Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 07:18

Retrouvez en ligne l'interview parue ce jeudi dans Le Figaro.

 

 

LE FIGARO. - Qui est le vainqueur du premier tour?

François FILLON. - Ce n'est pas une compétition sportive. Il n'y a ni vainqueur ni vaincu, mais un cri de détresse et de colère des Français face à la gravité de la situation du pays. Avec 16 millions d'abstentionnistes, une poussée incontestable de l'extrême droite et un effondrement du Parti socialiste, le premier tour confirme une crise nationale que je diagnostique depuis des mois et qui exige un changement de politique. Ce gouvernement discrédité a tout raté, de la lutte contre le chômage au redémarrage de l'économie en passant par le désendettement. La paupérisation s'étend, la délinquance augmente, le communautarisme progresse et la société se radicalise.

 

La tribune de Nicolas Sarkozy a-t-elle favorisé la mobilisation à droite?

Le soupçon d'instrumentalisation de la justice n'a fait que renforcer la colère des Français et le vote contre l'exécutif.

 

Les conditions d'une vague bleuesont-elles réunies?

Je pense que le second tour va amplifier les bons résultats de la droite et du centre et je me bats pour cela. Seul un choix massif et sans ambiguïté pour les listes de la droite et du centre peut conduire le président de la République à un changement profond de politique. Mais rien n'est joué et j'invite chacun à faire preuve d'humilité. Il ne faudra pas tirer d'un bon résultat la conclusion que les Français plébiscitent dès à présent le projet de l'UMP. On ne choisit pas dans une élection intermédiaire un projet alternatif, on vote contre l'exécutif. Les Français ont exprimé avec force leur rejet de la politique conduite depuis deux ans par François Hollande. Le deuxième tour doit confirmer ce rejet et surtout conduire le président à sortir enfin de l'ambiguïté. Il y a urgence: François Hollande doit se remanier lui-même.

 

Une baisse d'impôts est annoncée. Est-ce un bon début?

Non! Ce n'est pas à la hauteur de la crise nationale. François Hollande doit s'engager à geler toutes les hausses d'impôts pour trois ans. Il doit s'engager à baisser les charges des entreprises réellement et durablement, sans contreparties. Il doit maintenant dire avec quelles économies et quand il réduira la dépense publique. Il doit engager avec l'Allemagne une négociation sur une politique monétaire qui ne pénalise pas nos exportations, en échange de réformes de structures en France. Il doit choisir entre la politique laxiste du garde des Sceaux et une lutte résolue contre la délinquance. Il doit surtout cesser de diviser les Français et d'affaiblir deux piliers de notre société: l'entreprise et la famille.

 

Doit-il changer de premier ministre?

Ce gouvernement est-il capable de conduire une politique vraiment différente? À l'évidence, non. Le changement ne peut donc être porté que par une nouvelle équipe. Le président doit en profiter pour «licencier» les ministres qui interviennent à tort et à travers dans la vie des entreprises, sur leurs choix stratégiques, en multipliant les pressions et les menaces sur des investisseurs décrétés indésirables. Qui investirait dans ces conditions? Oui, le changement d'équipe parait légitime mais nul n'est dupe: le responsable de la crise nationale que nous traversons est d'abord à l'Élysée. Avec 31 000 Cômeurs en plus le mois dernier, il est temps que le chef de l'État assume et ose une autre politique.

 

La percée du FN est-elle un danger pour la République, comme le dit la gauche?

Je me passerais volontiers de ces victoires locales du FN dont je récuse le programme et l'idéologie, mais la République n'est pas en danger à cause de l'élection de deux ou trois maires du Front national. Elle est en danger à cause de la politique actuelle qui a plongé notre pays dans la dépression économique et civique. François Hollande devrait en prendre la mesure au lieu de jouer les apprentis sorciers avec le vote FN, comme si la crise était juste un problème de tactique politique.

 

Le ni-ni vous convient-il finalement?

Il n'y pas de ni-ni dans cette élection, nulle part les électeurs n'ont le choix entre un candidat du PS et un candidat du FN. Nous sommes en mesure de défendre nos positions et nos candidats partout. Et je ne vois aucune raison d'abandonner le terrain et de laisser pendant six ans les sièges vides dans la gestion des collectivités. Cela ne veut pas dire que dans une élection législative ou à l'élection présidentielle, la question du front républicain ne peut pas se poser. Mais elle n'est pas d'actualité aujourd'hui.

 

Le score du FN aux municipales ne va-t-il pas conduire l'UMP à caresser l'électeur antieuropéen dans le sens du poil?

Ce serait une faute grave contre l'intérêt national, au moment où l'on constate à la fois la montée de l'incroyable puissance asiatique et l'instabilité aux portes de l'Europe. Jeter aux orties les fondations du projet européen, expliquer qu'il faut fermer les frontières est irresponsable. L'UMP doit débattre. Certains de mes amis plaident pour davantage de protectionnisme. D'autres veulent changer radicalement l'organisation européenne. D'autres encore considèrent que la France est garante des institutions européennes telles qu'elles sont. Il y a du travail pour parvenir à une position cohérente! Moi, je suis pour une France forte, leader d'une Europe politique.

 

 

PHOec336b46-b50c-11e3-a565-737e06eae83e-640x230.jpg

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

Bertrand L 29/03/2014 19:43


Cher François Fillon, vous avez raison, que fait donc François Hollande toute la journée ?


M. HOLLANDE ! Réveillez-vous, vous êtes là pour mettre en place les solutions (et si vous ne savez pas que faire, allez prendre conseil auprès de Gerhard Shroder, auprès de Pascal Lamy, de
Bernard Attali, prenez l'exemple des Suédois, des Suisses etc...) VOUS AVEZ ETE ELU POUR AGIR. ALORS AGISSEZ ! OSEZ ! Ne rien faire est la meilleure façon d'aller dans le mur.


 

martin 28/03/2014 11:09


Je suis une adepte de François Fillon mais je suis déçue de ne pas le voir soutenir activement NKM.

Leclercq Carole 27/03/2014 22:11


Entièrement d'accord avec votre si pertinente analyse.

Je ne crains seulement qu'une seule chose c'est l'incapacité de notre président actuel à "se remanier", c'est au dessus de ses forces... 

MISSISTRANO Jean-Pierre 27/03/2014 20:00


Pour en revenir aux résultats de ce premier tour, afin d'en tirer "les leçons de l'histoire", dans la commune où je réside dans le Var, nous sommes en triangulaire, avec l'UMP en tête, suivi du
FN en seconde position, et un dissident DVD. 


Le PS n'a fait que 8 pour cent, les verts à peu près pareil et les fronts de gauche n'existent même pas.


Les votants représentaient 60 pour cent.


C'est dire qu'il y a eu une certaine abstention et qu'il n'y a plus de gauche exprimée par ici.


Dans des communes voisines, il n'y avait pas même une seule liste socialiste à se présenter au premier tour, mais par contre plusieurs listes DVD ?!?


La réalité, c'est que les plus déçus de la politique d'Hollande sont sans doute les socialistes eux-mêmes.


Si bien que le seul courant démocratique européen, qui a envie que la France redevienne le premier leader de l'Europe est l'UMP-FR.


Il faut en prendre conscience, avoir confiance en tous les représentants, voir la politique sous l"angle : "qu'est-ce que nous pouvons faire ensemble pour nous en sortir" et non passer notre
temps à nous disputer, nous opposer,  puis enfin s'unir le mieux possible.


 


 

reulet michel 27/03/2014 18:06


 


M. FILLON


Tout à fait d'accord avec vous pour considérer que ce n'est pas l'élection de quelques maires FN mais bien la politique désastreuse de F.
Hollande qui met notre pays en danger. Ceci dit on constate de part la constante évolution des abstentions et des votes pour les extrêmes un désamour toujours plus important des
français pour nos partis traditionnels - et cela va surement encore beaucoup s'amplifier pour les européennes - ; il est donc temps pour la droite si nous voulons proposer une
alternance crédible et populaire comme en 2007 d'en analyser au plus vite les causes, de faire le ménage dans sa direction actuelle qui est largement discréditée dans l'opinion et
de désigner enfin un nouveau leader irréprochable et rassembleur porteur d'un véritable projet d'alternance.


 


 


 

margottin 27/03/2014 17:35


J'ai voté pour la liste de L garnier qui réunissait plusieurs mouvements, au 1er tour, et face à deux autres listes défendant sensiblement les mêmes thèmes. L'union des socialistes, communistes
et verts est néfaste à la demande de 44% d'habitants d'une ville mieux administrée moralement, culturellement et financièrement.


"La société se radicalise", ne convient pas pour décrire la défense de la famille et de l'enfant, structure fondamentale mais fragile et n'est pas  encouragée mais destructurée légalement.

alice 27/03/2014 16:30


……….tout le monde attend le
retour de :… bouclier fiscal, diminution des impôts, augmentation des salaires, remboursement de tous  frais médicaux,  4 semaines de vacances pension complète en Espagne, essence à 1 ct, 130 km sur le périph, les  péages non payants,
 pas de pollution, fruits et légumes à 0.50 cts, 30h de travail , le privé...la fin des fonctionnaires et les fonctionnaires... la fin du privé, …
bref « le beurre l’argent du beurre et la crémière avec »…et   chaque parti politique à son
tour le  promet.. « juré-craché »……. !!!!.…..


  « DECROCHEZ MOI LA LUNE  »  ….HURLAIT   CALIGULA……. !!!!! …...


…chaque jour, à l’aube, dès
 l’ouverture ,  je fais mon footing autour du Grand Canal de Versailles et  des jardins de ce ….. JOYAU DE NOTRE PATRIMOINE.....…autrefois….  tout étant accessible ,  au retour je traversais les jardins du  Petit Hameau…au fil des ans  la
grande balustrade de la  Maison de La Reine  tombait  en
ruine…désormais  «  c’est » une ruine, 
 la grande porte d’entrée tombera à la prochaine tempête ,  un trou béant orne  le mur d’enceinte des jardins du petit Trianon,  le  troupeau de
chevaux d’une  prairie de l’allée St Antoine,  a dû être vendu, la Petite Ferme n’héberge plus que
quelques poules déplumées, 3 vieux cochons , 4 vieilles chèvres. …les jardiniers, «  maudits fonctionnaires »,  de moins en moins nombreux,
travaillent  , sans rechigner et sans compter pour ces jardins et  ce Parc si chers  à leur
 cœur, ….les touristes  souillent, saccagent, pillent et exigent  exigent….les riverains, grands sportifs ont  transformés   le lieu en  immense vélodrome,  traversant   sans pitié, en VTT  grande vitesse   bosquets et parterres,… arraché par les roues et martelé par  les
baskets les talus des allées disparaissent , Red Bull et Evian jonchent les sous- bois…plastiques et  taches de diesel  voguent sur le Canal …… bizarre  bizarre …  les occupants de
« La Lanterne » ne remarquent rien… ?....notre ancien  Président ,  sans doute bien
 trop occupé par sa « musculature »…et son « come- back »…. celui-ci sans doute.…. bien  trop occupé à «  butiner les roses »…et son « come- back ». ….. ….  « ah !..… si  La France , à l’image de Versailles……vous était  vraiment contée….. !!!!. »


 « DECROCHEZ MOI LA LUNE  »  ….HURLAIT   CALIGULA……. !!!!! …..« MAIS  NOUS VOULONS LA LUNE »….HURLENT  LES
FRANÇAIS….. !!!!....


Bon courage, François Fillon , puis-je VRAIMENT compter sur VOUS
 ?………………………..Alice !!!!

gbril 27/03/2014 15:58


Vous aviez raison le premier ! Pas d'alliance avec le FN ni avec le PS qui se montre complétement sectaire mais qui, lui, ne renonce pas à des alliances d'arrangement électoral: exemple le
plus renversant à Nantes et son célèbre aéroport ! Nouvelle théorie en vogue au PS et chez les Verts:"nous sommes d'accord sur nos désaccords" !! avec de tels principes on voit ensuite
comment on gouverne...Que le plus grand nombre de villes changent de bord dimanche !! Merci M. le Premier Ministre.

Bernard37 27/03/2014 15:27


Le Point rapporte aujourd'hui "l'indignation" de la nomenklatura de solférino au sujet des propos de Mr Fillon sur  l'avancée municipale du Front National. Ces Tartuffes oublient
que c'est Mitterrand qui avait suscité la montée du FN pour liquider le PC. Mission réussie dans les annés 90! 


Et puis Terra Nova et ses maîtres à penser de travers, ces traitres à qui l'on doit déjà le projet de génocide des souchiens par substitution, le  mariage homo, les salles de shoot, le
laxisme judiciaire partisan... ce réservoir d'idées folles  a entrepris de réutiliser le concept de parti diabolique contre la droite.


Las! La manipulations'est retournée contre le péhesse.   Faute de propositions, ils n'ont plus que l'insulte,l'invective,  les propos haineux à servir aux Citoyens.


Ils confirment par là, ces dictateurs de la pensée unique, que François Fillion a mille fois raison lorsqu'il dit accorder sa confiance aux "moins sectaires". Restaurer nos Libertés
Républicaines dans une Laïcité rétablie ou continuer à détruire notre Nation... les Français trancheront dimanche prochain.

Christine 27/03/2014 14:27


Bonjour Monsieur Fillon,


Vos propos dans Le Figaro sont pleins de bon sens, ce qui n'est pas la chose la mieux partagée en France. Monsieur Hollande a menti effrontément pendant sa campagne présidentielle. Il a continué
à mentir en "découvrant" que la crise était plus importante que prévu, a passé son temps à pratiquer un clientélisme éhonté en particulier vis-à-vis des fonctionnaires. Il ne changera pas. On est
à 60 ans comme on l'est à 20 ans, donc attendre de Monsieur Hollande qu'il se remanie restera un voeu pieux, hélas. La seule chose qui lui reste à faire est de provoquer des élections
législatives anticipées. Au moins, il pourra pantoufler à l'Elysée !

hello 27/03/2014 14:01


En réaction aux réactions du P.S. suite aux propos de F.Fillon indiquant que ce n'est pas un problème si le F.N. emporte des mairies.


 


"


La France est un drôle de pays ; les antifascistes y foisonnent depuis que les Américains ont chassées les Allemands hors de France.


Et puis , la gauche qui joue à l'antifascisme, ça permet d'éviter que l'on se rappelle que c'est la Chambre du Front Populaire qui a voté les pleins pouvoirs au maréchal Pétain.


C ' est vrai , les communistes n'étaient pas présents; leur parti était interdit car ayant pris le parti des Allemands.


Personne n'est parfait , l'important c'est de faire du bruit pour qu'on ne pense pas à ces détails de l'histoire de la gauche.

TRICOIRE 27/03/2014 11:15


François , je suis globalement d'accord avec vous. Mais étant dans la majorité silencieuse de droite, je me permets de vous dire que vous oubliez quelques ingrédients de liberté , d'équité, de
vraie solidarité. 


Régimes spéciaux, indemnités non imposables, cumuls de mandat (parfois plus de 10!), niches injustes , surtaxes, surcharges . Nos castes politique et syndicales doivent être mises à contribution
, ainsi que tous nos ponctionnaires, afin de redonner vie à une économie et à une instruction malmenées par des décennies d'incurie.


Enfin, c'est juste un avis.. Bon courage, lucidité et audace à vous et à ceux qui de notre côté ne sont pas trop attirés par pouvoir et argent et veulent vraiment être au service du bien commun !

Balourdet 27/03/2014 10:51


Hollande ne changera pas. Il est marqué par des années de dogmatisme socialiste et trotskiste!


Lors d'une interview au cours de sa campagne pour les présidentielles, il a nettement dit qu'il était d'abord internationaliste. Donc, son pays, la France, est en seconde zone
dans ses préférences.


Il a été élu pour deux raisons : sa campagne exlusivement anti-sarkoziste et sa propagande dirigée vers les immigrés musulmans.


Il n'avait aucun projet pour le pays. Par contre, fidèle à sa ligne anti-sarkoziste, il a démoli en trois ou quatre mois toutes les lois et les dispositions prises par vous, monsieur Fillon et
par le président Sarkoziy, ce sans aucune exception à ma connaissance. Ensuite, il a entrepris de destructurer la société française lui qui accusait la précédente équipe de "clivage"! Et
maintenant, que lui reste-t-il? Rien car il n'a toujours pas de projet et travaille "à la petite semaine", faisant plaisir à EELV qui réclame, au Front de gauche qui menace, dans un
extraordinaire imbroglio de contradictions et de mensonges!


Il ne fera rien pour l'économie car il en est incapable : c'est clair! Ne rêvons pas!


Il n'a d'une part pas la fibre indispensable et  d'autre part il est empêtré dans le dogmatisme et le trotskisme de son parti que ses amis, dès qu'il parait s'en éloigner un peu, lui
rapellent aussitôt sous les vocables bien connus inventés par le PS.


Ce qu'il faut à la France, c'est une équipe restreinte, compétente, lucide, active, qui rompt avec les bavardages entre "partenaires sociaux" qui n'ont jamais rien apporté et n'apporteront jamais
autre chose que le déclin progressif du pays! Il faut en avoir le courage, le courage de véritables gouvernants!


Il devient absolument et immédiatement impératif de changer cette équipe, président compris, mais pas par d'autres socialistes! Urgent! Très urgent! Foi d'ex-dirigeant de PME!


 

Claude Courty 27/03/2014 10:37


Nous devons à Hollande et à son gouvernement la situation calamiteuse dont le FN tire ses résultats, mais faut-il pour autant aider les candidats de gauche là où le FN est en voie de gagner ?


Non ! Car non seulement la réprobation à l'égard du pouvoir en place doit être claire, mais il faut être conscient que tout signe contraire lui semblera un encouragement à nous enfoncer davantage
encore dans le désastre. Mieux vaut avoir à affronter un hypothétique danger que de favoriser ceux qui à coup sûr nous mènent à l’abîme. Pour ceux qui refusent le pouvoir de gauche (et d'extrême
gauche) comme celui d'extrême droite, reste le vote blanc à défaut de voter UMP.


 


La démocratie impose ses épreuves.

boucher 27/03/2014 09:20


Monsieur le 1° ministre


 


J'adhere à tous vos propos du figaro et je pense qu'une grande partie des Francais vous suivront et conforterons leur vote dimanche prochain.


Ce matin, j'écoutais le Ministre du travail sur RMC; on comprend que ce gouvernement est dépassé par les événements et paie aujourd'hui ses mensonges d'hier et de demain.


Je ne vois pas d'avenir pour notre pays avec l'équipe actuelle, mais ce n'est pas le moment de prendre la relève, car nous serions perdant en2017.


Soyons patient, peut-etre nos concitoyens vont se reveiller entrainant des révoltes, car ce gouvernement fait la sourde oreille, en pensant que demain sera meilleur.

bibi 27/03/2014 09:11


bonjour M FILLON


 votre entretien est clair net et précis et lucide   mais apres les municipales il faut que vous repreniez le dessus sur m copé m juppé  qui sont entrain de vous isoler allez
vous enfin demander les comptes de l ump? si vous ne le faite pas certaines personne vont de nouveau vous prendre pour un mou m cope dit n avoir  rien à se reprocher je ne vois pas
pourquoi il refuserait  respectueusement

MISSISTRANO Jean-Pierre 27/03/2014 08:22


C'est effectivement  à Hollande qu'il revient de se remanier lui-même.


En a-t-il conscience ? En est-il capable ?


Même en changeant la tête de ses ministres, s'il ne change pas radicalement sa ligne de politique, rien ne changera positivement.


Et il est tellement fier de ses erreurs, qu'on ne voit pas comment il pourrait redresser la barre...


Quant au FN, le moindre mal pour l'instant est qu'il s'agit d'élections municipales, mais le "ni-ni" est toujours de rigueur, essentiellement car la peau de chagrin réduite à l'hexagone est une
utopie au XXIème siècle, sans parler de la phobie de l'extériorité.

RANVIAL Liliane 27/03/2014 08:20


D'accord avec vous .    MAIS ... A Marseille , un problème car Gaudin s'est allié à une guériniste . C'est regrettable  . De plus c'est au détriment de MADAME BOYER ,qui
est une personne de qualité .


C'est dommage pour l'UMP .


 


 

J.Paul RIBET 27/03/2014 08:14


Tout à fait d'accord il faut dès à présent un vrai changement

ollivier 27/03/2014 08:05


Bonjour Mr FILLON


Une hausse de TVA à 25% serait une bonne chose sous réserve que le gain quelle apporterair soit utilisé pour réduire les charges des entreprises et que cela soit gravé dans de le marbre pour
éviter que ces fonds soient affectés ailleurs.


A cela il faudrait en plus procèder çune réduction supplémentaire des charges qui devraient être totalement ou partiellement transférees sur les salaires,permettant ainsi de compenser la hausse
de la TVA


Cette hausse de TVA favoriserait l fabrication des produits faits en France tout en pénalisant l'importation.


Beaucoup d'entreprises auraient dans ce cas intérêt à relocaliser et les entreprises étrangères seraient tentées de venir s'installer en France


Peut être que je me trompe mais une baisse des charges ne sera acceptée par les salariés que si ils y ont un intérêt


Avec mes meilleurs sentiments


G.OLLIVOER

Yves Leclercq 27/03/2014 07:38


Je suis entièrement d'accord avec votre analyse de la situation créée par le vote-sanction des municipales, prévisible, et avec les conclusions que vous en tirez.

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche