Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 21:17

François Fillon appelle tous les électeurs de la majorité présidentielle à se mobiliser pour le second tour lors d'une déclaration à Matignon le dimanche 14 mars 2010.

Au premier tour des Elections Régionales une première constatation s’impose, plus d’un français sur deux n’est pas allé voter. C’est un record absolu pour une élection régionale.

 

J’en tire un premier enseignement : les régions et leurs dirigeants n’ont pas trouvé leur place dans l’opinion.

 

Plus que jamais la réforme et la simplification de notre organisation territoriale, que nous voulons avec le Président de la République, sont nécessaires.

 

Le deuxième enseignement est que la faible participation ne permet pas de tirer un enseignement national de ce scrutin.

 

Contrairement à tous les pronostics, rien n’est donc joué pour le second tour dans de nombreuses régions.

 

Tout reste ouvert car les électeurs ne sont la propriété d’aucun parti.

 

Dimanche prochain, il revient à chacun d’entre vous de choisir une équipe et un projet pour sa région.

 

Pour l’UMP et ses alliés les choses sont claires. Unies dès le premier tour, elles le seront pour le second.

 

Voter pour elles, c’est voter pour la clarté, pour la cohérence, pour le rassemblement des français, au moment où la sortie de la crise économique et financière exige du sang froid, du courage et de l’unité.

 

Plus que jamais, nous avons besoin d’une mobilisation générale de l’Etat et des régions pour relancer les investissements, pour protéger nos emplois et notre agriculture, pour combattre toutes les formes de délinquance qui affaiblissent notre pacte républicain, pour accélérer la révolution du développement durable car l’écologie n’est ni de droite, ni de gauche.

 

Le Grenelle de l’environnement et l’engagement sans faille du Président de la République en Europe et dans le monde contre le réchauffement climatique, constituent un bilan auquel le PS ne peut pas prétendre.

 

Vous devez refuser ceux qui appellent à faire des régions des contre pouvoirs. Nous sommes 65 millions de français dans un monde de 6 milliards d’êtres humains.

 

Dans toutes les régions nous sommes des français face aux mêmes défis.

 

Je demande à tous les électeurs de la majorité présidentielle de se mobiliser pour le second tour.

 

Au-delà des étiquettes partisanes, je me tourne aussi vers tous les français qui savent que la modernisation de la France passe par des régions dynamiques, fortes et solidaires.

 

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans TRIBUNES ET DISCOURS
commenter cet article

commentaires

CHEGUILLAUME patrick 14/04/2010 21:31



Nous avons des soucis à Saint Cyprien 66 , le Maire UMP s'étant suicidé en Prison , remplacé par un autre incarcéré lui aussi . Celui qui est élu refuse d'appliquer les décisions du Tribunal
administratif.Le Préfet reste muet comme une carpe.


Le Président de l'association des contribuables.



laurie 29/03/2010 14:31


Monsieur Le Premier Ministre,

Je suis desespérée de la façon dont la vie avance. Nos salaires n'augmentent pas, cependant tous les dépenses augmentent. Franchement, on ne peut plus vivre correctement. Je lutte pour pouvoir
finir mes fins de mois et je ne suis pas la seule, je parle au nom de la majorité des français à part bien sur ceux qui n'ont pas de problèmes d'argent comme vous. Il faut arreter l'augmentation,
on ne peut plus vivre comme sa.

Tout ceux qui ont voté pour le président s'en morde les doigts actuellement, mais franchement c'est un énorme ras le bol de la France.

Je n'ai que 22 ans, mais je peux vous dire, que je suis en colère, révoltée contre tout, j'ai un petit garçon de 8 mois et franchement je ne vois pas son avenir en france parmi des gens qui ne
pensent qu'à eux, qui ne pensent pas que l'augmentation de tel ou tel chose va rendre les gens plus pauvres.

En tout cas, merci de faire de notre France, un plancher de SDF en avenir.


Alby 19/03/2010 19:04


Bonsoir Monsieur le premier ministre,
Nous sommes sur le point de perdre toutes les élections non pour les actions entreprises par le gouvernement (réformes ou autres) toutes biens comprises et relativement bien acceptées. mais par la
pression continue liée à la vie journalière de tout les jours.Combiens de vôtes perdus pour des PV de 2 Kh en plus de la viresse légale quel effet sur tout le monde pour ses gardes à vue pour le
moins incongrues je peu continuer cette liste des Pb qui nuisent à la vie de tous les jours En période de crise, de doute ,mettre cette peur au ventre des gens conduit soit à une
désafection des urnes soit à un vôte extrème.
Merci de lire ce petit mot. Juste une idée de ce qui se passe actuellement
Je suis un pelucre, mais je crois encore que la réalitée des faits me donne raison
ce n'est pas les bons mots qui ont sauvé Louis XVI.Faceà Robespierre seul a compté la Vie de tous les jours.
 


Bourgery 18/03/2010 21:08


Bonsoir Monsieur Fillon,
Membre d'une profession médicale, je ne suis pas rassuré du tout par la politique que vous menez en général.
En fait je suis très inquiet. car si les réformes entamées par votre gouvernement concernant les retraites, l'enseignement, les transports, etc...sont traitées comme celle de la santé, alors je
crois que vous allez dans le mur, à défaut d'aller au devant de grandes désilusions.
Pour ce qui est des problèmes de la santé, j'ai l'impression que l'on vous cache la vérité.
Le mépris affiché par Roselyne Bachelot et le directeur de l'UNCAM pour les professions médicales a creusé un fossé qui va engloutir ...le peu de confiance qui restait à celles-ci vis-à-vis de
votre personne et de votre gouvernement.
Bien cordialement,
jdb


Jean-Marc 17/03/2010 07:01



je suis assez d'accord avec le message precedent concernant les naissances il faut arreter la pompe a fric avec la procreation subventionnée(source de revenu).


il serait souhaitable que l'accouchement du  troisième enfant soit financièrement partiellement pris en charge par la famille. Faire le choix d'avoir un troisième enfant suppose qu'on a les
moyens de couvrir ses futurs besoins ...


concernant le FN des gens de gauche disent que certaines de ses idées économiques ne sont pas si mauvaises...


 



Florence Mazzoleni 17/03/2010 06:45


Depuis 2002, le responsables de l'UMP, nous expliquent que les anciens du RPR sont indésirables! La meilleure des patiences a ses limites! c'est moi + ma voix, mais en aucun cas l'un sans
l'autre.
Je n'ai pas attendu l'entre 2 tours pour me manifester, mais les propos de M.Fillonm'ont fait réagir. Ce n'est pas en tenant des propos injurieux envers les abstentionistes que ceux ci iront
voter
FM


Eplé 17/03/2010 03:51


bonjour,monsieur le premier ministre.
il serais bon de demandé aux socialistes où était passé le "bouclier sociale" des régions pendant la "crise"???
dans les augmentations d'impots et les absences ou baisses des "aides" sùrement.....?
47%d'augmentation d'impôts en haute normandie entre 2003 et 2008!!!
courage ont peut les "avoir" 

patrick.


rene de verne 16/03/2010 22:49



Bonjour monsieur le 1er ministre.  Je vous propose de lire les commentaires des lecteurs du journal "le point" concernant l'article "negociations europe ecologie PS".Vous aurez des avis
pratiquement unanimes ,qui sont autant d'arguments pour une campagne de 2eme tour efficace et realiste.



guillard 16/03/2010 21:26


Bonjour Monsieur le Premier Ministre,
Le 14 vous faite appel à se mobiliser, cela est bien il faut battre la gauche, mais on attrape pas les mouches avec du vinaigre, oui le 16 on nous annonce que les retraites du privé vont être revalorisées au 01/04/2010 de 0.9% pour la CNAV et de 0.72% pour les complémentaires !
Cela ne va pas mobiliser les retraités.
Aprés le repli sur l'identité nationale qui a favorisé le Front National, maintenant une autre couche avec les retraites  qui va favoriser la gauche.
De plus il y a un grand ménage a faire concernant :
- La sécurité Sociale, avec une gestion déplorable (gaspillage, fraude) , et une utilisation par des personnes qui ne cotisent pas, qui viennent de l'étranger  et qui n'y aurait pas le
droit  (tout ceci au détriment des francais qui cotisent de nombreuses années et qui se  voient avec des cotisations en augmentation et des prestations en diminution.
- Les fonctionnaires et des organismes du public modifier les avantages en activité et en retraite, ainsi de les aligner sur le public concernant la retraite aussi bien en cotisation qu'en calcul
de retraite et non pas prendre sur le privé pour maintenir leurs acquits.
Pour Le privé rale.
Le gouvernement, c'est comme une entreprise il faut que ce soit bien gérer. De l'extérieur on a l'impression que vous faites du colmatage pour parer au plus pressé. et que vous demandez aux
français de se serrer la ceinture mais il faudrait commencer par ceux qui le demande en réduisant significativement les salaires, les avantages, les retraites  au niveau national et
régional.
Effectivement votre gouvernement n'a pas de chance, vous avez eu : la crise prévisible, les catastrophes, etc...
Nous vous admirons, votre poste n'est pas facile , Bon courage.
Malgré tous les problèmes les places doivent être bonnes car beaucoup de politiques veulent la place.
Avec ma très haute considération


GANGLOFF 16/03/2010 20:12


Monsieur le Premier Ministre, il me semble que vous ne connaissez pas les réalités du "terrain", alors ne vous étonnez pas d'une poussée du FN, allez dans les cités de non droit sans faire etat de
votre visite venir incognito, vous aurez surement des surprises. voir Metz Borny, Woippy, etc. Les députés de la majorité, ne semblent pas vous faire part des problèmes locaux.


Memain 16/03/2010 19:48



Nous sommes une famille de tradition à, droite. J'ai toujours voté à droite par conviction. Mais voila quelques temps j'avais écrit un
commentaire (censuré au demeurant) en indiquant la faute majeure de l'allégeance béate du gouvernement à Nicolas Hulot et à l'éco fascisme en particulier. Aucunes voix à droite pour souligner
l'imbécilité des fumeuses théories du réchauffement climatique qui rallonge la liste du grand bétisier des experts du GIEC. Alors quand je lis, "Le Grenelle de l’environnement et l’engagement sans faille
du Président de la République en Europe et dans le monde contre le réchauffement climatique, constituent un bilan auquel le PS ne peut pas prétendre". je suis ulcéré car c'est la raison précise pour laquelle beaucoup  d'élécteurs de droite n'ont pas voté ! seul Claude Allègre, a le courage au
milieu de cette régression intellectuelle qui relève d'un mysticisme messianique,d'éléver sa voix. NON nous ne voulons pas de la taxe carbone qui tuerait nos entreprises, appauvrirait la France
et son peuple ! encore une fois du zèle, du vent,des déblaterations psychotiques, cela suffit ! la droite perd elle la raison ?





Nicole 16/03/2010 18:33


Bonjour Monsieur le 1er Ministre,

Je n'irai pas voter dimanche pour la bonne raison que ... nous ne sommes pas écoutés. J'ai voté UMP en 2007 pour un Président de droite et nous avons eu "l'ouverture"à gauche : je n'avais pas voté
pour avoir des ministres PS au gouvernement.
Comme je ne veux pas voter PS ni FN,  je m'abstiendrai dimanche à regret.



Marie-Odile CHAU 16/03/2010 11:59


Les provinciaux ne se reconnaissent pas dans les récupérations politiques partisanes nationales; On peut voter Ump aux présidentielles et préférer une personnalité de gauche au plan régional pour
sa compétence réelle, sans pour autant vouloir pénaliser la majorité présidentielle.Le modèle démocratique actuel est en crise car étriqué et coincé dans un modèle obsolète ; la logique de partis
ne nous correspond plus.La France ce sont des territoires vivants, qui ne se reconnaissent pas dans le parisianisme ambiant et les querelles asphyxiantes des partis-people.  La
ruralité, les agglomérations, les territoires doivent affronter de difficiles enjeux de transformation : ils son tportés par des hommes ou des femmes, des porjets, des idéaux ; aucun véritable
débat n'a eu lieu nulle part, tout a été détourné comme d'habitude par les lobbis politiques et les médias qui jouent leur jeu. On n'en peut plus !le fossé se creuse ; il nous faut réinventer les
bases d 'une nouvelle véritable démocratie, non pas fondée sur des contre-pouvoir, mais sur les vraies forces vives, plurielles et complémentaires de la nation.La gauche, la droite, ça devient
ridicule, c'est dépassé, seuls les politiques et leurs syndicats s'accrochent encore à cette illusion, et nous font plonger avec elle.


Caroline Morard 16/03/2010 09:57



Oui,  rien n’est joué !
Au contraire, ce premier tour peu mobilisateur doit nous servir de détonateur pour retourner avec plus de certitudes et de détermination à la conquête des électeurs.


Ne nous laissons pas vilipender par les commentaires acerbes des journalistes et des
prédicateurs de l’antisarkozysme. Les résultats de nos listes d’union sont flatteurs et prometteurs dans  bien des territoires alors même que et que
le nombre total de votes socialistes est en baisse par rapport à 2004


Les candidats socialistes sortants, réinvestis mécaniquement,  en dépit d’un bilan insatisfaisant et au détriment du renouvellement ont été lâchés par leur soutien d’hier et ont vu leur score
s’effondrer.Ils peuvent évidement espérer tirer leur salut des reports de
voix glanés lors des marchandages d’entre deux tours, mais rien ne dit que tous les électeurs cautionneront ces manœuvres d’appareils et ces amalgames de projets. Il appartient à notre camp d’en
souligner la turpitude et les contradictions.


L’ampleur de l’abstention en dit long sur  le décalage entre l’intérêt des électeurs et l’enjeu du scrutin. C’est pourquoi nous devons retourner inlassablement sur le terrain mettre en avant la vacuité
du bilan des sortants et expliquer le rôle levier que doit jouer la région dans la rénovation de la France conduite par le gouvernement.


Lors du premier tour, le peu d’électeurs qui se sont déplacés l’ont en partie fait
pour délivrer un message à portée nationale. Pour ce deuxième tour, il faut les convaincre de se prononcer avant tout sur leurs attentes régionales.Nous devons mobiliser nos électeurs insuffisamment concernés dimanche dernier mais aussi tous
ceux autour de nous qui attendent plus de soutien et de confort au quotidien, qui refusent les gaspillages et la démesure fiscale, qui veulent des transports en commun plus efficaces et plus
propres, des formation plus adaptés, mieux valorisés et des lycées mieux protégés pour leurs enfants.


Comment peut-on se sentir victime d’une dérive sur la gestion et d’une démission sur
l’action de nos régions sans se rendre le jour venu au bureau de vote pour soutenir ceux qui se sont engagés à changer la donne. C’est ce message de vérité qu’il nous incombe de diffuser largement dans l’opinion publique pour
que l’élan réformateur qui  relance  la France ne bute pas contre des barricades locales.


 


 



claude 16/03/2010 07:48


Stop Monsieur Fillon, la méthode du bouc-émissaire Aubry à tout propos comme écran de fumée est éculée !! cela vous décrédibilise, nous ne sommes pas dupes des raisons de l'échec UMP. Les électeurs
de droite ne se déplacent plus jusqu'au bureau de vote, ils préfèrent s'économiser pour pouvoir travailler jusqu'à 70 ans pour de maigres salaires et toucheront des retraites misérables. l'argent
racketté aux vieux par l'Etat sera versé en milliards d'euros aux entreprises et aux jeunes qui sont au chômage et à ceux qui naissent et qui n'auront pas d'avenir dans ce pays endetté pour
plusieurs générations !! 
C'est l'assistanat mis en place par la droite (politique nataliste et patronale) au détriment des travailleurs contribuables qui doivent subvenir aux besoins des 3/4 d'une population inactive en
âge de travailler (il serait temps de démanteler cette politique nataliste qui  nous tire vers le bas et engendre les familles monoparentales soit des femmes irresponsables sous-qualifiées qui
préfèrent faire carrière dans la maternité et hélas se révèlent incapables d'éduquer leurs enfants (explosion de la délinquance et échec scolaire)  ; il vous faut faire plus que dénoncer cette
 politique d'immigration erratique depuis 40 ans dont les étrangers et surtout les sans papier réclament plus de droits que les Français. Arrêter de satisfaire les grands patrons qui abusent
de la  main d'oeuvre jetable bon marché, remédier à gestion scandaleuse des budgets de l'Etat, les bilans de la cour des comptes.... la liste est infinie pour faire des économies dans les
ministères  ! A commencer par baisser les salaires des élus et les retraites comme pour le peuple !

enfin, arrêtez avec votre lubie des 35H ! plus personne ne travaille 35H et vous le savez très bien, vous nous choquez avec cela !


jean 16/03/2010 02:55


L'ump ne marque aucune différence de principes et de valeurs avec le PS en matière sociétale.

L'ump ne marque aucune différence avec le PS en matière de sécurité de gens et des biens, malgré le verbiage qui ne trompe personne (conf présidentielle 2007, Sarko à jouer un coup à une bande,
mais plus grande en fût la rancœur des électeurs venus du FN).

L'ump marque une différence en n'assurant plus la prééminence du politique sur l'économique, avec un libéralisme modéré et bien compris. Pour cause, elle refuse de remettre en cause les traités, le
format institutionnel de l'Europe fédérale, son dépouillement de souveraineté, les accords fous de l'OMC, ....
L'ump ne marque pas de différence en allant débaucher à gauche, en refusant de démissionner un ministre de la culture dont les propos autobiographiques sont à vomir (oui les mots on un sens !)

L'ump ne marque aucune différence en validant le traité de Lisbonne au mépris du vote souverain (rappel : aux européennes l'UMP criait victoire avec 60% d'abstention, or ce 60% se composer
d'artisans, commerçant, ouvrier, ... c'est à dire ceux qui avaient voté NON). Poursquoi aller voter pour l'UMP, pourquoi aller voter tout court !

L'UMP vote a Bruxelles les crédits de pré-adhésion à la Turquie pour la chapitre 8 (F.Grossetête en tête).

Faire un débat sur l'Identité nationale alors que la lettre de mission dit littéralement que la France est métissée, quelle place pour le débat ? Faire du métissage une religion, un objectif est
malsain, l'altérité voilà ce qui construit.

L'UMP n'a aucune différence avec le PS en matière d'immigration. Abolition partielle de la double peine par Sarko, immigration légale et illégale toujours galopante, reconduites mineures.
Financements déguisé de mosquées dans de nombreuses municipalités UMP par le biais de baux emphytéotiques ou subvention à des associations culturelles (qui sont en fait cultuelle)car la mosquée
comprendra une bibliothèque !!! Il suffit !

L'UMP met en place la HALDE (alors qu'il y a des tribunaux pour ça) en créant une magistrature parallèle de fait, qui dit ce qui et bien ou mal.

L'UMP vomit le FN, stigmatisant ce parti, ces électeurs, refusant l'idée qu'il puisse y avoir un vote d'adhésion et non comme il aime à le dire un vote de rejet.

L'UMP c'est du people, la politique c'est sérieux. Dati qu'on case là pour faire bien, qui n'aime pas son mandat, qui au conseil de Paris est devenue un caricature pas le peu de temps quelle passe
en séance de vote, ...

L'UMP refuse une juste représentation de l'opinion en manipulant les modes de scrutins, notamment la prochaine réforme territoriale est un scandale en la matière (mode très complexe dans son
fonctionnement et qui ne profite qu'au PS et l'UMP), refus de la proportionnelle à l'Assemblée Nationale ou seulement 50% des votes exprimés est représenté !!!!

Comment pourrions nous voter pour l'UMP, moi je suis allé au FN et j'y resterai et je ne suis pas le seul.

Et je risque une prédiction que je fais à mes amis sarkozystes (certains en reviennent), Sarko sera battu à la présidentielle, pire quelque soit le candidat(e) du PS !!!!

Et la mise en place d'un parti unique fut une ambition égotique, d'abord Chirac puis Sarko, car aujourd'hui l'on constate la stratégie à courte vue, c'est plus un machin dont on ne saurait définir
le corpus !!! Une soupe sans goût, sans saveur, un rassemblement ou l'on trouve Villiers et la Gauche Moderne, faut être débile pour pas voir qu'il y a un problème !

Voilà, l'ump à un sacré boulot qui n'est pas celle d'un projet, même d'une refondation qui passe par l'éclatement de ses composantes, sous peine d'être à la peine pour longtemps.

Un electeur du front, et qui la semaine prochaine entre la liste PS et UMP toujours en lice n'ira pas voter, pour montrer que le soutient de l'UMP au PS à Hénin-Beaumont ne fut pas un petit
symbole, 1 à 1 la balle au centre !


Petit 15/03/2010 20:45


Bonsoir

Quelle joie en voyant vos scores en baisse !

Normal
à force de foutre des radars et des flics de partout vous ne croyez quand meme pas que l'automobiliste, qui est aussi un élécteur, allait encore vous encourager à nous ponctionner
comme ca !

Je pense et suis convaincu que vous devriez allez chercher du pognon ailleurs que chez l'automobiliste qui franchement en a marre de marre d'un gouvernement aussi mauvais, vous devriez essayer
de reflechir un peu et allez ponctionner ailleurs si vous ne voulez pas le regretter amèrement par votre raclée électorale qui franchement vous l'avais bien cherchée vous et votre président, qui
comme vous, le regrettera aussi, cette trés trés mauvaise idée de ponctionner les automobilistes qui sont je crois plus de 40 millions mais aussi 40 millions d'électeurs.
A mediter si votre faculté intellectuelle le permet !!! 


Korrigan 15/03/2010 20:14



bon alors voila je n'ai pas tellement le temps et c'est dommage parce que je vais travailler (dormi toute la journée et boulot ce soir...) hormis les considerations des journalistes Lévogyres ...
il faudra un jour que les socialistes comprennent qu'avec l'argent des autres on peut faire beaucoup de chose.... (ironie).


Pour le Pen est a  nouveau la ? bien que vous ayez rendu son discours inaudible: vous n'avez pas été assez tranchant avec ceux qui magouillent , les polygames etc... quand on ete mediatisés
des arrestations etc il n' s'agit pas de porter des valeurs excecrables de racisme sur les votants FN.. il s'agit de comprendre qu'il s'agit de gens qui bossent tot... meme des gens de gauche..
je re développe plus tard


 



Charles Duperrey 15/03/2010 19:18


Bonjour Monsieur le Premier Ministre,
Je me suis déplacé pour aller voter "nul ou blanc", hélas dans le bureau de vote, les machines à voter ne proposaient pas cette possibilité, je suis donc reparti sans avoir voté !

Voter pour qui ? Aucune tête de liste ne m'inspire confiance et crédibilité !
Les programmes ne sont que des promesses et même lorsqu'ils sont réalisés en partie seulement ils font exploser les impôts et taxes dans les deux cas.
La réforme territoriale n'est qu'une réformette, on y comprend plus rien dans ce magma de communes, communauté de communes, canton, département, région... sauf que cela multiplie les postes de
fonctionnaires et les avantages en nature (voitures, frais de bouche, de communication, agence de conseils, d'audit, logements...) donc les impôts et taxes !
Dimanche prochain je ne me déplacerai donc pas !
Désolé tout de même de pouvoir voter NUL (voter est un devoir, mais nous sommes forcés de choisir ! Nous devrions avoir le droit de répondre par le vote qu'aucune liste ne convient et c'est la
raison pour laquelle il y a eu tant d'abstentions, je ne suis pas un cas isolé).
Pour la majorité des Français, aucun parti ne représente leurs valeurs et aspirations,  et programmes digne de ce nom, à aucun moment vous avez parlé d'une gestion rigoureuse de nos impôts
(actuellement combien de conseillers vous égarent et vous éloignent du terrain ?), quant au programme UMP, des effets d'annonce pour certainement encore plus d'assistanat aux entreprises (taxes
professionnelles que l'on devra avec mon modeste salaire payer !)
Valérie Pécresse n'est pas crédible ! Karoutchi c'était pire ! Vraiment où sont les candidatures de pointe à l'UMP ?


Schatt 15/03/2010 19:13


J'espère que toutes personnes censés, votera correctement au 2 ème tours .Je suis de tout coeur avec vous.Bon courage..merci à vous d'être notre premier Ministre..


Lemoine 15/03/2010 16:43


Bonjour,
je suis ravi de voir que plus d'un électeur sur deux ne se déplace plus pour un vote sans intérêt, pour des candidats sans programme, pour un gouvernement sans objectifs; J'ajouterai sans courage!
bravo pour les déficits que vous ne savez pas réduire, pas plus que la gauche ne saurait le faire bien évidemment; bravo pour les burka, les voiles, les mosquées qui fleurissent en france; bravo
pour la crise et le chomage que vous ne réussirez pas à réduire. Il n'y a bien que les excés de vitesse que vous réussissez à combattre et la encore avec de mesures hypochrites. Je vous rappelle
qu'il est possible de brider les moteurs des voitures si vous souhaitez que celle ci ne dépasse pas les 130. Je crois que la génération politicienne actuelle est la honte de la france dans sa
pasivité, passivité volontaire vous permettant d'être renouveler en permanence. Ah qu'il est bon Mr Coppé lorsqu'il attaque la gauche sur les 35h. Avez vous oublié qu'il s'agit d'une mesure du
siècle précédent ; Il est temps de vous renouveler
slt


Henri varaud 15/03/2010 14:23


Monsieur Le Premier Ministre,

Permettez à un adhérent de base UMP de vous donner mes commentaires sur ce 1er tour des régionales.
Avant tout il faut stopper toutes les attaques stériles envers les socialistes(ils ont fait le plein de leurs voix, et continuer dans ce sens serait improductif) il faut concentrer tous nos efforts
sur 3 cibles.
1/ L'électorat écologiste, car un grand nombre ne sont pas de gauche et les laisser suivre les consignes des dirigeants de leur mouvement ne garanti pas qu'ils pourront peser sur les décisions des
éxécutifs régionaux socialistes.
2/ L'électorat du FN, en appuyant sur le fait que continuer à voter FN au second tour ne fera pas progresser leur idées mais amènera par ricochet des éxécutifs socialistes à la tête des régions,
vouloir sanctionner le gouvernement est une chose, donner les rênes des régions aux socialistes une hérésie quoiqu'en dise Le Pen.
3/ Concentrer nos actions également sur l'incitation des abstentionistes à venir voter pour la Majorité Présidentielle Dimanche prochain.
Le tout sans faire aucune promesse d'aucune sorte car les promesses n'engagent que ceux qui y croient.
Ayons foi en notre victoire le 21 Mars car il y a un gisement considérable de vois dans l'abstention    
Fidèlement votre
Henri Varaud


Toubdji Areski 15/03/2010 12:33


Bonjour M. le 1er ministre
Si j'avais voulu des socialistes au gouvernement j'aurai voté socialiste en 2007
Mes respects 


Ente Guy 15/03/2010 12:13


Il manque la toute dernière phrase de l'intervention, bien audible sur la vidéo:"par des régions qui sont au service de la République".Est ce un propos malheureux,maladroit, pouvant prêter à
interprétation non conforme à votre pensée profonde?


Moulin 15/03/2010 11:35


Les électrices et les électeurs de DROITE ne voteront pas U.M.P parce que ce parti n'est plus un parti de
droite.Il a viré à gauche dans sa façon de gerer notre pays.Je suis de DROITE et je suis condamné au 2éme tour soit de m'abstenir ,soit de voter BLANC ou soit de voter F.N. Ma voie ne changera rien
au resultat,mais si beaucoup de personnes font comme moi le F.N aura peut-etre un siege de plus.Souvenez vous qu'a Hénin-Beaumont l'U.M.P a demandé de voter P.S et si le F.N avait gagné l'élection.
Qu'est que cela aurait changer? RIEN au niveau national


Toubdji 15/03/2010 09:36


Bonjour M. le Premier Ministre,
Vous avez été élu par des gens de droite et vous ouvrez à gauche; Résultat le FN se régale. Je suis allée voter en mémoire des gens qui sont morts pour ce droit.
J'ai voté pour l'UMP car vous étes les moins pires mais à contre coeur.
L'espoir des hommes politiques n'ayant pas peur de dire  et de faire ce qu'il faut pour que la France se porte mieux, que vous avez crée lors des élections présidentielles est parti avec les
Besson et compagnie.
Je vous présente mes respects.



DURAND-PAVON Anne-Marie 15/03/2010 09:12


Bonjour ,
Tenez bon ,accrochez vous ,beaucoup sont avec vous
Bonne chance
Cordialement
Anne-Marie


Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche