Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 18:52

François Fillon fait le point de la situation en Afghanistan le 11 février 2010.


François Fillon répond aux questions de la presse lors de sa visite en Afghanistan le jeudi 11 février 2010.

 

Mesdames et Messieurs,

 

C'est un très grand plaisir pour moi de venir, au nom du Gouvernement français, témoigner de notre soutien, de notre confiance au Président KARZAÏ, à son gouvernement, et au peuple afghan dans l'entreprise, à la fois, de paix et de reconstruction qui est engagée.

 

J'ai dit au Président KARZAÏ toutes nos félicitations pour la confiance renouvelée du peuple afghan. Je lui ai dit que le soutien de la France, tant sur le plan de la sécurité que sur le plan de la reconstruction de l'Afghanistan, était acquis ; que la France resterait le temps qu'il faudra pour assurer la stabilité de l'Afghanistan.

 

Je lui ai également indiqué notre satisfaction devant le résultat de la Conférence de Londres à l'occasion de laquelle le Président KARZAÏ et son gouvernement ont pris des engagements très ambitieux sur la réorganisation de l'Afghanistan, sur le processus de réconciliation. La France soutient complètement les conclusions de cette Conférence de Londres, et encourage le gouvernement afghan à mettre en œuvre désormais les engagements qui ont été pris.

 

L'amitié entre le peuple afghan et le peuple français est ancienne, notre coopération a déjà une longue histoire, elle va se poursuivre dans un climat de confiance. Le peuple français est amené régulièrement, à travers son Parlement, à se prononcer sur l'effort que la France a engagé au côté de l'Afghanistan. Nous voulons ensemble, le gouvernement afghan et le gouvernement français, démontrer pas à pas, que les étapes vers la construction de la paix et vers la reconstruction du pays sont bien franchies.

 

Enfin, ce voyage sera pour moi l'occasion d'aller dire l'admiration et le respect qui est le nôtre pour le travail que font les forces françaises en Afghanistan. Ces forces, qui ont déjà payé un lourd tribut, et auxquelles je suis venu dire toute la confiance du gouvernement français et du peuple français.

 

Je vous remercie.

***

 

Réponse du Premier ministre aux questions

 

 

Question d'un journaliste français (inaudible)

 

François Fillon : S'agissant de la première question, qui est celle des moyens que nous affectons à l'Afghanistan, vous savez que nous les avons augmentés de façon considérable en 2008, ce qui n'a pas forcément été le cas de tous les pays engagés dans l'effort de sécurisation du territoire afghan.

Nous avons une mission à remplir, que nous avons négociée avec nos alliés. Nous estimons que nous avons les moyens nécessaires pour remplir la mission qui nous été confiée, et les efforts supplémentaires que nous allons faire, sont des efforts au service de la formation de l'armée afghane et de la police afghane.

S'agissant des journalistes qui ont été enlevés, nous travaillons très activement avec le gouvernement afghan pour obtenir leur libération. Je crois qu'il serait contreproductif d'en dire plus au moment où je vous parle. Mais sachez que c'est une préoccupation de chaque instant. Je vous remercie.



Partager cet article

Publié par François Fillon - dans TRIBUNES ET DISCOURS
commenter cet article

commentaires

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche