Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 21:09

Tribune publiée dans le journal Le Monde de ce mardi

 

Seulement cinq mois après sa déclaration de politique générale, le Premier ministre va tenter, le temps d’un discours, de sauver les apparences d’un pouvoir en perdition. Sans doute, le Gouvernement obtiendra-t-il la confiance de sa majorité mais elle sera dérisoire face à la défiance généralisée du pays.

 

La France est en plein marasme et le risque d’une rupture sociale ou démocratique ne peut être exclu. Manuel Valls a prétendu que l’extrême droite était «aux portes du pouvoir». A qui la faute, si ce n’est au Chef de l’Etat qui par son indécision et ses erreurs a fait basculer la République dans la dépression.

 

500.000 chômeurs de plus depuis 2012, 0% de croissance, déflation en vue, immoralité de certains ministres, fronde à gauche… Tout part à vau-l’eau. Seule la force des institutions permet encore de protéger la faiblesse de l’exécutif actuel, mais à ce rythme la France sera bientôt KO.

 

Face à l’urgence, il faudrait un électrochoc, mais rien ne vient.

 

Quel est le but de ce vote de confiance ? Surement pas d’engager une série de réformes enfin radicales. A l’Elysée, on n’est pas en guerre contre la déflation et le chômage de masse ! On est dans le déni et dans l’espoir d’une improbable éclaircie.

 

On attend tout du pacte de responsabilité dont les éventuels bénéfices n’interviendront que dans plusieurs mois ; on prie chaque mois pour que le chômage soit freiné par l’utilisation massive des emplois aidés ; on prend passivement acte de l’augmentation de nos déficits et de la dette qui atteindra 100% du PIB en 2016 ; on implore Bruxelles d’excuser notre pays de ne pas savoir remettre ses comptes publics en ordre ; et puis, on espère tout de Mario Draghi, comme si la BCE pouvait à elle seule relancer la France qui est devenue le maillon faible et discrédité de l’Europe.    

  

Ce vote de confiance n’est malheureusement pas destiné à refonder une politique qui échoue. Son but est de maîtriser les divisions qui déchirent les socialistes. Le parti socialiste est en pleine déroute idéologique. Le simple fait de dire qu’on «aime les entreprises» est considéré comme une trahison par ceux qui avaient cru que la finance serait mise au pas. Voilà où mène la démagogie. Ceci dit, les critiques ne seraient pas aussi cruelles si les résultats étaient au rendez-vous et si au sommet de l’Etat le vide de leadership n’était pas abyssal.

 

Aucun patriote ne peut se réjouir de voir notre pays si mal en point. J’exhorte François Hollande de choisir maintenant entre le sursaut ou le naufrage. Puisque sa politique est en échec, puisque la dissolution ou la démission ne semblent pas être à son ordre du jour, alors, pour une fois, qu’il écoute l’opposition républicaine !

 

Qu’il tente, avec elle, de définir un agenda national, ciblé sur des réformes fondamentales pour redresser le pays : assouplissement rapide du marché de l’emploi, baisse immédiate et sans contreparties du coût du travail, réduction forte des dépenses publiques, pacte avec l’Allemagne pour accompagner la stratégie d’assouplissement engagée par la Banque Centrale Européenne qui ne fonctionnera que si les Etats de la zone euro accentuent leurs ajustements structurels. Voilà les axes autour desquels on pourrait rassembler les volontés.

 

A la mi-temps de son quinquennat, François Hollande doit trouver le courage de se changer et de changer la France. S’il faut pour cela qu’il annonce qu’il ne se représentera pas en 2017, qu’il le fasse ! Il n’en sera que plus libre pour servir le pays. Au lieu de laisser à son Premier ministre le soin de trouver une majorité pour survivre, il est temps pour la France de trouver un chemin pour agir vraiment.

 

Notre nation n’est pas condamnée. C’est notre système qui l’est, or, un système ça se change ! Grâce à ses ressources, notre pays peut effectuer son retournement en deux ans, se relever en cinq ans, et en l’espace de dix ans, il peut être la première puissance européenne. Cet objectif est le mien et il est atteignable dès lors qu’on est décidé à transformer la France. 

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

Alain Josserand 25/09/2014 20:39


2 idées


- l'ump est une cage - faire sécession : un autre parti sans NS - c'est gagnant pour 2017


- les 35 heures : les défendre - et rechercher la flexibilité ailleurs.


  les salariés ne supporteront pas un projet contre les 35 heures.


 

Alexandre VI 17/09/2014 19:38


vous êtes un des rares à pouvoir sauver ce pays des socialistes qui sont restés dans le monde des fonctionnaires,et des avantages sociaux d'une société riche de 1950.Ils refusent la
mondialisation,qui se fait pourtant malgré la France;et ceci entraîne une inadaptabilité de la France dans l'Europe et le mOnde.Nous sommes à la veille de subir ce que les grecs ou les Espagnols
ont connu .Pendant ce temps M Hollande veille à sauvegarder le peu d'electeurs socialistes qui restent .Si la responsabilité et l'analyse guidaient ce "gouvernement" et ce président,ils
démissionneraient collectivement.Mais ils espèrent jusqu'à la dernière seconde de ce triste mandat,un miracle.


Vous êtes Monsieur le Premier Ministre,un des seuls a pouvoir nous sauver de Madame Le Pen,et à condition que Monsieur Sarkozy ne vienne pas reessayer sa néfaste candidature.Vous avez dons
Monsieur le Premper Ministre,l'obligation de devenir Président de la République.


Bien Cordilement 


Alexandre VI (qui est connu dans son territoire professionnellement)

cumenal 17/09/2014 00:12


Monsieur le Premier Ministre , votre discours de changement de ce pays pour le transformer d'ici à 10 ans en la première puissance européenne est réaliste mais je crains que sur votre route ,
syndicats , lobbies de gauches , médias, certains compatriotes  enracinés dans leurs privilèges de nantis d' un système dépassé vous mettent pas mal de batons dans les roues mais ce sera
alors à la france profonde de se réveiller et de porter à sa tête un homme capable d' avoir compris la majorité d' entre nous et qui respectera son programme passé avec eux .Continuez à tisser
vos réseaux +++...Bien respectueusement. JP CUMENAL

franck cieslik 16/09/2014 19:40


Avec des hommes comme vous, je pense que notre pays peut repartir et comme une fusée. Pour cela, il faut reconnaitre le travail des hommes et le reconnaitre c'est le valoriser.


Franck Cieslik


 

Yves Leclercq 16/09/2014 18:34


Vous reprenez, avec raison, à destination d'un public plus large, ce que vous avez dit aux responsables de l'UMP, et je vous approuve. 


Continuez!

Bertrand L 16/09/2014 18:15


ll y a des gens responsables et sérieux en politique, vous en êtes la preuve.


Moi aussi, je suis impatient de voir un gouvernement agir, AGIR et tenter une autre politique.


Nous avons malheureusement un chef de l'état passif, dépassé par les évènements, incapable d'agir.


Cher François Fillon, continuez à rassembler autour de vous ceux qui veulent construire un programme crédible de gouvernement, continuez à montrer que vous vous
préparez.


Vous représentez l'espoir. Merci pour votre travail, continuez. Bertrand L


 


 

laurent Holl 16/09/2014 17:49


Bonjour M . Fillon( ou en son absence un des assistants )Je suis d'accord avec les .  de vue développés en 13 et 14


Dans votre rencontre avec M. Sarkozy pour qui j'ai voté en son temps gardez vous de vous rallier à lui


parce qu'il a démontré son incapacité à aller au bout du travail à faire.
A titre personnel il faut vous expliquer pourquoi vous - même en son temps vpus n'avez pas marqué votre désaccord. Cela explique que vous ne soyez qu'insufisamment audible.

Balourdet 16/09/2014 16:56


Holande est tout e contraire d'un homme actif et courageux. Qu'a-t-il fait du PS lorsqu'il était aux manettes? Mais de cela on s'en moque car le sort du pays est autrement préoccupant et
malheureusement, il est entre les mains de ce président qui n'en est pas un.


Rien ne sera fait pour redresser la barre aujourd'hui complètement bloquée par l'idéologie PS, l'inaction, le déni des réalités, la haine du patron, la gabegie, le déni de la nocivité de la
dépense publique, la sauvegarde des voix des électeurs PS pour les prochains scrutins, et j'en passe.


Il faut en passer par une démission collective urgente de tous ces incapables dès que le Sénat sera revenu à droite, son Président assurant l'intérim!

nicole 16/09/2014 16:44


Bonjour Monsieur FILLON,


FH ne pensait pas que la situation était si difficile.


FH croyait que les difficultés étaient liées à son prédécesseur. 


FH, dans son anaphore prononcée le 2 mai 2012, pretendait l exemplarité en tous points.


Seulement, au regard de sa prétendue normalité, il n'en reste, hélas, qu un être banal, lamentablement normal.


Il oublie que la France ne se dirige pas comme un parti, qu il n a,  d'ailleurs, pas su gérer.


Il oublie qu un dirigeant décide, après concertation, mais surtout en connaissance de causes.


Enfin, il oublie que l ethique veut, qu un homme ne se comporte pas comme un mufle avec une femme.


Sa gestion de la France est à la image de sa capacité à gérer ses affaires de couple. 


Fidèlement votre,


 


 

Bernard 37 16/09/2014 16:18


Exhorter hollande à plus de responsabilité, c'est comme essayer de parler de Laïcité avec un islamiste intégriste qui ignore tout du mot, lequel n'existe pas en arabe.


L'un et l'autre n'ont qu'une idée en tête : prendre le pouvoir et le garder. Seuls les moyens changent: la démocratie dévoyée par les médias pour le premier, la haine meurtrière pour le second.
Seul l'intervention populaire pourra mettre fin aux agissements de l'un et de l'autre.


Hollande a été choisi après une haineuse cabale anti Sarko,et  alors que DSK, le prétendant choisi par Terra Nova, pris de court  n'avait pas eu le temps de se reculotter.


Ah!  Dagobert, Charles VI, Thiers, Mac Mahon, Guy Mollet, Chirac II, l'histoire de France a parfois de ces dérappages mortifères !


Oui! Vous perdez votre temps, Mr le Premier Ministre!  Valls démissionnera dans six mois pour se refaire une virginité présidentielle, mais Hollande ne bougera pas.Opportuniste incompétent
il est ...et il restera.


Il vous faut choisir, et VITE: rester la groupie de Sarkozy et de son futur 1er ministre Jupé, ou vous faire violence et devenir le Tribun d'un nouveau parti allant de la droite
Bleu-Marine Républicaine aux sociaux démocrates Laics et Républicains, eux-aussi.  Le Sursaut, c'est ÇA!


Si l'alternative existe, alors c'est sur  cette Union Nationale là que se porteront nos sufffrages.


Il n'est pas nécessaire d'obtenir le consentement de MLP ; d'aileurs, elle refusera tout accord de ce type. Il faut prendre des contacts, secrets ou non ,  et s'engager sur un accord de
gouvernement à minima. Le Peuple souverain choisira le programme qui lui conviendra le mieux. 


En cette période de désarroi politique, de détresse majeure de notre Nation,  le Peuple a besoin d'un homme courageux qui parle haut et fort. Le courage politique est toujours récompensé.


"Ça n'est pas parce que c'est difficile que l'on n'ose pas; c'est parce que l'on n'ose pas, que c'est difficile".

bibi 16/09/2014 14:21


COMME D HABITUDE EXELLENT  MAIS QU ALLEZ VOUS DEVENIR CH JACOB A REFUSE QUE VOUS VOUS EXPRIMIEZ AUJOURD HUI A L ASSEMBLEE NATIONALE N SARKOZY ARRIVE
COMME ZORRO ET A BIEN L INTENTION DE FAIRE TAIRE TOUT LE MONDE POUVEZ VOUS CREER VOTRE PROPRE PARTI  AVEC VOS FIDELES  ? BON COURAGE

bertin jp 16/09/2014 14:12


 


  LE NAUFRAGE C'EST MAINTENANT, LE SURSAUT IMPOSSIBLE !


 


Y TREARD DU FIGARO,nous parle pour la premiére fois à ma connaissance


d'un "COUP DE BALAI",qui pourrait frapper la classe politico-médiatique,


y compris SARKO, "l'impétueux"  .


SI ce coup de balai survient,on pourra espérer un sursaut:


         .sur le plan sociétal,fondement d'une civilisation (Identité d'un peuple)


         .sur le plan économique


         .sur le plan de la politiqque internationale


ESPERER UN SURSAUT DES GAULOIS DANS LE MARECAGE COSMOPOLITE


MULTICULTUREL DANS LEQUEL IL A ETE PLONGE DEPUIS MAI 1968,ET


PLUS PARTICULIEREMENT DEPUIS MAI 1981,EST VAIN...!


SARKO vient d'assister à une piéce de BHL.


RETOUR sarkosyste de SARKO...!


ET dire que WAUQUIEZ ,major normalien est déjà à la soupe.


OUI UN VRAI COUP DE PIED AU......,!!!!!!!!!!

gbri 16/09/2014 14:02


Il serait effectivement illusoire, à mon sens, de vouloir se faire, une fois de plus, élire sur de grandes idées fumeuses qui soi-disant devraient générer l'enthousiasme, le rêve et que sais-je
encore, pour que les lendemains déchantent encore une fois.


Non, cette époque est, on peut l'espérer révolue, on est dans ce pays enfin prêts à entendre la vérité et à voir la réalité en face: comme vous l'avez énoncée depuis le début de votre engagement
vers la présidentielle, on soutient cette ligne, merci à vous M. le Premier le Ministre.

Philippe PETIT 16/09/2014 12:48


La France a besoin d'un fédérateur et d'hommes puis de femmes de confiance pour gouverner. Nous avons vu trop d'affaires, trop de déballages, trop de mensonges, beaucoup trop d'hypocrisie, à
gauche et à droite. Le système d'aujourd'hui est sali, souillé par des hommes sans scrupules appuyé, zoomé, quelque fois caricaturé, par des journalistes qui se nourrissent de cela. Les
"Françaises et les Français"ont de bonnes idées, sont créatifs, entrepreneurs, travailleurs mais ils se démotivent très vite. La politique est responsable, certains politiques influençables et/ou
incapables (je les appelle "les ventilateurs")  sont responsables de cette gabegie. la France a perdu confiance en ses diplômés de l'ENA, qui croient tout savoir mais qui creusent le trou
dans lequel est la France. Mesdames, messieurs ayez la tète sur les épaule et les pieds sur terre !! Agissez mais en vous appuyant sur des vrais compétences d'hommes et de femmes qui savent de
quoi ils parlent et vous politiques, vous mettez en application. mais pas l'inverse. (attention les compétences ne sont pas, non plus, que dans le CAC 40).

aya 16/09/2014 12:44


François Hollande, syllogisme et pourquoi femme égale problèmes?

La science des syllogismes est la syllogistique, à laquelle, entre autres, se sont intéressés les penseurs de la scolastique médiévale, mais aussi Antoine Arnauld, Gottfried Leibniz, Emmanuel
Kant, et Émile Durkheim.
Elle est l'ancêtre de la logique mathématique moderne et a été enseignée jusqu'à la fin du XIXe siècle.
Philosophie !
Une relation amoureuse est-elle une recherche permanente plus ou moins équilibrée entre deux partenaires s'attirant mutuellement ou non en vue de satisfaire chacun trois demandes? Oui, c'est à
peut près cela.
OUI, UNE RELATION AMOUREUSE EST DANS LA SIGNIFICATION SENTIMENTALE, ÉMOTIONNELLE ET SOCIALE CORRESPONDANTES A TROIS DEMANDES:
1- la demande affective, l'attachement !
2- la demande sociale, la vie à deux !
3- la demande intime, la sexualité !


La majorité de rupture amoureuse avec une femme est dans 2/3 de cas liée à la non satisfaction de 60% de ces trois demandes.
Oui, avec les femmes, il vaut mieux les faire rêver, et aussi avoir des couilles.
Ceci est un cas de prise conscience amoureuse, coquine et libertine sur différentes échelles.

Sinon, quand femme se fâche, tout le secret est dehors(Hilarion Nguema).
Alors, François Hollande, pourquoi - femme égale problèmes?

http://congo-objectif2050.over-blog.com/2014/09/syllogisme-francois-hollande-est-ce-que-femme-egale-problemes.html

Fabrice Tonicello 16/09/2014 12:04


Si toute l'équipe actuelle du gouvernement aimait la France et les Français - ce qui n'est pas le cas j'en suis hélas intimement convaincu - ils démissionneraient immédiatement. S'en remettraient
aux urnes qui le ferait partir assurément.


Mais comme ils s'accrochent au pouvoir,  c'est hélas le nauvrage qui va arriver.

fegueux 16/09/2014 11:04


cet objectif c est aussi le mien-malheureusement cela n a pas l air d etre celui de la majorite des militants qui veulent propulser n.sarkozy a la tete de l ump  ,alors qu ils ne savent meme
pas ce qu il veut faire.......r.fegueux

Cuinier michel 16/09/2014 10:49


J'aime bien ce que vous dites,


mais les médias favorisent Juppé et Sarko...

Ces 2 là, on en veut  plus ......!!!!

Jean-Louis PETIT 16/09/2014 10:19


Remarquable


Dans le projet pour les 10 ans qui viennent, je rajouterais cependant un couplet sur le positionnement international de notre pays qui doit être en Europe (avec l'Allemagne et l'Italie) le moteur
d'une intégration politique du premier cercle (les 6 pays fondateurs) et une voix qui porte pour un rapprochement politique rapide avec la Russie de M Poutine


A ne pas oublier également la dimension maritime de la France (2ème domaine maritime au monde = qu'en fait-on ?) et la francophonie (1ère langue maternelle parlée dans le monde à la fin de ce
siècle devant le chinois grâce à l'Afrique = qu'en fait-on ?)

Jean-François Chaussier 16/09/2014 09:54






J’aurais souhaité que ce discours soit prononcé solennellement à l‘Assemblée nationale, car je pense que l’actualité de l’UMP en limite la portée.  En effet, nombreux sont ceux qui
considèrent que Nicolas Sarkozy encombre l'échiquier politique comme apparatchik. D’ailleurs, la gauche qui est aux aguets ne s’y trompe pas. À l’UMP nous devons poursuivre et renforcer les
pratiques démocratiques déjà bien assainies et éviter l’appropriation du pouvoir par la providence et l’irrationalité.

HENRY 16/09/2014 08:04


Bonjour Monsieur le premier ministre,


Et si c'était vous l'électrochoc !


Qu'attendez vous ?


Faudra - t - il aller débusquer les Ciocesou ( Ségolène et François ) pour les mettre en maison de correction ?


On a atteint les limites de la V° République, depuis 1970, c'était la VI° République, passons vite à la VII°.

alice 16/09/2014 07:02


Nous ne sommes pas des NULS……et pouvons redresser la barre en modifiant le mode
d’emploi de notre « Savoir Faire» légendaire. Dur dur la perte de « nos privilèges » mais ce sera un bien pour tous !!!! Merci François Fillon de nous encourager positivement
en ce sens, et d’être « La  Vigilante Sentinelle» de notre Belle République ….. « Ô Capitaine, mon Capitaine » continuez à tenir bon dans La Tempête qui
approche……tenez bon !!!!...........................alice

Berthet Jeanne 16/09/2014 00:30


Bonsoir Mr Fillon",l'électrochoc" est utilisé en cas de mort imminente chez un patient présentant un grave trouble cardiaque, un arrêt  du coeur précisément... Pour la France  c'est
trop tard ,elle agonise ,il faut absolument lui greffer un autre organe pour sa survie...il y va de notre avenir à tous et à toutes....Puisque vous avez la formule sur deux ans ,cinq
ans ,dix ans,faites en sorte quelle soit applicable le plus rapidement possible, nous vous en serions infiniment  reconnaissants....


Jeanne Berthet

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche