Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 13:35
En décidant de moduler les allocations familiales en fonction des revenus, le gouvernement et sa majorité brisent le principe d’universalité qui guide la politique familiale de la France depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Jusqu’à présent, on aidait toutes les familles à égalité et sans distinction : les enfants passaient avant le revenu des parents. Demain, le revenu des parents passera avant les enfants. Cette modulation des allocations risque de casser une politique qui contribue à la vitalité de notre démographie. Elle est injuste car les familles des classes moyennes et supérieures payent suffisamment d’impôts et de charges pour pouvoir bénéficier pleinement de la solidarité. En les privant de ce droit, on risque de rompre leur adhésion au financement de notre système social, et ce faisant, c’est notre cohésion nationale qui serait menacée. Au lieu de s’attaquer aux familles, le gouvernement ferait mieux de s’attaquer sérieusement aux dépenses de l’Etat.

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

jean claude 27/10/2014 09:06

Il est vrai que réformer : la retraite des fonctionnaires, des régimes spéciaux, des élus etc. ; les compléments "famillle", et tous les autres avantages existants nous ferait économiser des milliards sans avoir a chercher bien longtemps. Mais voilà, , ce sont les seuls électeurs du PS encore capable de donner le change à Hollande.

jean claude 27/10/2014 09:03

autre injustice en faveur du cher fonctionnaire , électeur de F Hollande :http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-nouailhac/marylise-lebranchu-ministre-de-l-injustice-sociale-27-10-2014-1875883_2428.php

JM 24/10/2014 17:30

en discutant avec bon nombre de mes patients et collègues(police, commercants, gendarmes, soignants, etc.):
economies decidées a Bruxelles ou pas ,le peuple voit le travail se reduire comme peau de chagrin... partout des economies se feront ou se font...
la baisse des salaires ou l augmentation du temps de travail, la majoration des impots conduit a une reduction des depenses (notamment alimentaires: on ne sort plus et on mange de pommes de terre a la maison si on a de la famille en campagne, ils nous donnent fruits et legumes...)
evidemment les commerces attenant se cassent la gueule... sur le boncoin on achete les bonnes affaires et partout c'est au black que se font l ensemble des travaux peu d'inspecteurs pas a craindre que des inspecteurs viennent voir ce qui se passe puis qu on travaille bien tranquille les week end... (lamentable attitude de syndicalistes illuminés qui ne veulent pas qu on bosse le dimanche..)
dans la majorité de l opinion: les politiques sont tous des voleurs, les Copé et Sarko n ont aucune chance et concernant le canadien l opinion se souvient de son excursion et de ses larmes "chiraquiennes" .. dans notre epoque de l internet rien ne s oublie et les mails relaient toutes ces informations... le hollande avec son ego ressemble en tout point a celui de Sarko...
tot ou tard il est probable qu une greve mondiale affecte l ensemble du systeme economique (boursier) parce que le peuple exprime ce sentiment d 'injustice les riches sont toujurs plus riches et les magouilleurs politiques si nombreux...
Bref on verra bien...

gilles 23/10/2014 09:06

http://video.lefigaro.fr/figaro/video/hidalgo-annonce-une-hausse-des-tarifs-de-stationnement-a-paris/3844369309001/2/

Je me souviens que vous avez payé très cher médiatiquement le fait de dire que certains socialistes étaient sectaires et pourtant...

Quand dans le privé, les salariés sont contraints par le fait que le niveau de prix ne peut pas être relevé, pour revenir à l'équilibre dans les comptes, dans le public, on augmente les taxes et tarifs. Tout simplement.
il suffit de regarder l'oirigine professionnelle de certains socialistes, et on comprend.
Parfois, j'aimerai que nos journalistes fassent le CV de tous les parlementaires qui siège au sénat et au parlement.
Je crois qu'on comprendrait beaucoup de choses.

Jules 23/10/2014 09:00

A mon avis, les impôts payés, chacun devrait percevoir la même somme par enfant.

ALVARES 22/10/2014 17:37

juste INCROYABLE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Christine 22/10/2014 12:29

Bonjour Monsieur Fillon,
Plutôt que de moduler les allocations en fonction des revenus (qui peuvent varier d'une année sur l'autre), il me paraît plus équitable, comme le propose Bruno Lemaire, que tous les revenus, allocations et aides diverses, quels qu'ils soient, soient intégrés dans la déclaration de revenus et fiscalisés. Il ne me semble pas anormal que les familles aisées reversent une partie des allocations suivant leur tranche d'imposition. Est-ce si compliqué à mettre en oeuvre ? Les effets de seuil sont catastrophiques. Bien sincèrement.

Deltour Béatrice 22/10/2014 10:46

Bonjour M. Fillon, je ne trouve, pour ma part, pas choquant que des ménages voient leurs AF modulées en fonction de leurs revenus; il me semble que cela n'affectera guère leur envie d'agrandir leur famille car quelques centaines d'euros d'aide pour une famille aux revenus à partir de 6000 ou 8000€ par mois paraissent utiles, certes, mais pas indispensables (le prix d'une poussette ne varie pas selon qu'elle est achetée par une famille aisée ou modeste,le prix d'un cahier d'écolier non plus !!). Je suis étonnée de votre remarque à l'heure des économies que vous appelez de vos voeux, et alors que j'ai tellement apprécié votre appel à un certain consensus national autour de quelques réformes ultra-prioritaires que vous estimez devoir être mises en oeuvre avant la fin du quinquennat et pour lesquels vous aspiriez au dépôt des armes entre majorité et opposition pour le bien de notre pays. Bien à vous et continuez de proposer vos idées !!!

mamie29 22/10/2014 09:49

je suis désolée, Monsieur, mais c''est vous qui avez ouvert la brèche, en privant les veuves de la classe moyenne de la pension de réversion qui leur revenait de droit, et en instaurant un plafond très bas de ressources personnelles et cela uniquement pour les veuves de conjont CNAV , MAIS PAS POUR LES REGIMES SPECIAUX, c'est aussi profondement injuste. Moi j'ai élevé 2 enfants et nous n'avions pas toutes ces aides.

jean claude 20/10/2014 09:44


autre injustice , la disparition de LCI qui ést la chaine info la + libre , F Hollande et la gauche disent qu ils sont désolés de sa disparition mais c est le président qui  a nommé 3
personnalité de gauche au CSA , c est de l hypocrisie ,il ne restera que 2 tv d information Hollande , il fallait entendre comme ils critiquaient le prix nobel d économie qui n est pas de leur
bord , pouvez vous en parler dans les médias

Catherine 19/10/2014 18:13

Monsieur le Premier Ministre, Oui le principe d'universalité des allocations familiales est bafoué, certes il était contesté par une majorité des Français (d'après les sondages) au nom de la
solidarité nationale, à tort ou à raison, mais ajouté à la hausse de l'IRPP qui frappe les familles (à la suite de la modification de la prise en compte du Quotient Familial), c'en est trop de voir
ce gouvernement s'attaquer à la politique familiale. Si au moins des économies réelles et sérieuses étaient adoptées dans le budget 2015... ce n'est hélàs pas le cas. Il n'y a guère que l'OCDE pour
accorder quelques crédits (optimistes) aux réformes de François Hollande. Vous confirmez dans votre récente interview votre désir de vous présenter à la Présidentielle de 2017, quelque soit la
teneur de la Primaire de 2016 (que vous souhaitez ouverte à tous, "au suffrage universel"). Vous refuserez donc d'y participer si elle n'est pas honnête et démocratique et présenterez ainsi une
candidature autonome à la Présidentielle; voilà qui est clair. D'ailleurs on imagine mal que vous n'alliez pas au bout de vos intentions, votre programme étant déjà fort avancé et bien élaboré.
Concernant la prochaine élection à la tête de l'UMP, le soutien annoncé de certains de vos proches en faveur de N. Sarkozy me laisse perplexe (connaissant votre différend au sujet de la Primaire)
même s'il est vrai que N. Sarkozy apparaît comme une personnalité de droite incarnant expérience, envergure, charisme et leadership nécessaires à la direction de ce parti. En tant qu'ex-Président
de la République, on peut estimer qu'il n'a pas sa place à la tête de l'UMP (qu'il souhaite d'ailleurs changer, on ne sait pas trop sous quelle forme). Voilà de quoi alimenter le prochain congrès
de l'UMP. Bien cordialement, Catherine

bertin jp 18/10/2014 19:28


 


  LA FAMILLE ,LE PRESIDENT NORMAL FRANCOIS ,LE PAPE NORMAL FRANCOIS,.......


 


La famille universelle,la nouvelle famille NORMALE,hétéro,homo,polygamme,polyandre,


naturelle,artificielle,achetée,vendue,...Bref la famille ouverte,moderne,stable,instable,


chrétienne,musulmane,juive,boudhiste,franc-maçonne.....bref la famille normale...,


La FAMILLE DES PERES FRANCOIS,les bras ouverts sur l'universalité et le CULTE


DE SOI..!


A la nouvelle samaritaine,LE PAPE a dit  :


Va,  et continue d'aimer le monde.....


Mon royaume est de ce MONDE....! Le plaisir est dans le pré...!


AH,ces élites normales.......et irresponsables.....!!!!!

alice 18/10/2014 07:43



« les vertus farouches font les mœurs atroces »...Saint Just……tant que  « l’Argent » sera considéré comme « un
sacrilège » par certains « grands vertueux » …….nous serons éternellement « Tartuffiés »……..avec l’avènement de l’ISF, nos grands « Orgons » ont
diabolisé ceux qui travaillent  très dur pour améliorer leur existence…….….un tel état d’esprit ne cessera de produire des schémas
identiques.………hélas !!!!...nos gouvernants confinés dans les alvéoles de leurs fonctions se sont transformés en poussiéreux théoriciens……. !!!!!.... .vivement
la bouffée  de Libéralisme de François Fillon !!!!…..…......alice

michel 18/10/2014 01:06


Monsieur le Premier ministre, Suite à votre article du 8, je vous avais fait part d'un sentiment qui me semble se confirmer. Celui d'un piège dans lequel le PS cherche à enfermer ses adversaires.
Une présentation démagogique et primaire selon laquelle les "riches" ont moins besoin d'allocations que d'autres et qui, naturellement, si on n'examine pas la question avec un peu de recul,
emporte une adhésion moutonnuière mécaniquement majoritaire (quoique de peu).


La question est pourtant plus simple. Est-il acceptable, qu'à revenu comparable (même correct, c'est un autre problème) une famille avec enfant soit traitée de la même manière (ou tende à l'être)
qu'un foyer sans charge familiale?


La redistribition (et vous rappelez qu'elle existe déjà pour d'autres dispositifs) passe par d'autres canaux.


C'est votre mérite que ne pas céder à la facilité car, même parmi nos amis, et on doit les respecter, on peut être tenté par une analyse de premier degré fondée sur une générosité affichée.

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche