Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 16:02

 

François Fillon répond à la l'opposition et soutient Eric Woerth à l'occasion des questions d'actualité à l4assemblée nationale le 22 juin 09.

 

Monsieur le président,

Mesdames et Messieurs les députés,

Monsieur le député,

 

 

 

Le ministre du Budget aura certainement, au cours de cette séance, l’occasion de répondre précisément à votre question. Mais je voudrais évoquer certains de ces sous-entendus.

 

Nous avons tous ici, hommes publics, un devoir d’exemplarité. Et sur le chemin de l’exemplarité et de la transparence, depuis le début de la République, les uns et les autres, nous avons fait des progrès. Je veux rappeler qu’il n’y a pas si longtemps que les fonds secrets servaient encore à financer les revenus des membres du Gouvernement, de gauche comme de droite. Je veux rappeler qu’il n’y a pas si longtemps que la présidence de la République, celle de Charles de Gaulle, celle de François Mitterrand ou celle de Jacques Chirac ne faisait l’objet d’aucun contrôle financier. Nous avons fait des progrès, mais nous avons encore des progrès à faire. Et j’aurai l’occasion dans les prochains jours, avec le président de la République, de prendre de nouvelles décisions dans cette direction.

 

Sur ce chemin de la transparence et de l’exemplarité, il y a eu aussi des défaillances. Et ces défaillances, elles doivent être sanctionnées fermement. Enfin, sur ce chemin, il y a un long cortège de dénonciations anonymes, de calomnies, de corbeaux, de petits calculs politiques. Moi, depuis le début de ma vie publique, je me suis toujours interdit de hurler avec les loups. Je n’ai jamais accepté de jeter aux chiens l’honneur d’un homme politique. Et d’ailleurs, lorsque Dominique Strauss-Kahn, en 1999, a été injustement accusé, j’ai pris publiquement sa défense. Parce que je considère que les procès instruits sur la rumeur, ce n’est pas ma conception de la République, ce n’est pas ma conception de la démocratie, et ce n’est pas ma conception de l’honneur !

 

 

 

Hôtel de Matignon – 57, rue de Varenne 75007 PARIS

 

Ceux qui, sur la base de quelques informations non vérifiées, glanées ici ou là dans la presse, s’érigent en procureurs, ceux-là manquent aux lois fondamentales de notre République, celles qui protègent la dignité et la liberté de chacun d’entre nous, comme l’a si bien écrit François Mitterrand.

 

E. Woerth est un homme intègre. E. Woerth n’a commis aucune faute. E. Woerth n’a donné aucune instruction concernant la situation fiscale de madame Bettencourt. E. Woerth sera sans doute l’un des ministres de la Vème République qui aura le plus fait pour lutter contre la fraude fiscale et contre les paradis fiscaux. E. Woerth a toute ma confiance et j’ajoute, aujourd’hui, devant vous, toute mon amitié dans l’épreuve qu’il traverse. Je ne laisserai pas son honneur traîné dans la boue pour quelques misérables petits calculs politiques. Je ne laisserai pas la démocratie s’égarer sur le chemin des règlements de compte !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans TRIBUNES ET DISCOURS
commenter cet article

commentaires

streetwear 10/08/2010 17:36



Le gouvernement de la honte...



Marais 12/07/2010 14:56



Monsieur,


Votre intervention le 22 juin devant l'Assemblée nationale pour défendre l'ancien ministre du Budget, Mr Woeurth , est admirable : sans présager d'attitude coupable ou non, la justice seule peut
apporter un verdict de culpabiliter si nécessaire et les manoeuvres politiciennes visant à salir l'honneur d'un homme sur de simples rumeurs pour fragiliser un gourvernement et orienter l'opinion
publique est lamentable . La reprise d'une partie de l'allocution de Francois Mitterrrand à propose de Mr Bérégovoy était particulièrement bien chois, rappellant ainsi à tous que ces
comportements indigne de Représentants du Peuple ont par le passé poussé un homme à un geste extrème.


 


La politique ou la gestion de la chose publique demande plus de dignité que ce que l'on voit trop souvent dans le débat public: ne pas oublier que les hommes et femmes politiques doivent faire ce
choix pour le bien de tous et non le leur


 


C'est d'ailleurs ce que semblent leur reprocher les français : en cette période difficile économiquement et donc socialement, quand ces grands ténors politiques cesseront -ils de penser à leur
bien pour penser à celui des français qui , s'ils acceptent de souffrir et comprennent les difficultés à gérer l'Etat, ne comprennent pas les polémiques de tout bord sur les dépenses des uns et
des autres aux frais de l'Etat, les abus, et les petites phrases visant à décrédibiliser les hommes sans apporter l'once d'une solution ou d'un projet


Monsieur le Premier Ministre, sûr de votre probité et de votre volonté de faire bouger les lignes pour le bien de tous, je vous encourage à poursuivre les efforts.


Cordialement,


Pierre-Stéphane Marais



gaetan 04/07/2010 22:49



Peut être qu'à Paris, c'est TRES important.


Mais ici, bas, Blanc, Woerth, et les autres, mais qu'est-ce qu'on s'en f....


Ce qu'on veut, c'est que l'économie sorte de sa torpeur, que le boulot revienne et que les jours heureux reviennent.


Le reste, on  s'en br....


 



Sans grade 01/07/2010 00:31



Messieurs les politiques plus vous en parlez plus vous vous discréditez  que vous soyez de gauche ou de droite ...


et tant qu'a faire il semble que les extremes brillent plus que vous...n'avez vous pas compris que la révolution patriotique parle aussi bien aux gens de droite, du centre ou de gauche... les
patriotes apres avoir essayé des deux cotés(?) aspirent vers le haut...



Vanrack 30/06/2010 10:24



Moi également je n'ai "commis aucune faute ", alors pourquoi suis je au chômage ????


Pourquoi ce gouvernement n'a RIEN fait pour empéché la perte de mon emploi (il a même aider ...) ????


Pourquoi ce gouvernement ne fait RIEN contre le chômage ???


Pourquoi le footbal !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! est plus important pour eux que LE CHÔMAGE ?????????????????????????,


EXPLIQUEZ MOI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Au oui mais non, 'ai dis "chômage", ce gros mot que l'ump ne veut pas entendre ...........


 


Gouvernement pathétique.



Danièle Gray 28/06/2010 14:39



Monsieur le Premier Ministre : deux remarques à l'occasion de l'affaire Woerth. D'abord, il est inconvenant d'accuser un homme sans preuve. Le flou de cette affaire est écoeurant. Il faut
clarifier les choses au plus vite. Ensuite, les ministres doivent prendre conscience que leur train de vie est hors de proportion avec celui des français moyens. Je pense à l'appartement
d'Estrossi que tout couple de médecin avec deux salaires ne peut s'offrir et loin de là. Il faut, là aussi, remettre les choses à leur place (salaires, avantages, privilèges). J'ai la plus grande
admiration pour votre politique de vente des logements de fonction. J'ai la plus grande admiration pour votre action. Danièle Beaune-Gray



ley 25/06/2010 12:35



Il faut absolument lutter, en effet, contre cette tendance pourrie qui consiste à salir les gens, à piétiner la présomption d'innocence, à affirmer comme réelles des allégations qui semblent
tomber à pic au moment de la réforme des retraites, comme le soulignait Eric Woerth lui-même


On est en plein dans les techniques staliniennes qui ont  tué physiquement ou moralement des milliers de personnes et ça personne ne le dit


Luttons contre les personnes qui osent lancer de tels propos Elles se discréditent et ne donnent pas envie de voter pour elles si tant est qu'on puisse en avoir envie!!


je suis indignée de ces méthodes lâches et qui ont des relents nauséabonds d'égoût Si on ne réagit pas on est tombé bien bas en france


Surtout que m Woerth ne démissionne pas, s'il le faisait , les socialistes dirient tout de suite que c'est un aveu de faute


Je crais que les sociallistes ne pensent qu'à leur élection aux Présidentielles et se moquent bien des Français nen agissant comme des despotes indécents



motercalo 24/06/2010 21:10



Effectivement Eric Woerth n'a commis aucune faute !



Monique GUIRRIEC 24/06/2010 15:05



Monsieur le Premier Ministre, Autant votre soutien à Eric Woerth apparait au "peuple" dont je fais partie, normal, autant les privilèges et passe-droits nous deviennent insupportables :
M. BLANC doit démissionner (d'ailleurs, je croyais que nous avions élu M. SARKOZY aussi parce qu'il voulait un gouvernement plus "restreint",partant de là, des couts de structure
moins importants) ; les membres du gouvernemenbt n'ont pas à embaucher des personnes de  leur famille pour des postes dont ils n'ont pas les compétences et les diplomes ; nos enfants avec
leur diplome scientifique BAC+5 ne trouvent pas de travail . On se croirait revenu avant la révolution !!! remarquez, c'est peut-être cela que cherche votre gouvernement puisque vous ne
semblez pas entendre le peuple de France ... NB J'ai voté pour SARKO , et je suis abonnée au Point (voici pour mon profit...)   


 



COHEN TANUGI MICHELE 23/06/2010 22:27



chaque jour nous lisons dans les journaux  une nouvelle ahurissante sur tous les privilèges de ceux qui nous gouvernent. à quand le retour à la fermeté et à une ligne de conduite
irréprochable et surtout aux véritables économies pour le train de vie de l'état. N'oublions pas que la plupart des retraités, après avoir travaillé au moins 40 ans et avoir cotisé se retrouve
avec une modeste retraite de 1200 euros/mois. nous aimerions des signes très forts de la part du gouvernement.


non cumul des mandats  non cumul des retraites (1 cela suffit) n'oublions pas que beaucoup de retraités sont dans l'obligation de travailler encore et encore pour joindre les deux bouts il
faut beaucoup plus de dignité et d'honnêteté de tous nos dirigeants.


A MEDITER


 


 



Korrigan 23/06/2010 20:01



tenez bon! 


la désinformation est une plaie pour la stabilité des pays et sociétés ceux qui y participent consciemment ou non devront en répondre !


le peuple en a marre de toutes ces histoires. comment peut -il avoir confiance en l'avenir?


les journalistes minent leur propre terrain, moins riches combien de concitoyens achètent des quotidiens? qui dans la population apprecie les journalistes qui a un virgule pres
ruinent une nation.


j'apprends que vous aidez les journaux mais de quel droit?  face à internet la perfusion du mourrant doit cesser c'est moi qui paie... il faut arreter toutes ces perfusions...personne ne
m'aide a payer mes factures!



ley 23/06/2010 12:37



Je trouve que les Socialistes ont tellement envie de parvenir au pouvoir qu'ils n'hésitent pas à faire un nouveau scandale en s'en prenant à quiconque est au gouvernement et, comme on l'a déjà
soukigné, à décrédibiliser un ministre attelé à une réforme fondamentale pour l'avenir de nos retraites


On est en pleine recrudescence des méthodes éprouvées du stalinisme


Rappelons leur qu'ils critiquent ou salissent les gens sans jamais rien proposer sauf des lendemains qui chantent pour tout le monde C'est de l'imposture démagogique


Résistez par pitié à ces irresponsables qui ne pensent pas aux Français mais à leur simple élection!



Riche 23/06/2010 09:30



La constance montrée tous les jours par notre gouvernement dans l’application résolue d’une politique qui a été approuvée au suffrage universel, et son aptitude à faire face avec
clairvoyance et détermination aux évènements imprévus font le désespoir de ceux que le pouvoir fascine. Cela ne devrait pas aller jusqu’à leur brouiller l’esprit et les rendre perméables à
la calomnie et même y ajouter leur voix. Ah si nous avions un gouvernement avec de vraies failles, et moins solidaire, qu’on puisse déstabiliser et déconsidérer! Mais ce miracle n’a pas
lieu!




Claude Simonnet 23/06/2010 08:35



@ François Fillon,


Eric Woerth ne mérite pas les attaques dont il fait l'objet. C'est un homme courageux qui a le sens de l'Etat, Il doit être soutenu comme vous le faites.


Bien fidèlement avec mon soutien à Eric Woerth, sans réserve.


Claude Simonnet


 



CRETE 23/06/2010 04:01



Bonjour Monsieur le Premier Ministre,


Personne ne pense qu'Eric Woerth ne soit pas un homme intègre, mais la moindre de chose, lorsque qu'on est nommé à une haute fonction publique, c'est de s'assurer qu'aucun soupçon de conflit
d'intérêt ne puisse s'éveiller. Et que son conjoint reste ds la finance privée lorsqu'il est nommé Ministre du Budget, c'est faire preuve au mieux d'amateurisme, au pire de mépris, je ne sais
quel est le plus grave!


Salutations respectueuses.


PS: A quand la fin de tous ces dérapages: qu'ils restent ou non dans le cadre d'une légalité ne les rend ni excusables, ni supportables! ET n'oubliez pas de finir de réformer, comme nos voisins
Allemands, la Finance: c'est encore plus urgent que les retraites!



Aline Klaus 22/06/2010 21:39



La France peut supporter la vérité, Monsieur Fillon, et elle est écoeurée chaque jour en lisant les journaux !


Nous en avons marre des scandales des privilèges des hauts fonctionnaires, secrétaires d'Etat Ministre qui proviennent des impôts et emprunts pour financer le train de vie de la France !


J'ai lu votre livre en 2006, j'ai assisté à plusieurs meetings de Sarkozy et je vous ai lu et écouté sur votre ancien blog, bref à cause de vous,  j'ai voté Sarkozy car  je vous faisais
confiance... hélas vous aussi vous les protégez tous ! et nous, les citoyens de France ? qui nous protège ? nous sommes bons à payer les trains de vie fastueux et subir le démantèlement des
services publics (écoles, hôpitaux, justice) pour financer l'assistanat de millions de chômeurs et aussi d'étrangers qui transforment nos banlieues en poudrière  !



christian Letessier 22/06/2010 17:43



bonjour


merci à François Fillon pour son soutien à Eric woerth



Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche