Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 16:28

 

Le calvaire des chrétiens d’Irak et celui des civils palestiniens à Gaza sont autant de plaies béantes sur le flanc de l’Europe qui refuse de voir que c’est son propre sang qui se vide à Mossoul ou à Jabālīyah.

Alors que les printemps arabes avaient suscité d’immenses espoirs pour la paix et le respect des droits de l’homme au Proche-Orient, la déstabilisation des dictatures a libéré une force dont le pouvoir de destruction est sans limite : la guerre de religion.

L’affrontement que se livrent les sunnites et les chiites, l’Iran et l’Arabie saoudite pour la domination de cette région du monde a pris le pas sur tous les autres conflits et rend caduques tous les efforts de paix.

La destruction de la tombe de Jonas à Mossoul rappelle douloureusement celle des Bouddhas de Bamiyan en Afghanistan au moment même où les Talibans renforcent leur emprise sur ce pays que dix ans d’efforts de la communauté internationale n’ont pas réussi à stabiliser durablement.

Les chrétiens d’Orient ne sont pas des étrangers en Irak ou en Syrie. Ils y sont chez eux depuis deux mille ans tout comme les Palestiniens ou les juifs sont chez eux à Gaza et à Jérusalem.

La force et la violence ne feront qu’attiser le feu de l’intolérance religieuse et ne pourront déboucher que sur des décennies d’affrontements stériles.

 

Les évêques français qui se sont rendus en Irak sont apparus au fond bien seuls. Les déclarations de la diplomatie française sont louables, l’offre d’accueillir des chrétiens d’Orient en France comme nous l’avions fait en 2010 lest également, mais elles sont loin d’être à la hauteur de la gravité de la crise et de nos responsabilités.

Le respect du droit international a toujours été fondé sur l'affirmation des principes et la manifestation d'un consensus sur leur mise en œuvre. Sans qu'il soit question d'agir autrement que par les voies de droit encore faut-il que celles ci soient toutes mises en œuvre avec énergie et en catalysant un mouvement d'unité au soutien d'une liberté réelle de conscience. Faute de quoi la faiblesse de notre engagement finirait par constituer une forme d'acceptation insupportable de ségrégation religieuse qui nous renverrait aux périodes parfois tragiques de nos histoires nationales. 

 

Que devons-nous faire?

- Saisir le Conseil de sécurité des Nations Unies avec au moins autant de détermination que nous en avons mis sur la crise ukrainienne.

- Réunir sans attendre un Conseil européen pour exiger, notamment de l’Iran et de l’Arabie Saoudite, qu’ils agissent sur le Hamas pour que celui-ci accepte les conditions d’un cessez-le-feu à Gaza comme l’Egypte l’a déjà proposé et qu’ils condamnent les exactions des djihadistes irakiens.

L’absence de réaction concrète de la diplomatie européenne en condamnerait l’existence même. Quelques déclarations des ministres des affaires étrangères ne suffisent pas; les gouvernements qui tolèrent sur leur sol l'intolérance doivent sentir peser le regard de la communauté internationale. Ceux qui aident en sous main le Hamas et l’Etat islamique en Irak et au Levant doivent faire l’objet de sanctions sévères de la part de la communauté internationale.


L’Europe pourrait-elle, pour une fois, être à l’initiative ?

 

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

eileen 31/08/2014 07:04


Monsieur le PM.... il serait temps que vous, comme tous les autres politiques et fonctionnaires appreniez à fonctionner en temps réel, vous et les fonctionnaires réagissent à leur rythme càd
quand ils en ont le temps.... la société civile réagit elle de suite, sinon elle se plante... votre blog par exemple n'affiche les commentaires que... lorsque vous le décidez et ça ce n'est pas
convenable... que vous validiez les commentaires soit, vous pourriez corriger les fautes d'orthographe de certains et certaines au passage, et afficher les commentaires au moins dans l'heure de
leur rédaction..... Il est urgent que vous les politiques et fonctionnaires sortiez de votre torpeur.... il ne suffit pas d'affirmer que le monde change, il a changé et vous devez prendre le
train en marche.... sinon vous et vos semblables vous menez droit dans le mur.... en klaxonnant certes mais il y a belle lurette que votre klaxon est inaudible !

Ravaner 28/08/2014 18:00


Bonjour. Beaucoup de gens qui, comme moi, n'ont jamais voté à droite, perçoivent avec satisfaction votre discours. Tenez bon, allez jusqu'au bout. Nous serons nombreux derrière vous.

gilles 08/08/2014 15:20


Tout cela est flou pour l'opinion publique.


La "bande de Gaza" est un couloir de 6 de large et long comme la distance Sablé sur Sarthe/Le Mans dans lequel vivent ou plutôt s'entassent ..... 2 millions de personnes.


On comprend mieux que cette population tombe dans les bras d'extrémistes.


Quand on parle chiffres, on comprend mieux.

Jean-Louis PETIT 06/08/2014 10:24


Je partage l'analyse faite dans le commentaire 27 qui rejoint un point de vue que j'avais exprimé dans le commentaire 23                    
                              Je voudrais ajouter ceci :                  
                                                       
  l'Europe politique n'existe pas notamment (mais pas uniquement ...) par la volonté de certains de ses membres trop inféodés à l'OTAN, Pologne et Etats Baltes entre autres, qui comme
l'Ukraine, voient en l'Europe un moyen de se rapprocher des Etats-Unis, un point c'est tout                            
                Ayant vécu pour raisons professionnelles de longues années en Europe de l'Est puis en Chine, je connais la situation de l'Ukraine et celle
de la Russie               Ce qui se dit ici sur Poutine est faux Il n'est certes pas un démocrate, il est d'abord un patriote "blessé", qui cherche à récupérer
une partie des biens nationaux et des territoires (russes) bradés par Eltsine, il est aussi un Européen comme le sont les Russes et comme ne le sont pas les Américains   Qu'attendons-nous
pour resserer nos liens avec lui et intervenir alors efficacement en Ukraine et au Moyen-Orient ?                            
                    Il y aurait beaucoup à dire mais le format de ces commentaires oblige à être concis            
                                                       
                                Une voix manque dans le débat politique en France sur ces sujets

Eric Kayayan 04/08/2014 20:20


Monsieur Fillon


Dans l‘interview que vous avez accordé au journal le Monde (daté du 20 juillet et
repris la veille sur votre blog) vous avez imputé la responsabilité du conflit en cours entre Israël et le Hamas à l’Occident et premièrement aux Etats-Unis.  Dans la présente chronique, c’est l’Iran et l’Arabie Saoudite qui sont nommément accusés de destabiliser l’ensemble de cette région, par le biais du conflit
multi-séculaire entre sunnites et chiites.  Sans doute quelques éclaircissements sur votre position seraient les bienvenus.  De même en ce qui concerne la détermination dont la France aurait fait preuve à l’O.N.U. vis-à-vis de la situation en Ukraine.  Sur cette dernière question, cruciale pour l’avenir de l’Europe, un nombre croissant de citoyens français (c’est du moins ce qu’il me semble), trouvent que la
seule determination dont la France devrait faire preuve consiste à ne pas se laisser intimider par les docteurs Folamour de l’OTAN (Fogh Rasmussen et consorts) dont la stratégie d’encerclement
progressif de la Russie depuis plus de vingt ans répond à des motifs sans doute outre-atlantistes, mais nullement européens, en tout cas tels que le Général de Gaulle, lui, les comprenait (pour
peu qu’on soit d’accord  aujourd’hui sur l’actualité de cette référence, hélas bien estompée). Dans un monde marqué par des guerres avant tout
asymétriques, l’OTAN en tant qu’alliance militaire conventionnelle, ainsi que les dépenses de ses états membres, ne se justifient nullement, à moins bien sûr que l’on ne fasse
apparaître  la Russie aux yeux des peuples européens comme l’ennemi juré et le plus grand danger pour la paix internationale.  On a bien vu avec le développement de la crise ukrainienne comment toute une propagande otanesque gigantesque et grotesque (veulement suivie par la presstituée
occidentale) cherche à focaliser l’attention sur le monstre fabriqué de toutes pièces afin de justifier en sous-main d’autres vues impérialistes (cf le coup d’état à Kiev en février, bel et bien
programmé de l’extérieur).  Force est aussi de constater que l’Union Européenne telle qu’elle se présente  - avec des pays comme la Lithuanie ou la Pologne qui ne jurent que par l’OTAN – nous impose une vision stratégique qui n’est pas dans notre intérêt mais dont
nous sommes devenus prisonniers (on l’a bien vu avec l’affaire de la vente des Mistrals à la Russie et les critiques dont la France fait l’objet de tous côtés).  Il apparaît en fait que l’UE n’est soutenue par Washington que dans la mesure où elle demeure le véhicule d’une entreprise de destabilisation systématique au
service des intérêts supposés de cette dernière à plus ou moins long terme.  A cet égard, la participation de la France à la destabilisation de la
Libye en 2011 illustre tragiquement la politique de Gribouille qui a été la nôtre: elle sera retenue par les générations à venir comme l’exemple même de nos contradictions et de notre incapacité
à tracer une politique responsable et porteuse de paix, dans une indépendance affirmée qui reconnaît dans le même temps les interdépendances nécessaires marquant un monde nécessairement
multipolaire.

Montant Philippe 03/08/2014 16:06


Comme tous les militants et sympathisants de l'UMP je suis attristé de la guerre des tranchées et des petites phrases des principaux ténors du parti, pour gagner en 2017, il faudra des primaires
limpides, loyales, que le choix des militants soit accepté par tout le monde sans haine ou arrière pensées nocives.


Avoir un poste est -il plus important que l'intérêt du pays, les phrases assassines sur les différents médias sont contre productives, je ne suis qu'un simple militant et je suis certain que
beaucoup partagent cette analyse pour que la France retrouve une autre voie que celle du déclin actuel, UNION...........


Philippe Montant


 

Philippe Fournier 03/08/2014 13:23


Plusieurs étapes :


Gérer l'indignation, et la répartir judicieusement entre réprobation contre le massacre des civils à GAZA, au risque de se bruler les ailes, comme l'ont  fait Penélope CRUZ et son copain, et
réprobation contre le HAMAS, dont les roquettes syriennes et iraniennes n'ont tué, il faut le dire, que trois civils, car, nous dit la presse israëlienne, il faut trouver des compromis entre
poids des charges explosives et portée des missiles - ceux qui atteignent la profondeur du territoire ont peu de charges explosives et sont destinées à terroriser ( quand elles franchissent le
dôme de fer). Ne pas, donc, naïvement, accréditer la thèse selon laquelle l'opération israëlienne serait entièrement  " défensive".


Ne pas renvoyer dos à dos les deux camps, sous prétexte de ménager les sensibilités quasi-communautaristes et sans nuances des partisans de l'un ou l'autre camp au sein de notre pays, qui a bien
importé le conflit, au moins dans les têtes.


Ne pas renoncer à chercher des propositions créatives, qui puissent lancer des ponts entre des positions irréconciliables, et peut-être faire cela d'abord chez nous..Pour cela travailler
inlassablement le sujet, faire réseau, discuter avec les parties prenantes, animer un mouvement d'opinion, peut-être, si nous avons des actions concrètes à proposer.


Constater l'impuissance des instances internationales, et l'inanité des déclarations les plus résolues des dites instances et ne pas faire de déclaration inutile, ne pas proposer de démarche
vouée à l'échec, qui, au mieux, augmentera le bruit de fond, et le sentiment que nous ne sommes que dans le simulacre et la "com".


Et pour les chrétiens de Mossoul, les accueillir..quoi d'autre ?


Accessoirement, inscrire ce sujet et bien d'autres, au programme des discussions que pourraient avoir les membres de Force Républicaine dans un bistrot, si nous connaissions la dizaine de membres
habitant à proximité, et que nous puissions, en personnes adultes, prendre l'initiative de nous rencontrer.


Voire créer une université virtuelle de Force républicaine, en sollicitant les contributions des uns ou des autres, qui ne seraient pas labellisées "Force Républicaine", mais seraient des
contributions de sympathisants, signées par eux et eux seuls, dans une démarche de travail collaboratif. Bottom-up et non pas une réflexion descendante. D'ailleurs, sur le blog défunt des "
créateurs d'avenir" de l'UMP,  a-t-on vu un député entrer dans l'arène et répondre à une contribution d'un adhérent. Il faut là aussi un inventaire de l'échec de la mobilisation de l'UMP en
2012 et en tirer les leçons si nous voulons voir progresser  l'adhésion et l'influence de Force Républicaine, qui ne doit pas tout attendre de François Fillon ( La droite, et son supposé
culte du chef).



PS : Je conseille aux lecteurs du  blog le dernier muméro de la revue ESPRIT, intitulée "Le nouveau désordre mondial",

Jean-François Chaussier 03/08/2014 10:06


Certes, les religions sont parfois l’alibi de manipulations et ce n’est pas
nouveau. En réalité, ce sont des motivations destructrices et dominatrices qui sont la cause de ce désordre mondial.






Il faut des hommes de bonne volonté pour mettre fin aux conflits, toutes
autres considérations les entretiennent dans un esprit partisan. En attendant, ruine et désolation sont le quotidien des populations civiles et c’est un crime contre l’humanité. Nous devons
d’urgence interpeller l’ONU sur la cohérence de sa politique interventionniste et ne pas laisser aux états faire leur propre service d’ordre sans en mesurer toutes les conséquences. Je pense en
particulier à la dispersion d’armements, à la suite du conflit libyen, qui alimente des réseaux factieux et mafieux.

Jean-Louis PETIT 02/08/2014 11:19


Je n'imagine pas ce corps sans tête qu'est devenue l'Europe intervenir efficacement dans ce nouvel embrasement au Moyen-Orient, pas plus d'ailleurs que les Etats-Unis échaudés par leurs
expériences malheureuses dans la région


Qui connait Mme Ashton ? Que représente-t-elle ? Quant à notre ministre "local", M Fabius, sa seule réussite est d'organiser des réunions qui ne servent à rien mais qui ont tout de même lieu à
Paris 


La comparaison avec la politique menée par le Général de Gaulle, période que j'ai connue, est désastreuse ! J'ai la faiblesse de penser que tout pourrait changer si les 2 seuls vrais grands pays
de l'Europe que sont la France et l'Allemagne, n'en déplaise aux autres, poussaient plus loin leur intégration politique et tendaient la main à la Russie 


Mais j'ai peur que personne n'admette ce point de vue


Peut-être vous, M le Premier Ministre ?


 

Christian A 02/08/2014 01:07


En lieu d'initiative, l'Europe a pris la décision très grave, le 29 juillet, d'alourdir encore les sanctions contre la Russie, pour des raisons très légèrement fondées, et alors même que la
Russie a démontré une extrême retenue dans la crise Ukraine.


Vous êtes réputé "ami de Vladimir Poutine" et de la Russie. Cette décision fait partie peut-être de vos préoccupations.


La lourdeur de ces sanctions pénalisera fortement l'Europe et touchera très peu les États-Unis qui sont pourtant à la pointe de l'hostilité internationale contre la Russie.


Le ministère des affaires étrangère russe a très vivement réagit par un communiqué.


http://fr.ria.ru/world/20140730/201988419.html


http://www.mid.ru/brp_4.nsf/newsline/35C425E881DAF34E44257D25004DA482 (en russe)


"Nous avons honte pour l'UE, qui après avoir longuement cherché sa propre "voix unie", a adopté celle de Washington, rejetant de fait les valeurs fondamentales européennes, dont la présomption
d'innocence"


"Политика ЕС теперь не основывается на проверенных фактах, а пишется под диктовку из Вашингтона в перерывах между просмотрами сомнительных роликов из «Ю-тьюба»"


"La politique de l’UE n’est plus fondée sur des faits vérifiés mais s’écrit sous la dictée de Washington, entre deux visionnages de vidéos “Youtube” douteuses."


Voici une analyse sévère et clairement écrite de ces sanctions par l'UPR:


http://www.upr.fr/actualite/monde/sanctions-contre-russie-lupr-demande-un-referendum


I - Des sanctions pour des délits non prouvés


II - Des sanctions beaucoup plus nocives pour les pays d'europe que pour les états-unis


III - Des sanctions d'un cynisme déshonorant


Quelle est votre position sur cette décision commune très grave prise très récemment par l'Europe, qui nous entraîne dans une nouveau cycle d'hostilités contre la Russie ?




p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; }a:link { }

JP 01/08/2014 21:54


J'espère de tout coeur que vous serez notre prochain président


enfin une droite libérale-conservatrice qui sait être gaulliste quand il faut et reagano-thatchérienne quand il le faut aussi.


 

alice 01/08/2014 20:11


Hélas, c’est une équation  impossible. Il sera
 plus facile, le 11 Novembre 2014, de poser avec brio,  la sonde spatiale de la Mission Rosetta, sur la
comète « 67PTG Tchouryoumov-Guerasimenko »,  que de trouver une solution pour le « Middle East » !!!….avec « Le Temps »
peut être… ?Dur dur  de constater que nous y sommes responsables de nos propres erreurs !!!                         alice


 

bibi 01/08/2014 19:11


l europe ! unie c est un doux reve   pauvres  palestiniens nous avons peur d israel


quand aux chretiens pour eux quel calvaire

dom delandre 01/08/2014 18:08


Votre article sur le blog est parfait mais non suffisant. Il est de votre devoir d homme d état d intervenir dans les médias nationaux. 


À quand un appel à une manifestation de soutien. Les bonnes âmes sont prêtes à soutenir la cause juive ou palestinienne, mais restent étrangement sourde et muette à cette cause.


Non seulement l islamiste radical pratique un génocide religieux mais tente également de faire disparaître un pan entier d une culture et d une civilisation ayant plus de 2000 ans et faisant
partie de notre patrimoine. N ayons pas honte de nos valeurs culturelles. 


On compte sur vous!

Yves Leclercq 01/08/2014 17:50


Les djihadistes sont dans la logique de leur religion, qui, par principe, n'en tolère pas d'autres. Les chrétiens qui ont conservé leur foi sont les descendants des rescapés des conquêtes des
7ème et 8ème siècle. Triomphant, l'islam s'est fait plus tolérant. La radicalisation actuelle s'accompagne d'un retour aux fondamentaux.


Notre peuple n'a jamais été indifférent. Il aime, ou il hait. Il y a fort à penser que nous irons seuls au secours des chrétiens d'orient, comme pour bien d'autres interventions de même motif.
C'est à notre honneur, et à nos frais. L'honneur a une valeur.

Dominique 01/08/2014 13:20


Bonjour monsieur Fillon


Cette fois ci, je suis entièrement d'accord avec vous!


En ce qui concerne Israel, nous avons eu raison de tenter de donner un état-refuge aux populations juives qui ont tant souffert durant la dernière guerre. Mais ce faisant, je pense que nous avons
commis deux erreures. D'une part, installer cet état de façon arbitraire, sans le consentement des populations autochtones. Et d'autre part, sans
vraiment se rendre compte des conséquences, contribuer, par le fait même, à la émergence d'un état pétri de religiosité et donc sûr de lui et dont on a le sentiment qu'il est incapable de se
remettre en cause.


Aujourd'hui, on voit le résultat et surtout il semble générer en miroir la même radicalisation chez la population arabe. Il faut que cette descente aux enfers s'arrette car elle rique de n'avoir
jamais de fin. L'intransigeance, l'intolérance, l'agressivité et la haine parviennent à des sommets de part et d'autre.


Il existe pourtant des pacifistes israeliens qui ne refusent pas la création d'un état palestinien ainsi que des musulmans modérés qui sont sont tout à fait respectables et qui évoluent au sein
d'une diversité culturelle de bon aloi. C'est sur eux qu'il faut s'appuyer.


Pour les chrétiens d'Irak, c'est pareil. Les occidentaux essaient souvent , et parfois avec violence, d'imposer une démocratie à la quelle les populations ne sont pas préparées, d'où le chaos qui
s'ensuit et la prise de pouvoir par les plus radicaux. C'est à nous aussi de tirer les leçons de nos façons de faire. Tout passage à l'acte violent doit être interdit en France. Et sur le plan
international, toutes atteintes aux libertés fondamentales doivent être sanctionnées soit diplomatiquement, soit économiquement, soit pénalement. Notre vieille Europe doit être inébranlable sur
ces points.


Dominique

Eh, François ,Bellenger Pierre 01/08/2014 10:55


Pour prendre l'initiative, il serait bon que nous donnions l'exemple d'une gestion éthique de notre vie en société. Or celle-ci est d'un archaïsme délirant et vous ne vous en rendez pas compte,
et surtout vous ne voulez pas le reconnaitre. Votre orgueuil vous perda. Cette-fois-ci, ce sont les arabes qui vont nous mettre la raclée.


Pas besoin de repantance mais d'intelligence. Mais il y belle lurette que droite et gauche sont devenus des sentimentaux incorrigibles et en plus des mafieux.


 


Très cordialement.

civray 01/08/2014 09:21


Depuis 2000 ans ces gens se battent. Jamais cela ne cessera . Il faut les laisser faire et attendre que le bons sens prenne  le dessus en déhors des religions. La bande de gaza appartient au
peuple juif depuis toujours. Rendons à César ce qui appartient à César. Puis installons le peuple palestinien plus loin avec l'aide du monde entier et tout ira bien

Bernard 37 01/08/2014 08:51



L’islam politique est un fascisme et comme tout fascisme, qu’il soit hitlérien, polpotiste, ottoman au siècle dernier ou islamiste en 2014, son seul objectif est de prendre le pouvoir en
éliminant physiquement tous ses opposants.



Avoir cru, ou laisser croire, que les « printemps arabes » serviraient les populations en remplaçant les dictateurs par une dictature théocratique islamiste était une faute majeure.
N’étiez vous pas un peu quelque chose au gouvernement lorsque la ministre Alliot-Marie a proposé d’envoyer l’armée française en Tunisie et que N Sarkozy a  décidé de liquider Kadhafi avec l’aide des US ?



Afghanistan, Irak, Tunisie, Égypte, Lybie, Syrie, Mali… partout où l’occident a aidé à installer l’islam fondamentaliste, les isalmikazes kidnappent, rançonnent, tuent, égorgent, convertissent à
grands coups d’explosif…et pas seulement des chrétiens ou des Juifs. Au delà des croyances obscurantistes, il y a des Femmes et des Hommes.



Pensez-vous que le Général de Gaulle aurait osé écrire ces vaines niaiseries que vous a inspiré, semble-t-il,  la pensée unique soixante-huitarde et terra-novesque ? 



De Gaulle avait aidé Israël à construire son premier réacteur nucléaire ; il avait dit, à propos de l’Algérie « française » qu’il
rejetait : «  Colombey les deux Églises deviendrait Colombey les deux mosquées ».  Nous y sommes!



Jaurès dont tout le monde se réclame aujourd’hui , avait déclaré la guerre à la guerre » en 14, avec le brillant résultat que l’on sait. Pour préserver la paix, il faut préparer la
guerre et  montrer qu'on est prêt à se battre, avait dit un brillant romain.



Au-delà des terroristes du hamas à Gaza,  que la « France » des politicards ne condamnent pas et qui abritent leurs bombes et leurs missiles dans les écoles, les hôpitaux et les
habitations, l’islam politique a déclaré la guerre à l’Humanité, en particulier chez nous Français, qui avions eu 1789, 1848, 1871, 1905.



La LAÏCITÉ, ce mot honni que vous refusez de défendre, de restaurer et de renforcer, la Laïcité  est avec la pensée rationnelle, le seul rempart
contre tous les obscurantismes religieux. mais la LAÏCITÉ, elle aussi, est un combat permanent qui ne souffre aucun "aménagement" à la Machelon.



Vous évoquez le « consensus » qui doit présider au respect du droit international ? Mais c’est ce « droit » qu’il faut précisément non plus appliquer, mais bousculer, abroger,
rempalcer et les institutions américano-internationales avec.



Et vous nous dites « ONU » !

Pascal Laborie 01/08/2014 08:09


Monsieur Fillon


L'Europe est une amée de technocrates et de pseudo-spécialistes qui, en dehors de sa capacité à édicter des règlements, n'a aucune crédibilité au niveau international.


On l'a vu lors de l'invasion de la Crimée par la Russie et on continu de le voir aujourd'hui.


Les politiques en sont reduit aux discours incantatoires.


Le Monde décadent dans lequel nous vivons aujourd'hui laisse augurer de l'avenir des jeunes.


Il est grand temps de rassembler et d'agir mais désormais il faudra passer par la douleur du combat.


Plus le temps passe et plus la douleur sera grande...


Amitiés


Pascal

bertin jp 01/08/2014 07:32


 


   LE TRIUMVIRAT S'ETIOLE,SARKO RACCOLE......ET GUAINO APPARAIT !


Dans le marécage de la politique française et européenne,


un homme fait entendre une voix indépendante et courageuse.


Cette voix est celle d'Henri Guaino.


Attendons la suite.....

secotine 01/08/2014 07:29


Tout cela relève du voeux pieux .


L'ONU est totalement noyautée par l'OCI


L'Europe s'agite et c'est tout  


quant à la France vous êtes bien placé pour savoir qu' elle est INAUDIBLE d'une part et que nos élus (de quel que bord soient-ils) comptent trop sur les votes "étrangers" pour rester en place.


Par ailleurs, tant que vous n'aurez pas compris que le Hamas ne veut pas de deux territoires séparés mais la destruction pure et simple d'Israel, la situation ne changera pas (voir la TV
palestinienne). Quant au "printemps arabe" seuls les naïfs ou les sots ont pu croire qu'il amènerait la démocratie dans ces pays mais dire que les "barbus" s'empareraient du pouvoir et
instaureraient la sharia était tabou et censuré.


une ancienne UMP

Berthet Jeanne 31/07/2014 23:54


Bonsoir mr Fillon,je viens de vous lire et je trouve que votre déclaration est ..parfaite..les Chrétiens sont laissés pour compte...j'approuve tout à fait le commentaire n°2...fermer les yeux sur
le Hamas ,c'est faire la politique de l'autruche...Il n'y a pas eu de printemps arabes ,les occidentaux les ont fanés ,flétris, avant leurs floraisons en soutenant  les rebelles ,les
dictateurs (?) ont été  pitoyablement assassinés,et depuis c'est le cauchemar pour cette partie du monde.Si ,personne ne prend la responsabilité de mettre hors d'état de nuire les
Djihadistes,toutes les nations vont s'enflammer...sauf peut-être la Russie qui ne s'en laisse pas compter par les rebelles fanatiques...je pense que les médias attisent la haine et 
désignent toujours le même coupable ,c'est Mr Poutine ou l'état d'Israêl ,suivant leurs humeurs et leurs tendances politiques...ils jettent à la face du monde des photos ,des vidéos qui donnent
la nausée mais toujours de façon a orienter les sensibilités.... je  viens de lire Mr D D Villepin pour qui j'ai habituellement une admiration certaine ,je viens de prendre une
douche froide,il sort de son silence pour nous parler une fois de plus de ce que nous savons et que vous dénoncez si justement,que n'at-il pas eu ces phrases pour condamner les actes de
violence contre les Chrétiens du Moyen Orient?  et  ceux perpétués contre la population Irakienne ,Lybienne, Syrienne par ceux -là même  qui détruisent toute civilisation
...Je vous remercie de votre honneteté ,de votre clairvoyance sur ces sujets brûlants ,si seulement vous pouviez vous faire entendre par ceux qui se croient investis d'une mission et qui ne sont
que provocateurs  de malheurs ...


avec mes respects


Jeanne Berthet

SOUFIANE MAMI 31/07/2014 23:33


j apprecie énormement vos prise de position toujours pertinente et qui vont toujours dans  intérêt du pays. cependant je m'interroge sur  votre dernier paragraphe mettre le hamas l eiil
sur le même plan  est un raccourci surprenant surtout pour un homme qui estime être un gaulliste. Israël ne fait preuve d'aucune volonté pour arriver à un accord de paix en témoigne les
constructions toujours croissantes des colonies sur le territoire palestinien. le hamas devant cet impasse ne fait que resister face  à cet état autiste qui ne sait qu'utiliser la force. La
france libre du général a résisté des le 18/06 1940 le hamas s inspire de son illustre ainé. Israël dans cette guerre est responsable de 1500 morts en majorité des civils quand au Hamas il a tue
56 soldats israëliens. Dans cette guerre qui fait donc preuve de barbarie ? quand a l eiil si les américains le souhaitaient cette organisation disparaitrait des demain nid de frelons
oblige. 


bon courage m FILLON ne vous laisser pas dicter votre politique par des lobbies qui sont en train de tuer le pays mais agissez toujours avec votre intime convition et dans le seul intérêt du
pays.


soufiane MAMI

Frédéric Vandecasteele 31/07/2014 21:43


Bonsoir Mr Fillon,


Les espoirs semblent bien minces, mais encore faut il que nos gouvernants aient conscience que ce qui se passe là-bas risque de nous rattraper un jour si rien n'est fait pour appaiser ces
conflits. Et tout ce qui peut être engagé pour ne pas sombrer dans une guerre de religion de grande envergure (pour ne pas dire mondiale) doit être porté par nos hommes politiques. Merci à
vous....

amoros 31/07/2014 19:58


Tant de grandes paroles, mais pas un mot sur les 1500 (!) civils palestiniens martyrisés à Gaza ? Est-ce sérieux ?


 


 

de Vendeuvre 31/07/2014 19:33


Cher Monsieur,


il me semble que la première exigence serait qu`Israel cesse de massacrer des civils ? non?


la seconde serait las mise en place par l´UE d´une aide humanitaire d´urgence aux gazaouis victimes des crimes israéliens.


cordiales salutations.


Arnaud de Vendeuvre


 


 

bonnet jean-caude 31/07/2014 19:13


comme d'habitude vous avez parfaitement raison, mais il est temps que vous vous imposiez dans les médias comme leader des français de droite, nous l'espèrons pour 2017 !

fegueux rene 31/07/2014 18:48


j approuve votre déclaration_-rene fegueux  moirans 38430

Charles Gancel 31/07/2014 18:41


Un "veilleur" qui prie dans la rue prend trois mois fermes. Un casseur qui se réclame du jihad en plein Paris n'est pas poursuivi. Quelles peines et quelles sanctions pourraient donc convaincre
des "fous de Dieu" dont la mort au combat est avant tout une grâce? L'intégrisme religieux échappe au politique et aux institutions.


Pour autant:


La lenteur des réactions élyséennes quant aux chrétiens de Mossoul est pathétique. L'empressement des mêmes à surfer sur les ruines fumantes d'un avion au mali est obscène.


Du pathétique à l'obscène, il y avait un pas. Il l'a franchi. 

sofia 31/07/2014 18:01


Oui et surtout ne parlez pas de Netanyahu  et de la politique d'Israël qui ELLE est à remettre en cause aussi. Mais vous avez raison...ne froissez personne. Moi, je suis froissée de voir les
hommes politiques français frileux. Suis écoeurée. Ça suffit. Je vous soutenais et je comptais sur votre bon sens. Je pleure à l'idée que des enfants n'aient plus aucun refuge...je les pleure
comme s'ils étaient mes enfants....

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche