Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 19:19

Notre devoir c'est de respecter l'honneur de ces hommes qui sont tombés ou qui ont été blessés pour notre sécurité. Et notre devoir c'est ensuite d'agir avec sang-froid, parce que nos adversaires justement misent sur notre fébrilité. Le président de la République présidera demain une cérémonie nationale d'hommage, qui aura lieu à Varces, au 93ème Régiment d'artillerie de montagne.Pour nos soldats en Afghanistan, nous avons immédiatement pris les mesures qui s'imposaient. D'abord, en suspendant les activités de formation aux côtés de l'armée afghane. Ensuite, en dépêchant le ministre de la Défense, Gérard LONGUET, ainsi que le chef d'état-major des Armées, afin qu'ils évaluent les conditions de sécurité de nos soldats. Le président de la République annoncera les conclusions qu'il tire de cette évaluation, après les avoir partagées avec le président KARZAI, qui sera en France vendredi.

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans TRIBUNES ET DISCOURS
commenter cet article

commentaires

steve 31/01/2012 07:41


jesuis un chef d'entreprise et je soutient ces solutions aart la tva social


 


[URL=http://www.e-clim.com]


installation climatisation[/URL]


 

Frédérique 24/01/2012 23:03


Monsieur le Premier Ministre,


Je n'ai que deux questions :


- quelle est notre véritable mission en Afghanistan?


- pourquoi étant donné que le problème de la protection de nos militaires s'était déjà posée avec la mort de deux de nos soldats tués par un militaire afghan (le 29 decembre
2011) aucune mesure n'avait encore était prise? Il était de notoriété publique que les militaires français craignaient pour leurs vies quand ils partaient en patrouille avec les militaires
afghans.


Je n'ose pas dire qu'ils sont morts pour rien ni le penser car cela me parait indécent vis à vis de leurs proches mais j'avoue que je pourrais comprendre que cette idée leur traverse l'esprit et
le sentiment de colère des familles et blessés est légitime.


J'ai un immense respect pour tous ces militaires disparus en OPEX, les blessés (et traumatisés), et pour ceux qui sont encore sur les théatres d'opérations quelque soit le pays.


FP

Dominique Masson-Connolly 24/01/2012 22:24


Monsieur le Premier Ministre,


D'après vos propos à l'Assemblée nationale du 24 janvier, il semblerait que la proposition avancée le 20 janvier par le Président Sakorzy d'un éventuel retrait anticipé de nos troupes
d'Afghanistan ne soit pas suivie... Si tel est le cas, ce serait une énorme déception pour nombre de familles, amis et proches, par rapport à ce qu'avait fait entrevoir courageusement le
Président de la Répubique et Chef des Armées. 


Respectueusement


 


Dominique Masson-Connolly

jean 24/01/2012 19:25


OUI honneurs aux vaillants soldats qui face aux laches portent les interets de leur patrie, les droits de l'homme et parce que plus vrai qu'ailleurs surtout ceux de la femme..

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche