Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 18:45

 


 

François Fillon, Premier ministre, est l'invité de "des paroles et des actes" sur France 2 le jeudi 2 février 2011.

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans INTERVIEWS
commenter cet article

commentaires

mariane 15/02/2012 21:02


Monsieur FILLON


Est ce sensé de la part de personnes qui se revendiquent être près du peuple. Quand vous voyer comment l'argent des contribuables est dilapidé.



Ségolène Royal fait voter une subvention de 400 000 euros aux syndicats
conseil régional • dette publique • élus et partis politiques • gaspillage argent public • les subventions qui font polémique • syndicats
Lors du conseil régional de la Vienne, Ségolène Royal a accordé une subvention de 400 000 euros aux syndicats.

Les esprits se sont échauffés en fin de séance, et Ségolène Royal a menacé ses propres élus de la majorité s’ils ne votaient pas la subvention de fonctionnement aux syndicats, d’un montant de 400
000 euros.

En effet, certains élus se sont étonnés de l’importance de cette subvention aux syndicats et ont déclaré vouloir voter contre l’attribution de cette subvention.

Ségolène Royal a déclaré que cette subvention était “nécessaire”, “justifiée”, en souhaitant que les organisations syndicales “soient obligatoires”. Ségolène Royal a ensuite menacé les élus “Ceux
qui voteront contre, j’en prendrai acte et je verrai les conséquences.”

Le groupe de l’opposition a dénoncé le manque de transparence concernant l’attribution de cette subvention de 400 000 euros syndicats mais Ségolène Royal n’a rien voulu savoir.

source: lanouvellerepublique.fr



 

MARIANE 13/02/2012 12:46


http://blogs.mediapart.fr/blog/kambrone/030212/francois-hollande-bhl-et-une-salade-de-mache-140-euros


http://www.legrandsoir.info/hollande-bhl-la-gau...

De la démagogie en politique. Une semaine après son discours enflammé du Bourget au cours duquel il a exhorté la gauche à combattre "l’empire de la finance" et les puissances du
grand-capital,François Hollande n’a rien trouvé de mieux que de donner rendez-vous à BHL dans l’un des restaurants favoris de la jet-set financière parisienne.


IL peut critiquer SARKOZY.


A voir pour ceux qui ne l'ont pas regarder


HOLLANDE invité dimanche sur CANAL PLUS et


NAULLEAU et ZEMMOUR invité MONTEBOURG


PAS TRISTE TOUT CELA ! 

MARIANE 11/02/2012 18:58


A RAPPELER M. FILLON PAR RAPPORT AUX EMBAUCHES DE FONCTIONNAIRES POUR L'ENSEIGNEMENT PREVU DANS LE PROGRAMME DE HOLLANDE


Le saviez-vous ? 1 fonctionnaire sur 2 travaille pour l'éducation nationale. La France dépense deux fois plus d'argent dans ce secteur qu'il y a 30 ans, alors que le nombre d'élève est resté le
même.


Dans le même temps, le niveau des élèves, notamment en français, s'est considérablement dégradé. Entre 2000 et 2004, le nombre de ceux qui ne maîtrisent pas l'orthographe a presque doublé. Chaque
année, 40 000 jeunes illettrés sortent du système scolaire et les jeunes de 15 ans issus de l'immigration ont, en moyenne, un retard scolaire d'un an et demi.


Durant des années, cette réalité a, soigneusement, été dissimulée par les syndicats et les spécialistes des sciences de l'éducation. Pour eux, il n'y avait, qu'une seule chose qui comptait :
"toujours plus de création de postes, toujours plus de moyens".


C'est, pour rétablir la vérité et rompre avec le discours politiquement et pédagogiquement correct que nous avons décidé de publier un livre : "L'école malade de l'égalitarisme", que vous pouvez
consulter gratuitement et intégralement sur notre site www.ordonnance2012.fr.


Nous avons souhaité rappeler qu'au fil des années, l'école s'est éloignée de sa mission essentielle, la transmission des savoirs pour se laisser enrégimenter au service de l'égalité. L'égalité
est, ainsi, devenue le mètre étalon à partir duquel on construit et on évalue toutes nos politiques.


Pour atteindre cet objectif, le savoir a été sciemment discrédité, car, depuis Bourdieu, il est soupçonné d'être l'outil de domination de la bourgeoisie. Des générations d'enseignants ont, ainsi,
été conditionnées à ne pas ennuyer les élèves avec des connaissances ou des règles rétrogrades, comme celles de la grammaire. Quant aux notes, jugées cruelles, il est conseillé, bien entendu, de
rapidement les supprimer. L'égalité et "l'épanouissement des élèves" sont à ce prix.


Comment s'étonner que, dans ces conditions, le niveau des élèves français baisse régulièrement, que l'autorité des enseignants soit, de plus en plus souvent, contestée et que ces derniers doutent
de leur vocation ?


Comme le chien qui lâche sa proie pour l'ombre, l'école a sacrifié la transmission du savoir au nom de l'égalité, on peut même dire de l'égalitarisme, érigée en véritable dogme. Elle n'aura,
finalement, obtenu ni l'un, ni l'autre !


Pendant trop longtemps, la droite s'était contentée de gérer les affaires à la petite semaine, sans remettre en cause cet égalitarisme imposé par la gauche. Depuis quelques années, elle s'efforce
de mettre en oeuvre des réformes mieux orientées. Certaines commencent à produire leurs premiers résultats positifs. Mais il convient, désormais, de s'attaquer à la racine du problème, à cette
maladie qui ronge l'éducation en France : l'égalitarisme


 

gaetan 07/02/2012 19:16


Excellent le commentaire de marianne.

MARIANE 07/02/2012 10:54


Problème M. FILLON, c'est l'antisarkosisme primaire


et pourtant, les amis de Hollande ne lui ont pas fait de cadeau et maintenant qu'ils peuvent se partager la FRANCE, ils n'ont plus de retenue :


pour rappel





Surprenant mais facilement croyable que Hollande a une vie extrémement libre pour ne rien faire et
pour cela toucher des salaires incroyable. Son parcours que l’on ne pourrait appeler de professionnel, lui permet également à ne rien devoir à rendre des comptes.





http://www.dtom.fr/archives/video-francois-hollande-explique-comment-il-gagnait-sa-vie-a-ne-rien-foutre-1989/



D’ailleurs, ses amis du PS savent tous ses conditions de vie, ils n’ont pas hésité à le dire tout haut :



Martine Aubry: Il n’a aucune épine dorsale …il manque de caractère (Le nouvel obs – 30 juin 2011) Il n’est pas fiable. ( le nouvel obs 23/06/2011)- Arrêtez de dire qu’il travaille… il n’a jamais
travaillé…il ne fait rien..( Le JDD 30/04/2011)



Manuel Valls: quelqu’un qui me dit qu’il est normal.. je commence à me méfier. ( Le figaro mag 11/06/2011)



Ségolène Royal: celui qui ne fait rien est souvent plus populaire. ( libé 14/06/2011) : Le point faible de François Hollande …C’est son inaction. Les Français peuvent-ils citer une seule chose
qu’il aurait réalisée en 30 ans de vie politique? ( le figaro 8/09/2011)



Laurent Fabius: Une fraise des bois peut-elle cacher un éléphant. ( le nouvel Obs 30/06/2011) Franchement vous l’imaginez Président de la République?… on rêve.. Sud – ouest 18/04/2011) Le Nouvel
Observateur, le 30-06-2011« « Monsieur petites blagues », « fraise des bois », « opposition caoutchouc », « le monsieur ni ni », « Guimauve le conquérant»


DSK «Le PS, depuis 2002, a été incapable de se renouveler» et François Hollande en est «le responsable principal» – RMC et BFM-TV 14-05-2007



Arnaud Montebourg, « Hollande, c’est le principal défaut du parti Socialiste ! » – Canal+, le 08-06-2010 « Flamby » – 2003 « François Hollande a un lourd passif, il a brisé le parti » – JDD
2005
Jean Luc Melanchon : « C’est un Capitaine de pédalos dans une saison des tempêtes» – JDD 13-11-2011



Daniel Cohn-Bendit : « Hollande est en train de se ségoléniser. Hollande (…) a fait une bonne primaire, et juste après, il est déjà en cellule de crise, alors que rien n’a commencé » – Europe1
15-11-2011



Claude Allegre : « Hollande n’est pas adapté aux crises. On l’avait déjà vu au PS quand cela tanguait…  Ce n’est pas un pilote de grand vent, Mélenchon a raison». – Le figaro.fr
17-11-2011


 

jocelyn Parent 06/02/2012 09:45


Le plus solide et le plus comptétent C'est Vous, monsieur Fillon.

frederique 05/02/2012 22:24


Monsieur le Premier Ministre,


Globalement ce fut une bonne prestation télévisuelle qui malgré tout m'a laissé un gout amer. Il est certain qu'en France nous sommes dans la contestation permanente et que nous ne voulons
pas sacrifier nos acquis, c un fait. Mais pourquoi n'avez vous pas été jusqu'au bout ou plus loin dans des mesures difficiles puisque visiblement vous regrettez cela??


Je suppose que c'est tout simplement car vous souhaitiez que Monsieur Sarkozy soit réélu ce qui veut dire qu'aucune décision difficile ne sera jamais prise car vous chercherez
constamment à être populaire en vue des prochaines élections, quel courage!!! Ca n'est pas avec la gauche que ca va changer, il n' y a pas plus démago!


J'aime mon pays et j'ai vraiment peur pour la suite car si personne n'a le courage de mettre en place les mesures difficiles nous fonçons droit dans le mur.


J'avais confiance en vous car il me semblait que vous étiez courageux et audacieux et il est vrai que je suis quelque peu déçue. Vous étiez le dernier rempart à mon cynisme politique. Dommage.


FP

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche