Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 10:45

Il y a un mois, la première élection véritablement démocratique au sein de notre parti se concluait par un fiasco. Le vote des militants avait été court-circuité et trafiqué par un système opaque. De ce jour-là, date ma volonté de rendre justice à nos adhérents en leur redonnant la parole.


Je ne m’appesantis pas sur les raisons de ce fiasco et mon but n’est pas de désigner les fautifs. Aujourd’hui, nous sortons de l’impasse et je veux rassembler notre famille politique. Mais il faut la rassembler sur des bases solides, sans occulter le passé qui doit servir de leçon.

 

Cette crise nous a fait mal, mais il y a des moments où le choc peut être salutaire.


En 2008, au parti socialiste, l’élection volée avait été étouffée dans l’œuf et chacun était piteusement rentré dans le rang. Ni les vainqueurs proclamés ni les vaincus n’étaient sortis grandis de cette mascarade démocratique que l’UMP ne s’était d’ailleurs pas privée de dénoncer.


La désillusion et la crainte de heurter notre famille politique auraient pu nous conduire au même silence et au même cynisme que les socialistes… Mais j’ai refusé de me taire !


En dénonçant les irrégularités du vote du 18 novembre, je me suis battu pour des principes, et, croyez-moi, j’ai agi le cœur serré.


J’ai refusé de me soumettre parce que j’aime mon parti. Parce que je me fais une haute idée de la démocratie militante, de son fonctionnement, de son rôle dans la société française. Voir l’UMP considérée comme indigne de confiance par l’opinion publique m’est apparu injuste, mais aussi destructeur dans le climat actuel où le «tous pourris» mine notre engagement républicain.


J’ai voulu remettre notre démocratie sur des rails solides et j’ai livré un combat pour l’honneur de l’UMP. Aujourd’hui, ce combat nous allons le gagner ensemble. Je dis «ensemble» car quel que fut le choix des uns ou des autres dans cette élection interne, il y a du courage et de la noblesse à être membre d’un parti qui a certes failli, mais qui a aussi l’audace de se ressaisir en décidant de remettre son sort entre les mains de ses militants.


Désormais, le principe d’une nouvelle élection est acté. Justice est donc rendue à nos adhérents !


Avec Jean-François Copé, j'ai fixé le cadre de ce prochain rendez-vous électoral.

 

Le scrutin aura lieu en septembre, avant la session parlementaire. Certains auraient préféré un calendrier un peu plus serré, mais ce qui importe, c’est de redonner la parole aux militants dans un délai raisonnable.


Ce qui importe aussi, c’est que, cette fois-ci, tout soit fait pour que cette élection puisse être équitable et incontestable. Et pour ce faire, plusieurs conditions ont été arrêtées.

 

  • Tous les candidats en lice devront être en mesure de mener la même campagne. Une haute autorité sera chargée de veiller à la stricte égalité des moyens entre les candidats et dirigera seule tout le processus électoral sans interférence possible de la direction ou de l'appareil de l'UMP.

  • Le Président de l'UMP, s'il est candidat, devra se placer en réserve dès le début de la campagne électorale. Il expédiera les affaires courantes sans intervenir dans le processus électoral.

  • Un comité de rédaction sera constitué pour proposer la réforme des statuts, du règlement intérieur et des règles d'organisation des primaires pour la présidentielle. Pour les primaires de 2016, le président de l'UMP, ou tout membre de l’équipe dirigeante de l’UMP, s'il décidait d'être candidat, devra quitter ses fonctions dans un délai suffisamment long avant le vote.

  • Une équipe dirigeante paritaire de notre parti sera constituée afin que l’UMP devienne la maison de tous. Pour ma part, je ne réclame rien et ne souhaite détenir aucune fonction. Depuis le début, j’ai dit que je me battais pour des principes, pas pour ma personne.

  • Enfin, j’ai indiqué que la réunification des groupes UMP à l’Assemblée Nationale interviendra dans la première quinzaine de janvier lorsque l’équipe dirigeante paritaire sera officiellement installée.

 

La crise que nous venons de traverser a fait souffrir nos adhérents et nos militants. La moindre des choses est maintenant de les respecter totalement en leur donnant la garantie que cette nouvelle élection sera irréprochable.


Si comme je l’espère, les choses se passent bien, alors, nous aurons redonné à l’UMP sa fierté et son unité. De cette crise nous aurons fait une force. Grâce à notre sursaut politique et moral, nous irons dignement à la reconquête des Français.


Je dis à tous nos adhérents et tous les élus qui se sont engagés pour l’honneur de notre parti mon amitié et ma gratitude. Vous m’avez donné la force de me battre. Grace à vous, l’UMP redevient le parti des militants. Ensemble, nous poursuivrons notre chemin pour nos valeurs et pour notre pays.


Pour vous et vos familles, j’adresse mes vœux les plus chaleureux pour ces fêtes de fin d’année. Qu’elles soient l’occasion de partager vos joies et nos espérances.

 

 

 

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

michpou 10/02/2013 11:48


Etant donné la connaissance que nous avons maintenant de la gestion désastreuse de fonds propres de l'UMP, nous n'avons plus à nous étonner de l'état financier lamentable où est restée la France
après le départ de l'UMP du pouvoir !


Bien sûr pour ce parti, c'était la CRISE ! Mais pour la gauche, tout va bien !


Fin mai 2012, les caisses sont vides, les entreprises ruinées, le marché inernational nul, le chômage en forte hausse, mais tout ça c'est la faute de la gauche !!!

michpou 10/02/2013 11:39


Le spectacle donné ces temps là nous a bien éclairé sur les modalités de fonctionnement de l UMP.


Plus jamais la confiance n'accompagnera nos votes dans ce parti.


Nous changeons de parti.

Suzy 24/12/2012 14:02


Monsieur Fillon,


Position clairement expliquée.   Nous adherons et vous soutenons. 


 


Vous ne dites rien du “mariage pour tous" ..


On aimerait connaître votre position


 et si vous appelez à la manifestation du 13 janvier.

Françoise Briat 22/12/2012 12:44


@ Florian


J'ai lu avec intérêt votre article.
Pour ce qui concerne les commentaires annexes, je vous en laisse la responsabilité.
En revanche, pour ce qui concerne les faits et leur analyse, je m'y retrouve complètement. Ils correspondent exactement à mes conclusions immédiates et encore valides.
Avec une mention particulière pour ce qui concerne Nice : sauf pour ce que j'ai moi-même publié sur "Opposition µépublicaine ", je n'ai jamais rien lu ailleurs sur cette évidence (malgré tout ce
que j'ai épluché).
Mon seul étonnement venant du fait qu'il y ait tant de naïfs pour n'avoir rien vu ; ou rien voulu voir...


@ Madame Malibran


Moi aussi, je suis d'accord avec vous.
Depuis un mois, je passe quasiment tout mon temps à soutenir activement Monsieur Fillon.
Moi aussi, j'ai écrit à tous ces lâches de "non-alignés" qui avancent masqués, non pour préserver l'UMP, bien moins encore pour soutenir Monsieur Fillon, mais pour défendre leurs ambitions
personnelles, alors qu'ils n'ont même pas le courage de les afficher ouvertement. Ils sont bien assurés de ne jamais obtenir ma voix !...
J'ai fait également de très nombreux courriels aux divers responsables de toute sorte... En termes "choisis", c'est à dire particulièrement forts.
Seul Nicolas Sarkozy n'a pas encore "bénéficié" de mon ire (exceptés quelques commentaires, par-ci, par-là), car j'ai voulu être pragmatique et commencer par tout ce qui pouvait avoir une chance,
même minime, d'être utile. Mais il ne perd rien pour attendre et saura très clairement ce que je pense de ses interventions aussi injustes qu'inopportunes.


Monsieur Fillon a été le seul à avoir le courage de nous dévoiler la vérité. A grands risques pour lui, et seul contre tous. Du moins contre les hommes politiques qui n'aiment pas que l'on
dévoile les turpitudes de leur marigot. En revanche, nous tous qui refusons d'être toujours dupés, qui ne voulons pas être les "corbeaux bernés par le renard", nous sommes derrière lui, pour le
soutenir et l'encourager.
Si mes propos ont pu vous paraître vifs, ce ne peut être que le résultat d'une profonde déception et d'une immense tristesse au regard de l'énorme espoir que Monsieur Fillon avait fait
naître.
Je mesure parfaitement les résistances violentes à l'encontre de sa courageuse action, les nombreux et violents coups bas reçus, ainsi que ceux restant à venir...
Mais en nous révélant publiquement les malversations que, pour la plupart, nous avions déjà remarquées ou subodorées, il a suscité un immense espoir qui a généré une attente tout aussi
considérable.
Malgré toutes les difficultés rencontrées et les attaques subies, il ne peut, il ne doit pas s'arrêter en chemin.
Après avoir dénoncé, il ne faut pas remettre "les choses qui fâchent" sous le tapis.
Un travail commencé doit être terminé. Aussi difficile cela soit-il.
Il ne peut pas, il ne doit pas, nous abondonner au milieu du gué.


Outre toutes mes lettres, j'ai rédigé un certain nombre de chroniques dont voici deux exemples :
http://www.oppositionrepublicaine.com/OR/chapeau-bas-monsieur-fillon/.htlm
http://www.oppositionrepublicaine.com/OR/quelques-questions-dune-candide-a-monsieur-cope-2/.htlm


En "fouinant" sur le site, vous en trouverez d'autres où vous pourrez constater que j'ai toujours essayé d'être aussi objective que possible, tout en préservant mes valeurs profondes. Même si
j'ai presque toujours été à contre-courant de la tendance générale, qui ne correspond pas à mes idées et pour cause, beaucoup s'étant laissés duper par les mensonges et postures factices de
Coppé...
Vous trouverez aussi beaucoup de commentaires de ma part sur de très nombreux articles, mais sous un pseudo légèrement différent. Non par veulerie, mais, bien au contraire, afin de m'affranchir
de la ligne éditoriale, ce qui m'a permis une bien plus grande liberté d'expression ; très affirmée ! 


A toutes et tous, et particulièrement à Monsieur Fillon, je souhaite de très bonnes fêtes de fin d'année.


Pour 2013, je formule le voeu que Monsieur Fillon reprenne et termine le noble combat commencé.
Après avoir dénoncé, il faut faire le ménage. vite et bien. Pas dans un an.
Je l'en remercie par avance.


Cordialement,


 

Florian 22/12/2012 06:41


 


Bonjour à vous M. Fillon (bonjour aussi a son administrateur),


Je vous contacte en personne car notre chef, Philippe Ploncard d'Assac, a commenté l'actualité politico-médiatique dans sa lettre d'information nommé La Politique. Et comme vous devez
vous en doutez, il a bien sûr traité de « l'affaire Fillon-Copé » en ce qui concerne la présidence à l'UMP (cela vous concerne donc directement !).


Je voudrais donc vous faire part - ci-dessous - de cette article rédigé sur ce scandale signé Jean-François Copé (en format .pdf) :


http://www.mediafire.com/view/?8h3oohdoxb8evz0


Bien cordialement.


Florian Rouanet.

camille 21/12/2012 22:40


Affligeant, consternant


Quand allez vous siffler la fin du match?


Il est peut être agréable de recevoir tous ces messages compatissant mais cela commence à tourner à la dérision et vous êtes en train de perdre le peu de crédit qui restait.


Je suis vraiment déçu qu'un ancien premier ministre, que je croyais promis aux plus hautes destinées se complaise dans cette situation qui perdure et je préfère croire que les propos que vous
attribue le Canard Enchainé à l'encontre de celui que vous prenez par le coup sur les photos sont inexacts car, au cas contraire, vous finiriez par m'achever !


Pour ma part c'est le dernier message que j'écris puisque dans cette tribune il n'est visblement de place que pour la flatterie, la haine, la mesquinerie, et pas pour la réflexion, le travail, la
"Grandeur", la France simplement !!


Qui donc incarne cela aujourd'hui? Qui s'occupe de la France?


Un compagnon triste, désabusé, déçu

jean claude 21/12/2012 20:56


bonnes fêtes mr Fillon

lucette malibran 21/12/2012 15:29


Monsieur Fillon, Je suis un peu de l'avis de Mme Briat, mais je suis plus compréhensive avec vous, car vous avez eu un frein considérable que j'ai essayé de maitriser avec l'envoi de courrier à
l'encontre des nons alignés qui n'ont rien fait pour faciliter votre tache, au contraire, on aurait dit des enfants capricieux qui piétinaient d'impatience. J'espère que les coups bas vous vous
seront épargnés, car ils seraient responsable de la chute de l'ump, nous ne leur pardonneront pas une deuxième fois, et là vous pourrez fonder un pati sain, fort nous vous suivront sans problème.
Je vous souhaite de joyeuses fetes de Noel,reposez-vous bien en famille

Gilles 21/12/2012 10:54


http://www.lefigaro.fr/politique/2012/12/21/01002-20121221ARTFIG00319-francois-hollande-a-va-etre-dur-mais-on-va-s-en-sortir.php


Sans blague !


Cela fait 6 mois qu'ici bas, on le voit arriver cet arrêt de moteur. Désastre économique en vue à partir du 7 Janvier. Sur France 2, ce ne sont pas les interviews de resp politique et les
reportages sur les exilés fiscaux qu'on va avoir, mais des reportages sur des boites qui sont liquidées et des chomeurs. Le phénomène s'amplifie et va se propager comme une onde de choc à
travers toute l'économie française.


Une rigidité telle des contrats de travail et de la législation du travail qui explose les trésoreries des entreprises qui veulent baisser leur taille pour survivre. Un paradoxe total.


Ce n'est pas nouveau. Quelque part, qu'avez vous fait pendant 5 ans.


Au boulot maintenant et vite.


 

Evelyne PORTER 20/12/2012 18:55


Merry Christmas M Fillon to you and your family  all  the best for 2013 and . . . keep going! we are behind you!

charles pinson adhérent U M P 20/12/2012 18:45


J'espère que cette fois cette bataille est bien terminée et que enfin les choses sérieuses seront le soucis majeure car les municapales arrivent et il ya un boulevard devant nous a ne pas louper
.je vais essayer de me reconstruire car a l'U M P je mi retrouvais plus

Françoise Briat 20/12/2012 17:30


En réponse aux divers commentaires :


Bien sûr que la priorité absolue aurait dû être de lutter contre les catastrophiques décisions de la bande de Branquignols (sauf qu'ils ne sont pas drôles, eux) qui sont aux manettes de notre
magnifique paquebot en perdition.


Mais, avant de pouvoir critiquer et contrer efficacement, encore faut-il en avoir les moyens, et surtout être soi-même irréprochable. Ce qui, vous en conviendrez, est très loin
d'être le cas de l'UMP et, pire encore, de son pseudo-président autoproclamé et cambrioleur notoire.


Monsieur Fillon est le seul à avoir eu le courage de dénoncer ses malversations. Il s'est battu avec vaillance et efficacité.
Hélas, pour une raison que j'ignore, il choisi de déposer les armes juste quand il était sur le point de gagner.


J'avoue ne plus rien y comprendre.


Toujours est-il que le marché de dupes a été concrétisé dès la première minute de sa signature :
JR copé s'en attribuant, sans la moindre honte, ni gêne, ni remords, la paternité. Sans parler des nominations pour les Municipales et tutti quanti...
Ce qui ne manque pas de sel quand on a vu à quel point il a lutté pour continuer à receler son butin mal acquis.


Certes, Monsieur Fillon a bien mérité la "pause du guerrier". Mais j'espère que ce ne sera qu'une pause ; et de très courte durée.


Qu'il se repose et profite des fêtes de fin d'année en famille, et qu'il nous revienne ressourcé et plein d'énergie pour reprendre le combat indispensable.


Nous avons tous pu constater à quel point JR-C a déjà violé sa récente signature. Nous savons très bien qu'il n'a pas la moindre intention d'en respecter le moindre mot.


Alors, Monsieur Fillon, nous avons encore grand besoin de vous pour sauver, puis préserver, NOTRE honneur.
Vous ne pouvez nous laisser en détresse au milieu du gué.
Merci d'avance.


Respectueuses salutations.

Gondard 20/12/2012 11:22


Bonjour M Fillon, sur le site de l'UMP M Copé dit qu'il a été élu et que les controles par la suite ont confirmé cela, une de ces phrases est : "J’ai difficilement supporté de voir mon honneur
mis en cause injustement", je suis désolé mais ça peut éventuellement laisser planer un doute sur la parole de celui qui n'était pas d'accord avec le résultat de ce vote, c'est à dire vous bien
sur, pour ma part j'aurai plus confiance en la votre de parole que la sienne, mais simplement je voulais vous dire que l'on sent bien encore que votre querelle est toujours la, surtout quand on
écoute ou lis M Copé qui a d'ailleurs déclaré au lendemain de votre accord sur Bfm Tv que c'était sur une idée de lui que la situation s'était débloquée, donc pendant neuf mois minimum nous
allons certainement avoir ce genre de démonstration, et si ce vote était réellement "trafiqué" M Copé est bien toujours le Président, pour ma part ça me choque un peu, bon courage M Fillon.

LEGRAIN Nicole 20/12/2012 10:50


Merci Monsieur Fillon pour votre courage et votre dignité, pour votre engagement dans une démarche difficile visant à reconnaître les erreurs et à y faire face. La probité et le sens de l'honneur
sont si peu communs dans le monde politique, voire dans le monde en général ! Malheureusment le respect de telles valeurs est souvent considéré comme une faiblesse. Je souhaite de tout coeur que
l'UMP sorte grandie de cette épreuve. Mais comme le disent de nombreux commentaires, il y a aussi urgence à être une vraie force d'opposition et de proposition face à un gouvernement qui nous
mène à la catastrophe : détérioration de l'économie, aggravation du chômage et de la pauvreté, incapacité à libérer et à faire fructifier les forces vives du pays et, plus grave encore,
délitement sociétal avec la perspective du mariage pour tous et sa cohorte de conséquences, les accrocs à la loi bioéthique et la volonté d'aller plus loin que la loi actuelle sur les fins de vie
pour inciter à la mort, une façon comme une autre peut-être de réduire les frais de santé.


Merci à vous, nous vous souhaitons beaucoup de force intérieure pour continuer votre combat. Tous nos voeux vous accompagnent. Nous vous souhaitons des fêtes de fin d'année chaleureuses qui vous
permettent de vous ressourcer.


Cordialement


NL

val 19/12/2012 23:28


Mr Fillon;je vous ai regardé et écouté hier sur France 2;merci pour ces paroles,un très bon discours,vous défendez vos valeurs,et c'est pour çà que vous vous battez et vos phrases sont si vraies
et très bon texte,bravo ne lachez rien;vous etes formidable!


Passez de très bonnes fetes de Noel et de fin d'années;bisous à bientot!

Bernard Maillard 19/12/2012 22:41


La décision de reprise du vote n'a que trop tardée. Je ne suis pas militant de l'UMP. Mais le constat qu'un grand parti républicain en France se révèle en incapacité d'organiser un vote interne
incontestable m'a profondément interpellé. Une opposition doit pouvoir s'exprimer, mais pour le faire elle doit également être légitime dans sa représentation et porteuse elle même  des
valeurs de la démocratie. Et pendant tout ce temps, les débats de fond ont été écartés, ont été ignorés. Cela a fait très mal à la démocratie. Cela a fait très mal à la France. J'aspire vraiment
à un profond sursaut républicain.

anne 19/12/2012 21:59


Nous ne pouvons qu'être heureux que l'entente soit enfin revenue au sein de la famille UMP -


J'aimerais savoir si pour les prochaines élections les nouveaux adhérents 2013 pourront accéder au vote ?


Merci Anne

Bertrand L 19/12/2012 21:18


Il s'agit d'une victoire pour la transparence, la démocratie interne, c'est vrai. Mais force est de reconnaître qu'il s'agit d'une petite victoire et qu'elle n'est pas définitive : il faudra
attendre encore plusieurs mois pour une nouvelle élection. D'autres batailles sont à prévoir et j'attends de voir quels prétextes JF Copé va utiliser pour torpiller l'organisation de la prochaine
consultation. Il va falloir le contraindre...à accepter la démocratie ! Restez vigilant. Vous avez mon soutien.  Bertrand L


ps : Dans quel pays sommes-nous pour qu'on doive se battre autant pour la transparence et la démocratie ? En Egypte ? En Tunisie ? Dans une république bananière ? Il y aurait bien d'autres
combats à mener pourtant.

baquiast 19/12/2012 20:59


M.Fillon continue de diffamer JF Cope en l'accusant sans aucune preuve d'infamies et en ignorant les décisions des commissions ad hoc du partiJ'ai honte d'un tel comportement de la part d'un
ancien Premier Ministre


Parions que mon commentaire ne sera pas validé par l'auteur du blog!!!

brigitte oudot 19/12/2012 19:55


Cher Monsieur ,


Un grand merci pour avoir tenu  bon malgré les difficultés internes à l'UMP et les commentaires desobligeants de beaucoup de médias !


Joyeux Noel à vous aussi ! Reposez vous un peu vous l'avez plus que mérité !

Mollon Martine 19/12/2012 18:19


Merci Monsieur Fillon pour la belle lettre que vous nous avez fait parvenir. Notre croyance en vous n'a jamais failli et nous vous avons soutenu moralement pendant tout ce mois si difficile pour
vous et pour tous les militants. Nous vous avons rencontré lors de votre venue à Oullins (69) et j'ai même l'honneur d'être en photo avec vous ! Nous vous remercions pour votre courage d'être
allé jusqu'au bout pour l'honneur du parti auquel vous appartenez et ceci en prenant le risque de tomber dans les sondages. Nous espérons que vous en sortirez grandi aux yeux de tous.


Et maintenant, s'il vous plaît, au boulot l'UMP ! exprimez vous enfin sur le désastre qu'est en train de commettre ce gouvernement incompétent qui a reproché à Nicolas Sarkozy de diviser les
français et qui fait mille fois pire. Aucune corporation n'est à présent satisfaite et la fuite à l'étranger de nos jeunes, de nos artistes, de nos matières grises est une véritable catastrophe.
Demander plus d'argent à ceux qui en ont plus, oui, mais pas en les montrant du doigt.


Bonne chance Monsieur Fillon. Nous sommes à vos côtés.


 


Erick et Martine Mollon

Pierre Bellenger 19/12/2012 18:04


Je viens de'écrire un commentaire de félicitations, et vous proposer de vous adresser un travail d'étude. A quelle adresse postale puis-je l'envoyer. Pierre.Bellenger@wanadoo.fr

François Fillon 19/12/2012 22:46



Merci pour ce commentaire et votre fidelité.


Vous pouvez adresser votre travail d'étude à : ffillon@assemblee-nationale.fr.


Bien amicalement



Gold31 19/12/2012 17:26


Commentaire de Gold31 :


Gold31 site : royalmensonge


Un grand "Merci" à vous, monsieur Fillon


Vous avez réussi là où tous avaient échoué avant vous, à savoir:


"Arracher enfin le parti à une entreprise quasi clanique, indigne de l'UMP : plus grand parti
de France, laquelle entreprise ne concevait le changement en quelque sorte...que par le maintien des mêmes à tous les postes clefs du parti.


Cela a conduit n'en doutons pas, notre parti à connaître de cuisants échecs, dans un passé
récent : qu'il s'agisse des élections municipales, régionales, cantonales (pour ne citer que celles-ci)...dès lors qu'une minorité d'élus "en place" n'était plus "en phase" avec la majorité de leur base, qui désaprouvait souvent les nominations à
certaines  candidatures locales, avec les conséquences désastreuses que cela a entraîné.


Ce n'est pas nouveau, et mon intention n'est pas de dire ici que ce dysfonctionnement n'a vu le
jour qu'avec Jean-François Copé, ou à l'occasion de cette seule élection interne pour la désignation de notre nouveau Président.


D'autres avant Jean-François Copé, ont profité de ce système, y compris lors d'élections
internes au sein de nos bureaux régionaux comme je viens de le dire.


Il serait injuste à ce titre, de ne blâmer que M. Copé, qui en toute bonne foi s'est sans doute
demandé pourquoi il ne profiterait pas lui aussi des mêmes avantages dont avaient bénéficié d'autres avant lui.


C'est humain.


Monsieur le premier ministre, vous avez ramené désormais les hommes à la raison. Les militants
vous en seront reconnaissants, pour longtemps, et cette fois, pour toutes les élections à venir.


Gold31

Yves de Lignières 19/12/2012 16:36


Félicicitations pour votre courage et tenacité afin de tenter de donner de la politique une image claire et honnête dont elle a bien besoin.L'UMP ,grâce à vous a démontrer des valeurs de trans
parence souvent bafouées par d'autres partis.Cordialement.

Françoise Briat 19/12/2012 16:02


Et voilà : ça commence déjà, les provocations !


http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/12/19/municipales-cope-souhaite-que-les-candidats-ump-soient-investis-avant-l-ete_1808508_823448.html

cieslik 19/12/2012 15:52


J'espère que pour tous, vous, vous en sortirez car quand le ver est dans le fruit il n'y a pas grand chose à faire. Mais enfin on peut toujours espérer. Vous êtes un homme de coeur et voyez les
choses avec le coeur et c'est souvent comme cela que l'on se trompe.


Bien sincèrement   Franck


 


 

Françoise Briat 19/12/2012 15:43


Monsieur Fillon,


Encore une fois, j'adhère totalement aux valeurs et aux motivations qui vont ont conduit à mener ce noble et courageux combat.


Malgré le profond mépris que j'éprouve, depuis longtemps, pour le comportement de Copé, j'aurais pu me résigner à voter pour lui dans le cadre d'un partenariat destiné à vous protéger des coups
en vue de 2017.
Je sais : cela ne pouvait être qu'un rêve.


J'ai donc voté pour vous.


Je vous ai encouragé et soutenu autant que je l'ai pu. Avec toute mon énergie et la force de mes convictions. Je me suis battue pour vous.


Mais là, j'ai vraiment l'impression que vous vous moquez de nous.


1. Justice rendue au militants ???
Une élection aussi confuse (et c'est vraiment pour ne pas dire frauduleuse) doit être immédiatement annulée et il est impératif que le nouveau vote soit très rapide.
Pas dans un an. D'une part, cela n'a plus aucun sens ; d'autre part, cela va empêcher de préparer efficacement les Municipales.
Je défie qui que ce soit de me prouver le contraire.
En un an, Copé a largement le temps de continuer ses coups tordus et de renforcer encore plus le noyautage de ses complices. De toute façon, c'est beaucoup trop
tard pour parler de "justice rendue".
2. Abandon de la lutte pour la vérité et "arrangements" => signature d'un marché de dupes.
Pardonnez-moi, mais je ne peux imaginer un seul instant que vous n'ayez pas conscience de l'ampleur de cette duperie. Alors, pourquoi avoir signé ?
Vous aviez de plus en plus d'atouts et de soutiens. Pourquoi avoir tout abandonné ? Sans aucune contrepartie valable. Et en vous privant
d'une tribune indispensable...
3. "Je veux rassembler notre famille politique (...) sur des bases solides" :
Je ne pense pas que vous soyez aveugle pour ne pas voir que, pour toute base, vous ne disposez plus que de cendres, et d'un écoeurement général.
On ne peut rien construire de solide sur des cendres, surtout s'il y a eu de la vermine.
Avant de construire, il faut d'abord balayer les résidus dangereux, puis désinfecter. Ensuite, constituer de solides fondations. Bien sûr, c'est long et
difficile. Raison de plus pour ne pas attendre. Surtout un an.
Dans un an, c'est justement la date à laquelle il devrait être indispensable d'être très opérationnels. Et non pas affaiblis par une guerre d'autant plus dangereuse qu'elle sera
souterraine, donc masquée, et d'une longueur inacceptable.
Dans un an, au lieu de nos préoccuper de l'urgent et de l'indispensable, nous serons encore dans une campagne avec toutes les rivalités et mesquineries que cela suppose.
Dans un an, la plupart des gens auront oublié et les malversations et votre combat. Vous avez tout à y perdre et rien à y gagner. Alors
pourquoi ?
Dans un an, beaucoup de dégâs supplémentaires nous aurons frappés, nous et la France. Tant par Hollande que par Copé. Alors pourquoi ? Pourquoi nous imposer une si longue attente ?


C'est tout de suite que nous voulons retrouver notre droit d'expression.
C'est tout de suite que nous voulons que "justice nous soit rendue".
C'est tout de suite que nous voulons que le fraudeur soit dépouillé de son larcin.


Vous avez ouvert et mené un combat noble et courageux.
Petit à petit, vos soutiens se sont multipliés et renforcés.
Même une majorité des Français a pris conscience des lourdes charges pesant à l'encontre de Copé.
Vous avez adopté une stratégie droite et honnête, mais sans faille, qui vous a donné de nombreux atouts.
Pourquoi abandonner juste au moment où vous alliez vaincre ?
Le vertige de la possible victoire ?
De lourdes pressions, comme beaucoup d'autres en ont reçu ?
Quelle autres raisons possibles ?
Au moins, expliquez-nous pourquoi. Peut-être pourrions-nous alors comprendre...


Pour ce qui me concerne, je ne veux pas que mon nom et mon honneur soient souillés par un contact, même très lointain, avec ce sinistre
personnage.
J'attends encore quelques jours, le temps de voir si cet accord de la carpe et du lapin perdure.
Si, hélas, tel est le cas, alors je renverrai ma carte. En confettis...


La possibilité de voter si tardivement n'offre plus aucun intérêt.
La signification, et le message attaché, en seront perdus.
Pour ma part, bien que j'aie été parmi les toutes premières à le réclamer à cor et à cris, je n'y participerai pas.
Car je trouve que c'est vraiment se moquer de nous et nous faire prendre des vessies pour des lanternes.


Je ne cautionne pas ce simulacre de "justice rendue".


Merci d'avoir essayé. Mais dommage que vous n'ayez pas persévéré.


Infiniment déçue et tristement vôtre,

Berna LABARRE 19/12/2012 15:32


Bravo !

camille 19/12/2012 14:59


Monsieur le Premier Ministre,


Nous avons bien entendu et lu tout cela.


Dont acte.


Mais si vous voulez, comme vous l'écrivez, que vos sympathisants, ceux qui malgré la blessure que vous et votre adversaire leur avez fait subir, mettre un point final à ce peu glorieux épisode,
ce serait notre plus grande satisfaction.


Car, pendant ce temps des querelles "internes" (publiques), le pouvoir en place n'a pas chômé à nous concocter en toute quiétude, puisqu'il n'avait plus d'opposition (ou plutôt une opposition qui
le protégeait) texte sur texte, projet sur projet, nous "préparant" à la poursuite de la chasse aux "riches" et aux "nantis" puisque vivre décemment est devenu un privilège.


Alors, Monsieur, je devrais dire, Messieurs, "au boulot" si vous m'autorisez cette familiarité. Vous avez perdu assez de temps, l'heure est désormais à l'action pour la France et pour les
Français, ceux qui attendent de leurs responsables politiques qu'ils méritent ce qualificatif et oeuvrent ce pour quoi on les élit : le Bien du pays.


Soyez préents dans le débat politique, les sujets sont nombreux, graves et décisifs parfois tant pour la Société (je pense qu "mariage pour tous", la PMA, la justice, la sécurité) que pour
l'économie et le développement avec des mesures fiscales aburdes et inefficaces, que la politique étrangère (voyez vous comment la France est traitée maintenant, sommée de présenter des excuses
en Algérie!).


C'est cela que nous attendons de vous, Messieurs. si le premier parti de France dont vous parlez ne s'occupe pas de tous ces sujets et laisse faire, non seulement il se décrédibilise mais il n'a
aucune raison d'être.


L'UMP a peut être besoin d'un Président mais nous nous avons besoin d'un parti qui nous représente, nous l'opposition.


Nos voeux vous accompagnent dans cette tâche ; redonnez nous une image digne, nous en avons besoin.


 

Christine 19/12/2012 14:53


Cher Monsieur Fillon,


Je ne suis malheureusement absolument pas convaincue que cet accord règle les problèmes de gouvernance et de ligne politique à l'UMP. Monsieur Copé a gagné sur toute la ligne en gardant la
présidence de l'UMP, ce qui'il voulait depuis le début. Il a réduit ce parti à un parti de droite militante pure et dure. Ses interventions mielleuses dans les médias (je ne tends pas la main
pour qu'on la morde....) me révulsent moi et mon entourage et j'ai bien peur que nombre de sympathisants ne se reconnaissent plus dans l'UMP. 9 mois, c'est très long. Par ailleurs, tant qu'à
réformer les statuts et dans la mesure où les primaires sont actées, un président, un vice-président, une secrétaire générale, etc. est-ce bien nécessaire ?  Bien Sincèrement.

Jean Pierre Chevrier 19/12/2012 14:06


Il n' y a pas que les militants et élus qui se sont engagés.


Bien que n'ayant pas participé à ce vote, je l'ai fait, comme d'autres  parce que je le devais et parce que l' UMP appartient encore plus à la France plutôt qu' à une personne , un groupe ou
autre instance.


Cet engagement est celui d'une démocratie dans son ensemble afin que toutes les conditions soient réunies pour que celle ou celui qui se présente à la Présidence de la République soit
réellement celle ou celui qui incarne le plus l'espoir de l' alternance et soit au centre des espérances du peuple Français. 

Evelyne Beaumont 19/12/2012 13:34


Cher François Fillon, Votre loyale ténacité a fini par avoir raison de cet imbroglio malsain et peu honorable. Vous pouvez compter sur ma fidélité et mon chaleureux soutien. Evelyne Beaumont

jcsourice 19/12/2012 12:22


Je suis heureux que vous ayez tenu face à l'adversité ; le redressement national passe par un parti fort et vraiment démocratique. Votre action a , j'en suis convaincu, ramené l'UMP dans la bonne
direction et les adhérents vous en sont reconnaissant.

POLLINA 19/12/2012 12:14


 François
FILLON, cette lettre aux militants, restaurera toute sa noblesse de notre mouvement, et redonnera enfin une autre idée, de votre action, aux adhérents, tout comme au peuple de France.


Encore merci François FILLON, l'honneur vous a été rendu et les français se souviendrons de cet acte de courage. Vive la
République! Vive la FRANCE ! 

DEL BOCCIO Franck 19/12/2012 12:12


Je suis ravi de ces dispositions qui vont remettre notre mouvement sur les bons rails.


J'ai toujours été confiant dans la probité de François, et je suis heureux que sa bataille pout trouver une issue honorable à cette crise, ait été couronnée de succès.


Maintenant, notre combat doit se tourner vers le gouvernement actuel qui mène une politique désastreuse pour notre pays. Nous nous devons d'être les porteurs d'espoir pour nos concitoyens qui
attendent beaucoup de nous.


Je crois en notre famille politique, et je reste fidèle à nos valeurs.


Je reste persuadé que François a un rôle primordial à jouer dans ce contexte, et encore une fois, je lui accorde mon soutien inconditionnel.


Joyeux noël à toute l'équipe.


Franck DEL BOCCIO


Conseiller municipal des Ulis


Président du groupe UMP

HESSELBARTH 19/12/2012 12:01


pourquoi cette échéance est elle si loin ?

alice 19/12/2012 11:47



...............n'oublions jamais.........."que
la Justice doit couler comme une rivière et la Droiture comme un torrent qui jamais ne tarit".................alice

Saint-Pierre Roger 19/12/2012 11:41


Vous n'avez pas tort Monsieur Fillon, mais ce genre de message verse inutilement de l'huile sur le feu. Travaillez avec François Copé tranquilement pour préparer septembre mais évitez les
déclarations trop critiques dans les médias et sur ce blog.

kajoulis 19/12/2012 11:36


Bonjour


 


Je suis trés étonné de cet article sur votre blog, qui laisse entendre que vous connaissez le choix des militants, ce dont je doute profondemment compte tenu de la maniére dont se vote s'est
passé.


Votre affiormation sous entendant que je JF COPE ou ses partisants on "truqué" ce vote. Ceci est inadmissible venat d'un camp ou le moins que l'on puisse dire est loin d'être aussi "clean" que
vous voulez bien le dire.


 


Il me semble que votre rancoeur est mauvaise conseilliére:!


 


Je suis par ailleurs fortement déçu par l'image que vous donnez de l'UMP dont je suis miliyants depuis plusieurs année.


 


Votre image de premier ministre vous donnait une légitimité que vous avez perdu dans ces manoeuvres de bas étage.


Je souhaite personnellement, que le nouveau vote donnera des résultats identiques et que vous aurez la bienscéance de na pas les contester à nouveau

jadre jean luc 19/12/2012 11:21


Bonjour


 


il n'y a pas de honte à vouloir réorganiser un parti et aussi de comprendre pourqoui on a perdu :et surtout de se remettre en ordre de bataille pour le élections futures et on a bien
commence par les 3 partiels


il faut surtout gagner les élections municipales et Conseillers generaux etc ...afin que Hollande soit oblige de dissoudre l'assemblee
en JUIN 2014 !


 


Cordialement


 


jl jadre

alice 19/12/2012 11:18


....ouf ouf ouf !!!!!...il était grand temps.....merci ..merci..merci....comme nous sommes
fiers de vous......plus que jamais à vos côtés....bravo pour votre prestation...très classe.... à A2....alice

Quoineaud 19/12/2012 11:17


Je vous ai écouté sur France 2, bon discours.

Danielle Quoineaud             72540 LOUE

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche