Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 18:16

La fusillade surevenue ce matin au sein des locaux du journal Libération est dramatique et préoccupante. A cette heure, nul ne connait les motifs de ce criminel qui parcourt Paris. Il doit être mis hors d’état de nuire.

Il n’est pas anodin que son premier geste meurtrier fut perpétré au sein d’un journal qui participe à la vitalité de notre démocratie. Face à cette violence, nous devons tous faire bloc. Mes pensées sont ce soir tournées vers la victime et vers celles et ceux qui ont la charge de faire vivre la liberté d’opinion qui est un bien sacré.       

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans ACTUALITÉ
commenter cet article

commentaires

gaetan 21/11/2013 05:30


Flop. Votre commentaire est à côté, et tombe à plat.


Le type en question est un cinglé et tout cela est un fait divers.


Ok, il a tiré sur un journaliste. Mais il aurait tiré sur un plombier, c'était pareil. Auriez vous fait un article dans ce cas ? Je ne le crois pas. C'est typiquement ce genre de position qui
donne de vous une image floue.


Je suis beaucoup plus révolté par la pirouette politique de l'exécutif politique sur le grand soir fiscal. Typique de politiciens et de JM Ayraylt qui nous a effectivement habitué à ce
genre de rouerie, du temps où il parlait de son siège de chef de file des députés socialistes au bord de sa travée en haut de l'hémicycle du Palais Bourbon.


Ils nous ont fait le même coup sur les lois précédentes. Cela s'appelle un rideau de fumée. Tellement gros que c'est applaudi par les députés socialistes non pas sur le contenu, mais sur la
tactique politicienne.


Cela fera long feu, mais surtout, cela va attiser la colère.


Elle est parfaitement lisible la politique fiscale du gouvernement, contrairement à ce qu'ils disent. La remise à plate fiscale, on n'en veut pas, on veut la diminution des taxes pour espérer
faire maintenant l'activité économique de nos entreprises et de nos commerces touchés de plein fouet par la crise alors qu'eux l'aggravent.


Plutôt que de diminuer fortement la dépense comme tout un chacun le fait en ces temps de disette et de rentrée d'argent faible, ce gouvernement est partisan et choisit d'augmenter les taxes, de
ne pas changer les lois qui empêchent chacun privé, artisan, ou petites entreprises de dépenser moins, tout cela pour ne pas mécontenter une base électorale de fonctionnaires ou de partisan du
système d'assistanat.


Pourquoi ne vous entend on pas sur cette attitude partisane ? 


Il y a quelque chose qui devrait alerter, c'est les mots justice, équité mots qui reviennent tout le temps dans leurs discours. De véritables masques pour imposer des prélèvements toujours sur
les mêmes (les classes moyennes et les petites entreprises) pour ne pas aller contre les intérêts des autres, leur électorat.


Et en temps de crise systémique, c'est scandaleux pour un gouvernant d'être aussi petit.

rousseau 20/11/2013 21:54


la fusillade intervenue est le syndrome d'une société malade depuis des mois voire des années ! pas la peine d'en rajouter sur le sujet !....et la victoire des bleus ne changera pas grand chose
au mal francais " !

bibi 20/11/2013 18:27


mr fillon


d accord avec les commentaires 1 /2 /3 mais le  4 aussi raison ou allons nous ?

gallo 19/11/2013 17:17


quelques idées....ce que je ferai!!! devant la situation catastrophique ,  partis de droite et de gauche sont  brocardes et ne sont plus crédibles nous arrivons devant une crise
politique grave comment construire un redressement économique sans des politiques crédibles? tous les jours un fait marquant:  affaire Taubira, bonnets rouges, sifflets du président,
mitraillage dans Paris etc etc et demain??? devant cette situation vous devriez prendre la parole aux questions d' actualité et devant la Nation demander un "cessez la critique agressive
provocatrice irréfléchie, accepter de participer et de lancer un grand projet de réformes fiscales pour la FRANCE , dans l interet de tous les Français..une armistice politique pour une
union nationale pour faire barage aux extremes....voila une attitude qui pourrait vous éléver et vous relancer...mais suis je trop naif??

Henry Wallez 19/11/2013 15:34


Monsieur Fillon,


OUi, Jeanne et Alice ont raison ! Pour l'instant il s'agit d'un cas isolé...mais il est probable que celui-ci est précurseur, malheureusement, de réactions beaucoiup plus importantes. Je l'ai
déjà dit, comment tenir encore 3 ans et demi dans ces conditions ? Nous ne sommes plus grand'chose, pas d'horizon positif, et sans l'espoir...le désespoir !

alice 19/11/2013 10:58


...que dire de plus....sinon que je suis entièrement d'accord avec Jeanne...alice

Berthet Jeanne 18/11/2013 23:56


Mr Fillon,


vous réagissez avec beaucoup d'indignation et de démocratie à la fusillade de ce matin survenue dans les locaux d'un journal,c'est dramatique et préoccupant il est vrai,mais n'est- ce pas la
situation actuelle de notre pays qui l'est aussi? Il faut se poser les bonnes questions,pourquoi ce scénario à l'Américaine? Pourquoi cet homme a ouvert le feu sur des citoyens? Si ce n'est un
déséquilibré ,n'y voyez-vous pas  le rejet de l'autorité de l'Etat?Dans un pays où la justice n'est plus considérée comme telle,les dérives sont possibles.Je déplore toutes formes de
violences,je suis attristée par l'état de ce jeunne homme ,victime de cette folie, mais, le climat actuel qui règne sur notre France,avec les représentations théâtrales du président et de ses
ministres qui se mettent en scène continuellement,donne la permission  à certains de se prendre pour les justiciers d'une cause dont on ignore parfois la raison.


Avec mes respects,


Jeanne Berthet


 

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche