Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 08:42

 

 

François Fillon rappelle que l'intimidation, le blocage et la violence, sont la négation de la démocratie et du pacte républicain lors des questions à l'Assemblée nationale le 19 octobre 2010.


Monsieur le Président,

Mesdames et messieurs les députés,

Monsieur le député.

 

Toute la grandeur de notre démocratie réside dans notre capacité à accepter pacifiquement nos différences, au travers de la confrontation des idées et au travers du débat. Ca signifie que l’intimidation, le blocage et la violence, sont la négation de la démocratie et du pacte républicain. Le Gouvernement a plusieurs devoirs, qu’il entend bien assumer. Le premier de ces devoirs, c’est de faire respecter la légitimité du Parlement, parce que c’est la base même du pacte républicain. Et je veux redire simplement devant vous, mais fermement, que le projet de loi, sur la réforme des retraites qui est en cours de discussion au Sénat, ira au terme de cette discussion et sera votée par le Parlement. Ensuite, le Gouvernement doit garantir aux manifestants la possibilité d’exercer leur droit, en toute sécurité. Et je veux vous indiquer que nous avons mobilisé les forces de l’ordre avec des instructions extrêmement claires, pour que les manifestations puissent se passer en toute sécurité, qu’il s’agisse des organisations syndicales, des salariés ou qu’il s’agisse des lycéens. Enfin, le Gouvernement doit assurer le fonctionnement normal de notre pays, parce que personne n’a le droit de prendre en otage un pays tout entier, son économie et ses emplois. Je mesure les difficultés que rencontrent beaucoup de nos concitoyens, du fait de l’acheminement de l’essence, des carburants vers les stations-service dans beaucoup de départements et je veux dire qu’il est injuste de sanctionner les Français par des actions de blocage. La Constitution de notre République prévoit le droit de grève, et nous devons le respecter. Elle ne prévoit pas le droit de bloquer le pays, son économie et ses emplois. Le Gouvernement continuera donc à débloquer les dépôts qui sont bloqués par des manifestants et il mettra en œuvre un plan d’acheminement du carburant vers les stations-service. Et d’ailleurs dans quelques instants, avec Jean-Louis BORLOO et plusieurs membres du Gouvernement, je recevrai tous les responsables de la distribution du carburant, dans notre pays, pour faire en sorte que les difficultés que rencontrent nos concitoyens soient rapidement levées. Mesdames et messieurs les députés, quelles que soient nos appartenances politiques, nous sommes tous comptables des équilibres de notre démocratie et nous sommes tous responsables du respect des règles de la République.



Partager cet article

Publié par François Fillon - dans TRIBUNES ET DISCOURS
commenter cet article

commentaires

GSCHWIND Claude 08/11/2010 18:03



Monsieur le premier ministre


Merci pour ce que vous êtes, pour ce que vous faites pour la France.


Merci de tenir le cap qui est le votre, contre vents et marées.


Avec mes respectueuses salutations, et mon indéflectible soutien.


 


Claude Gschwind



boudier 01/11/2010 12:35



Je pense que la démocratie devait être respectée dans le cas de cette réforme et non pas bloquer tout à chacun pour se faire entendre de votre gouvernement!!!!!


Je suis en accord avec vos dires Mr le Premier ministre


R.B



Christine Louche 31/10/2010 21:07



Monsieur,


La négation de la démocratie c'est Mr Sarkozy qui impose cette réforme des retraites aussi inutile qu'injuste aux français les plus fragiles financièrement.


La négation de la démocratie c'est prétrendre seul que l'on oeuvre pour l'intérêt commun. Je vous rappelle la définition du mot démocratie : Gouvernement du peuple par le peuple. La moindre des
choses aurait donc été de consulter les français.


La négation de la démocratie, c'est prendre les français pour des imbéciles, ce que vous faites à longueur de journée.


Vivement 2012 !!!!!!



doyat 28/10/2010 18:40



bonjour,


un discours plein de bon sens, que bien des hommes et femmes moralistes et qui n'ont rien proposé pendant plus de 5 ans devraient méditer. Bon courage pour 2012.


 



Méry Gilbert 22/10/2010 19:34



Bonjour M. Fillon


Il est important de tenir bon pour mettre un terme à ce bordel !!!!!


SI 1995 SE RENOUVELLE JE QUITTE LA France


G Méry


 


 


 



BONNET JEAN-PIERRE 22/10/2010 13:16



Bonjour M FILLON


J'ai suivi votre intervention sur tf1 et je suis tout à fait d'accord sur votre argumentation à propos des bloqueurs en tout genre qui empoisonnent notre quotidient et surtout , qui mettent en
danger les PME (par ex autour de MARSEILLE ).En face du droit de grève, il y a le droit de travailler, de se déplacer, de se former(lycées et universités) . TENEZ BON FACE A LA DEMAGOGIE
SOCIALISTE ET A L'EGOISME CATEGORIEL. Avec mes respectueuses salutations   JP BONNET



Danièle D 21/10/2010 18:31



Bonjour François Fillon, 


Vous écrivez : le blocage, la violence sont la négation de la démocratie. Mais le vote bloqué au Sénat, c'est aussi la négation de la démocratie, il me semble.



Jean-Marc 21/10/2010 14:00



la bétise chez certains grévistes les conduiraient ils devant les tribunaux?


en effet comment les dialysés peuvent ils se rendre dans leur centre de dialyse si le taxi ne peut les y conduire, comment les dialysats pour les dialysés péritonéaux , les nutritions entérales
des enfants/adultes nourris exclusivement par sonde entérale (directement dans l'estomac ou jejunum), peuvent ils etre livrés au domicile des patients? quel est le niveau de stress de ces patient
qui ont déjà souffert dès le début de le vie.. pendant que la franche camaraderie s'affiche autour de quelques saucisses sur le piquet de grève- bloquant les dépots pétroliers. je suppose avec
plaisir que les vacances de ces gens seront supprimées. egoîsme lamentable!


 j'avoue j'en suis heureux:


En fomentant ...,les socialistes  ont perdus leur crédibilité: les "copains" de gauche me disent: "ils n'arrètent pas de nous téléphoner pour que nous allions manifester, on en a  rasle
bol il faut vraiment etre con ... et en plus en passe pour des guignols à l'international...


j'aime a penser qu'ils (socialistes)viennent lire ces commentaires sur ce blog...



JM 20/10/2010 20:15



la gauche s'est auto discreditée pour preuve les discussions avec les sympathisants de gauche qui pressentent pour certains un majoration des impots directes et indirectes, la fin des heures supp
défiscalisées, le laxisme vis à vis de l'immigration "clandestine": bref le foutoir !


Merci d'avoir pris en compte les inquiétudes des Francais en approvisionnant les stations services ;)



MELOT Jean Claude 20/10/2010 19:32



Tenez bon Monsieur le Premier Ministre. 1000 000 de braillards dans la rue accompagnés de petits veillards de 16 ans, irrespectueux de la démocratie, sur 65 000 000 d'habitants c'est moins
de 2%.


Entendez ce que dit la masse majoritaire des silencieux, de ceux qui coûte que coûte se battent pour être à l'heure au travail.


Bon courage Monsieur FILLON.


Avec ma plus haute considération


Jean Claude Melot 



RICHARD stéphane 20/10/2010 18:05



Bonjour,


Quel scandale cette réforme Vivement 2012 que le ménage soit fait pour rendre enfin un pays plus sein que l'on arrète la dictature et la répression.


Vive la liberté l'égalité et la fraternité que vous ne connaissez pas.


Un ouvrier qui en a marre de l'UMP


 


 


 



républicain 20/10/2010 18:04



monsieur le premier ministre


En France les actifs partent trop rapidement du marché du travai mais ils y entre également  trop tard En moyenne à 22 ans contre 18 ans aux Etats Unis ou en Europe du Nord


Votre réforme ne risque t elle pas d'accentuer ce mal français;  Cotiser jeune c'est cotiser pour du beurre...


Cotiser à partir de 18ans? il faudra attendre  62 ans et donc cotiser 44 ans pour  partir à la retraite; Cotiser  à partir de 21ans, il suffira d'attendre 63 ans  pour partir
àtaux plein  et donc cotiser  42ans


pourquoi ceux qui sont entrés sur le marche du travail  à 18 ou 19 ans doivent ils cotiser deux ans de plus que les autres


Est ce une réforme juste?


Celui qui entrera sur le marché du travail à 27ans partira à taux plein après 40 ans de cotisation seulement


 Vive le bac plus 10



E. Estrade 20/10/2010 15:42



Monsieur le Premier Ministre,


Convaincue de l'obligation abosolue d'effectuer cette réforme pour garantir à tous et tout particulièrement aux plus faibles d'entre nous des revenus décents à leur retraite, je vous exprime
mon admiration pour votre courage, nos remerciements pour votre fermeté et mon soutien total dans votre politique. Je suis confiante dans votre capacité éprouvée de dialogue et de pédagogie pour
pacifier un climat social exacerbé par des peurs bien compréhensibles, sans pour autant reculer sur les mesures fondamentales.


La reprise économique est à notre portée et j'espère vraiment que nous saurons,avec l'aide du Gouvernement, saisir les premiers signes de relance pour rétablir notre situation.


Je vous vous prie d'agréer, Monsieur le Premier Ministre, l'expression de ma très respectueuse considération


e.Estrade



Dideric 20/10/2010 14:27



Monsieur le Premier Ministre,


Entendez vous le murmure de la rue ? Une réforme plus juste, plus équitable, une réforme qui permet l'équité des salariés du public et du privé sur le taux de cotisations, un cadre légal large
défini par les partenaires sociaux pour la pénibilité, la prise en compte des années des études supérieures, des années de stages, de contrat de professionalisation, dans le cadre de la réforme
de la retraite. Une contribution équivalente, des dividendes, des stocks options, des primes d'interessement dans le cadre du financement des retraites, et au sens plus large, l'ensemble de tout
type de revenu soumis à la cotisation retraite ainsi que la CSG et RDS. 


Afin que l'ensemble des salariés, des rentiers, des financiers contribuent selon la même équité au financement des retraites.


Veuillez agréer Monsieur le Premier Ministre, la considération de nombreux français électeurs.


Dideric


 



soulie 20/10/2010 13:33



Mr le premier ministre


je viens de lire votre article  je vous donne entiérement raison 


la  France est un beau pays ou les personnes doivent se rendre compte de la chance qui nous est donner de vivre en liberté  


j'espere que le Président mr Sarkosy vous maintiendra  comme ministre  


vous étes une personne avec des valeurs



Robert Parsotam 20/10/2010 12:20



Monsieur le Premier Ministre,


Les français vous soutiennent et sont fiers de ce que vous faites en ce moment et depuis le début de votre mandat.


Je vous souhaite beaucoup de courage à vous même et à tous vos Ministres pour conduire cette réforme à son terme,Surtout ne lâchez rien !


Je vous mes plus respectueuses salutations.
Robert Parsotam 



Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche