Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 23:04

Retrouvez en ligne mon interview au « Parisien - Aujourd'hui en France » parue ce dimanche à 2 semaines des élections municipales qui seront l'occasion d'ouvrir les yeux du gouvenement. 


 

 3655445_fillon.jpg

 

 

Pensez-vous, comme Alain Juppé, que c’est « le foutoir le plus incroyable » au sein du gouvernement ?

C’est le désordre total. Moins de 2 ans après son élection, le président est largement décrédibilisé. Le Premier ministre est à bout de souffle, disqualifié par ses reculs successifs.

 

Jean-Marc Ayrault a pourtant dit dans nos colonnes qu’il n’était « ni usé, ni fatigué »...

Que voulez-vous qu’il dise d’autre ? Je le comprends... il se bat. Mais il n’a plus d’autorité sur sa majorité et il doit faire avec un Président flou. J’ai tenu cinq ans à Matignon, prioritairement parce j’avais le plein soutien des parlementaires. Je tenais ma majorité.

 

Le remaniement se fait trop attendre ?

Depuis des mois je plaide pour une initiative forte de la part du Président. Davantage qu’un remaniement, c’est un vrai infléchissement de sa politique qu’il devrait assumer. Plus il tarde, plus il enfonce le pays dans la dépression. Il faut utiliser les élections municipales pour lui ouvrir les yeux et provoquer un choc utile à la France.

 

Et comment jugez-vous Manuel Valls ?

Je suis sévère. Il a fait de l’hyperactivité, de l’exploitation des faits divers et des polémiques, le paravent de son inefficacité. Le décalage entre son exposition médiatique et son bilan est immense. La lutte contre l’insécurité et la délinquance est un combat global très difficile, qui exige mesure, humilité et réalisme. En se servant de ce ministère comme d’un tremplin politique, Manuel Valls contribue à discréditer l’action publique.  

 

C’est ce qu’avait fait Nicolas Sarkozy quand il était à Beauvau...

Les temps changent. Les Français sont moins dupes et beaucoup plus critiques qu’avant à l’égard de ces comportements. Manuel Valls est en train de se brûler les ailes en essayant d’imiter Nicolas Sarkozy qui lui avait de vrais résultats.

 

On a appris cette semaine que le ministère de l’Intérieur aurait utilisé une étudiante russe pour espionner le collectif de la Manif pour tous....

C’est une affaire qui me choque  beaucoup et sur laquelle je demande au ministre de l’intérieur de faire très vite toute la lumière ! Des éléments laissent à penser que le gouvernement est allé au-delà des principes républicains pour essayer de contrer des mouvements pacifistes. Si cette affaire est vraie, elle est scandaleuse sur le plan des libertés publiques.

 

Qu’allez-vous faire ?

Si les choses ne sont pas clarifiées rapidement, je suis décidé à demander la constitution d’une commission d’enquête parlementaire.

 

Nous sommes à deux semaines des municipales, l’UMP est-elle en capacité de gagner ce scrutin ?

Je pense que le résultat de ces élections sera positif pour la droite et le centre. Ce que je constate sur le terrain c’est un besoin d’alternance, un rejet massif de la politique conduite, une mobilisation forte de nos électeurs et une démobilisation importante des électeurs de gauche.

 

Mais les accusations de surfacturation de Copé, les écoutes de Patrick Buisson, celles de Nicolas Sarkozy... Toutes ces affaires ne vont-elles pas avoir un effet démobilisateur sur vos électeurs ?

J’espère que non. Il nous reste 2 semaines pour battre la campagne et faire bloc derrière nos candidats. Rien ne doit venir interférer le mouvement en leur faveur. C’est la raison pour laquelle que je me garde bien pour le moment de commenter les polémiques touchant notre famille politique.

 

Et concernant les enregistrements de Buisson ?

C’est répugnant ! Jusqu’à maintenant, je me suis toujours tenu à l’écart de ces gens-là. Les méthodes qu’ils pratiquent et les discours qu’ils tiennent font du mal à la démocratie et vont à l’encontre des valeurs que je défends. Aujourd’hui se tenir à l’écart n’est plus suffisant. Il faut les combattre. Ces gens-là n’ont rien à faire dans une famille politique comme la notre.

 

Sarkozy a été aveuglé par l’intelligence de Buisson ?

Je ne peux pas vous répondre. Je ne le connais pas. Je l’ai croisé une fois, à la fin de la campagne présidentielle, lors d’une réunion où il expliquait pourquoi on allait gagner…!

 

Vous dites que ces affaires n’auront pas d’impact, mais dans les meetings, les électeurs de droite se disent écœurés...

Nous sommes tous écœurés par ces affaires, mais je pense que pour la majorité des électeurs, le choix se fera en fonction des personnalités et des enjeux locaux, en réponse à l’action gouvernementale désastreuse et à l’oppression fiscale insupportable. La colère est générale et profonde. La France se radicalise dangereusement. Je crois au sens des responsabilités des électeurs de droite et du centre. J’invite les Français à manifester leur colère dans ce scrutin, en choisissant l’opposition plutôt que le vote extrême ou l’abstention.

 

En cas de défaite de l’UMP aux municipales, qui en portera la responsabilité ? Copé, le président du parti ?

Je le répète, je pense que nous allons gagner ces élections. Cela ne devra pas nous dispenser de nous interroger et pour certains de s’expliquer sur la situation de notre parti.

 

A Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet fait une campagne difficile. Est-ce encore gagnable ?

Nathalie mène une campagne positive. Je le vois à ses côtés sur le terrain. Elle a su créer auprès des parisiens une dynamique et un intérêt qui fait qu’aujourd’hui l’espoir de déjouer les pronostics est permis. Nathalie a une solidité indéniable, une expérience gouvernementale et des propositions pour Paris qui me paraissent nettement au dessus de celles d’Anne Hidalgo.

 

Malgré les menaces de sanctions et l’indignation de la communauté internationale, Moscou ne cède rien dans le conflit Ukrainien. Doit-on être plus ferme avec Poutine ?

En faisant entrer ses forces sur le territoire de l’Ukraine, la Russie a violé le droit international comme les Américains d’ailleurs lorsqu’ils avaient envahi l’Irak. Pour cela, elle doit être condamnée. Mais la fermeté n’implique pas l’hystérie. Le discours de certains dirigeants américains est extravagant. La comparaison avec la guerre froide est stupide et ne peut que pousser la Russie dans ses plus mauvais instincts.

 

Donc, vous êtes contre des sanctions ?

Là n’est pas l’essentiel, l’essentiel c’est de renouer le dialogue. En 2008, le dialogue avec Medvedev et Poutine avait permis de résoudre une situation analogue en Géorgie. Les Européens, madame Merkel en tête parce qu’elle a une autorité et une relation plus engagée avec Poutine, devrait s’en inspirer. Le devoir de l’Europe c‘est d’entretenir avec la Russie les relations les plus confiantes possibles. La crise ukrainienne est dangereuse mais nous avons des éléments pour la résoudre.

 

Vous qui connaissez bien Poutine, c’est un homme avec qui on peut discuter ?

Bien sûr. Et c’est justement pour cela que je prône le dialogue. La discussion avec lui n’est pas facile mais il est capable de compromis et respectueux des engagements pris. Tous les dirigeants russes sont plus ou moins autocrates. Mais si on compare Poutine à ses prédécesseurs, il a plus de rationalité.

 

Comment jugez-vous la gestion de cette crise par le gouvernement français ?

Sur la gestion immédiate, je n’ai pas de critique particulière. En revanche, sur la période précédente, j’en ai ! C’est parce que la France a traité depuis deux ans la Russie d’une façon assez légère, que le président Hollande n’a pas l’écoute et l’influence qu’il devrait avoir dans ce conflit.

 

 

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

gilles 20/03/2014 15:42


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/03/20/97001-20140320FILWWW00197-hollande-annonce-l-annulation-du-sommet-uerussie-en-juin.php


Ce n'est pas à F Hollande d'annoncer cela, c'est à Catherine Ashton la représentante pour l'UE des affaires étrangères.


Pourquoi bomber le torse (ou plutôt chanter comme le coq). Sommes nous prêts à envoyer le moindre soldat en Ukraine ?


Maintenant avec les 2 ou 4 navires militaires à livrer à la flotte de la Mer Noire aux russes, nous avons vraiment l'air fin. VOus imaginez un seul instant, quand ces super batiments furtifs de
surcroit vont arriver dans le port de Sbéastopol ?


On aurait pu simplement laisser C Ashton faire les annonces et prendre par là même occasion, les coups tout en continuant le business.


Parce que pour les emplois et l'économie, on est bien content d'avoir les dollars russes quand ils arrivent.


Les allemands l'ont bien compris et eux le jouent tout en finesse.


Il faut une diplomatie non seulement commune dans ce type de crise, mais une seule voix qui parle.


En ce moment, dans les états majors russes, la seule chose qui compte est : Les européens vont ils bouger quansd nous allons envoyer nos divisiosn blindées envahir l'Est et le Sud de l'Ukraine ?


Et pourquoi pas ensuite la lettonie, la lituanie et l'estonie ?  il ya des minorités russophones aussi par là.


D'autant que l'enclave de Kaliningrad complètement russe de population et de terriroire celle là est complètement encerclée elle aussi par l'UE.


Un joli baril de poudre au 21e siècle. Incroyable, non ?


Il nous fallait juste l'étincelle, le Rambo de service. Après George Bush qui a montré la voie, l'ami Vladimir. Pas bougé pendant les jeux olympiques, il a bien joué l'ami. Super.

schafer 17/03/2014 17:00


Lorsqu'on écoute ou lit M. Fillon, on voit immédiatement l'énorme différence avec une grande partie des hommes politiques Français. François Fillon est un homme d'Etat. Par comparaison
Hollande-Ayrault sont bien fades et sans stratégie. Ils font de la, politique au jour le jour, de façon politicienne, sans ligne directrice. Vivement l'alternance !

jc 17/03/2014 14:08


monsieur Fillon vous avez fait l'erreur de rester dans un parti dont la classe dirigeante est catastrophique;il fallait créer le votre àprés cette tricherie .Et maintenant vous étes dans cette
spirale négative ,associé à tous les 'tenors' de l'UMP .cet UMP qui passe son temps à defendre un ancien président( les affaires réelles ou inventées qui font la joie du pouvoir ) alors que celui
çi laisse faire c'est extraordinaire; alors que tous les français voudraient qu'on s'occupe de leurs problémes , Quant aux  municipales,je ne sais pas si l'UMP est contente d'elle dans mon
village de 2800 habitants cela fait une trentaine d'années que les socialistes sont au pouvoir et cette année encore il n'y a q'une liste socialiste ( interdiction de barrer ,de changer les noms
,élisible sur le nombre de votants donc un seul tour,juste le droit de mettre son enveloppe, la démocratie en somme...)

vauvillier georges 17/03/2014 10:16


Au sujet de la crise Ukrainienne, on aurait du des le départ prendre une position politique en faisant valoir "la liberté des peuples a disposer d'eux meme" ce qui aurait évite l'escalade qui se
terminera à notre détriment puisque les sanctions nous toucherons(Airbus, renault, psa, chantier naval, prix du gaz.......) et que les americains et les russes se metront d'accord sur notre dos
(commme la Syrie) L'europpe centrale a montré que les frontiéres etaient mal dessinés et qu'il faudrat y revenir Les habitants de la Crimée ont envie d'etre Russe ,respectons leur choix Georges
vauvillier

gilles 17/03/2014 09:09


Ce matin, c'est à qui dans le gouvernement se félicitera le mieux et se fera briller devant les caméras avec l'écologie.


Super, diviser par deux la circulation pour diminuer - de combien  ? - la pollution. L'écologie répressive à grand renfort de policiers.


On voit apparaitre ensuite, une liste d'interdiction totale, pour les poids lourds, et une liste de passe droit pour circulation totale. La liste des prébendes abusifs et des apparatchiks du
pouvoir s'allonge.


Vraiment tarés ces partisans du tout état.


1984 - Orwell est à l'oeuvre. De l'écologie planifiée et dirigée encore que planifiée, on ne peut pas vraiment dire.


Une question. Si aucun poids lourd ne peut circuler, l'économie et la création de richesses, elle deviennents quoi ?


Parce que si bloquer les poids lourds n'a aucun impact, alors autant les supprimer et leur interdire définitivement de circuler, non ?


Les ayatollahs de Bercy et les écolos fonctionnaires doivent être aux anges ce matin.


Quelle absurdité soviétique !


Le résultat, Dimanche soir dans les urnes. Avec ce que j'entends, cela va être brun très brun. Même avec le filtrage municipal.


"It's the economy stupid !" Cette maxime d'un conseiller de Clinton en 1992 est plus que jamais d'actualité.

jm 16/03/2014 17:55


Plan circulation grosse poudre au yeux et mascarade impossible a organiser...


Écritures des dérogations...


J imagine les brigade s en filature se faire arrêter parce que le numéro est pair..


Cesser de nous Emmerder...

bibi 16/03/2014 15:30


bonjour M FILLON


quand allez vous  prendre le dessus sur jfr copé si la droite gagne les municipales il va s octroyer la victoire et la mauvaise gestion des comptes de l ump va etre oublieé nous étions
beaucoup a croire en vous ne nous decevez pas


respectueusement 

moujeotte 16/03/2014 10:10


LA MODIFICATION DU CODE ELECTORAL SOUS TEND ELLE LA DISPARITION DES PETITES COMMUNES ?


 


L'interdiction du panachage dans les communes de 1 000 à 3 500 habitants et l'obligation de ne voter que pour des candidats dûment déclarés en Préfecture, y compris
dans les communes de moins de 1 000 habitants, ont été motivées par la parité la simplification et la transparence...De beaux principes ignorant la réalité ?


 


Dans les petites communes, en panachant les listes et en votant pour qui ils voulaient, les électeurs avaient le sentiment de peser sur la démocratie locale. Mais
pourquoi venir voter s'il n' y a qu'une seule liste ? Rayer des noms est sans effet ; tous les candidats seront élus ! Il y a de l’amertume et de l’incompréhension voire de la
frustration chez nos concitoyens ; ce qui ne va pas les aider à se réconcilier avec le politique ! Les abstentions et les bulletins nuls risquent d'être en hausse ! La
démocratie se bornerait-elle à la cooptation des colistiers ?


 


La légitimité démocratique dans les petites communes va être fragilisée. C'est un argument de plus qui poussera insidieusement vers la fusion-absorption des
toutes petites communes rurales au sein des communautés de communes. Mais cette question n'est pas clairement soumise au débat public. Pourquoi ?


 


Les gros investissements sont maintenant portés par les communautés de communes, mais aussi, la voirie, les ordures ménagères, l’assainissement non collectif,
l’éclairage public, les maisons médicales, les gymnases et même l'entretien des extincteurs… A terme, il ne restera au maire d'un petit village que les mariages, la pose du cachet de cire sur les
cercueils, les animaux errants (surtout la nuit...) et l'entretien des églises...


 


Ces transferts de compétences devraient aussi provoquer le transfert de la légitimité démocratique au profit des communautés de communes dont les conseiller
devraient être élus, sur un programme, au suffrage direct via un scrutin de liste.


 


Les communautés de communes deviennent de plus en plus grandes physiquement mais aussi de plus en plus riches en compétences et en recettes fiscales. Toutefois, il
n'est pas inscrit dans le marbre que leurs dépenses seront optimisées et qu'il y aura des économies d'échelles. Les impôts des communes n'ont pas toujours baissés à hauteur des charges ainsi
transférées aux communautés de communes. Si les élus locaux veulent maîtriser globalement les impôts locaux, il faut un seul budget pour la communauté de communes et les communes qui la
composent.


 


Que les élites ne méprisent pas les habitants des communes rurales qui sont pleins de bon sens et d'une fine intelligence ;


Que la pérennité des petites communes soit débattue ouvertement ;


Que nous réinventions le rôle du maire rural ;


Que l'impératif catégorique de tout regroupement et fusion soit la baisse des impôts...


 


 

eppe 15/03/2014 20:21


que toute la droite se rassemble pour éliminer hollande en 2017 car depuis les écoutes  de nicolas sarkosy je ne supporte plus  cette atteinte aux libertés . la justice a d'autres
moyens pour trouver s'il y a eu financement illicite . pour moi je ne le crois pas .ils bafouent la présomption d'innocence et personne ne dit rien . c'est horrible , parlez , ce n'est plus
possible de les voir blancs devant noirs dérrière .

jean claude 14/03/2014 23:53


peut être avez vous eu raison de ne pas quitter l UMP ? , mais maintenant la présidence Copé , ça suffit ,il n a rien a dire ,il a tué l opposition par ambition

Pascal Laborie 14/03/2014 07:50


Monsieur le Premier Ministre,


Face aux réactions du gouvernement suite aux atteintes d'une extrême gravité aux règles de la Démocratie, quid d'une suspension des Députés UMP et UDI, en tant que représentants du Peuple,
de leurs fonctions à l'Assemblée et au Sénat.


Comment continuer à cautionner un tel système en continuant à siéger dans un régime devenu totalitaire!


Amitiés


Pascal

JPWK 14/03/2014 06:41


2017

marco 13/03/2014 18:24


Je suis intervenant dans une ecole qui forme des ingenieurs en electronique et informatique nombreux a la tete bien faite et bien pleine ne pensent qu a partir de France ou la febrilité des
banques, le manque de (re)connaissance dans l innovation etc. plombe leur moral...


personnellement je pense aussi abandonner bien que de nombreux brevets seront initiés...


il s'avere que les decideurs , les ministères,  Vous, etc.ne comprenez rien aux enjeux, aux necessités de terrain aux developpement possible de type google ou facebook..


je ne sais pas tres bien ce qu il va rester a notre pays ... n' en serions nous pas "refiler" la Legion d'honneur a des chefs d'entreprise etranger pour les "apater" ????


Demain en matière de telephonie mobile l'apparition de smartphone satellite etc plombera definitivement ce secteur et bien d 'autres ...


C'EST FOUTU !


je retourne dans mon jardin...

Cieslik Franck 13/03/2014 16:47


Le petit ébéniste du coin va fermer. Il travail sans compter, mais ça ne suffit pas, il est noyé de tracasserie, de pression, d’intimidation
et il en assez. Demandez-vous pour qui ils vont voter car ces gens qui ne compte pas leurs temps on l’impression qu’ils ne sont plus reconnu du tout. Rien à voir avec les petites écoutes, ni les
procès d’une première dames qui eux sont réglés en moins d’un mois ….


Quand je perçois l’égocentrisme de nos politiques, de gauche comme de droite (ils ne sont pas mieux) je pense qu’ils n’ont encore rien
compris et devraient revoir leur copie.


Plus que jamais on perçoit une France à deux vitesses, une France plus que jamais  fracturée,
qui est le résultat d’une politique opportuniste et de court terme, menée par les politiques de droite comme de gauche. Rien à voir avec la politique allemande d’Angela Meckel qui est une
politique plus solidaire, avec des hommes qui ont misé sur le travail , sur le moyen et long terme.


 

CHAPAT 13/03/2014 10:03


Vous aviez certainement compris que l’Etat avait l’intention de faire des économies. L’Etat aurait fait appel à notre générosité que nous aurions vraisemblablement
décidé de lui prêter de l’argent, remboursable en 15 ou 20 ans avec un petit intérêt.


 


Mais nos dirigeants ont eu crainte de ne pas avoir suffisamment de personnes intéressées. Alors, ils ont décidé, courageusement sans nous demander notre accord, de
ne pas augmenter nos retraites de l’évolution du cout de la vie. En faisant ainsi, ils sont sûrs que tous les retraités seront touchés.


 


Ainsi, les retraites versées par la Caisse Nationale  d’Assurance Vieillesse ne seront pas augmentées au 1er avril, comme chaque année, mais au 1er octobre. En
plus, l’augmentation ne sera que de 0,3% pour 2014, alors que l’évolution du cout de la vie est prévue à 1,3 %. Alors pourquoi, me direz-vous, manque t’il 1% ? Et bien tout simplement parce qu’en
2013 le cout de la vie était de 1% inférieur aux prévisions gouvernementales et dès lors on nous fait une régularisation.


 


Quant aux retraites complémentaires, c’est plus simple, elles ne seront pas augmentées en 2014.


 


  


 


Pour l’instant, remercions chaudement nos dirigeants de ne pas avoir décidé de baisser nos retraites. Mais je me doute que parmi eux, un grand nombre, assurés de
revenus confortables, pensent qu’il y a là une solution d’avenir.


 


  


 


On n’a plus les capacités de manifester, ni de faire la grève (et la grève de quoi d’ailleurs ?)


 


Alors, il nous reste une possibilité, celle d’aller vivre dans des pays pauvres. Ce serait bien pour ces pays car notre argent leur rendrait service. Et puis nos
départs compenseraient les nombreuses arrivées des pauvres de ces pays.


 


  


 


Bonne retraite, et amitiés à tous.


 

fifi 13/03/2014 09:37


m fillon


mettre de l ordre a l ump est obligatoire c est devenu urgent


mais le gourvernement actuel n est plus credible


demander la dissolution de l assembleé nationale serait peu etre une bonne chose et meme la demission de m hollande les francais  nest peuvent plus

bibi 12/03/2014 20:00


bonsoir M FILLON


POUR UNE FOIS JE VOUDRAIS  VIEILLIR DE 15 JOURS RAPIDEMENT QUE LES ELECTIONS MUNICIPALES SOIT TERMINEES ET QUE VOUS PUISSIEZ ENFIN METTRE DE L ORDRE A L UMP


BON COURAGE   RESPECTUEUSEMENT 

Cieslik franck 12/03/2014 19:39


Quand nous voyons l’acharnement de Monsieur Copé contre Madame Taubira, ce Monsieur n’a aucune place à la tête de l’UMP.


 


Nous en avons assez de cette politique de nuls, quand on voit ce qui se passe économiquement dans notre pays.


 


Ce Monsieur doit quitter l’UMP, il a d’autres enjeux démocratiques que les petites écoutes d’un ancien président. Il y a un décalage
qui encore une fois va se retourner contre l’opposition.


 


Le problème des français est actuellement ailleurs que dans des petites écoutes, je vous le dis ; quand vous voyez des jeunes de 25
ans, voir presque 30 ans avec des qualifications n'ont plus d'horizons et qui sont dans l'impasse le problème me semble bien plus grâve que des petites écoutes et que la tête d'un ministre et qui
de plus est une femme. Vous aurez le retour de batôn, soyez en certain !!!!!!


 


Franck Cieslik

gilles 12/03/2014 19:29


http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/03/12/97002-20140312FILWWW00191-salaire-moyen-2-449-euros-mensuels.php


Où et comment créer du chomage en augmentant les revenus plus que le PIB ne croit.


Avec l'euro qui lutte contre l'inflation et maintient les achats stables, c'est facile de voir que si les masses salariales augmentent plus que la richesse créée, les marges des entreprises vont
diminuer et les entreprises disparaitre.


F Hollande n'enfonce pas la France, il laisse le système l'enfoncer.


 

Jean-Marc 12/03/2014 14:37


c'est DRAMATIQUE ... les banques n'aident plus, je connais bon nombre d'ingenieurs au chomage (partir a l etranger ?).


quasiment a chaque coin de rue chaucun y va de sa mauvaise nouvelle...


Les enfumages actuels a la television...


les gens sont REVOLTES / DEGOUTES/ HYPERTAXES/...


le peuple s'enrage, attend il le printemps ???


 

jean claude 12/03/2014 13:43


en privé si on vous intérroge sur mme Taubira qui n interviendrait pas dans le travail des juges ,pappelez lui qu elle a révoqué le juge dans l affaire martine Aubry et l amiante ,pour éttoufer l
affaire

Dominique 12/03/2014 11:08


Bonjour monsieur Fillon


Depuis la généralisation des téléphones portables,  l'habitude de  photographier ou d'enregistrer les gens à leur insu puis de faire passer les enregistrements sur les réseaux siciaux
s'est répandue à une vitesse folle.Cela a commencé presque comme un jeux puis s'est prolongé par des affaires médiatisées dans les journaux et prenant leur origine dans ce genre de pratique.
Aujourd'hui cela semble se répandre dans toutes les couches de la société. Tout le monde espionne tout le monde et cele semble normal. Même l'état s'y met en nous sortant sur les routes des
radars embarqués, impossibles à déceller, pour enregistrer les excès de vitesse.!! Dans ce contexte, rien d'étonnant à ce que sortent maintenant ces affaires d'Etat ou dans les arcanes du
pouvoir, tout le monde écoute tout le monde. Mais  lorsque le monde de la justice lui même qui est touché et que juges et avocats s'espionnent mutuellement sur de simples soupçons, je trouve
cela très grave et destructeur de nos institutions.En visant à plus d'éfficacité, les pouvoirs admettent des pratiques empietant de plus en plus sur nos libertés fondamentales. Et apparemment nos
lois actuelles sont incapables de répondre à ce genre de dérives. Donc oui, c'est le foutoir ! économique,  politique (intérieur et extérieur) mais aussi et c'est beaucoup plus inquiétant,
juridique et institutionnel. Et je pense que faire le gros dos et attendre que cela passe ne résoudra rien, bien au contraire.


Bon courage à vous, il vous en faudra


Dominique

Pascal LABORIE 12/03/2014 10:20


Monsieur le Premier Ministre


Bien que connaissant votre attachement au respect des institutions, n'est-il pas aujourd'hui nécessaire, au vu des affaires anti-démocratiques (Ecoutes illégales, mensonges...) ayant lieu et
décrédibilisant le fonctionnement même de ces institutions et la classe politique de manière générale, de demander officiellement la démission du gouvernement ainsi que de Monsieur Hollande.


Ceci est primordial et l'heure est venue.


La France ne se relèvera pas du déclin dans lequel elle est engagée si des mesures prises par des hommes courageux et visionnaires ne sont pas prises immédiatement.


Monsieur Hollande aurait pu paraître être à même de faire passer des réformes sans que la rue ne s'enflamme comme elle le ferait avec un gouvernement de droite, mais il a divisé les Français et
veut installer le vote des étrangers ce qui est un crime impardonnable.


Les gens au pouvoir à l'heure actuelle ne font que de l'électorialisme et sont prisonniers de leur dogme.


Le gouvernement a perdu le soutien du PS, il ne peut plus gouverner.


Mensonge, trahison, arrogance et incompétence sont les mots qui définissent le mieux les acteurs de ce gouvernement.


Il est temps de prendre des positions fermes et responsables, pour la France...


Amitiés


Pascal LABORIE

jean claude 12/03/2014 00:11


je pense qu il est temps que vous haussiez le ton ,car ça devient grave ,j ai entendu parler des français ,ils sont a bout de nerf avec les efforts qu ils font et cette immigration incontrolée ,
même un pacifiste comme Jésus c est mis en colére dans le temple

alice 11/03/2014 18:44



……si en 2017….Nicolas Sarkozy devait …représenter l’UMP en essuyant
d’un revers de manche les « préliminaires »……..il  se passera de mon vote !…….comment peut-on se présenter comme un véritable
 Démocrate  et avoir  une « main de fer »
 emprisonnant  un parti politique ?..... j’espère  de
tout cœur que vous parviendrez à  être «  Le Premier d’entre nous tous »…. notre Magnifique pays mérite  à sa tête un Honnête homme tel que vous……et non «  celui par lequel  le scandale arrive »………avec toute mon
admiration…..!!!!…..alice

Dom Delandre 11/03/2014 12:41


aïe! aïe!


encore 6 points perdus au "baromètre"! Comment sortir de ce guêpier? Comme je l'ai déjà indiqué lors d'un précédent commentaire, je crains que les fossoyeurs de l'UMP vous entraînent dans leur
chute. Malheureusement la lutte "fratricide" et votre positionnement ambigu lors de ces derniers mois laissent des stigmates.


J'espère que vous trouverez rapidement une solution sous peine de découragement de vos fidèles! J'ai de plus en plus de difficultés à convaincre mon entourage de la pertinence de votre démanche.
RASSUREZ NOUS !!


Cordialement

bertin jp 11/03/2014 10:10


 


GRAND FOUTOIR OU DESCENTE AU GOUFFRE,


L'opposition continue de sous estimer la gravité de la situation.


Le premier, le peuple dans son quotidien modeste,a compris


la "malignité" du pouvoir financier,médiatique et politique.


La "justice",a rejoint le système.Ce qui permet à l'inénarrable Harlem Désir


de clamer Sa Confiance dans la Justice de son Pays !!!!!!!!!!


A quand une initiative à la hauteur de la situation ?


A l'occasion de l'anniversaire de l'élection du calamiteux président ,


mème s'il est vrai que la situation est le résultat de quarante ans de


reculade devant le pouvoir mondialiste qui nous étouffe ?


Une partie de "l'élite",commence à se ressaisir.


Une grande voix,et un solide caractère seraient les bienvenus.


Qui franchira le Rubicon ?


La victoire n"est pas certaine,mais mieux vaut  perdre en ouvrant le chemin,


que de continuer vers le gouffre!


DE toute façon,le peuple de france saura trouver une solution


Vraiment Démocratique !!!!!!!!

Berthet Jeanne 11/03/2014 00:52


Mr Fillon,


Je lis les commentaires et tous ont la même résonnance,celui de Bernard 37 reflête exactement ce que je voulais vous dire (exepté sur Mr Chirac: voir  sa politique extérieure
ferme)  celui d'Eric Kayayan est magnifique de justesse,documenté et tellement vrai que jamais je n'aurai pu vous parler de la crise en Ukraine  aussi bien argumentée . Je
remercie ces internautes et tous ceux qui vous apportent leur soutien,je me sens moins seule ,puissiez -vous vous inspirer de nos désirs et de nos colères,et, aller de l'avant ,c'est ce
que nous espérons ,la tourmente dans laquelle la droite est plongée s'effacera mais la sottise de ce gouvernement et de son président risque bien de rester dans l'histoire,je n'écrirai pas
davantage,  sauf, bien sûr,que vos paroles sont comme toujours remarquables de vérité mais ..La Russie a t-elle vraiment violé le droit international? j'en doute fort!!l'exemple des
Américains ,aujourd'hui offensés par l'action des Russes!! et pas si lointaine, la pseudo invasion Française en Syrie,Etat Souverain,commanditée par le Culbutos de l'Elysée et son
vieux" pas si sage"Fabius, approuvée par Juppé !!c'est dire !!et désapprouvée par l'ONU,  il me semble...Bon courage Mr Fillon,vous avez encore un chantier immense devant vous..


Avec mes respects


Jeanne Berthet

Rémi 10/03/2014 07:14


Vous feriez bien d'écrire sur les telecoms puisque vous êtes l'unique responsable de tout ce bordel et des milliers de chomeurs qui ont subit votre caprice du 4ème opérateur et ceux qui vont
subir maintenant le retour à 3 opérateurs!

dom delandre 09/03/2014 20:38


vos deux dernières interviews dans la presse écrite sont remarquables de clarté et de justesse, en particulier au sujet de la situation ukrainienne.


Une nouvelle fois nos bonnes consciences, en faisant abstraction du passé historique et culturel du peuple russe font fausse route. Hollande que l'on a connu beaucoup moins atlantiste dans le
passé, met ses petits pas dans ceux d'Obama, il risque rapidement de s'essouffler et laissera le leadership de la parole européenne à A MERKEL, beaucoup plus pragmatique envers Poutine.


J'espère qu'après les municipales vous prendrez définitivement vos distances avec les fossoyeurs de l'UMP. Restez fidèle à vos convictions, gardez votre discours de vérité. Les Français ne
supportent plus les doubles languages, la dichotomie entre les discours pré électoraux et les actes post élections.


Le jeu redevient plus ouvert suite aux turpitudes de NS, qui, je l'espère, commence à lasser avec ses attitudes de coquette effarouchée.


J'espère vous voir rapidement exposer vos propositions lors d'une émission de grande audience sur une chaine nationale.


En attendant je vous souhaite une bonne fin de campagne. Dommage que vous n'ayez pu venir à notre rencontre dans le Loiret, mais ce n'est que partie remise!


Cordialement


D DELANDRE

Jean-François Chaussier 09/03/2014 19:57


Jean-Marc Ayrault a réussi le tour de force de disqualifier sa majorité par l’absence
d’autorité et de contrôle. Cette majorité n’est pas à bout de souffle, elle est au bord du gouffre avec le risque d’entrainer la France dans le cahot. À sa décharge, Jean-Marc Ayrault n’est pas
aidé par une présidence de la république aux comportements hasardeux. Le poids de l’idéologie et l’absence de discernement et de clairvoyance accumulés entrainent cette majorité dans la paralysie
favorisant l’extrémisme, le corporatisme et le clivage de la société.






Les dérives de toutes sortes se sont substituées à l’intelligence et à la raison pour devenir
le champ de manœuvre d’un gouvernement aux abois et en perdition. J’attends des élections municipales une réponse à cette situation chaotique comme prémices de changement de politique et de
comportements dans un monde préoccupant ou nous avons du mal à retrouver notre place.

Eric Kayayan 09/03/2014 16:36


Bonsoir Mr Fillon


Au risque de reprendre quelques arguments que j’ai postés il y a
quelques jours sur votre blog à l’article que vous avez déjà consacré à la situation en Ukraine, je souhaite souligner les éléments suivants, dont je suis certain qu’ils ne vous auront pas
échappé: ce n’est pas seulement Washington (je dis bien Washington et non le peuple américain, lequel n’en peut mais de la politique étrangère de son gouvernement fédéral, et en général la suit
ou la subit soit par ignorance soit par impuissance) qui agit de manière dangereuse dans une région du monde où il ne devrait avoir que faire.  La France s’est discréditée aussi bien dans
l’affaire libyenne (en violant délibérément la résolution 1973 de l’O.N.U qu’elle avait elle-même proposée le 17 mars 2011, conjointement avec la Grande-Bretagne et le Liban) qu’avec la
reconnaissance de l’indépendance auto-proclamée du Kosovo en 2008.  Un grand nombre de français le savent pertinemment et ne manquent pas de s’exprimer sans ambiguïté là-dessus quand on veut
bien leur accorder la parole.  Ceci pose de facto la question de la légitimité qu’ont certains pays à brandir l’argument du droit international par rapport à la crise ukrainienne.  Or
cela, Mr Poutine le sait pertinemment lui aussi et aura beau jeu de nous le faire valoir, le cas échéant. Il en va de même en ce qui concerne le maintien de l’OTAN en Europe, avec une avancée
graduelle vers l’est, alors que le Pacte de Varsovie, lui, s’est auto-dissous peut après la chute de l’empire soviétique.  Aller établir une base de l’OTAN au Kosovo dès 1999 (le camp
Bondsteel), puis chercher à faire entrer la Géorgie dans cette alliance militaire atlantique moins de dix ans plus tard, c’est effectivement pousser la Russie « dans ses plus mauvais
instincts » pour reprendre votre propre expression.


A l’encontre de votre appréciation sur la gestion immédiate de  la crise ukrainienne par le gouvernement français du moment, je formulerai la critique suivante, laquelle
questionne davantage encore la légitimité des pays européens dans leurs démarches, attitudes et menaces de sanctions contre Moscou: les trois pays qui s’étaient engagés dans une médiation entre
les manifestants de la place Maidan et le gouvernement (depuis déchu) de V. Yanoukovitch, n’ont à aucun moment, semble-t-il, fait pression sur le mouvement né du putsch pour revenir aux accords
du 21 février acceptés par toutes les parties, accords qui seuls - dans cette situation de grave crise - permettaient de préserver un ordre constitutionnel et une légitimité aux yeux du monde
(pas seulement de la Russie). Ces pays  - dont la France - ont démontré par leur démission notoire leur incapacité à exercer un véritable mandat de médiation et de pression sur les parties
adverses.  Ajoutons que la responsabilité d’initier les violences mortelles sur la place Maidan le 23 février sont très loin d’être éclaircies.  Il est invraisemblable que les
médias français ne se soient pas encore fait l’écho de la conversation téléphonique intervenue il y a quelques jours entre Catherine Ashton et le ministre estonien des
affaires étrangères Urmas Paet (ou bien suis-je naïf, et ce n’est justement pas du tout  invraisemblable, mais au contraire très vraisemblable, dans le climat actuel de filtrage de
l’information?)  Il s’agit sans doute d’une fuite, mais le ministre en question n’a à aucun moment nié avoir tenu les propos qu’on l’entend exprimer vis-à-vis du « chef » de la
« diplomatie européenne » (sic !).  Revenant d’une visite à Kiev, et citant Olga Bogomolets qui a joué un rôle majeur sur la place Maidan pour soigner et faire évacuer les
blessés de part et d’autre, Urmas Paet  dit notamment : Il y a maintenant une conviction grandissante selon laquelle ce n’était pas Yanukovitch qui était derrière les snipers, mais
quelqu’un appartenant à la nouvelle coalition.  Voici en tout cas le lien pour accéder à cette conversation facile à suivre (en anglais bien sûr): http://www.buzzfeed.com/rosiegray/new-leaked-call-shows-top-european-diplomats-questioning-who 


 On dira peut-être qu’il ne sert à rien de revenir sur ce qui s’est passé et que cela ne fera pas
revenir les morts, mais si nous voulons nous fonder sur les notions de légitimité ou de droit international en ce qui concerne le référendum prévu en Crimée, alors nous devons pouvoir le faire en
tenant compte des actes des uns et des autres, et nous attendre à ce qu’on nous oppose des arguments parallèles que nous aurons bien du mal à contrer si nous ne savons faire preuve de lucidité et
d’un minimum de transparence dans notre approche globale.


 


Je vous remercie, Mr Fillon, de m’avoir permis de m’exprimer sur votre blog, et vous souhaite une bonne soirée.  Eric Kayayan

Bernard37 09/03/2014 16:05


Comme à l'accoutumée, on aurait aimé prononcer ces phrases. Mais répondre, même fort justement, aux journalistes, ça ne suffit plus.


La situation est catastrophique et le troisième pouvoir, celui des juges "roses", tend à vouloir imposer sa vision gauchiste de la société. Le mur des c... ne fut pas un épiphénomène lorsque ces
magistrats du syndicat de la magistrature avaient affirmé leur engagement politique haineux,gauchiste et destructeur.


On voit aujourd'hui ce qu'il en coûte aux Français de ne pas avoir accentué et mené à terme la réforme de la justice engagée  par Mme Dati et si vite abandonnée.


Qui peut imaginer que le tir de barrage dément, dirigé aujourd'hui contre Copé et N Sarkozy n'est pas une cabale, une machination monstrueuese inventée par le Péhesse pour "sauver ses abattis"
contre toute  morale, contre toute déontologie, hors du  droit le plus élémentaire du citoyen à dire ce qu'il pense... quand bien même on l'enregistrerai.


Sauf erreur, c'est la justice taubiresque qui possédait les enregistrements  saisis lors d'une perquisition... et c'est la victime qui est accusée. Et les écoutes de N Sarkozy: sans même
savoir s'il y a matière à instruction à charge, les médias de gôche vomissent leur encre à salir l'ancien Président.


Exit Copé, plus diseux que faiseux; exit Sarkozy, trop malin pour plaire aux énarques et aux médiacrates qui l'assassinent jour après jour auprés des franchouillards de base; exit Jupé, l'homme
du franc symbolique pour vendre Thomson à Daewoo, droit dans ses bottes jusqu'à l'absurde!


Il reste qui ? Vous, Mr Fillion. Mais il faut  le vouloir très fort et le proclamer. Comme tout organisme vivant l'UMP est touché par la sénescence, tout comme  Chirac qui en fut le
compère fainéant.  Force Républicaine doit être l'outil du changement, de l'ouverture à droite, de la Révolution économique, politique et sociétale. 


 Mr le Premier Ministre, il faut détruire cette fourmillière anti-républicaine, balayer cette vermine communautariste, restaurer la Laïcité plus forte que ne l'avaient voulue 
cet autre Buisson, Jules Ferry ou Émile Combes. Il faut réécrire les lois pour que la nouvelle  justice de la République, un justice enfin  laïque, non partisane et citoyenne
soit obligée de les appliquer.


Il y a du pain sur la planche, mais la rupture est à ce prix.


Osez, Mr Fillion! Vous serez respecté, écouté, porté  par le peuple de France.


Les candidats de l'UMP aux municipales gagneraient à se  réclamer de votre "courant".

bibi 09/03/2014 15:01


bonjour m fillon


gagner les municipales c est indispensable


et ensuite régler les problémes a l ump et cela ne va pas etre facile jfr copé ne va pas accepter de rendre des comptes il va vous falloir beaucoup de courage et des soutiens forts  ou bien
creer votre propre parti bon courage


respectueusement

bertin jp 09/03/2014 13:10


 


   Charles de Gaule,Charles Maurras,     ........,Les médias,et l'école buissonnière,


 


    Que d'inculture,que de propagande........,


    Opposer ou assimiler de Gaule à Maurras relève de l'inculture!


    De Gaule ne disait-il pas que" Maurras était fou à force d'avoir raison"!


    Laissons les médias incultes et propagandistes,formés à l'école


    buissonnière  de la vraie culture,nous expliquer le" buissonnisme" et


    profiter des turpitudes de la vie d'un homme isolé,pour  faire de la basse


    politique,bref de la politique à leur niveau!


    Profitons utilement de cette polémique pour relire de Gaule et Maurras!

Perreux 09/03/2014 12:03


Je suis allée hier, au Mans écouter votre discours toujours aussi clair, et pondéré.


J'ai donc eu cette piqûre de rappel qui m'était indispensable


Merci, nous allons de l'avant!

MOINIER Daniel 09/03/2014 11:31


Bonjour Monsieur FILLON,


Nous nous sommes déjà rencontré à diverses reprises et laisser mes articles et analyses.


Nos déficits et dettes proviennent presque exclusivement de l'augmentation de la durée de vie au regard d'une durée de travail et d'activité qui n'a eu de cesse de
diminuer.


22 années de + depuis la guerre


14 années et 14 heures semaine de travail en moins


D'où pour recupérer le manque de rentrées, créations sans discontinuité, de prélèvements supplémentaires, jusqu'à l'étranglement des ménages et aussi des
entreprises.


Le simple fait de rétablir les 40 heures, nous remettrait presque en équilibre.


C'est uniquement pour les salariés base 35h, hors fonction publique en + par an :


 


- 60Mds de salaires


- 35Mds de Charges Sociales


- 6Mds d'impôts


- 11Mds de TVA


C'est pour un salarié au Smic, 199€ de + par mois


 


C'est aussi :


-   Une forte baisse du chômage,


-   Le sauvetage des Caisses :


     - De retraites


     - De Sécurité Sociale


     - D’Assedic


     - etc…


 


- Une diminution du prix de revient entreprise. (de 3 à 13%, suivant les horaires, journée, 2x8, 3x8…)


  Il faut un maximum de 3 mois
pour que les commandes arrivent en entreprise.


 


Pour ceux qui font des heures sup (sachant que la moyenne France est de 1,2h semaine), l'entreprise pourrait payer le même
salaire. Chacun y trouvant son compte puisqu'il n'y aura plus de charges sur HS, ni salariées, ni employeur de 35h à 40 (ce qui diminuera encore le prix de revient horaire).


 


Les seuls un peu lésés, ce serait les cadres. Mais ils en ont bien profité, alors qu'ils n'y avaient pas


spécialement droit. Cela avait été un cadeau électoral de complaisance.


 


Alors pour sauver la France, tous pour les 40 heures. 


Sauf de suite pour les fonctionnaires puisque cela augmenterait encore les dépenses d'état (dès que l'équilibre sera
retrouvé)


Puis rapidement, ensuite passer à 65 ans, départ en retraite et établir ensuite la durée d'activité proportionnelle à la
durée de vie des retraités.


Alors qu'attendons-nous ?


Conférence et Power Point à l'appui dès que souhaité


Cdt


wwww.livres-daniel-moinier.com


 


 

alice 09/03/2014 11:24



…..…L’Honnête Homme qui n’a rien à
cacher, n’a jamais rien à craindre…….. !............. Ne sommes- nous pas responsables de tous les problèmes auxquels nous faisons
face aujourd’hui  ? La création d’une Démocratie , trop Sociale et  insuffisamment Libérale, ne nous a-t-elle pas TOUS  infantilisés ? Que nous soyons de Droite, de Centre ou de Gauche , ne nous comportons nous pas tels des gamins à la Cour de récré… ? N’avions-nous pas
choisi « l’Enfant Barbare » ? N’avons- nous pas  élu  « l’Homme
Normal » ?....N’est-il pas grand temps de mettre un terme à  un  trop  plein  de gamineries prenant des proportions Gargantuesques ?..N’est il pas grand temps de se demander
 si un Libéralisme « à ciel ouvert » ,  « éclairé »,  ne nous permettrait pas de devenir enfin ADULTES  et responsables ?  N’est-il pas grand temps de faire
face  aux véritables problèmes qui nous entravent et nous  empêchent d’avancer ? MAIS surtout surtout :
« Que La Justice   coule comme l’eau des  rivières  et  La Droiture comme un torrent jamais tari »      Amos 5:24 -…… !!!!!…......Vive François
Fillon, le Gentleman de La Politique…!!!! .......alice

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche