Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 18:51

  La crise et la lutte contre le chômage n’autorisent aucun attentisme.

Avec le ralentissement de la croissance, les chiffres de l’emploi pour le mois de décembre ne sont pas bons.

En 2011, et même si notre économie a continué à créer des emplois nets, le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté de 150.000.

 

Il ne faut pas baisser les bras, et il ne faut jamais penser qu’on a tout essayé !

Plus que jamais nos efforts doivent aller à l’insertion des jeunes, ils doivent aller à la reconversion des salariés menacés ou victimes des restructurations, ils doivent aller à l’accompagnement des demandeurs d’emploi.

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans POINTS DE VUE ET TEMOIGNAGES
commenter cet article

commentaires

NOIR 14/02/2012 21:54


Mr le Premier Ministre,


Je suis sabolienne d'origine et ancienne élue d'un village de la communauté de communes de sablé sur sarthe. Je reviens sur les propositions concernant les nouvelles applications chomages que
vous souhaitez mettre en place . J'ai été licenciée au 31/12/2010 d'un groupe dont une entité se situe sur Sablé sur sarthe. J'étais cadre mais peu diplomée. Comme j'avais anticipé cette
séparation ( d'un commun accord) avec ce groupe , je m'étais inscrite dans une formation qualifiante à bac+4. Il s'avère que lorsque je suis allée m'inscrire à pôle emploi après 24 ans
d'activités professionnelles, on m'a fait comprendre que non seulement je n'aurai pas de financement pour cette formation ( qui était en adéquation avec mes dernières fonctions) mais que mon
dossier passerait en commission afin de savoir si pôle emploi me verserait ou non mes allocations chomages du fait que je m'étais inscrite sans leur accord .  Depuis 1an je suis en
formation, ce qui m'a obligé à me délocaliser ( je suis à 160 km de Sablé) , je viens de terminer le master 1 mais depuis quelques semaines je suis un master 2 . Je
m'autofinance puisque pôle emploi ne m'aide pas , ce qui me génère pour ces 2 années de formation - logement et déplacements  et l'organisme - une dépense avoisinante les 40 000 €.
J'ai 2 enfants en études supérieures et ce que me verse pôle emploi couvre à peine mes propres coûts de formation. Je suis peut être un cas isolé, mais il est parfois difficile de se regarder
dans la glace et entendre certains messages politiques . Certes des personnes abusent de leur statut, les médias les mettent en valeur mais lorsque l'on veut se prendre par la main , peu de gens
vous la
tende.                                                                                          
                    J'espère pouvoir échanger avec vous prochainement sur ce sujet, lors de votre
venue sur Sablé ou sa région


Bien cordialement


 

jean-Pierre Aupert 12/02/2012 07:48





Bonjour, comment peut on être contre ses propres actes Monsieur Fillon??


Depuis 5 ans vous encouragez le chômage par toutes les combines fiscales, économiques, sociales et
autres possibles et inimaginables et vous voulez me faire croire que vous luttez contre une disposition discriminatoire que vous avez vous même gérée, encouragée développée à des fins de profits
directs ou indirects, mais de profits quand même.


Pour preuve que vous agissez contradictoirement à votre déclaration, j'ai pris attache avec vous pour
une proposition d'embauche, vous n'avez même pas daigné me répondre, alors que si vous aviez voulu lutter contre le chômage, vous auriez embauché des citoyens de la conscience et de la réalité
sociale comme je vous le proposais.


Par votre silence, vous avez notifié votre attachement au chômage. Certes je ne suis fils d'élu
parisien, fils caché de président, neveu de média, je suis un citoyen, un vrai, un simple, un de ceux que l'on prend pour un âne, mais c'est vrai que la politique c'est comme l'argent ou les
droits de l'homme, ça n'a pas d'odeur.


Vous dites lutter contre le chômage citoyen, comment cela se fait-il que vous et la classe politique
n'ayez pas encore passé d'appel d'offre auprès des chômeurs au vu des postes de Ministres à pourvoir prochainement ainsi que pour le recrutement des députés pour la prochaine législative?


Chez les chômeurs il n'y a pas que des ânes, il y a des citoyens qui sont bien au dessus de ce monde
de dessus ici bas même s'ils sont du monde d'en bas ici bas.


Je vous encourage citoyen, à lire le feuilleton de l'extrême, L'Abolition de la Raison, l'aventure des
maux du monde avec des mots simples, des mots passants, des mots dits avec humour, des mots rue du 16 ème, des mots notes chantantes, des mots quêtes du bon sens, des mots roses, des mots las de
tous, des mots tels des sons venu d'ailleurs, des mots laids, des mots râles d'agonie, des mots lassent de tête, ces mots de l'âge d'esprit, ces mots ne rient toujours pas mais ces mots
parlent.


Citoyen tout a une fin, même le mépris, alors je vous encourage vivement à réfléchir sur le bilan de
ces 5 ans qui ont mené la France à la misère, à la faillite, à la sourde colère qui couve par votre volonté de diviser pour mieux régner.


Comment pouvez vous vivre sans remord avec avoir ruiné la France, supprimé nos droits sociaux,
supprimé la retraite après les mensonges de Woerth, même des élèves de cinquième ont apporté les preuves mathématiques de votre supercherie.


Comment pouvez vous soutenir une loi contre les génocides, alors que vous participez au génocide du
peuple Grec, Islandais, Irlandais, Allemand, Portugais, Espagnol, FRANCAIS, Italien ETC.., alors que vous participez à l'organisation du génocide Européen?


Je suis toujours à la recherche d'un travail de mon monde d'en bas ici bas, et je pense
sincèrement que vous pouvez me permettre de postuler et d'obtenir une nomination de Ministre de la morale ou du travail, de la lutte contre le chômage, ou des finances ou de l'éducation civique
et nationale, ou des sports ou de la famille et de la précarité, voilà un Ministère qui n'est pas près d'être au chômage, ou même vous pouvez peut être m'aider pour une nomination au poste de
premier ministre, je n'ai aucune prétention autre que celle de l'intégrité.


Je vous demande votre aide car je sais que vous avez vos entrées autant à gauche qu'à droite, vos
divergences ne sont que des divergences d'opérette, ne vous inquiétez pas je n'en parle à personne.


Citoyen, L'Abolition de la Raison est le rendez vous du bon sens, alors à tout de suite.


Jean-Pierre AUPERT


PS, merci de votre aide pour l’obtention d’un emploi, même au ministère des finances, s'il n'y a que
ça, je sais qu'il y a une place de libre, merci.

fayard jocelyne 03/02/2012 17:35


ceci est un message d'encouragement.Je suis très attristéé par tout ce qui est dit contre notre gouvernement.En effet,même si une part des français sont déçus,une autre part du peuple sait
combien est difficile la période que nous devons traversser.Je tiens a vous dire que vous avez du soutien.


Je souhaite vivement que vous puissiez continuer a defendre nos droits.Gouverner le peuple français n'est pas facile(problème de tempérament.Comment faîtes vous pour ne pas baisser les bras, pour
ne pas sombrer.Je tiens a vous remercier de vous etes battus comme vous l'avez fait sachant que les resultats de vos efforts sont a chaque fois jugés et critiqués.


Du fond du coeur ,merci.


fayard jocelyne

gil 30/01/2012 17:29


moi j' aimerais que l'on parle de la retraite et de tous les avantages financiers des députes,ministres,senateurs ect...

DARDENNE luc 30/01/2012 15:54


Pourriez vous contribuer à redorer la fonction de comptable par quelques déclarations? Dans beaucoup de cas c'est une profession qui n'est pas
appréciée à sa juste valeur: la raison est peut-être que les gens (y compris certains dirigeants d'entreprises) n'aiment pas la vérité des chiffres. C'est affligeant d'entendre des journalistes
généralistes affirmer des contre-vérités, alors qu'il faudrait laisser parler des économistes de terrain , et en même temps historiens du fait économiques. Nous sommes le pays des Stoleru etc... nous aimerions avoir un mini compte d'exploitation résumant les effets chiffrés de
chaque mesure. Nous avons besoin de réalisme et d'objectivité, sans nourrir de complexe par rapport à nos amis allemands.  

rako 29/01/2012 14:38


En ces temps si durs, nous aurions plutot tendanceà voter pour un candidat qui ferait le ménage au gouvernement, supprimer les postes de députés qui ne servent à rien  le cumul des mandats,
qui nous coutes si chers.


Voila des économies à faire et montrer l'exemple, LA  nous croirons aux promesses.


Mme Morano a t'elle besoin d'escorte ?


 

Ch C 28/01/2012 21:33


Dirigeant d'une petite entreprise pendant plus de 25 ans, j'ai été contraint de fermer celle-ci par défaut de paiement de clients douteux.


A plus de 53 ans à l'époque, je me suis retrouvé au chomage avec pour seule ressource le RSA car seule solution offerte aux dirigeants non salariés, aux commerçants, aux artisants. Je
constate que nous sommes des milliers de dirigeants oubliés et ignorés contraints à cette situation humiliante et catastrophique sur le plan financier. Loin des 35 ou même 40 heures/semaine, nous
avons travaillé souvent jusqu'à 12 à 14 heures par jour, week-end compris et investi nos deniers personnels pour essayer de sauver nos structures car trop petits nous n'avons jamais intéressé les
banquiers pour nous aider dans des situations difficiles. Trop petits, nous n'avons pas la capacité de descendre dans la rue et de manisfester comme à l'époque des grêves des postes qui nous
empêchaient de recevoir les chèques de nos clients. Notre seule solution est de fermer les poings aux fond de nos pôches et de nous battre avec pour seule arme notre volonté de travailler dans un
environnement qui nous ignore.


Monsieur Fillon, vous me semblez être un homme juste et un homme de bien, raison pour laquelle je m'adresse à vous ainsi qu'aux hommes et femmes qui vous entourrent.


Pourquoi petits dirigeants avec 3 ou 4 salariés, commerçants, artisants qui représentont le tissus économique le plus important de la France, sommes nous tant ignorés ?


Pourquoi n'exist-il pas une loi qui permette, par exemple après plus de 3 ans d'existence, de pouvoir cotiser au chomage comme un salarié et ne pas se retrouver avec le RSA lorsqu'on est obligé
de cloturer son activité ?


A regarder tout ce qui se passe et tout ce qui est fait pour les salariés des entreprises (licenciement économique, aide au reclassement, montant du chomage calculé sur les derniers salaires
etc..) que pensez-vous que nous puissions ressentir lorsqu'on nous dit que notre seul possibilité est de toucher, seul avec un enfant à charge : 480 € ?


Que pensez-vous que nous puissions ressentir, lorsque nous recherchons un travail avec si peu de moyen financier et que nous recevons comme réponse : trop vieux, surdimensionné par rapport aux
postes proposés ou "nous ne pensons pas qu'en tant qu'ancien dirigeant vous puissiez accepter d'être sous légide d'un personnel plus jeune" etc..


Vous souhaitez gagner les élections ? alors pour une fois, à l'instar de tous, ne nous oubliez pas, ne nous ignorez pas. Nous connaissons l'effort, nous avons le courage et nous savons travailler
et nous sommes des millions.


Nous ne gagnons pas beaucoup, nous ne roulons pas dans des grosses voitures et nous n'avons pas de villa avec piscine mais nous savons ce qu'est la valeur du travail.


Protégez-nous un peu et faites en sorte que nous ne soyons plus ignorés.


Faire une loi qui permette de cotiser au chomage après 3 ans d'existence de l'entreprise et donc de ne pas se retrouver à la rue en cas de difficulté, serait le premier pas


Merci de m'avoir lu


Bien à vous

Marc RICHARD 28/01/2012 18:12


Monsieur le Premier Ministre,


Je viens d'écouter votre discours ce samedi 28 janvier Porte de Versailles. Je veux vous dire le plaisir que nous avons depuis 5 années d'avoir un premier minsitre dont les idées et les décisions
sont si proches de notre volonté. Vous êtes discret, efficace, digne, intelligent, et sans doute humble raison pour laquelle j'arrête là la liste de vos qualités. Un des principaux mérites de
Nicolas SARKOZY est de vous avoir choisit, et d'avoir su vous garder à ses côtés. Je suis souvent agacé par notre système politique qui empêche une politique d'être suivie sur 5 années et plus,
pour avoir une véritable efficacité. Enfin, nous avons eu, et espérons vivement continuer d'avoir, une politique constante et construite pour durer. Courage pour cette campagne qui démarre.
Rappelons nous la phrase de Corneille qui écrivait : "A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire". Très cordialement. Marc RICHARD

ORVAIN pierre 28/01/2012 14:10


les oubliés de F Hollande il faut aider les personnes qui tavaillant loin de leurs lieux de travail , une aide pour leur transport ( exp) a partir de 20kms du lieu de résidence( un bonus
carburant) cela pour les travailleurs de 20°/.au dessus du smig et en dessous.

gaetan 27/01/2012 10:19


http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/01/26/20002-20120126ARTFIG00668-un-programme-qui-laisse-de-cote-la-competitivite.php


Je ne comprends pas pourquoi le candidat PS a tant d'audience alors qu'il est totalement incompétent dans l'analyse de la situation industrielle et économique.


Pour l'instant, il est fun et très tendance au sein du microcosme parisien des journalistes et autres qui a l'impression que le régime va changer donc qui se met à changer de ton. On commence à
donner dans le superlatif et révérencieux sans doute en prévision des carrières. Je ne sais pas si cela représente le vote réel des français dans 3 mois et cela me laisse vraiment perplexe, cet
autisme devant la situation réelle.

vergnaud jean-marie 26/01/2012 19:42


Contre le chomage, il faut mettre des objectifs aux agents de Pôlemploi. Qu'ils se bougent, qu'ils aillent placer de la formation dans les entreprises... et des chomeurs. Leur mettre des primes
par CDD et CDI, ainsi que par contrat d'apprentissage signés.


Et encore faut-il qu'ils aillent au travail, et non pas comme dans certaines agences, 30% seulement des agents sont au travail, les autres :RTT, maladie, etc...c'est une honte ! 


  

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche