Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 19:03

Je me suis rendu ce jeudi à Fessenheim pour visiter le site de la centrale nucléaire et échanger avec ses salariés et sa direction. J'ai toujours défendu l'atout que représente pour la France l'industrie nucléaire et suis profondément attaché à la sûreté qu'elle exige.

J'ai constaté avec satisfaction la mise en œuvre en moins de trois ans de toutes les recommandations émises par l'audit que j'avais commandé après la catastrophe de Fukushima.
Auprès des salariés et des élus, j'ai réaffirmé publiquement mon opposition à la fermeture de la centrale annoncée par le président de la République. Cette décision me parait absurde à plusieurs titres :

- absurde puisque l'Autorité de sûreté nucléaire a indiqué que la centrale était parfaitement sûre pour être exploitée jusqu'en 2021 et qu'elle était même l'une des centrales d'EDF les mieux exploitées du parc.

- absurde pour un pays en grande difficultés financières d'engager des dépenses considérables pour démanteler un outil industriel qui fonctionne de façon sécurisée et qui est rentable

- absurde enfin car la lutte contre le réchauffement exige de conserver l'atout du nucléaire.

Fermer Fessenheim serait une faute industrielle et économique et un mauvais coup porté à l'avenir de notre politique énergétique.

La décision de fermer la centrale de Fessenheim illustre la manière dont le président de la République dirige le pays par petits compromis : on garde le nucléaire mais on ferme une centrale pour satisfaire les écologistes.

Je pense et j'espère que le bon sens peut encore l'emporter. Il faut résister et continuer le combat des arguments.

Je recommande vigoureusement à François Hollande de renoncer à cette fermeture et de susciter le débat nécessaire de l'indépendance énergétique au niveau européen. L'Europe n'est pas à l'abri d'une crise énergétique majeure. La question de son indépendance énergétique dans les décennies à venir est urgente et vitale.


 

lors-de-son-passage-hier-francois-fillon-s-est-vu-remettre-.jpg

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans POINTS DE VUE ET TEMOIGNAGES
commenter cet article

commentaires

huynh 26/11/2013 21:50


bonsoir monsieur


j'aborde la question nucléaire, faut il encore tourner un alternateur grâce a l’énergie nucléaire  ? alors qu'il ne faut qu'un moteur électrique pour faire tourner un alternateur électrique
et générer de l'énergie en retour pour tourner le moteur électrique en même temps générer également un sur plus d'électricité pour faire tourner d'autres appareils électriques...

idée est de pourvoir faire tourner un alternateur aussi grand soit il, exemple l'alternateur d'un centrale nucléaire, il suffirait de cascader les alternateurs : un alternateur pour tourner un
autre plus grand et tourner encore un autre plus grand et d'autres alternateurs de plus en plus grand jusqu’à faire tourner un alternateur aussi grand qu'on voudrait, en autre ce lui d'une
centrale nucléaire par exemple.

http://www.youtube.com/watch?v=Fv53K9MnDuM

HELAINE Philippe 26/11/2013 15:46


   Je suis d'accord avec François FILLON:  il faut s'opposer à  cette fermeture prématurée de FESSENHEIM, une décision irrationnelle.  Si,  par malheur, cela se
produisait en 2016,  alors les extrémistes écologistes, encouragés par ce premier succès,  exigeraient d'autres arrêts,  par exemple la centrale du Blayais ici en Gironde,
 laquelle serait la première  sur la liste.


   Alors qu'on nous annonce une "transition énergétique",  il faut au contraire  réaffirmer la prééminence du nucléaire  dans notre production d'électricité;
 l'éolien ou le photovoltaïque ne resteront qu'un petit appoint très minoritaire. Le  nucléaire permet  la FRANCE d'émettre moins de CO2  que tous ses voisins européens,
 tout en préservant  son indépendance.


    Puisque Force Républicaine  propose des solutions courageuses pour relancer notre pays, il faut précisément  s'intéresser à la  poursuite  du développement du
nucléaire:


* il faut finir de rénover les 58 actuels réacteurs (générattion II) et les faire durer     jusqu'à 60 ans (si l'ASN donne son accord).


* il faut  lancer la génération III  et déjà programmer plusieurs  EPR en FRANCE.


* il faut  poursuivre la mise au point de la génération IV, particulièrement le            projet ASTRID futur surgénérateur;  où en est ce programme ?
 Les socialistes      ne  l'auraient-ils pas retardé ? 


*  traitement des déchets:  en FRANCE, on sait faire, contrairement à une opinion     répandue.  Il faut faire avancer le projet CIGEO.


    J'espère que Force Républicaine a déjà préparé des  propositions complètes. Il faut y réfléchir et en débattre,  il y a de quoi alimenter  les futurs ateliers
thématiques


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

Didier Nocus 25/11/2013 19:35


Il est a noté que Mr Sordi à dû attendre patiemment avant d’organiser cette visite … car les deux réacteurs totalement à l’arrêt simultanément du 03 octobre au 31
octobre, soit à nouveau pendant 28 jours, … sans que les trains en Alsace fussent ralentis, sans départ d’entreprises… !


Nous avons déjà connu 102 jours d’arrêt simultané des deux réacteurs en 2011.
Mr Fillon et Mr Sordi ignorent certainement que les deux réacteurs de Fessenheim ont cumulé 367 jours d’arrêt en 2011 et que nous en sommes déjà à 259 jours pour l’année
2013.
L’ex-Premier Ministre a également un piètre respect de la volonté des communes:
154 collectivités représentant 187 communes ont voté des motions demandant l’arrêt immédiat de Fessenheim, à savoir :
77 communes d’Alsace représentant 610.375 habitants.
43 communes de Suisse représentant 331.505 habitants.
67 communes d’Allemagne (Bade-Wurtemberg) représentant 664.397 habitants.
Soit un total de 1.606.000 citoyens du bassin rhénan.
Auxquelles motions il faut rajouter celle de la Région Franche-Comté !
S’acharner à maintenir cette centrale en fonctionnement intermittent, c’est laisser une « épée de Damoclès » suspendue au dessus de toute la population du Rhin
Supérieur... Extrait du communiqué de C.S.F.R., STOP FESSENHEIM, Alsace Nature, STOP TRANSPORTS – HALTE AU NUCLEAIRE
membres du collectif Aktionsbündnis Fessenheim stilllegen. JETZT!
Le communiqué est disponible à cette adresse :
http://www.fessenheimstop.org/media/aktionsmaterial/CSFR_Communique_presse_22112013v2.pdf

Jean-Marc 24/11/2013 15:16


le choix de permettre à l iran d enrichir l uranium est une erreur! je doute que les conseillers speciaux de notre etat approuvent ce choix politique.

alice 23/11/2013 11:10


...des chercheurs allemands et
japonais  viennent de téléporter «  quantiquement »    plusieurs photons…le CERN a découvert un nouveau Boson...sans doute «  le Higgs »….au M.I.T des scientifiques ont assemblés  2 photons édifiant la « première molécule de lumière »….en 100 ans l’avancée GEANTE  des scientifiques
 est  inimaginable ……il est plus que certain, .bientôt la radio activité pourra être ENTIEREMENT
désactivée…..discrètement dans l’ombre des laboratoires,  LA RECHERCHE  s’active, s’active …non pas pour
tout détruire mais pour construire….il faut applaudir et nous réjouir de cette  lumineuse espérance ……OUI au nucléaire pour le BIEN de notre belle Planète et l’ensemble du monde du vivant… !!!!...et…vive Le Progrès….. !!!….alice  

gilles 23/11/2013 10:49


Oui, aller à Fessenheim était une bonne démarche méthodique et efficace, du genre à avoir de l'impact lent mais profond dans les urnes.


 

Lucas 75 22/11/2013 16:57


OUI, fermer la centrale nucléaire de FESSENHEIM est absure . Ce serait une faute industrielle et édconomique. Vos arguments sont fondés, pondérés et frappés du bon sens.

bibi 22/11/2013 14:45


bonjour,


la phrase prononcée par JONH.F.KENNEDY LE 21 JANVIER 1961  est de plus en plus actualité


je n attends plus rien de notre président je n ai jamais rien attends de bon de sa part mais 2017 en trés loin et comme l opposition n a pas de chef ne faisant pas confiance a fr COPé ou allons
nous? respectueusement

Aymar de Virieu 22/11/2013 11:41


Monsieur Le Ministre,


 


Personnellement, je suis contre le nucléaire, cela représente un danger pour l'ensemble de l'humanité... Les hommes politiques et scientifiques  minimisent les risques en disant que tout
incident est impossible... Un jour il y aura un problème, des milliers de morts seront sur la conscience des hommes et des femmes qui défendent cette énergie...  


En espérant que cet incident se passe hors de nos frontières;;;


 


AYMAR DE VIRIEU

catherine 22/11/2013 11:22


Monsieur Le Premier Ministre,


Totalement d'accord avec vous concernant Fessenheim et même plus: il faut construire des centrales nucléaires car nous maitrisons la technologie et en cessant d'en construire : à combien
s'élèvera le prix de l'électricité dans 10 ans ?


Autre sujet: pourquoi ne profitez-vous pas du temps qu'il vous reste avannt la présidentielle pour attaquer à fond le gouvernement Hollande sur les retraites spéciales: au nom de l'égalité:
est-il normal que les cheminots et consorts soit injustement favorisés. Beaucoup de Français vous suivraient sur ce sujet.


Bien respectueusement.

Pierre Bellenger 22/11/2013 11:02


Je me permet d'attirer l'attention de Mr Fillon.


Si nous étions restés dans le système économique Keynésien que notre Général de Gaulle, en homme pragmatique qu'il était, avait rétabli à la Libération, notre richesse ne nous serait pas volée
par les financiers, et nous aurions les moyens d'améliorer encore cette filière de production d'énergie. Mais hélas les Gaullistes sont comme les Verts, ; ils préfèrent lécher les bottes des
financiers.


Quand reprendrons-nous notre droit de battre monnaie, et de nous potéger des voleurs qui ont écrit le traité de Maastricht pour se servir copieusement et appauvrir les états et les peuples ?


 


Allons, vous disparaitrez avec l'explosion prochaine de ce système économique. Revenez au Keynésisme que le Général de Gaulle avait rétabli à la Libération, et vous ne vous en porterez que mieux,
mieux, el nostre pays aussi.

radiguet 22/11/2013 10:47


L'exploitation des gaz de schiste est une véritable révolution qui va amener les Etats-Unis vers l'indépendance énergétique, bouleversant ainsi la donne sur le plan géopolitique. Grace à cette
révolution, le prix de l'énergie aux USA se réduit considérablement, leur apportant un nouvel avantage compétitif et amenant ainsi de nombreuses entreprises à s'y localiser/relocaliser ! 
Pendant ce temps là en France et en Europe, RIEN voire pire, on réduit l'avantage compétitif du nucléaire ! c'est édifiant ! Cordialement

alice 22/11/2013 10:25


  "Ne demandez pas ce que votre pays peut faire
pour vous, mais plutôt ce que vous pouvez faire pour votre pays."… John F. Kennedy,  20 janvier 1961


…tous avec François Fillon…vers….le Renouveau…et une Démocratie
Eclairée Laborieuse et Responsable….......alice

rene fegueux 22/11/2013 10:00


je pense que c est la bonne formule d aller sur le terrain pour analyses des cas precis avec les interessés-cela me parait plus efficace que les meetings qui ne reunissent que
les convaincus-la route sera longue et dure mais en homme de l est vous etes tece-bon courage   rene fegueux  ump isere 9eme 

Berthet Jeanne 22/11/2013 00:45


Bonsoir Mr Fillon,


Vous nous déclarez très affirmativement que les décisions prises par le président " Normal " concernant la centrale de Fessenheim sont particulièrement absurdes,vous savez bien que
nous, qui prenons la peine de vous lire, sommes d'accord  avec vous  bien souvent, et, comme je peux le constater ,sommes impatients de voir la Droite agir rapidement ,elle est trop
inaudible,les coups d'éclat de certains députés ne sont pas toujours appropriés.Les recommandations que vous adressez au président resteront lettres mortes,cet homme est sourd ,aveugle ,jaloux et
sournois,c'est beaucoup de défauts, me direz -vous peut-être,,mais la liste n'est pas exhaustive, à mon grand regret.Il vous faut réagir fortement, avec de vrais amis  dans vos rangs,la
tâche s'annonce difficile ,autour de moi ,j'entends le mécontentement,le ras le bol,le désintêret à l'égard des politiques,j'en suis navrée,notre pays dérive dangeureusement,les décisions prises
par ce gouvernement sont  à son image.je n'ose vous écrire ce que j'en pense,mais je sais  que j'apprécie ,dans notre époque actuelle, une part de modernité dont j'aurais bien du mal a
me passer et que tout en étant un peu nostalgique des années moins frénétiques en énergie,je pense que le nucléaire doit-être pris très au sérieux au présent et pour l'avenir de nos descendants à
qui nous allons laisser des déchets que nous ne savons pas encore traiter et sur ce sujet ,vous avez toute latitude a vous exprimer.


Avec mes respects


Jeanne Berthet

Laurent 21/11/2013 23:28


Aucun mot sur le démantèlement et l'augmentation de la probalité d'accident lors du vieillissement des centrales. 

Leclercq 21/11/2013 22:04


Au risque de me répéter, une fois de plus, je suis frappée par la rigueur de votre argumentation et par sa pondération.


Quelle est l'expression adéquate ? vos arguments sont toujours "frappés du coin du bon sens" ?

Yves Leclercq 21/11/2013 21:53


Tant qu'elle n'est pas fermée, il y a l'espoir de la maintenir en production. La relancer après un arrêt court reste aussi une possibilité. Pour ma part l'indépendance énergétique me semble plus
fondée que la lutte contre le réchauffement climatique. Il faudra que la droite rompe avec le lobby écologiste, dont les préoccupations sont aux antipodes des intérêts des français, et sans
fondement scientifique sérieux.  

Henry Wallez 21/11/2013 21:00


Monsieur Fillon,


Effectivement, cette centrale est exemplaire à tous points de vue et sa fermeture serait juste le résultat d'une promesse électorale vis à vis des écologistes pour se faire élire ! Mais la
réalité est toute autre...Les enjeux majeurs du pays échappent à la logique et à l'incompétence... Pourtant mes enfants habitent à proximité et j'y ai vécu sans crainte aucune ! Vous êtes lucide
et confortez la confiance des habitants de Fessenheim et environs immédiats ! Merci pour cette intervention, à l'heure où les français se posent plein de questions dont les réponses ne sont pas
en adéquation avec le niveau des réponses ! Très respectueusement, Henry Wallez

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche