Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 13:10

François Fillon préside la cérémonie de départ du porte-hélicoptères "Jeanne d'Arc" pour sa dernière campagne en tant qu'école d'application des officiers de marine le 2 décembre 09.

    Monsieur le Ministre, Monsieur le Chef d’Etat Major de la Marine, Messieurs les Officiers Généraux, Mesdames et Messieurs.

 

Tout à l’heure, la Jeanne d’Arc lèvera l’ancre pour une nouvelle mission en direction des continents africain et américain. En prenant la mer, l’homme redécouvre avec humilité son lien avec les autres et la nécessité d’agir collectivement à travers l’équipage du navire. L’homme de mer sait qu’on ne s’oppose pas aux éléments naturels, il apprend à les utiliser pour manœuvrer, pour poursuivre son but et sa mission. Une marine efficace, c’est avant tout des marins entraînés, aptes à mettre en œuvre des matériels complexes dans un environnement le plus souvent hostile.

 

En prenant le large, vous allez vivre l’école de la mer. Vous apprendrez à travailler ensemble et à acquérir l’esprit de cohésion. Ce jour de l’appareillage, vous l’attendiez depuis le moment où vous avez décidé de devenir marins. Cette campagne va vous permettre de compléter votre formation. Vous y acquerrez les qualités de l’officier : courage et loyauté. Être courageux, c’est au-delà de la bravoure physique, placer le bien commun devant les contingences et les calculs personnels. C’est affirmer sa volonté et refuser les abandons faciles. C’est le courage de l’esprit.

 

Être loyal, c’est vouloir comprendre l’esprit des ordres reçus et discerner où se trouve son devoir. Discerner ce qui est juste et injuste, ce qui est efficace ou pas. C’est être, en responsabilité, fidèle à la mission ordonnée.

 

Nos armées sont engagées dans un vaste mouvement de réforme. Dans la ligne du Livre Blanc et de la Loi de programmation militaire des restructurations de fond s’opèrent. Il s’agit de doter notre pays d’un outil de défense plus puissant, moderne. D’un outil au sein duquel la Marine doit jouer tout son rôle. Pour assurer la sécurité des Français, pour épauler celle de nos alliés, pour défendre nos valeurs et nos intérêts là où ils sont menacés, je sais pouvoir compter sur les femmes et les hommes qui ont choisi le métier des armes. Leur professionnalisme et leur patriotisme inspirent leur engagement.

 

En ce jour anniversaire de la bataille d’Austerlitz, je vois parmi vous la continuité de notre histoire militaire. Cette victoire fut au prix d’une préparation minutieuse et de plans mille fois travaillés. Elle fut aussi la récompense de l’audace. Comme vos aînés, vous avez le devoir de gagner les défis que vous relèverez et les combats que vous affronterez. Vous les gagnerez d’abord par votre compétence, condition première de votre aptitude à exercer le métier d’officier. Vous les gagnerez aussi par le respect qu’imposeront votre autorité et votre personnalité. Sachez acquérir cette compétence et ce charisme. Le chef militaire doit convaincre, il doit entraîner et naturellement, il doit vaincre !La Jeanne appareille aujourd’hui pour sa dernière campagne. En rendant hommage à l’histoire prestigieuse de ce bâtiment, je pense à tous les équipages qui se sont succédé pendant 45 ans. Ils ont porté avec honneur le pavillon national sur toutes les mers du Globe.

 

Suivant leurs sillages, vous allez naviguer en haute mer et aborder plusieurs continents. Durant les six prochains mois, vous allez découvrir l’exaltation de la vie de marin, vous allez approcher des pays et des civilisations qui enrichiront votre regard.

La mondialisation est un nouvel appel du large. Dans cet univers globalisé, la France doit agir et rayonner. La Jeanne d’Arc a contribué sans faillir à ce rayonnement. L’an prochain, lorsqu’elle aura rejoint son ultime mouillage, d’autres bâtiments tout aussi magnifiques reprendront sa mission. L’esprit de la Jeanne se transmettra alors sous une autre forme, mais je le dis devant vous, sa flamme demeurera immortelle.

Mesdames et Messieurs les officiers élèves, dans un monde en évolution rapide, où les certitudes se brouillent, où les menaces se font plus diffuses, l’actualité souligne chaque jour l’importance des espaces maritimes. La France a besoin de vous, la France a besoin de votre compétence, la France a besoin de votre courage. Depuis des siècles, la Royale honore notre pavillon. Vous êtes les héritiers d’une longue histoire mêlée de grandeur et de bravoure. Vous allez prolonger cette histoire, et j’ai voulu, par ma voix, vous témoigner la confiance de la Nation.

 

Vive la marine ! Vive la République ! Vive la France !

 


 

 


Partager cet article

Publié par François Fillon - dans TRIBUNES ET DISCOURS
commenter cet article

commentaires

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche