Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 19:46

François Fillon rappelle qu'il n'y a pas de divergence, et encore moins de rivalité entre le Président et de la République et lui, et rappelle la nécessité de moderniser le pays, à l'occasion des questions au gouvernement au Sénat le jeudi 25 mars 2010.

 

Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs les sénateurs,

Monsieur le Président Longuet,

 

Avant de répondre à votre question, je voudrais devant le Sénat faire une mise au point solennelle. Tout ce que vous avez pu lire depuis dimanche soir sur mes relations avec le Président de la République est faux et relève de la manipulation. Toutes ces rumeurs n'ont d'ailleurs qu'un seul objectif, qui est celui de déstabiliser l'exécutif, et je le dis, je ne le laisserai pas faire. Il n'y a pas de divergence, et encore moins de rivalité entre le Président de la République et moi, il ne peut pas y en avoir, parce que ce qui est en cause, Mesdames et Messieurs les sénateurs, c'est la cohérence du gouvernement de la France, et c'est donc l'intérêt national. Moi, depuis trois ans, j'ai été loyal au Président de la République, je le suis et je le resterai.

 

Cette cohérence de l'exécutif, elle est d'autant plus nécessaire, Monsieur Longuet, que gouverner la France ça n'est pas facile. Et nous ne sommes pas les premiers à en avoir fait l'expérience.

 

Nous avons, dimanche dernier, aux élections régionales, rencontré une défaite. Et cette défaite doit nous amener avec beaucoup d'humilité à faire l'analyse de la situation et à prendre les décisions nécessaires. C'est ce que nous allons ensemble faire avec la majorité, mais je veux dès maintenant dire, comme l'a fait le Président de la République hier, il y a une chose sur laquelle nous ne transigerons pas, c'est la nécessité de moderniser notre pays. Nous sommes 65 millions de Français dans un monde de 6 milliards d'êtres humains. Et notre devoir c'est de protéger le modèle de vie qui est le nôtre, c'est de protéger la prospérité de nos concitoyens. Et nous ne pouvons pas le faire sans réformer notre pays. Et je voudrais, Monsieur le Président Longuet, vous dire quelles seront les trois priorités du Gouvernement dans les prochains mois.

 

La première de ces priorités, c'est évidemment l'emploi et la croissance. Nous allons poursuivre notre effort et ajuster les dispositifs de lutte contre le chômage, chômage qui devrait d'ailleurs s'inverser dans la deuxième partie de l'année 2010, compte tenu de la reprise de l'activité économique.

 

Nous allons mettre en œuvre, dès que vous en aurez débattu et que vous l’aurez votée, la loi de modernisation agricole qui est une des réponses à une des crises les plus graves que l’agriculture française et européenne rencontre. Nous allons mettre en œuvre, le plus rapidement possible, les investissements d’avenir, et je veux dire sur ce sujet que je serai intransigeant sur l’affectation des 35 milliards, que vous avez votés, aux priorités et aux objectifs qui ont été décidés par le Gouvernement et par la majorité.

 

Nous continuerons d’améliorer les dispositifs permettant de renforcer la compétitivité de notre économie, et je veux dire sur ce sujet que s’agissant de l’ensemble des mesures que nous devons prendre en matière de développement durable, nous les prendrons en cherchant une meilleure coordination avec les autres pays européens, parce que nous ne devons pas accroître le différentiel de croissance, notamment avec notre voisin allemand.

 

La deuxième priorité du Gouvernement, ce sera la réduction des déficits, réduction des déficits nécessaire dans un contexte financier européen dont chacun voit bien qu’il est préoccupant. Cela veut dire que les dépenses de l’Etat seront strictement maintenues, cela veut dire que nous continuerons à mettre en œuvre la Révision Générale des Politiques Publiques, et cela veut dire…

 

- Monsieur le Président, je voudrais, une seconde, parce que ce n’est pas la première fois que ce problème se pose au Sénat… Le Premier ministre, à l’Assemblée nationale comme au Sénat, qu’il soit de gauche ou qu’il soit de droite, s’exprime autant qu’il le veut. Alors, moi je viens au Sénat, c’est la Constitution de la République française. Alors, si vous voulez que je vienne vous répondre, je viens vous répondre mais je le ferai comme je l’entends. -

 

Je reprends ma réponse, monsieur Longuet, en vous disant que la troisième priorité du Gouvernement concernera le renforcement des deux grands piliers de notre pacte républicain que sont la sécurité et la laïcité.

 

Sur la sécurité, il est incontestable que nous devons inventer de nouvelles réponses, parce que la violence s’adapte en permanence aux initiatives que nous prenons. Et sur la laïcité, nous allons trancher cette question qui, même si elle ne concerne pas un grand nombre de nos concitoyens, est devenue un symbole important, qui est la question du voile intégral.

 

Monsieur le Président, avec le Président de la République, nous avons un engagement vis-à-vis des Français, et cet engagement nous le tiendrons parce que l’honneur d’un homme politique c’est le courage et c’est le respect de la vérité.

 

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans TRIBUNES ET DISCOURS
commenter cet article

commentaires

cast 07/05/2010 17:46



Est il normal que lorsque l'on parle de solidarité et d'équitté Nationale, alors que les Français vont être de nouveau ponctionnés pour la cause Européenne, les Députés et d'autres élus profitent
de régimes spéciaux, d'une retraite pleine après trois mandats (60 trimestres), qu'ils se soient votés (merci Debray) des indemnités passant de 6 à 60 mois aprés une défaite et 1500€ à vie s'ils
sont battus, que les pensions de réversion soient de 66%, qu'ils obtiennent des prêts à taux 0 etc, etc, etc. Si le statut des élus n'est pas revu de façon drastique ou nom de la Solidarité
Nationale c'est à désespérer de tout et pour ma part je n'irai plus voter.



Jean-Marc 07/04/2010 23:55



Télé: Politique économique (apprentissage, etc) Marine Le PEN a raison !


Apprentissage dépêchez vous avant que tous les petits restau les PME ferment...


vos députés et senateurs qu'ils se bougent: sans quoi apprenez leur a courir... 


le peuple en a ras le bol ...



JM 07/04/2010 23:26



Le doute est  là, assurement le pays semble foutu... 


le front national revient a grande vitesse: ce ne sont pas les effets d'annonces qui un jour contre la burka et un autre les messages a la con concernant la pub à la télé dont on a rien a foutre
qui vont changer les choses...


manque de moyen dans la police encadrement des chauffeurs de bus mais on croit rever ...


une presse qui balance des conneries dont on a rien a foutre...


des familles qui ne tiennent pas leurs gamins... la carotte ce sont les allocations...


ras le bol



bendyy 07/04/2010 18:29



monsieur le premier ministre je vous propose une solution pour lutter contre le travail ua noir la prostitution le commerce de drogue les attaques au personnes etc etc  il suffit de suprimer
l argent liquide qui ne sert que pour ce genre de chose il existe les moyens de paiement suivants cheque carte bleue virement porte monaie electronique nous n avons plus besoin d argent liquide
si ce n est pour payer un travail au noir donner un dessous de table acheter de la drogue etc un francais moyen depense moins de 50E en especes dans un mois il suffit de rendre les moyens de
paiement electronique gratuits pour les particuliers et les commercants et dinterdire l argent liquide sur le territoire francais le papier monaie n ayant plus aucune valeur cela aurait en
plus  l avantage de supprimer la fraude a la tva aux differents impots donnerait plus de travail aux entreprises qui sont declarees etc  respectueusement monsieur le premier ministre


 



RATSIRAHONANA 04/04/2010 11:18



bonjour monsieur.


A quande donc le projet ,vraiment humain,de décoloniser tousles pays que votre gouvernement a pprauvi depuis des siécles???


Faites travailler tous vos ingénieurs,chercheurs,pour trouver et fabriquer dans votre pays,tout ce dont vous avez besoin et que vous n'allez plus volez dans les pays africains,malgaches et
amérique latine.


arrêtez vos démagogis et surtout arrêtez de tuer partout où passent les visages pâles de fraçn qu vous ^^etes.ais


 



LILIANE RANVIAL 03/04/2010 17:27



MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE ,


MERCI POUR VOTRE TRAVAIL POUR NOTRE PAYS ET POUR VOTRE VOLONTE .
LES TEMPS SONT DIFFICILES MAIS NOUS GARDONS L'ESPOIR GRACE A VOUS.


POUR 2012 IL FAUT QUE LA DROITE SOIT RASSEMBLEE POUR GAGNER ;TOUTES LES TENDANCES DE LA DROITE ET LE CENTRE.    LES ECOLOGISTES NE DOIVENT PAS ETRE AU POUVOIR CAR CE SERAIT LA FIN
DE LA LIBERTE .
JE PENSE QUE MONSIEUR ALLEGRE A RAISON QUAND IL DIT QUE CE N'EST PAS L'HOMME QUI EST RESPONSABLE DU CLIMAT. LES PRETENDUS ECOLOGISTES SONT SOUVENT DES EXTREMES GAUCHE ET LE G I E C EST UNE BANDE
DE PLANQUES DE L'ONU QUI ONT PRIS LE POUVOIR SANS ETRE ELUS.  ALORS NOTRE PRESIDENT NE DOIT PAS SUBIR LA PRESSION DE CES ECOLOS (HULOT EN TETE).IL NE FAUT PAS QUE L'ECOLOGIE SOIT CONTRE LE
PROGRES.    IL FAUT CONTINUER LES REFORMES COMME VOUS LE FAITES  ET QUE LA DROITE S'UNISSE POUR POUVOIR GAGNER CONTRE LES ECOLOS BOBOS COCOS ET SOCIAUX. J'ADMIRE VOTRE COURAGE
,VOTRE TENACITE ET VOTRE HONNETETE .


COURAGE.  


JE VOUS ADRESSE ,MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE , MES RESPECTUEUSES SALUTATIONS .


LILIANE RANVIAL



Jean-Marc 02/04/2010 08:03



Hier pour la première fois( parce que ma boite a mis bien du temps a les mettre en place...) j'ai enfin bénéficé des heures sup défiscalisées... eh ben ca fait rudement du bien au
portefeuille.


Ce qui est dommage chez certains députés c'est qu'ils se détournent de vos actions au premier vent éléctoral. Croyez bien que je m'en souviendrai lors des prochaines elections, mettez nous des
jeunes à la place, des fidèles, des loyaux.



Mb 01/04/2010 23:54



Bonjour Mr Fillon,


Le respect d'autrui est déja l'une des fonctions dans nos cités. Il faut savoir dire non. Exemple type Mr Sarkozy tiens son budget. Fidèle à ses croix, il faut dépasser ses actes, le respect est
un bien commun, soucent l'emporte la fonction. UMP, Droite, de Gauche comme de Droite, l'élément important est le respect commun. Pour ma part je suis un tout petit moins con que la moyenne à en
croire en les derniers résultats.


Il faut juste perséverer, et éviter de facher les Rois.


 


En Deuxième il n'y a toujours plus que Premier;


 


Cordialement


 


Silence égale vérité


 


Bon courage à toi


 


Cordialement,



GAUME 01/04/2010 17:53



Monsieur le Premier Ministre, Merci pour vos dernières déclarations. S'il est reproché au gouvernement de ne pas bien expliquer les réformes, n'oubliez pas de rappeler qu'elles sont aussi
systématiquement déformées par les opposants, média compris. Profitez de l'envoi de la déclaration d'impôts pour joindre une explication du "bouclier fiscal". Audacieux, offensifs,
déterminés, vous l'avez été, vous et Nicolas Sarkozy et vous devez l'être encore plus aujourd'hui. Vous êtes dans la dernière ligne droite, "ça passe ou ça casse", c'est notre chance à nous tous
que vous soyez aux commandes de la France, aux côtés et avec Nicolas Sarkozy.



Ginette Arias 31/03/2010 09:34



Bravo et merci pour votre pugnacité, ne lachez rien tous les Français, silencieux mais attentifs qui aiment leur pays soutiennent l'action du gouvernement que vous dirigez avec sérieux et
compétence.


Ne vous laissez pas "distraire" par les médias et autres manipulateurs, bon courage



Housseaux 30/03/2010 15:19


Bonjour Monsieur Fillon, LA BRUQA doit disparaître au même titre que les vêtements religieux de chaque religion. Les "fantômes noirs" ne doivent pas avoir droit de cité chez nous un pays laïc et
les appartenances religieuses ne doivent pas être exposées. C'est aussi dangereux pour la sécurité car les visages sont invisibles et n'importe quel homme peut se dissimuler derrière !
Bon courage à vous et continuez à garder notre pays laïc (je suis chrétienne).
Sincères salutations.


Caroline Morard 30/03/2010 08:25



"Sur la pente que gravit la France, je n'ai d'autres buts à lui montrer que les cimes, d'autres routes que l'effort". Charles de Gaulle, Mémoires d'Espoir


Autre temps, autres tourments mais même engagement et même éthique imposés au sommet de la République.Tenez le cap, cultivez vos références, la France suivra et se relèvera !



Guilmeau 27/03/2010 14:15


Surtout monsieur le Premier ministre achevez la réforme territoriale. Elle est capitale et indispensable. C'est ele qui présentera le plus de réticences.


j.lagods 27/03/2010 10:36


Monsieur FILLON, vous avez toujours été loyal envers le Président. Bien que n'étant pas dans les coulisses,je vous fait confiance et vous apporte mon soutien ainsi qu'une large partie de
l'opinion (y compris des gens qui ont votés à gauche ou se sont abstenus lors des régionales).
Je me permets de revenir sur " l'incident " concernant Madame Chantal JOUANNO, relatif à la taxe carbone. Lorsque Madame JOUANO accuse le Médef d'avoir "planté" le projet, elle est en ligne
avec la réalité. C'est mon avis. Ce projet de taxe carbone avait été mal ficelé.Beaucoup de citoyens n'ont pas compris la ou les raisons que les gros pollueurs avaient été "épargnés".
Le Président, sur ce sujet et comme dans d'autres, a manqué de fibre sociale. Et je dis : il prépare le lit de la gauche pour 2012. C'est a peu de chose près, le même shéma que sous Giscard qui a
amené la venue du miterrandisme. L'histoire se renouvelle.
Effectivement il faut maintenir le cap des réformes. Mais de grace, un peu plus de fibre sociale et de gaullisme dans les actes du Président. Et la droite alors se rassemblera. Aujourdh'ui elle
s'éclate...enfin se divise...Un certain Dominique  est à l'affut et sa date du 19 juin prochain n'est pas exempte de sous entendu.
Monsieur le Premier ministre, votre sensibilité de gaulliste social doit persévérer.


André Guidi 26/03/2010 15:37


Monsieur le Premier Ministre de la France,

je vous remercie pour cette mise au point solennelle sur la cohérence de l'exécutif en France et je me réjouis de la voir publiée sur votre Blog. Car comment ne pas être déstabilisé ? Je l'ai été
un peu je l'avoue ne serait-ce qu'en lisant la presse, ce que je croyais nécessaire à une analyse lucide de l'actualité par un honnête citoyen qui prend à coeur la destinée de son pays à laquelle
vous  oeuvrez avec énergie, de concert avec le Président, chacun dans vos attributions respectives.

Je vous souhaite bon courage à votre poste et ténacité dans les épreuves, car de ces qualités sortira un mieux pour notre pays qui doit être tendu vers l'avenir et les réformes nécessaires, dans un
esprit pragmatique et résolu qui est la marque de fabrique du Président et du Gouvernement que vous dirigez.

Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre de la France, l'assurance de ma considération dévouée et constante.

André Guidi 



Colette Garnero 26/03/2010 13:00



Monsieur le Premier Ministre merci pour l'intelligence dont vous faites preuve face à la "dérive médiatique et stratégique de certains".Votre tâche est rude.Sachez que la justesse de vos
propos en toutes circonstances est non seulement appréciée mais aussi sécurisante.
Colette



carole 26/03/2010 10:40


Monsieur le Premier Ministre,
Encore une fois BRAVO pour votre constance,votre acharnement et votre capacité, apparente,à ignorer ces commentaires journalistiques qui nous fatiguent .
Continuez ,mais que votre gouvernement n'hésite pas à intervenir et à expliquer au peuple français l'avancée de vos réformes!!


LEY 26/03/2010 09:25


Monsieur le Premier Ministre, je me demande si la désaffection des français et des électeurs de droite ne vient pas aussi d'une extrême lassitude devant la façon de réagir des Socialistes et de la
Gauche face à votre gouvernement : vous ne me semblez pas réagir assez aux campagnes de dénigrement systématique dont le Président et le gouvernement font l'objet : pour occuper le terrain
médiatique, ils ont recours à la polémique systématique, à l'à peu-près, à la désinformation et aux procès d'intention, ce qui n'a rien de républicain, mais fait penser aux manoeuvres maintes fois
utilisées par les régimes totalitaires
J'ai voté aux Régionales, mais beaucoup de personnes de mon entourage m'ont dit; "A quoi bon?"
Faites quelque chose pour préserver la démocratie, rappelez que nous avons la chance de voter en france, et rappelez à vos adversaires que la polémique sans proposer d'alternative n'est pas
républicaine et déshonore ceux qui l'emploient
Demandez leur leur projet, leurs solutions face aux prolblèmes rencontrés : je crains qu'à part les grandes idées générales de bonheur pour tous immédiatement ne soient leur seule réponse. Où est
alors le courage et le respect des Français??
Merci de vous monter plus pénétrés de vos idées, d'expliquer ce que vous proposez, en exigeant qu'au moins on vous écoute et qu'on vous propose quelque chose de concret, précis, chifffré et
avaluable en retour
C'est vrai que j'ai peur que la gauche ne passe en 2012 et n'entraîne encore un nouveau retard dans la modernisation de notre pays
par pitié, battez-vous, soulignez la vacuité des programmes de vos adversaires et choisissez une ligne sans partir dans trop de directions.
Les Français ont besoin d'autorité, pas d'autoritarisme  ou de terrorisme intellectuel, comme ceux qu'emploie la Gauche, le parti socialiste en tête


JM 25/03/2010 20:53


Tenez bon qu'importe la tempête.
Vagues infamantes qui brisent la necessaire cohésion nationale.
j'entends un grand (taiile) parler (pff..morceau choisi par la presse) des infirmières ... que connait il de ce métier? qu'a t il fait hier? l'hopital souffre d'un manque d'organisation notamment
des soins . une organisation souvent décidée par les médecins et j'en passe des vertes et des pas mures par d'anciennes infirmières de ministères larguées des soins... les nouvelles technologies
sont necessaires dans la chaine des soins: ce qui existe est nul: je le sais d'autant  que cela fait 20 ans que je suis infirmier.
euh les maisons de santé c'est de la connerie...
SRoyale qui dit que ces maisons de santé remplacent pallient aux fermetures des hopitaux n'importe quoi... l'hospitalisation à domicile est la meilleure alternative, les technologies sont là.
la gauche s'exprime ce soir ...  et la droite a quand son droit de réponse ? c'etait quoi déjà le taux de participation lors des régionales ??



Brocker Claude 25/03/2010 20:39


Bravo Monsieur Premier Ministre pour votre dévouement.
Les attaques que vous subissez sont l'oeuvre d'irresponsables sans vision.
Je vous souhaite pleine réussite


Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche