Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 21:58

 

De retour d'une visite auprès des réfugiés chassés par l'État islamique en Irak, François Fillon craint une contagion en Europe. L'ancien premier ministre vient de conduire une délégation de l'UMP à Bagdad et à Erbil dans le Kurdistan irakien.

 

Le FIGARO - Que faire pour lutter contre les exactions des djihadistes en Irak?

François FILLON - On ne peut répondre que par la force au danger et à la menace que représentent ces djihadistes, organisés, suréquipés. Il y a des milliers d'apprentis terroristes étrangers qui se sont engouffrés dans leur combat fanatique. On ne peut pas les laisser faire et ignorer leur crime, non! Barbarie, cynisme, violences inouïes… C'est une sorte de fascisme intégriste où tout opposant mérite la mort. Sans parler de l'esclavage ou de la traite des femmes… À cinq heures de vol de Paris, on vend des femmes sur le marché et on s'en vante! On assassine des enfants, des vieillards, des handicapés… C'est une question de civilisation. C'est l'humanité qui est interpellée par cette violence radicale. J'appelle donc à la force et à une réponse militaire puissante! Le président Obama a raison quand il dit qu'il faut éradiquer l'État islamique, car c'est l'alerte rouge en Irak. Cette menace pèse désormais sur le monde entier.

Comment s'engager concrètement?

Il y a trois urgences pour l'Irak. La première est humanitaire. Les réfugiés que j'ai rencontrés vivent dans des conditions épouvantables. Ils ne sont pas dans des camps mais dans les rues, les parcs, les églises, là où ils peuvent. Il fait actuellement 50° à l'ombre mais il va bientôt faire très froid, car cela va durer un certain temps. Je demande donc la réunion d'une conférence des pays donateurs pour organiser une aide immédiate en matière de logement, de santé et de scolarisation. Je suis choqué de constater l'inaction de l'Europe qui réagit d'ordinaire très rapidement à ce genre de drame.

Sur le plan militaire?

Il faut constituer sous l'égide de l'ONU une coalition internationale qui soit en mesure d'intervenir, y compris sur le terrain. La proposition de François Hollande de réunir une conférence internationale sur la question irakienne est une bonne idée. Je la soutiens à fond, à condition de déboucher sur l'implication dans le conflit des pays de la région comme la Turquie, l'Iran et les pays du Golfe, car il y a des interrogations sur qui aide et finance l'État islamique. Et pourquoi la plupart des combattants islamistes arrivent par la Turquie…

Quelle est votre troisième urgence?

Le gouvernement français doit se porter juridiquement devant la Cour de justice internationale, contre les auteurs de ces crimes et contre les dirigeants des États qui les soutiennent et les financent.

La France en fait-elle assez?

Il faut reconnaître que la France s'est engagée. Les livraisons d'armes ont commencé. J'ai rencontré les responsables militaires kurdes qui sont élogieux à cet égard, même si cela ne va pas assez vite. Ma démarche n'est pas partisane. Dans cette crise irakienne, la politique française va dans le bon sens, même si elle n'est pas assez puissante. Le président de la République devrait prendre des initiatives plus visibles pour entraîner les Européens.

Voyez-vous des risques de répercussions en France?

Si on ne stoppe pas l'État islamique aux portes du Kurdistan, le combat sera demain à Istanbul, Francfort, Paris, Londres… Il faut éviter la contagion et être absolument intransigeant en «criminalisant» toute participation à ce djihad pour que des citoyens français ou des personnes qui vivent sur notre territoire et qui manifestent d'une manière ou d'une autre un soutien à cette guerre puissent être pénalement responsables, condamnés, expulsés s'ils ne sont pas de nationalité française.

Pourquoi êtes-vous parti là-bas?

J'ai évoqué l'urgence humanitaire et militaire, mais il y a au cœur de cette question celle des chrétiens d'Orient. Leur extinction est désormais possible. La France a un rôle spécifique dans ce domaine que l'histoire lui a confié. J'estime donc nécessaire de mettre la lumière du projecteur sur eux.

 

PHOefac62aa-341e-11e4-9fbd-c96e49396dca-805x453

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

RANVIAL Liliane 08/09/2014 07:50


VOUS AVEZ RAISON   RESPECTUEUSES SALUTATIONS .

jean claude 07/09/2014 23:08


Il y en avait un, dans les années 30, qui avait écrit un livre où il expliquait dans le détail ce qu’il ferait une fois arrivé au pouvoir. Personne ne s’en est inquiété, jusqu’à ce qu’il fasse
réellement ce qu’il avait annoncé. Le Coran et les islamiste du « Califat », c’est la même chose : le livre et ses sectateurs annoncent ce qu’ils vont faire, mais tout le monde préfère
regarder ailleurs, tellement ça paraît énorme. Et quand ils passeront aux actes en Europe, comme ils le font en Irak et en Syrie, il sera trop tard. Pourtant, on aura été bien prévenus…


tous les djihadistes français partis faire le djihad devraient être emprisonnés trés longtemps

Cumenal 07/09/2014 13:10


Monsieur le premier Ministre, il était très important d' aller apporter le soutien du peuple français aux chrétiens d' orient . beaucoup de questions: rôle des Nations Unies et de l' Europe dans
ce conflit, l' Europe a bien prise des mesures dans le conflit ukrainien mais où est la responsable des affaires de la comission étrangère de Bruxelles????Si les Américains ont soit disant chassé
un dictateur en envoyant une armée là bas, ne mettent-ils pas au même niveau cette personnalité et ces sunnites complètement fous???au moins une alliance USA-France-Royaume Uni pourrait
intervenir avec force comme l' a si bien fait un président français au Mali????Bien respectueusement. JPC

Yves Leclercq 06/09/2014 07:45


Sévèrement contré, ce mouvement djihadiste n'a pas d'avenir. Il ne peut gagner beaucoup d'esprits en Europe, même parmi les immigrés musulmans. Il faut en libérer les populations qu'il a réussi à
soumettre, mais en Europe, il ne pourra donner que des "coups d'épingle". Nous avons un outil policier de toute évidence efficace et motivé, et heureusement, le Président Hollande ne l'a pas
démobilisé, tirant les leçons du passé. Sur le terrain irakien, l'appui aérien devrait arrêter son extension et l'affaiblir. 


Par la suite, il faudra laisser les communautés devenues ennemies organiser leur autonomie, puis leur indépendance. L'Irak multiconfessionnel est un héritage de la toute puissance occidentale de
la première moitié du dernier siècle. Il n'y a pas d'Irak historique.

Arnaud de Vendeuvre 05/09/2014 19:15


Cher Monsieur,


vous vous scandalizez ,à juste titre de la barbarie des jihadistes mais vos condamnations sonnent faux car vous n´avez pas condamné la barbarie israélienne à Gaza ni la barbarie américaine en
Irak qui a conduit ce pays au chaosn où il se trouve aujourd´hui.


L´intérêt de la France n´est pas de prendre parti dans ce conflit qu´elle n´a pas déclanché. C´est aux Etats Unis et à la Grande Bretagne et à leurs complices de réparer les pots cassés.


Salutations.


Arnaud de Vendeuvre.

AUBRY SCIARLI 05/09/2014 18:04


Monsieur le Président,


Je ne suis pas indifférente à toutes ces cruautés ! Je partage les commentaires qui sont publiés mais je crains aussi une chose : les attentats en FRANCE. Des
églises sont déjà "dévastées" vous le savez. Les Chrétiens sont masacrés aussi en Egypte, en Indonésie, au Nigéria etc..... MALRAUX avait dit : "LE XXI ème siècle sera religieux ou il ne
le sera pas"..... Un adolescent parceque "fils de flic" est violenté...... Si vous-même et Monsieur SARKOZY avez géré la crise nous avons au Gouvernement des "apprentis" !!! pour
gérer une situation des plus dangereuses et comme bien des personnes de mon entourage je crains que nous aurons à subir la folie d'un "déchaînement sans pitié d'un Islam renaissant"
Mais il y a aussi les chrétiens d'Orient catholiques (Antioche, syriaque comme les maronites libanais, de rite arméniens, ou orthodoxes) nous ne pouvons pas les trahir !!! Je conclus par mon
introduction : Je crains un conflit. Vous ête le seul à évoquer régulièrement cette situation, le "moi Présient" qui a voulu avec ses compères se moquer de Nicolas SARKOSY a oublié qu'il fut un
président d'ouverture. Actuellement des candidatures UMP sont annoncées, vous faites preuve de retenue mais j'espère que je pourrai voter pour vous. Respectueusement, Viviane


 


 


 

Ternacle 05/09/2014 17:14


D'accord sur tout avec François Fillon mais j'ajoute que les Français qui soutiennent ou participent à l'état Islamique doivent être déchu de la nationalité Française puis expulsés.Ils ont
souvent une double nationalité et ils représentent un danger sur notre sol.

Jean-Marc 05/09/2014 16:41


oui et OUI


il faut mais quels sont nos moyens?


voir le bordel au Mali..


il faudrait compter sur les russes pour la logistique & leurs amitièes pro syriennes


et aussi sur les Americains...


l OTAN nous emmerde...


vu le foutoir qu a mis Hollande du point de vue diplomatique...


certes nous avons nos rafales mais comment discerner le bon grain de l ivraie  en etant hors de portée des lance rocket???


il s 'avère que nous avons déjà bien du mal a empecher les gamins et gamines d 'aller la bas .. apres tout ce laxisme il faudrait que l europe etanchéifie ses frontières  dans les deux sens
mais c'est trop tard...


les fonctionnaires  Européens  n 'entendent rien aux dangers qui s amplifient de jour en jour


pendant ce temps assez bien informés l arabie saoudite envisage ca http://www.tacticalreport.com/


Concernant Poutine il agit en patriote , il est ferme...


c'est bien ce qu il nous manque ici...


tapez du point sur la table !!!


pour raison de santé le Président actuel ne terminera pas son mandat ...


soyez prêt...


perso pendant mes vacances si je suis transporté labas !


je donnerai des soins a ceux qui en ont besoin! 


La PAX DEI est loin d'etre en place

alice 05/09/2014 16:24


Retrouvons « Monsieur I'M BACK » impérativement. !!!….Nous sommes tous FIERS de
votre courage et de votre indéfectible détermination. Merci François Fillon vous êtes l’Honneur de La France. MERCI


alice

Bellenger Pierre 05/09/2014 16:11


Cher ami, Voilà où nous mène la doctrine monétariste. Elle est l'expression de la loi de la sélection naturelle, de la violence. Vous pleurez maintenant pour ces pauvres chrétiens persécutés ;
c'est votre doctrine économique qui y conduit. 


Vous avez fait les grandes ecoles et ça se voit. Hollande aussi, ce qui lui permet de devenir un mafieu sans s'en apercevoir. L'humanité va crever des ses élites formatées. Réveille-toi, bon sang
!

bibi 05/09/2014 14:50


BRAVO POUR VOTRE DEPLACEMENT EN IRAK ET VOTRE ANALYSE DANS LE FIGARO JE VIENS D  ECOUTER VOTRE UNTERVENTION SUR EUROPE 1 DE CE MATIN ENFIN VOUS PARLEZ COMME UN CHEF D ETAT  J
INVITE TOUTE LES PERSONNES QUI NON PAS PU VOUS ENTENDRE CE MATIN DE LE FAIRE  CONTINUAIT A ETRE PRESENT DANS LES MEDIATS  

Balourdet 05/09/2014 11:18


Vous, les hommes politiques, niez depuis des années les dangers de l'islamisme alors que des gens agés et d'expérience comme moi le voient venir de longue date pour avoir cotoyé précisément cette
engeance!


Et à présent, que vous commencez à ouvrir les yeux, n'est-il pas trop tard. Avant l'ONU, c'est l'Europe qui devrait agir. Mais l'Europe est aux mains de gens qui soutiennent la thèse de
l'islamisme modéré QUI N'EXISTE PAS! Avez-vous lu le CORAN MODERE?


A ce jour, pas un seul musulman, fut-il plus que modéré, ne réagit et ne proteste contre cette sanglante mascarade de l'état islamique! Pas un seul au monde!


Il est temps de prendre les mesures énergiques en commençant pas l'éradication de tous les foyers d'islamismes en France, recelés par la pluplart des mosquées!


Celui qui sera élu au plus tard en 2017, si le pitoyable président qu'on a ne démissionne pas avant (mais a-t-il suffisamment d'honneur pour cela?), sera celui qui s'engagera à stopper en
priorité cette immigration débridée et à éradiquer par tous moyens les maux qu'elle engendre sur notre sol. Trop, c'est trop!

Bernard 37 05/09/2014 11:14


Voilà une position d'homme d'État!


J'oserai ajouter à cette déclaration de guerre au fascisme islamiste, que Hollande s'est vanté récemment d'avoir fourni des armes sophistiquées aux "rebelles" syriens contre Assad, à ceux là même
qui auourd'hui égorgent et tue au nom de leur croyance obscurantiste.


Un mot encore sur votre position au sujet des porte hélicoptères Mistral. Le même moa-j'heu...a décidé de renier la signature de la France et de suspendre la livraison des bâtiments à la Russie.
Vous dénoncez vigoureusement cette attitude de suivisme  américain du péhesse et de Terra nova et vous avez encore mille fois raison.


Le chemin sera difficile, mais vous avancez vite. Reste l'obstacle Jupé.


Monsieur Fillon, travaillez  pour vous, pour nous,  pour la France! Faut-il que vous fassiez la route aux cotés de cette caricature de président du conseil de la 4ème République?


Les Français ont la mêmoire courte. Ils ont oublié que le "meilleur d'entre les chiraquiens" avait voulu brader Thomson à Daewoo, aujourd'hui disparu alors queThomson fait des profits; Qui
se souvient que  le "droit dans ses bottes" n'avait pas eu le courage d'affronter les grévistes des régimes spéciaux et avait préféré demissionner...etc, etc. ?


 


 

MARIE Guy 05/09/2014 11:08


Monsieur François FILLON,


 


Bien sur que nous serons obligés de combattre ces
djihadistes. Mais nous devons également rechercher les réseaux terroristes dans nos
banlieues, car dès que nous entrerons en guerre, ils provoqueront des attentats, il faut à être préparé avant.


 


Comment faire confiance à cette Europe, à la dernière
élection européenne tous les pays de l’union ont voté extrême droite, bien que je ne partage pas ce vote. Comment ce fait-il que le président de ce parlement soit socialiste ? Décidément
l’Europe n’est surtout pas démocratique.


Madame A MERKEL a divisée l’Europe en deux par sa politique,
l’Europe du nord « riche » & l’Europe du sud « pauvre » dont la France fait partie.


Je vous fais confiance car vous êtes gaulliste et nous
voulons que la future politique soit complètement gaulliste, sans quoi nous vous retirerons notre confiance. Le général de Gaulle a redressé la France dans des situations assez semblable.


Que fait l’Europe sous contrôle de Washington contre
la Russie. Nous devons avoir au contraire des relations amicale avec ce pays ce sont nos principaux allés, notamment contre les djihadistes de toute nature, devons nous vous rappeler que nous avons dans toutes nos
banlieues leur cinquième colonne, sans quoi pourquoi ils iraient se battent au Mali – en Irak – en Lybie ou en Syrie ?


La France a besoin d’un véritable responsable politique et
non des irresponsables politique comme 90% des politiques en France. La France n’en peux plus des coupables mais jamais responsables comme avait dit G. Dufoix.


Les Etats-Unis décident toujours des guerres mais c’est
toujours nous qui les faisons & payons et lorsque nous refusons, ils insultent la France et son président  (Jacques Chirac) est-ce vraiment ainsi que se conduisent des alliés. Ils
prennent tout l’occident pour leurs vaisseaux. Qu’ils prennent leurs responsabilités, qu’ils fassent et financent leurs guerres qui ne sont pas les nôtres.


Je n’oublie pas étant né sur les plages du débarquement, le
rôle jouaient par les américains. Mais nous avons totalement payé le plan Marshall, je n’oublie pas que la résistance a fait sauté le train américains contenant de faux francs pour instaurer un
gouvernement américain en France, pas plus, que c’est les seuls de la planète a avoir utiliser la bombe nucléaire à trois reprises sur le Japon. Je doute que le peuple japonais ait oublié.


 


Avec l’Ukraine dans la CEE, nous hériterons de leurs dettes.
Déjà cette politique a stoppé l’exportation de nos produits agricole creusent encore plus notre déficit commercial, rien n’est plus absurde et suicidaire. Avant de commencer à imaginer une
quelconque alliance avec les pays de l’Est, d’Asie ou du Maghreb, la Commission serait mieux inspirée de convaincre la NORVEGE, L’ISLANDE et la SUISSE de rejoindre le noyau dur des pays européens
à vocation et culture identiques qui, comme mentionné dans le Traité de Maastricht.

dom delandre 05/09/2014 10:24


position courageuse! oui c'est une guerre de civilisation menée par des fous furieux, le danger est à nos portes, il faut intervenir vigoureusement avant qu'il ne soit trop tard. Malheureusement
votre voix porte peu, on préfère gloser sur les péripéties pathétiques de Hollande et de son gouvernement.


La situation nationale, internationale est dramatique. Le monde est complexe, nul ne peut avoir la prétention de détenir la vérité, mais il est urgentissime de prendre position, de faire bouger
les lignes, d'entraîner nos concitoyens et nos partenaires sur le voie de la réflexion et donc de l'action.


Merci d'avoir ouvert une porte


 

Peillon Robert 05/09/2014 06:03


Oui pour les urgences mais le travail de fond est à commencer dès maintenant en identifiant comment le monde en arrive là après l’expérience
Nazi qui semble n’avoir pas donné de leçons.


Personnellement je pense que la perte de valeurs fondamentales doit avoir une influence. Les français ont élu président une personnalité qui à
l’origine n’était pas présidentiable. Cette élection s’est faite sur la base de la haine contre Sarkosy, sur la base de mensonges flattant l’ego des citoyens les plus crédules et leur
promettant  des avantages intenables. Des théories scabreuses telles que celle du «genre» jettent la confusion où dans certains cas le père peut être
une femme et la mère un homme. La liste des dérapages de valeurs n’est pas close.


La France doit montrer l’exemple en disant que l’on ne peut pas faire n’importe quoi avec les valeurs. Le politiquement correct
c’est la politique de l’autruche qui se met la tête dans le sable. Ce n’est pas parce que vous mettez l’étiquette « labrador » sur un « caniche » qu-il se comportera comme un
labrador. Quand on voit  que les mensonges fonctionnent bien au plus haut des états tout peut arriver.

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche