Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 15:27

Je me réjouis de l'arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme relatif au port du voile intégral qui laisse à la France le pouvoir de défendre sa conception de la laïcité. C’est la laïcité qui nous permet d’unir dans la paix et le respect réciproque croyants et non croyants. C’est elle qui permet à la religion musulmane de s’installer paisiblement dans la République. C’est enfin la laïcité qui permet aux femmes de vivre à visage découvert à l’égal des hommes.

La quête spirituelle est hautement respectable, mais la République doit être respectée !

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

WERNERT 30/08/2014 14:56


Moi,la laicité,je ne la supporte plus!La laicité dans ce pays,c'est l'intolérance envers ceux qui ne pense pas laique!Dans nombre d'autres pays qui ne se vantent pas à longueur de journées de se
vouloir laique,on arrive à vivre"ensemble".

Fournier Jean-Marc 13/07/2014 12:17


Belles paroles, mais concrètement, que nous proposez-vous ? Allez-vous, vous aussi, laisser se développer et foisonner, au nom d'un consensus mou, ces pratiques hors d'âge et moyennageuses qui se
développent dans certaines villes et quartiers islamisés ?

Eric Kayayan 10/07/2014 08:25


La grande meprise consiste a penser (en fait a “croire”) que la spiritualite ou le
domaine du religieux sont exclusivement representes par les traditions confessionnelles chretienne, juive ou musulmane (eventuellement bouddhiste ou autre) alors que tout un chacun poursuit cette
quete spirituelle/religieuse d’une maniere ou d’une autre quand bien meme il s’en defend. Et ceci avec ou sans laicite republicaine. Tout ce qui organise notre vision du monde, chaque ideal
considere comme but ultime a atteindre ressortit de ce domaine. Les reunions planetaires organisees autour d’un ballon rond avec tous les rituels, 
liturgies, tenues vestimentaires et emotions collectives qui les accompagnent sont du meme ordre.  Les motifs officiels de notre republique - liberte,
egalite, fraternite - sont proprement des ideaux de nature religieuse, puisqu’ils definissent ce que nous sommes censes rechercher dans notre vie collective et individuelle.  Lorque vous obtenez la nationalite francaise depuis l’etranger (apres avoir suivi le parcours du combattant prescrit par la legislation actuelle  et non de maniere detournee ou forcee) le consul de France du pays ou vous vous trouvez vous remet un exemplaire en couleur de la fameuse gravure de la
Declaration des Droits de l’homme et du Citoyen  de 1789, apres vous avoir fait un laius convenu sur la place centrale que revet la laicite dans la
conception republicaine francaise.  Or qu’y voyez-vous de prime abord? Une serie de symboles purement religieux: Deux tables en pierre de la nouvelle
Loi (qui a replace celle de Moise dans l’Ancien Testament), au sommet desquelles trone le fameux triangle habite par l’oeil qui voit tout, symbole deiste maconnique par excellence.  Du reste,   quand entendons-nous denoncer la nature proprement religieuse de l’infiltration systematique par
la Franc-Maconnerie des corps et des institutions de l’Etat?  Jamais. Signe, parmi tant d’autres, d’un aveuglement et d’une meprise totale sur la
nature et l’activite des activites religieuses au sein de la societe francaise.  Lorsqu’on cherche, au travers de nouvelles lois, a refonder le socle
anthroplogique de la famille, du mariage, de la procreation, sur quelles bases le fait-on, si ce n’est sur une vision religieuse particuliere de l’etre humain?  Vision qui fait de cet etre humain le principe autonome et absolu de sa recomposition au gre de ses desirs et de ses fantasmes, au detriment de tout ordre qui
pourrait lui pre-exister.  Quete eminemment religieuse, bien entendu, mais que ses tenants ont reussi a faire passer pour “normale” “saine” et de
toutes manieres en parfait accord avec les devises pre-citees de la Republique.

BOUTINES JEAN CLAUDE 05/07/2014 11:14


la quête spirituelle est souhaitable. Sur le port du voile intégral c'est bien sur de la provocation et peut-être une provocation lucrative comme on le voit dans d'autres pays. La république est
laïque et une fois élus les responsables politiques n'ont plus le droir de dire ou montrer ou ils prient. Par contre dans les "spères" il est autorisé d'afficher son hostilité à toute religien.
Heureusement que le peuple le vit autrement et parle librement  de sa spiritualité. C'est bien dommage le blocage politique à moins que le politique craigne une république
islamique comme l'indiquent les derniers sondages. 

rousseau 03/07/2014 11:03


encore une fois , meme si je me répète comme un perroquet la France n' apas vocation à devenir une république islamique ! nos racines sont et doivent rester judéo chrétiennes dans un état laic et
républicain ! visiblement on ne le répétera jamais assez ! 

Cieslik Franck 02/07/2014 18:42


L'Islam est un monde très soumis et comme tout monde soumis il cherchera toujours à soumettre les autres.
C'est bien ce que nous avons été nous même et durant plus d'une dizaine de siècles ou il ne faisait pas bon d'être en dehors du rang...  La spiritualité n'est pas l'apanage unique des
religions mais des hommes et la conscience appartient aux hommes, à tous les hommes. Ne l’oublions pas cette pression que nous avons eu à donné la révolution  qui n’est rien d’autre qu’une dépression. Pour ma part, je souhaite que mes enfants puissent vivre dans un monde libre,  un monde d'équité et non un monde soumis, donc faible, pas dans un monde ou la conscience n’appartient pas à l’homme mais à des clans religieux quels qui soient
et qui ne font rien d’autre que d’enfermer les hommes avec des dogmes et des doctrines.   Quand je vois ce qu’a donné dans notre histoire humaine
la vérité, (les vérités) et comment dans notre inconscience nous avons réduit, voir éliminé des cultures, des civilisations je dis attention et défendons notre liberté de
conscience.


Franck

Yves Leclercq 02/07/2014 16:07


Vous avez raison de souligner le droit de toutes les femmes à montrer leur visage, dans notre société. On pourrait objecter que l'exercice d'un droit n'est pas obligatoire, et c'est la position
qui a été crainte de la part de la CEDH. En fait,  l'épidémie de burquas relevait d'une provocation, d'un défi à notre société laïque, et rarement d'une exigence des maris. Le gouvernement a
bien fait de légiférer, et de...bien rédiger la loi!

FrancoisCarmignola 01/07/2014 21:45


Si je puis me permettre, il conviendrait d'être moins content que cela: la CEDH n'est pas une référence. Elle donne des avis en toute irresponsabilité et les états ne sont pas tenus d'appliquer
ses directives. On peut donc dans une certaine mesure faire son marché parmi ses distingués avis dont la profondeur de vue me semble critiquable en général.  


Sur tous les récents avis, on ne voit que du raisonnement juridique alambiqué et des décisions un peu au petit bonheur avec des réticences parfaitement bizarres par exemple sur la burka. Il faut
lire les attendus de la grande chambre (soupir).


Un autre point, cher Monsieur Fillon, est qu'il est gentil de votre part d'attribuer le qualificatif de "spirituel" au port du voile. De telles manifestations se font au mépris de tous les usages
et de toutes habitutes communes, elles consistent à verser dans la provocation haineuse à l'égard de la société, certainement pas à vivre une quelconque spiritualité. 


Quand à l'Islam apaisé, il se doit d'être comme tous les sentiments apaisés: invisible. 

CHARLES GAILLOT 01/07/2014 19:44


Monsieur François FILLON  , Bonjour


Mon message sera court : qu'attendez-vous de préparez et vous présenter pour 2017...?


Notre pays est décevant , à bout de souffle  , véhicule une mauvaise image dans le monde .


Nous avons besoin d'un vrai Président de la République . Redresser les couleurs de la France .


Nous vous attendons .


Salutations respectueuses .


Charles GAILLOT

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche