Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 22:37

 

J'ai présenté ce matin à la presse mon projet pour l'élection à la présidence de l'UMP.

 

Après 4 semaines de campagne qui m'a conduit à visiter une vingtaine de départements, j'estime qu'il est temps de mettre un projet sur la table.

 

Ce projet est un projet pour la France que je veux proposer à tous les Français et pas seulement aux militants de l'UMP.

 

Alors que la menace du déclassement pèse sur la France et l'Europe, ma conviction est qu'un programme de redressement national peut parler à une large majorité de Français bien au delà de la droite et du centre. 

 

Nous sommes dans un moment de vérité où la question posée n’est est pas celle d’une alternance classique. La question c'est de savoir si l'UMP est capable de proposer une bonne politique pour la France, de rassembler une majorité de Français autour d'une politique de courage et d'effort. 

 

Aujourd'hui, l'UMP a un devoir national et une responsabilité historique. C'est pour relever ce défi que je suis candidat à la présidence du parti. Je veux construire un grand parti moderne et puissant qui ne soit pas au service de lui-même mais au service du redressement de la France !

 

Le redressement de notre pays passe par le redressement de notre parti. 

 

 

Le projet proposé aujourd'hui, n’est pas figé, nous avons du temps pour le bâtir ensemble et l'adapter au mieux à la situation. Il constitue la première étape de notre combat commun, pour la France et pour la République. 


 

Découvrir mon projet : FRANÇOIS FILLON PROJET POUR LA FRANCE
par François Fillon

 

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans ACTUALITÉ
commenter cet article

commentaires

chantal 06/03/2013 11:38


Modeste élue d'une petite commune du Vaucluse, je suis déléguée auprès de la communauté de communes. Venant du privé, j'ai découvert les finances publiques et suis sidérée de la gabegie
existante. Il me parait évident qu'il faut fusionner Conseil Général et Régional (ca que vous aviez commancé à aire) et surtout choisir entre les communes et les communautés de communes. Il y a
des économies considérables à faire.


 

Jean Pierre Chevrier 29/10/2012 14:39


Bonne chance.

Nodé-Langlois Patrick 12/10/2012 11:39


Monsieur le premier ministre,


ma femme et moi étant membres de l'ump depuis l'origine et vous ayant parrainé pour l'élection à la présidence de notre mouvement nous voulons vous faire  une proposition concernant la
famille à laquelle nous sommes très attaché ayant 4 enfants tous mariés,  12 petits enfants et la chance pour ne pas dire la grâce d'être mariés depuis 51 ans depuis hier. Pourquoi ne
pas reprendre dans votre programme les propositions de Mariton et Gommerch sur le mariage durable ? Mais cela suppose que vous preniez position sur le projet de loi sur le mariage pour tous, que
nous considérons comme une imposture à l'égard des vraies familles. Votre opposant JF Coppé l'a fait. Nous y serons très attentifs au moment de l'élection à la présidence de l'UMP, car il y
a pour nous dans la vie l'important et l'essentiel. La Famille appartient au domaine de l'essentiel. En espérant que nous serons en accord sur ce point, nous restons vos fidèles
soutiens. Patrick Nodé-Langlois. 

MERCIER Jean-Louis 10/10/2012 15:34


ma réponse à Reynès... J'aime bien taquiner les gens qui auraient pu être de bons amis... ma foi !  Bon Courage Monsieur Fillon.


est-ce que Monsieur Fillon sera là également ? Je vous
remercie.                 mercier



> Message du 10/10/12 09:07
> De : "Bernard REYNES"
> A : jl-mercier@orange.fr
> Copie à :
> Objet : GRAND MEETING Jean-François COPE
>
>

Grande réunion publique
> avec
> Jean-François COPE
>


 


Lundi 22 Octobre 2012

Gold31 08/10/2012 21:44


A vous mes amis de
Royalmensonge je peux bien vous le dire aujourd'hui : "Nicolas Sarkozy n'aurait pas dû se représenter en 2012"...et choisir de laisser sa place à François Fillon (par Gold31)







 


Devant l'omerta qui semble paralyser toute forme d'autocritique relative à nos échecs successifs à droite (Présidentielles,
municipales, régionales, sénatoriales, cantonales, législatives...donnés ici dans le désordre)  je vous dois pour ce qui me concerne, et au nom de l'amitié qui me lie à vous, quelques
vérités.


Non, nous ne nous relèverons pas de nos échecs, sans avoir eu le courage de faire preuve d'un minimum d'autocritique, tant
il est vrai qu'on ne peut occulter éternellement les raisons de ces échecs à répétition que nous avons essuyés. La crise n'explique pas tout.


Non, au fond de moi, et malgrè quelques 5 années de combat sans failles faut-il le rappeler sur ce site, aux côtés de
Nicolas Sarkozy, (avec plus de 2500 articles pro sarkozystes que j'ai pu y écrire) je n'ai pas souhaité en mon âme et conscience que ce dernier soit à nouveau candidat en 2012, compte tenu du
lot de détestation certes "injuste" dont il était l'objet.


 


Je me suis souvent pris à espérer, avant que Nicolas Sarkozy annonce sa candidature "in fine", que notre ex-président
finirait par laisser François Fillon se présenter aux élections présidentielles de 2012 à sa place.


 


François Fillon, j'en ai la certitude, aurait été largement élu, et ce, pour plusieurs raisons :



Crédité de plus de 50% d'opinions favorables auprès des français tout au long de ses 5 années passées à Matignon (droite et
gauche confondues) je sais que nombre de nos compatriotes de sensibilité de gauche auraient voté pour lui.  Je ne parle même pas du centre, ou plus exactement de celui de François Bayrou,
dont les voix lui auraient été par avance acquises.


 


Le vote blanc de Marine Le Pen aurait été cette fois, sans effets, si l'on s'en tient à la faible différence de voix qui
permirent l'élection de François Hollande.


 


Bien sûr, refuser le combat, de la part de Nicolas Sarkozy, aurait été perçu par celui-ci comme un aveu d'impuissance, à
pouvoir l'emporter. Or nous avions là pourtant, un premier de la classe, rang que les français aujourd'hui désabusés par François Hollande, lui reconnaissent unanimement...mais un peu tard,
hélas.


 


Mais refuser le combat, fût-ce de la part d'un premier de la classe tel que Nicolas Sarkozy, dans ce climat malsain
entretenu et voulu par une presse aussi injuste qu'indigne, aurait-t-il été moins pire, que de permettre à la gauche d'être aujourd'hui aux commandes de l'Etat, en navigant à l'aveugle comme
elle le fait, au jour le jour.


 


Je ne le crois pas. Et je me demande souvent, si Nicolas Sarkozy n'a pas quelques fois pensé comme moi, à bien des
moments.


 


Enfin, ce qui est fait est fait. Quant-à l'autocritique, celle-ci se fera bien un jour.


 


Pensons donc d'ores et déjà à demain. A commencer par la désignation prochaine du futur président de
l'UMP.
Nous avons selon moi, déjà laissé passé une chance hier avec François Fillon, ne la gâchons pas à nouveau
demain.


 


Si la Droite veut se doter d'un chef qui soit un "présidentiable" crédible pour 2017, alors il nous faudra élire François
Fillon à la tête de l'UMP.



Si nous voulons au contraire n'élire qu'un brillant chef de parti, alors Jean-François Copé fera très bien
l'affaire.



A vous de jouer...(enfin si je puis dire).


 


Gold31

jean max santus 07/10/2012 16:36


Monsieur FILLON vous avez annoncé qu'il faudrait supprimer les conseillers généraux .François hollande reporte les élections d'un an et ne veux rien supprimer. Je vous propose de rassembler 185
parlementaires et lancer une demande de signatures pour un référendum demandant la supression des conseils généraux. En même temps, vous pourriez demander au peuple de supprimer le sénat?????? Ce
serait le début des économies en France.

STUDLER PAUL 29/09/2012 16:44


Demain soir, sur TF1,  François FILLON va pouvoir donner aux Français son sentiment sur le projet de Budget 2013 du Gouvernement.


Je ne doute pas de sa combativité et de son opposition à un tel projet.


Au moment où l'Etat devrait absolument réduire les dépenses publiques en évitant ainsi la hausse des prélèvements obligatoires, c'est tout l'inverse qui est dans ce projet!


Dans ces conditions, la confiance restera en berne comme la croissance au moment où se profile une année noire sur le plan de la défaillance des entreprises.


IL FAUT UN ELECTROCHOC POUR LA FRANCE. Pourquoi François Hollande n'a t'il pas réuni tous les chefs des partis représentés au Parlement pour organiser un gouvernement d'union nationale où les
mesures prises auraient emporté l'assentiment de tous les députés et sénéteurs?


SEUL DE GAULLE A REUSSI EN 1958 A FAIRE L'UNITE DES FRANCAIS AUTOUR DE LA CONSTITUTION ET A REDRESSER LA FRANCE.


PUISSE FRANCOIS FILLON EN FAIRE DE MEME DANS L'AVENIR CAR C'EST NOTRE SEUL ESPOIR.


 

Jean-Marc 29/09/2012 12:56


Monsieur Fillon, bien que je sois une personne modeste, j ai une vie extraordinaire, pour diverses raisons je recontre et cotoie aussi bien des gens de l 'ombre que de pauvres gens (sdf, etc)


Patriote j 'espère en vous ...je vous sais honnête...j 'attends la paie et vous adresserai un chèque d'une somme modeste vers France9.


Bien à vous


Jean-Marc

gaetan 29/09/2012 08:46


http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/09/28/01016-20120928ARTFIG00751-marseille-ils-ont-chasse-des-roms-et-s-en-expliquent.php


Quand des citoyens font justice eux même,  cela veut dire que la loi est entravante et n'est plus juste.


Il en est aunsi de la loi sur les locations, le code du travail.

moujeotte 28/09/2012 11:41


Ben, y'aplus qu'à te faire élire !


Chomâge = formation pour tous me semble vraiment difficile à mettre en oeuvre. Les chômeurs doivent aussi garder le temps nécéssaire pour chercher du travail et les fonds utilisables de la
formation professionnelle actuellement mobilisables se "limiteraient" à ceux versés obligatoirement par les entreprises pour la
professionalisation, les CIF et le FPSPP soit +/- 3,5 milliards (pas 35 !)

gaetan 28/09/2012 09:02


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/09/28/97001-20120928FILWWW00355-si-mittal-refuse-de-ceder-florange-la-loi-ly-obligera-montebourg.php


Si un producteur dans un marché en surcapacité, décide de fermer une capacité qui n'est pas rentable, alors obliger à revendre l'usine en question est une bêtise sans nom qui conduira le
repreneur à faire une concurrence de court terme à bas cout jusqu'à la disparition et à perdre de toute manière le capital investi.


Tenir ce type de discours est dangereux comme tous les double langage politiques.


Peut être que cela atténue la douleur des victimes mais cela trompe énormément l'immence majorité des citoyens de ce pays.

Marie Le Corre 27/09/2012 18:31


Bonjour Monsieur Fillon,


Simplement quelques lignes pour vous dire que je vous soutiens et espère que vous serez élu à la présidence de l'UMP.


J'ai apprécié votre ton modéré, la manière dont vous avez géré votre rôle de Premier Ministre auprès de Nicolas Sarkozy et la solidité dont bon nombre de français vous sentent investi.


Bonne chance !

MArco 27/09/2012 14:29


euh vous savez quoi  ? moralement : vous avez un coté Bernard Hinault  tranquillement vous progressez .


Facile de vous charrier avec cette distance/ proximité numérique ...

M 27/09/2012 14:15


OUI c'est bien ...!


concernant le boulot  certains n ont plus envie de bosser depuis la reduction des heures sup... pour mon compte je vais travailler dans une autre boite pendant mes jours de repos...


dans mon secteur je pourrais travailler jour & nuit tant il manque du monde et" personne ne veut faire ce boulot" enfin bref...


concernant  le pinard  en direction de celui qui tient un fromage de Brie dans son bec http://www.lepoint.fr/politique/cope-fillon-un-buisson-les-separe-27-09-2012-1510729_20.php il
faut arreter de nous prendre pour des cons...


a défaut si j avais envie et c 'est le vote de bon nombre de mes voisins aux dernières écheances je prefererais l 'original (LE PEN) au meldois. avez vous compris que le vote FN est un vote de
colère....? tout le monde sait que le colère est rarement constructive...

Saget 27/09/2012 11:50


Dans le cadre du projet, et pour augmenter le temps de travail actuellement insuffisant, il sera nécessaire de suspendre la 5ème semaine de congés payés jusqu'au retour de la reprise
avérée ; impact social, psychologique et économique et cela avec la suppression des 35 heures en revenant à 40 heures.


Bon courage et salutations amicales,

Albouy Mazieres 27/09/2012 07:32


Pas de commentaire mais une question :Redressement National et Historique du Pays, Bien entendu .MAIS:


Qu'entendre exactement par 'Redressement du Parti' : Extension ? Moins de courants et plus d'homogénéité ? Merci.

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche