Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 16:34

François Fillon partage la douleur des parents d'Agnès et de sa famille après le drame survenu au Chambon-sur-Lignon Toulon, lundi 21 novembre 2011.

 

 

Je voudrais d’abord dire que je partage la douleur qui est celle des parents d’Agnès et de sa famille, de tous ses amis, de tous les habitants de Chambon-sur-Lignon.

 

Je vais réunir cet après-midi les membres du Gouvernement qui sont concernés par cette affaire, et notamment le ministre de la Justice, le ministre de l’Intérieur, le ministre de l’Education nationale, la secrétaire d’Etat à la Santé, pour voir clair sur ce qui s’est passé.

Je ne veux pas tirer des conclusions avant même d’avoir entendu chacun.

 

Ce que nous voulons tirer au clair, au fond, ce sont les éventuels dysfonctionnements dans la chaîne pénale, dans la communication entre les différents services qui sont chargés de la prévention de la délinquance, de la prévention de la récidive.

 

Et la seule chose que je peux dire avant que cette réunion se tienne, c’est que la prévention de la récidive doit être une priorité absolue de tous les services de l’Etat et en particulier de tous ceux qui ont à gérer les questions liées aux viols, les questions liées aux crimes sexuels.

 

lien vers la vidéo de la déclaration de François Fillon

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans TRIBUNES ET DISCOURS
commenter cet article

commentaires

Coulon Roland et Marie Jodé 21/11/2011 20:39


Nous  soutenons  pleinement  Monsieur Fillon ,  et son gouvernement? il est temps  d'être responsable . Deux   aspects :  oser dire qu"il y a 
maladie,   soigner  et  proteger  le malade  pour lui et pour les autres, ouvrir  la transparence  des probèmes  pour le  mieux  être de
tous . Oser voir  les problèmes   de délinquances  dès de  début comme le  proposait la loi Ciotti , repoussée  par le Sénat ! Nos adolescents
aujourd'"hui  n'ont  rien  à voir avec la  loi de 1945 !Merci Monsieur  Fillon  de cette avancée .

marie marie 21/11/2011 20:30


Monsieur Fillon


Nous sommes attérés par ce malheureux drame, comment peut-on laisser des gens si dangereux èter en liberte, pourquoi n'ouvrez vous pas des centres dirigés par des militaires, comme eux USA croyez
moi que les jeunes délinquants ne s'amuseraient plus a violer et tuer des gens, que voulez vous soigner des cinglés? ce sont des tarés qui sont certainement 'fabriqués' par des parents qui ont
des problèmes eux meme, enfin comment ne pas surveiller un enfant aussi "fracassé" du cerveau?je pense qu'il faut vraiment des centres d'une DURETE  qui puisse leur enlever l'envie de faire
du mal aux autres

Quoineaud 21/11/2011 17:42


Remettons la peine de mort et passons le jour de la sentence à la télévision.


Si cela arrivait dans votre vie , comment réagiriez vous Monsieur le Premier ministre


 


Danielle Quoineaud     
72540 LOUE

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche