27/10/2013 09:44


 


La France est-elle une démocratie ou l'otage des Partis ? En Suisse toute
décision est prise avec le consentement de la population et il n’y a jamais de heurt car tout le monde admet la décision majoritaire. Nous avons les Partis... : le Parti Socialiste, le Parti
Communiste, nous avions le Parti Républicain et nous aurons peut-être bientôt un Front National qui comme l’indique bien son nom est un front.  Mais
toujours pas une vraie démocratie…


Beaucoup d’autres pays nous disent que nous marchons sur la tête, (j’étais encore ailleurs cette semaine). Ils ne comprennent pas bien notre
vision qui selon mon avis est bien égocentrique. Nous avons l’impression que nous sommes le centre du monde et que nous seul avons la vérité ?


Ce n’est pas la crise qui a détruit notre pouvoir d’achat, les emplois, nos entreprises mais nous même. Il suffit la plus part des pays qui
nous entourent pour bien le comprendre. Bien parce que nous sommes faibles, comme tout faible nous serons de plus en plus soumis.


Franck Cieslik

Gérard Chenu 27/10/2013 09:41


M. le Premier Ministre,


Je préférerais vous entendre réagir sur tous les médias sur ce sujet qu'écouter vos promesses de vaisselle cassée pour dans 3 ans !


Chaque chose en son temps, construisez un avenir à la droite républicaine en regroupant plutôt qu'en divisant !


Merci M. Fillon.

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche