Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 11:03

Lettre ouverte à François Holland, co-signée avec Alain Juppé et Jean-Pierre Raffarin, publiée dans le Monde en date du 14 août.

 

 

Le Proche-Orient brûle et l’Europe regarde ailleurs !

 

Tous les fragiles équilibres de cette région sont remis en cause.

 

Les Etats-Unis et la Russie y ont perdu une grande partie de leur influence. De nouvelles puissances émergent : l’Iran, la Turquie. Les Etats arabes sont affaiblis par les désordres qui affectent leurs sociétés. Il en résulte une résurgence du conflit religieux entre Chiites et Sunnites avec ses conséquences dramatiques sur les minorités chrétiennes d’Orient. Le conflit israélo-palestinien est dans une impasse sanglante à Gaza.

 

L’Europe n’a pas seulement le devoir d’intervenir, c’est son intérêt : Nous avons depuis cinq siècles une mission de protection des chrétiens d’Orient que nous devons assumer.

 

Le cratère ouvert de Syrie et celui de l'Irak nourrissent une menace terroriste franco-européenne qui demain, peut avoir des conséquences redoutables sur la sécurité de notre pays et de l'Europe. 

 

Enfin, La zone est capitale pour notre sécurité énergétique.

 

Depuis deux ans, la politique étrangère française oscille au Proche-Orient entre passivité et suivisme. Celle de l’Europe y est illisible.

 

Nous ne pouvons pas nous contenter d’être des spectateurs engagés devant le drame qui se noue sous nos yeux : Nous devons répondre sans attendre aux urgences humanitaires à Gaza comme en Irak.

 

Il est fait état de 200 000 personnes, essentiellement de confession chrétienne, qu’il convient de secourir d’urgence au Kurdistan irakien.

 

Les initiatives de la France et de la Grande Bretagne vont dans le bon sens mais elles sont insuffisantes. C’est un engagement massif de l’Union Européenne qui est nécessaire et c’est maintenant !

 

La question de l’accueil des réfugiés de ce conflit dans nos pays doit être résolue collectivement. Notre soutien aux actions militaires pour stopper l’avance des djihadistes doit être sans ambiguïté.

 

Enfin, nous devons tenir compte des nouveaux équilibres géopolitiques et associer la Turquie, l’Iran et les pays du golfe à la résolution de cette crise.

 

Seuls les chefs d’Etat et de gouvernement peuvent donner à  la diplomatie européenne la légitimité et la force nécessaire pour agir.

 

Seul l’engagement des chefs d’Etat et de gouvernement peut permettre d’engager le dialogue régional sans lequel aucune solution ne pourra émerger.

 

La trêve estivale ne saurait être un obstacle à une mobilisation générale des européens sans laquelle les drames que vivent aujourd’hui les chrétiens d’Irak, de Syrie et les populations civiles de Gaza risquent de devenir les détonateurs d’une grave crise mondiale qui affectera durablement notre avenir commun.

 

La tentation de la violence et de la guerre naît de la faiblesse de la diplomatie. Le retour à une diplomatie singulière, non alignée, mais entraînante, notamment pour l’Europe, reste pour la France la manière d’assumer sa mission.

 

Aujourd’hui, monsieur le Président, face aux urgences de la scène internationale, la France, pour faire entendre sa voix, doit avoir l’audace de l’initiative et demander la réunion sans délai d’un Conseil européen extraordinaire et proposer à l’ordre du jour :

 

L’opposition a plus que jamais un devoir de modestie. Et notre place exige sans doute beaucoup de mesure. Elle nous interdit autant de garder le silence. Parce que face aux tragédies qui se déroulent sous nos yeux si ce n’est à nos portes, la France elle-même a le devoir de faire entendre sa voix. Au risque du déshonneur.

 

Alain JUPPE          Jean-Pierre RAFFARIN          François FILLON

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

jcs 31/08/2014 17:54


vous parlez de l'Irak,mais que pensez vous M.Fillon de l'Ukraine ? l'europe laisse mourir un peuple en disant à l'envahisseur vous avez l'interdiction de vous promener chez nous si celà n'etait
pas aussi tragique  on serait mort de rire, le président russe mène en bateau tous les occidentaux  et dévoile ses projets ,faire un état dans l'état  ,bravo messieurs les
politiques vous avez une vision extraodinaire des intentions dela russie,alors maintenant on attend la cerise sur le gâteau la vente de notre porte hélicoptère à ce beau pays qui s'agrandit
petit à petit sans aucun état d'âme.

blbl 17/08/2014 21:00


j  aurais préféré que vous réagissez seul ne vous laissez pas endormir par juppé et raffarin la rentrée va etre difficile surtout avec le retour de sarkozy que tout le monde va
suivre comme on suit un petit chien


FAITE VOUS ENTENDRE RéUNISSAIT LE PLUS DE MONDE AUTOUR DE VOUS


A QUAND VOTRE LIVRE

levalois 15/08/2014 12:11


Dommage que le drame que vit l'UKRAINE ne soit pas mentionné dans cet article bienvenu.

Bernard 37 14/08/2014 17:32


Voilà deux fois en une semaine que vous appelez l’Europe…l’Europe…l’Europe… à l’aide. L’Europe et ses 29 pays,
(en comptant l’ouma des quataris, de la Turquie des minarets d’Erdogan  et des pétro-dollars des saoudiens) on sait pourquoi la droite Monnetiste et
le PS Deloriste l’ont fabriquée. Pour prendre les peuples de vitesse en leur confisquant, sans leur dire, leurs droits élémentaires de Citoyens. Le Français est désormais devenu étranger dans son
propre pays, jusqu’à cette justice du mur, partisane à en vomir, qui refuse d’appliquer nos lois de Laïcité et qui vient de condamner une défenseuse de la laïcité pour blasphème contre l’islam
meurtrier.


Pourtant, nous sommes en 2014, soit un siècle après la loi de 1905 ou des théories scientifiques révolutionnaires
 d’Albert Einstein… et hélas, on ne rêve pas !


Sachant cela, vous en appelez en second à Hollande pour qu’il « fasse quelque chose »  pour les
chrétiens d’Irak. Quant on sait ce qu’il est en train de faire aux Français, et pas seulement aux chrétiens, nul doute que votre appel sera entendu !


Devoir de modestie de l’opposition, écrivez-vous encore, face à cette intolérable gabegie dans laquelle le PS
plonge notre Pays.  Trois ans encore à s’enfoncer dans la boue rose et verte et vous restez « modeste », alors qu’il faut proposer des
solutions fortes et novatrices, à la Française et non plus à la Bruxelloise, quant il y aurait urgence à demander la destitution par referendum de cet exécutif incapable, nuisible à la
Nation toute entière ?


Monsieur Fillon, si vous continuez ces rafarinades et ces jupetteries européanistes, vous pouvez dire adieu à la
France. Les  Français vous tourneront le dos.

de Vendeuvre 14/08/2014 07:51


Cher Monsieur,


il me semble que vous omettez, dans votre évocation du conflit au Proche Orient, de mentionner Israel qui, depuis 1967 et avec l´appui des Etats Unis , refuse l´application de la résolution de
l´ONU de 1967 qui est la seule solution du conflit. Pourquoi cette omission?


Salutations.


Arnaud de Vendeuvre.

Berthet Jeanne 14/08/2014 01:33


Monsieur Fillon ,quelle mouche vous a piqué pour suivre ainsi Mrs Raffarin et Juppé? Vous nous parlez encore des chrétiens  de Syrie ,d'Irak,du Moyen-Orient en général,vous semblez avoir
oublié que Juppé était prêt a soutenir la démarche d'Hollande, celle d' armer les rebelles en Syrie  , les mêmes  que vous voulez combattre , qui persécutent  toute
une population...dans quel pétrin voulez-nous encore nous plonger,la Lybie n'a pas suffit?....voilà que grâce ou pas à votre lettre ouverte ,hollande envoie des armes!!! l'aide humanitaire n'est
pas assez spectaculaire  ? elle convenait pourtant très bien à l'image de la France.... Les chrétiens sont l'objet d'une attention toute particulière ces temps- ci alors qu'ils
étaient superbement ignorés depuis des lustres !!le Proche Orient brûle écrivez-vous  ...!!ah oui!! la faute à qui?...l'Europe  jette l'anathème sur la Russie et ne se préoccupe pas de
l'Est de L'Ukraine qui souffre aussi , elle ,cette UE qui ne sert à rien,ferait bien d'accorder ses violons en matière d'aides et de soutiens ,elle devrait avoir l'obligation de définir d'où
vient le danger et prendre les décisions qui s'imposent,mais cette UE est malade,corrompue ,incapable de vivre ,et on fait entrer encore plus d'états  faméliques dans l'Union au détriment
des pays fondateurs,le résultat est visible ,pas besoin de diplomes pour observer la déliquescence de cette institution .Quand à la France ,chaque jour apporte la confirmation de la nullité du
président par défaut...rien de nouveau.


Permettez-moi d'ajouter une parenthèse,une jeune femme qui m'est très proche,après des années de galère pour obtenir son visa,est arrivée enfin d'un de ces pays qui avait fait son printemps
arabe,la description des événements qu'elle m'en a fait, ne sont  pas tout à fait les mêmes que ceux  dépeints par les médias et les gouvernements occidentaux...j'en ai déduit
que trop d'ingérence  dans la poiltique  de ces pays avait  conduit à ces guerres politico -religieuses,et je pense que les occidentaux(l'UE et les USA) sont assez bêtes pour
reproduire le même scénario avec la Russie....c'est mon humble avis ........Pour Gaza et Israêl,la trêve, qui est à nouveau confirmée, est un espoir ,même infime,mais je continue à penser que le
Hamas est un groupe terroriste qui a utilisé sa population  et l'a maintenue dans l'ignorance dans le but que l'on sait...espérons que des gens de bonne volonté comme les Egyptiens
feront avancer les pourparlers ...la France n'a plus l'aura nécessaire  pour intervenir dans ces négociations là....


Jeanne Berthet

Peillon Robert 13/08/2014 23:30


Cela ne fait pas de mal de dénoncer les désastres économiques du gouvernement français actuel mais les problèmes demeurent.


 


Gaza, l’Ukraine, l’Irak, la Syrie, l’Afghanistan, l’Afrique ont des situations très complexes pour lesquelles l’opinion publique n’a ni les
connaissances ni les compétences nécessaires pour apprécier leurs enjeux à leur juste mesure.


Les médias sont davantage à l’affût du sensationnel ou du politiquement correct plutôt que de chercher à expliquer et à clarifier les positions
d’antagonistes qui s’opposent alors que leurs vues donnent des éclairages complémentaires.


Les hommes politiques commentent les évènements davantage en fonction des objectifs personnels qu’ils veulent atteindre plutôt que de chercher à
doser les points de vue complémentaires des antagonistes et prendre les décisions courageuses nécessaires pour réduire les conflits.


L’opinion publique devrait considérer les valeurs qui sont derrière les conflits mais elle est tellement accaparée par son ego au quotidien
qu’elle manque de discernement et devient la proie des manipulateurs d’opinion de tout poils. Face à un génocide l’opinion publique a un soubresaut d’indignation mais reste maladroite faute de
références saines capables de les orienter. L’opinion publique a besoin d’un guide.


 


La première chose que vous pouvez faire, Monsieur Fillon, c’est de lutter contre les mensonges qui sous des formes variées, le plus souvent
pernicieuses, jettent le trouble sur les aspects les plus évidents des causes de conflits.


Par exemple le conflit Israélo-Palestiniens. Depuis de nombreuses années nous assistons au génocide progressif du peuple Palestinien dans lequel
le Hamas et Israël (ressuscité  suite au génocide des juifs par les nazis) ont chacun leur part de responsabilité. La mort de milliers de Palestiniens
va dans le sens du principal objectif d’Israël qui veut récupérer la terre de ses ancêtres, objectif masqué par la nécessité de se défendre. L’objectif du Hamas, comme celui des jihalistes, est
de détruire Israël, avec le paradis promis aux civils tués pour ce qu’ils appellent une « bonne cause ». Nous n’avons pas à prendre parti pour l’un ou l’autre. Une prise de position
unilatérale ne fera qu’enfler la polémique dans une situation où il y a beaucoup d’hypocrisies. Certes, la gestion d’une prise de position contre ce génocide est difficile au vu de ses
répercussions sur les lobbies et sur les relations économiques mais vos actions  peuvent être un essai pour montrer votre capacité à traiter quelques
vrais problèmes.


Une petite avancée sur cette voie peut avoir de grands effets, c’est le principe du catalyseur. Les diplomates, principalement, peuvent agir
mais nous devons leur donner une légitimité fondée sur des valeurs trop vite oubliées qu’il faut réactualiser.


 


La politique du mensonge qui a réussi en France pour l’élection d’Hollande a montré au monde qu’elle est efficace pour atteindre des objectifs
de pouvoir. Est-ce là la culture française ?


Bien que ce soit difficile, il vous sera plus facile de dénoncer les mensonges en politique extérieure plutôt qu’en politique intérieure. Si les
problèmes sont bien posés la solution sera plus facile. La situation est si complexe que l’on pourra vous pardonner des erreurs mais on ne pourra pas élire quelqu’un qui n’aura rien tenté de
sérieux. Bon courage.

nicole 13/08/2014 21:53


Bonsoir Mr FILLON,


Faut il que la violence soit banalisée pour que de tels massacres suscitent si peu de réactions. 


Faut il que notre Société soit anesthésiee pour que ces reactions soient si tardives et si timorées.


Faut il que nous soyons craintifs pour que de si faibles voix se fassent entendre.


Faut il enfin que les racines chrétiennes de notre pays, bases même de notre Histoire, dérangent pour que les autres religions se sentent si peu concernées. 


Silence de nos autorités politiques et religieuses.


A croire que ceux qui se reclament du monde Musulman cautionnent les dérives islamistes, dont leur prétendue foi n est que couverture.


Oui,  cette tribune, aussi juste soit elle, est bien tardive.


Nous attendons Mr Fillon, que vous sortiez l UMP de la léthargie qui la caractérise. 


Nous attendons Mr Fillon, que vous preniez l ascendance sur ce triumvirat. 


Nous attendons Mr Fillon, que vous fassiez entendre la voix qui est la votre, celle d un homme courageux, engagé,  respectueux mais déterminé. 


Ne vous laissez pas voler la place qui est la votre.


Bien fidèlement

François Carmignola 13/08/2014 21:52


En gros, l'Europe se mèle de la guerre civile Ukrainienne et pas de la guerre civile Irakienne. Elle se trompe. Une position forte de la France est nécessaire.


Pour couper court à des exigences Ukrainiennes exagérées et injustifiées, et pour calmer une Russie dont nous avons grand besoin pour résoudre les problèmes du proche orient.


Cet équilibre ne peut être obtenu que par une vision claire: vous savez pour la Russie, ne vous associez pas à Raffarin et Juppé pour une plainte humanitaire partielle.


Le monde est vaste et vous en serez bientot un acteur : parlez seul !

alice 13/08/2014 20:44


L’émotion  de Laurent Fabius était
sincère et tout à son honneur. Le drame qui se déroule en ce moment au Middle East est intolérable et insupportable, hélas, nous en portons tous notre part de responsabilité, du plus puissant au
plus modeste d’entre nous.  Rassemblons- nous tous, en force, pour lutter avec ardeur contre l’Obscurantisme et la Terreur de sa barbarie  qui s’emparent du Monde …………………………………alice

dom delandre 13/08/2014 20:17


ok très bien, il est évident qu'il faut mettre un terme à l'avancée de ces fous furieux avant qu'ils ne parviennent à nos portes, car tel est leur objectif! armer les kurdes est il suffisant? Ne
risque t'on pas d'armer de futurs terroristes? On ne peut dire que la lecture de l'histoire nous rassure sur la fiabilité des kurdes.


L'occident par naïveté, cupidité, méconnaissance et désormais lacheté est en grande partie à l'origine de cette périlleuse situation. Désormais l'heure n'est plus aux demi mesures, il est grand
temps d'éliminer cet abcès qui risque de gangréner notre civilisation!

Yves Leclercq 13/08/2014 19:26


Il me semble y avoir un rapport entre la montée en puissance du djihadisme, au point de se voir le nouveau califat de l'islam, et l'effacement des pouvoirs politiques. celui de la Syrie semble
tenir bon, mais est accaparé par sa propre lutte contre les diverses forces dsissidentes. En Irak, le pouvoir chi'ite mis en place par les américains au nom du principe majoritaire, ne fait pas
le poids. Le nombre ne suffit pas. Le mépris des suniites pour le chi'isme multiplie leur ardeur guerrière. Le Kurdistan offre une résistance, parce qu'il est kurde. Le soutien aérien aux kurdes,
et à une contre-offensive irakienne, et les actions humanitaires en direction des réfugiés sont tout à fait justifiées. Elles pourraient renverser le rapport de forces. 


Mais il ne faut plus compter sur une ré-unification de l'Irak, construction artificielle d'après 1918, et en guerre civile, ou dictature, depuis.Les trois peuples en guerre n'avaient pas vocation
à vivre ensemble, et doivent pouvoir vivre dans des états séparés.

Pradier 13/08/2014 19:17


OUI le gouvernement devrait intervenir auprés de l'europe pour une aide humanitaire auprés de nos chrétiens qui se font assassiner par les forces djiadistes.


mais non les ravitailler en armes comme le fait françois Hollande!!!!

AUBRY SCIARLI 13/08/2014 18:45


Monsieur le Président,


Il est fort à parier que notre Monsieur 3 % qui siège à l'Elysée n'a toujours pas la moindre conscience de ce à quoi il est confronté et n'a, pour ainsi dire,
strictement rien compris de la situation économique de notre pays pour la bonne raison qu'il est frappé d'aveuglement, alos pourquoi voulez vous qu'il comprenne cette lettre ??? Il manque
réellement de courage et il en a toujours fait preuve. Par ailleurs, "A vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes" !!!! La France perd sa
substance utile pour ne conserver que la gangrène cancéreuse socialiste..... chaque erreur du chef étant corrigé par une erreur plus grande encore.


De Gol.com du 5 juin 2014, Jacques Attali est en forme !!! réaliste ou prophète ? car dans son dernier article dont le titre est "La prochaine crise : en 2015
?" Que nous réserve donc cette situation en extrême Orient ?? Personne n'est prophète en son pays Que nous réserve cette situation provoquée par des extrémistes ???


Bon courage Messieurs, Je reste dubitative quant au résultat malgré mon adhérence à la formulation de votre message.


Respectueusement, Viviane


 


 


 

Xénia Konowaloff 13/08/2014 18:14


Cher Monsieur.


Ceci est très "beau" ! Sauf que à côté de nous, l'innommable est passé sous silence.


L'Est ukrainien ne brûle même plus, il se meurt, il agonise. Avec la bénédiction de toute la classe politique et sous les appaudissements des autorités de l'Union Européenne. Cela se passe à nos
portes, sous nos yeux et  ne me dites pas que l'on ne sait rien, internet fait le monde tel qu'il est aujourd'hui. Désormais, internet lui donne les moyens d'être un homme libre...


Jusqu'ou votre cynisme pourra t il aller ? C'est la seule question qui vaille à être posée !


Bien à vous.


Xénia Konowaloff


 

bertin jp 13/08/2014 17:36


 


LE TRIUMVIRAT PARLE ENFIN..........JE REVE.....?


 


DES propos sensés,forts,......que nous n'attendions plus   !


Je croyais qu'il n'y avait plus que Guaino ou le grognard Myard,


ou nos femmes de la manif pour tous pour parler aux gaulois et aux chrétiens.!


Et non,je ne réve pas...!.


TRES BIEN ,CONTINUEZ.....


 

Christine 13/08/2014 17:12


Bonjour Monsieur Fillon


Reste à concrétiser les choses. Le Conseil Européen semble bien plus occupé à jeter l'anathème sur Vladimir Poutine et à étudier des sanctions qui se retournent contre nous. Tous les pays
européens devraient s'unir, Russie comprise, pour mettre en place une stratégie contre l'expansionnisme islamiste. Quand va-t-on enfin ouvrir les yeux ? Tout cela est bien désespérant. Bien
sincèrement.

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche