Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 14:29

D’expérience, je sais combien la décision d’engager les forces armées françaises est lourde. Aux côtés du Président Sarkozy, j’ai éprouvé ce sentiment de gravité qui étreint les gouvernants au moment où l’ordre de l’action est donné. La guerre est parfois nécessaire, mais elle est toujours tragique. Dans ces instants, la sécurité de la France et la vie de nos soldats priment sur tout le reste.



 

Afghanistan, Côte d’Ivoire, Libye, je me souviens de l’attitude ambigüe et critique des socialistes lorsqu’ils étaient dans l’opposition. J’invite l’opposition d’aujourd’hui à ne pas adopter la même posture. La lutte contre le terrorisme dépasse les clivages politiques et l’appui que nous devons à nos militaires exige unité et sang-froid.



 

Je mesure parfaitement les interrogations qui entourent cette opération militaire. Je n’ignore ni ses risques, ni ses éventuelles répercussions. Mais il ne faut pas céder au scepticisme ou à la critique. On ne gagne pas une guerre en deux semaines et on ne restaure pas la sécurité du Mali en un mois. Quand mon pays mène bataille, je le soutiens. Je veux croire que le gouvernement a bien pesé ses choix, et, le moment venu, il devra assumer toutes ses responsabilités.

 



En attendant, chacun d’entre nous doit faire preuve de retenue. À l’heure où la France est engagée militairement, j’estime pour ma part nécessaire de laisser de côté, pour quelque temps, les joutes politiques.  

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

franc 23/02/2013 16:33


dommage que vous apparteniez à cette MAFIA DE L UMP .Preuve a été donnée lors de l'election pour la présidence de l UMP.

JM 04/02/2013 03:43


les heures defiscalisées c'etait le bonheur a present je ne sais pas bien comment on va s 'en sortir a decouvert au debut du mois...


ce mois ci heureusement que j ai quelques reserves alimentaires je ne bougerai pas de chez moi sauf pour aller travailler...


la saint valentin ce ne sera pas possible...


trop d 'impots tue la conso surtout chez les gens modestes comme nous... aussi ben tant pis pour l economie...


c'est a vous degouter de travailler...

camille 03/02/2013 10:20


Monsieur le Premier Ministre


Nous ne pouvons que partager votre attitude responsable sur cet épisode qui engage TOUT notre pays et votre retenue est indiscutable.


Je ne suis pourtant pas aussi sûr que vous qu'en imaginant Nicolas Sarkozy faisant ce déplacment il n'eut pas reçu de la part de vos adversaires et, bien évidemment de la presse, commentaires et
grincements de dents sur une "posture" qu'on aurait jugée insolente et inappropriée.


Je ne crois pas que vous soyez payé en retour de ce silence et loin de la prétention de vous rappeler qu'en politique il faut exister sur tous les évènements, surtout quand on sort d'une crise
comme celle qu'a vécue l'UDF, seul fait marquant de ce parti aux yeux des français depuis 6 mois.


Enfin, en toute objectivité et sans arière pensée mesquine, peut-on trouver normal que le Président de la République aille en territoire de guerre uniquement pour se faire une image alors que le
plus grand danger nous menace chaque jour sous forme d'un attentat sur notre territoire national (ce qui est un réel danger anjourd'hui, je pense que vous plus que quiconque en êtes conscient)
avec des victimes.


Il est difficlle de garder le silence face à un tohu bohu médiatique indécent.


Sur ce dossier important et grave dont personne ne sait ni jusqu'où il nous entrainera, ni combien de temps et à quel prix, ce qui est sûr c'est que Monsieur Hollande a eu tort de pavoiser ; si
par malheur la France devait être frappée dans sa chair (ce qui est le plus grand risque aujourd'hui, on semble l'oublier) on pourrait apprécier toute l'indécence et le ridicule de cette posture
de "chef de guerre".


C'est désolant mais pas surpenant ; chacun nait avec un destin, celui de M. Hollande n'était pas d'être un homme d'état, mais il arrive des "accidents", comme celui de se retrouver Président de
la République sans y avoir cru.


Pauvre France, pendant ce temps le compteur du chômage tourne au grand galop, on nous anesthésie par des réformes sociétales complètement folles, baclées sur le coin d'une table par des apprentis
sorciers, on nous ponctionne chaque jour encore quelques euros de plus,


Mais tout va bien la France gagne la guerre!


Votre dévoué

fegueux 31/01/2013 19:07


je viens de prendre connaissance d une proposition de mariani concernant l election a la presidence de l ump-je ne suis pas surpris  compte tenu de la fourberie de l inspirateur de ce
mauvais coup-l ump ne s en remettrait pas.je suis militant isere9eme.

gilles 28/01/2013 11:37


http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/01/28/97002-20130128FILWWW00409-retraite-vallaud-repond-a-rocard.php


Vous avez disparu des écrans radar ?


Quand on entend cela, elle est bien gentille et veut faire plaisir à tout le monde, mais c'est complètement dingue ce qu'elle dit.


Comment l'UMP peut elle rester muette sur ce genre de déclaration ?


On se dirige droit vers quelques chose de très grave économiquement. Je pense que nous n'avons encore rien vu.


 


 

gaetan 27/01/2013 09:27


"À l’heure où la France est engagée militairement,
j’estime pour ma part nécessaire de laisser de côté, pour quelque temps, les joutes politiques."


Bof ! La bataille du Mali est une question
d'intérêts européens sécuritaires et économiques.


Pour la France, c'est l'opportunité de pouvoir être
le plus rapide pour intervenir. Le reste = blabla.


La bataille se joue sur le terrain économique.
L'inadaptation totale de la législation du travail empêche les PME de se défendre. Celles ci seront détruites faute de pouvoir s'alléger sans avoir besoin d'une fortune, fortune dont elle ne
dispose pas vu la conjoncture.


Et une fois disparue, c'est comme une colline de
sable qui a perdu sa végétation. Quand la pluie reviendra après la sécheresse, les plantes repousseront sur la colline allemande d' à côté qui elle aura préféré autorisé sans frais la diminution
de taille de ses PME pour mieux redémarrer ensuite.


Mais nous sommes toujours sur un climat de méfiance
lutte des classes hérité des années 70.

vale 27/01/2013 00:48


F Fillon,


Nous dirons aussi que les intérêts français sont préservés, voire même renforcés.


vale


 

MOULIN 25/01/2013 09:17


Bonjour Monsieur FILLON,


Vous êtes la personne en qui j'ai le plus confiance pour remettre de l'ordre dans notre pays.


J'ai souvent des questions sans réponse et cette semaine le sujet qui me préoccupe porte sur le déficit de l'assurance "chomage"


La réponse de Monsieur SAPIN, entendu ce matin sur EUROPE 1 fait preuve de son désinteressement sur ce sujet puisqu'il nous dit : C'est le domaine des partenaires sociaux, syndicas et
entreprises.


Mais qui comblent ce déficit : est-ce les syndicats ? est-ce les patrons ?


Il me semble que c'est moi et tous les contribuables.


Pourquoi ces "partenaires sociaux" que je n'ai pas choisis peuvent ils décider de la façon dont il vont utiliser l'argent des autres.


Quand au gouvernement, comment peut il se permettre de négliger de tels problèmes.


Il en est ainsi chaque fois que la cour des comptes fait état de dysfonctionnements importants ; les médias en parlent pendant 4 jours mais nous ne connaissons jamais le suite qui y ait donné.


Ca me révolte.


C'est pourquoi j'aimerais avoir votre avis sur le sujet.


Recevez, Monsieur FILLON, mes respectueuses salutations.


C MOULIN


 


 


 


 


 


 


 


 

Penda 24/01/2013 20:34


Soit Monsieur le Premier Ministre: Taisons nous.

Pierre Bellenger 23/01/2013 21:11


C'est encourageant cet appel à cesser les joutes politiques devant l'engagement au Mali.


Il est vrai que la politique e réume très souvent à ce sport : la joute, pousse ti de là que je m'y mette ! Si nous étions des cotoyens conscients, la joute devrait être bannie. L'analyse de la
vie en société est une chose trop sérieuse pour la vivre comme un jeu.Obligeons-nous à analyser notre vie en société pour comprendre comment elle devrait fonctionner. C'est la meilleure
self-education que nous devons nous donner. Avouons que les partis politiques ne nous y aident pas ; ils préfèrent notre apathie ou que nous nous occupions à ce sport. Pendant celà, ils nous
manipulent comme ils le veulent. Ce n'est pas digne d'une démocratie.
Pierre.Bellenger@wanadoo.fr


 


 


 


 

LOYNET 23/01/2013 16:32


On peut sans doute être d'accord sur le fond, à savoir l'opportunité de l'intervention au Mali, si l’on considère le risque potentiel de la main mise des islamistes sur le Mali. Cependant, l'on
peut s'attendre à des règlements de comptes de plus en plus nombreux de la part des soldats maliens à l'encontre de collabos avérés ou non, probablement tamasheks. Notre présence aux côtés des
maliens tendra inévitablement à cautionner leurs actes, si nous ne sommes pas en mesure de les en empêcher. Ce qui semble délicat avec des troupes dont on n’a pas le contrôle. Il serait navrant
(ou étrange) de recommencer l’erreur faite au Rwanda en 1994. Il s’agissait déjà d’un gouvernement de gauche …

Dominique 23/01/2013 11:07


Les terroristes sont dangereux, mais sont encore plus dangereux lorsque l'on ne fait rien. Donc, nous avons eu raison de réagir, il n'y a pas de problèmes.


La question est de savoir, lorsqu'une guerre est lancée, comment on en sort. Si on veut aller jusqu'au bout et éliminer les terroristes, on est obligés d'interferer dans les affaires intérieures
du Mali car éliminer leurs armes c'est tout à fait possible et c'est ce que va faire la France, mais éliminer les hommes, à mon avis c'est un fantasme car ces gens se cachent, rusent, se fondent
dans la population, se renseignent les uns les autres.... On voit bien que l'on est loin d'en avoir fini!!


Par ailleurs, cette décision de partir en guerre seul, sans l'aval de la comunauté internationale me parait un très mauvais signe donné à de nombreux pays qui ne rêvent que d'en découdre avec
leur voisin pour des raisons qui paraissent toujours excellentes à leur yeux. Cela me paraît trés inquiétant pour la suite des affaires mondiales.


En apparence et dans un premier temps, cette décision semble donc bonne mais dès que l'on creuse, on est moins convaincus et on se pose des questions..


Je profite de ce message pour vous souhaiter bonne chance pour la mairie de Paris.


 

barberon 23/01/2013 09:58


Je suis tout à fait d'accord et j'ai été génée par le manque de hauteur des commentaires de l'UMP

pistar 22/01/2013 23:21


Monsieur Le Premier Ministre,


Je vous remercie de votre attitude d'homme d'Etat, mais surtout d'Homme Responsable. Je n'ai jamais voté pour vos couleurs, cependant je vous fais part de mon admiration pour les mots simples et
honnêtes que vous avez utilisés. Je suis effectivement triste de l'attitude parfois très partisane du camps auquel vous vous opposé. Mais il y a une chose à propos de laquelle je ne peux pas être
d'accord c'est le reproche que vous faites concernant la Lybie. C'est là je crois un véritable scandale d'état que d'avoir accepter d'entrer en guerre contre cet état, sans le dire, en
catiminie, et pour des raisons qui aujourd'hui s'avèrent un tantinet erronées.  Même si je ne suis pas l'un de vos soutients celà ne m'empêche pas d'avoir de la considération du
respect, je vous ai parlé d'honneteté ci-devant mais dans le cas de la Lybie vous même, et vos gens n'avez pas été des chancres d'honneteté. C'est tout à fait dommage. Maintenant je sais aussi
que l'erreur étant humaine, cela vous permet donc de le rester.


Avec mes respects Monsieur Le Premier Ministre

Hervé PICHON 22/01/2013 19:57


Merci à François FILLON pour cette prise de position très nette, qui vient clairement d'un homme d'Etat !


La France a fait ce qu'elle devait faire : intervenir en urgence et en quelques heures avant que des fous s'emparent de Bamako, prennent en otage des milliers de Français et créent au coeur du
Sahel un très dangereux foyer de violence et de déstabilisation de pays proches qui sont en quelque sorte nos voisins de palier.


Cette guerre sera peut être longue. Elle demandera peut-être à la France et aux Français une vraie capacité de résistance, ce qu'on appelle de la capacité de résilience.


C'est pourquoi les hommes politiques doivent donner l'exemple.


Bien sûr, c'est assurément leur devoir de poser les questions que se posent les Français mais attention à ne pas créer de tensions non justifiées et à ne pas ouvrir de brèche dans le soutien que
la France apporte, sur ce sujet précis, au Président de la République, chef de l'Etat, chef des armées, et à nos soldats.


Merci, François FILLON, d'avoir rappelé les responsables publics à ce devoir d'état.


Hervé PICHON, Versailles

Christine 22/01/2013 16:53


Cher Monsieur Fillon,


Je comprends votre souci de vous placer au dessus des partis dans des dossiers délicats comme celui-ci. Toutefois, beaucoup d'électeurs de droite ont encore en travers de la gorge  non
seulement la campagne odieuse et mensongère de François Hollande contre Nicolas Sarkozy, mais aussi l'obstruction permanente, sur tous les sujets, des socialistes depuis 2002. Ne l'oubliez pas.
Monsieur Hollande ne semble pas plus affecté que cela par les victimes déjà nombreuses (Somalie, site gazier d'Algérie), ce qui est très dérangeant.

Anne 22/01/2013 15:48


Je suis entièrement de votre avis, Monsieur Fillon. Il est pour le moins prématuré d'émettre des critiques sur l'intervention au Mali, qui était absolument inévitable. En tout cas de
votre part, au-dessus de la mêlée.


On peut quand même pointer l'isolement européen de ce gouvernement par rapport à celui que vous dirigiez lors des conflits que vous avez eu à régler.


Et lors d'une conférence de presse en novembre dernier, ce normal président a dit textuellement qu'il n'interviendrait jamais dans ce pays : le questionner sur cette énième
contradiction serait pertinent de la part des cadres de l'opposition...


De même que se contenter, comme lui et tous les siens, de n'évoquer comme ennemi que des "terroristes" est malsain (avec les félicitations du CFCM !!!) et participe de la
bienpensance politico-médiatique de gauche : ce sont des islamistes, point ! Le rappeler, ou au moins accoler leur nature réelle, ce qu'elle implique (la guerre déclarée à l'Occident) et
qu'ils revendiquent , à celle de terroriste est tout à l'honneur de ceux qui le font.
Ras-le-bol de la langue de bois...

andre dalmasso 22/01/2013 15:46


MALI L'hebdo L'express et d'autres médias font état de massacres de Touareg par l'armée malienne dans les zones récupérées par l'armée française. F. Fillon devrait interroger le gouvernement
avant que la honte n'accable notre pays

gisele brillaud 22/01/2013 14:32


oui bien sûr vous avez raison pour ce qui concerne l'intervention au Mali...


Vous avez également raison, à mon avis, en rendant votre parole rare et précieuse: l'observation,l'analyse, la concentration, la hauteur de vue pour sortir au bon moment et remporter les
primaires pour la présidentielle, en vous entourant d'intelligences ( comme celle de L.Wauqier). C'est tout ce que nous souhaitons...pour cela il faudra assurer des élections sans triche et
donc surveiller encore M.Copé.

Mélanie de Crohn 22/01/2013 11:13


Bonjour M. Fillion,


Merci pour cette franchise et ces paroles pleines de sagesse.


Beaucoup de gens sont dans l'opposition non réfléchie, à critiquer toutes les décisions du gouvernement, même celles qui sont nécessaires.


J'espère, pour notre pays, que ce conflit ne durera pas!


Amicalement


Mélanie

fredo range 22/01/2013 10:59


Bravo M fillon pour votre intervention, qui rappellera je l'espère à vos amis, que sans l'intervention rapide de nos forces armées, Bamako et nos 6000 ressortissants français présents sur place
seraient aujourd'hui en bien mauvaise posture face à ces fanatiques. Votre réalisme et votre vision d'homme d'Etat vous honore. amitiés

fontaine 22/01/2013 10:29


Je ne vois pas comment nos troupes pourraient garder le moral nécessaire si elles ne sentaient


pas l'enesemble de la nation derrière elles. Donc je vous soutiens évidemment! 

Bosquet Alain 22/01/2013 06:43


Bonjour,


 


Je suipour une fois d'accord avec vous. 


Cordialement,


Alain Bosquet


36100 ISSOUDUN

Jean-Noel Petit 22/01/2013 06:33


Tout à fait cinq sur cinq avec la position de François Fillon. Sympatisant UMP, je soutien sans réserve la décision du chef de l'Etat d'intervenir au Mali. Quand notre pays est en guerre, il n'y
a plus de droite, il n'y a plus de gauche, il n'y a que la France.  Si Paris n'était pas intervenu aussi rapidement et aussi énergiquement, les Islamistes radicaux seraient déjà à Bamako, de
meme que si nos rafales n'avaient pas stoppé les chars de Kadhafi il y a deux ans, Benghazi aurait été rayé de la carte. 


La position de François Fillon est celle d'un homme d'Etat qui ne marchande pas son soutien quand les intérets de la France sont en jeux. 

HOFFMANN 22/01/2013 00:37


Mr FILLON


entre vous et Coppe je ne savais plus qui soutenir.


Mais je viens de voir une déclaration de coppe sur le Mali qui m'a fait bondir.


Ce doute sur les capacités de nos soldats à accomplir leur mission me parait proprement injurieux à leur égard.


Notre armée après 10 ans d'Afghanistan est parfaitement prête à faire face aux djihadistes du sael.


Je pens que nous avons assez de sujets d'opposition avec Hollande et son gouvernement sans aller le chatouiller là où il montre ses capacités.


Alors dite un peu à votre associé énarque qu'il FERME UN PEU SA GRANDE GUEULE.

EPP 21/01/2013 23:38


En ces instants tragiques, on oublie tous les clivages politiques pour soutenir l'action de nos Forces armées et de ceux qui les dirigent.

Michel Reulet 21/01/2013 22:03


Unité oui mais pas à n’importe quel prix.


Lutter contre les islamistes est bien sur un impératif, tout le monde en est d’accord, mais c’était à la Communauté Internationale de
prendre en main cette situation.


C’est pas à la France seule de s’engager dans ce bourbier surtout après avoir laissé à Al Qaida le temps de largement se déployer et
de s’armer au Mali depuis mars 2012.


Partir seuls dans cette aventure est irresponsable, c’est mettre un pistolet sur la tempe de nos otages, c’est mettre en danger nos
ressortissants et nos intérêts surtout sans avoir au préalable pris la peine de protéger les sites sensibles, enfin c’est aussi s’exposer à une vague de terrorisme sur notre sol.


L’amateurisme et l’incompétence du pouvoir socialiste deviennent maintenant criminels.

rja 21/01/2013 21:52


Je partage totalement votre position.


Lorsque nos forces armées sont engagées dans un combat juste, il faut s'abstenir de toute polémique inutile.


Il y a bien d'autres sujets sur lesquels l'action du gouvernement est critiquable.


Les français sont lucides pour savoir que tout n'est pas noir tout n'est pas blanc dans ce qu'entreprend un gouvernement.


 


 


 

Didier 21/01/2013 18:18


Notre pays est en
guerre. C'est un fait.


Le débat sur la nécessité de ce conflit n'est donc plus d'actualité (à l'heure où nos forces sont déjà engagées). Et celles-ci auront
renoué à cette occasion avec la fierté (si tant est que cela fut nécessaire) et forcé l'admiration des forces de pays amis.


Il n'en demeure pas moins que la communication qui entoure cette opération militaire est très incohérente.
Le fait qu'elle soit limitée se comprend. Son incohérence, en revanche, est inquiétante.

Patrick 21/01/2013 18:03


J'ai personnellement une solution beaucouop plus simple au problème du "terrorisme": ne plus attribuer de visas aussi facilement. On ne peut en effet importer des problèmes et se plaindre qu'on a
lesdits problèmes.

BEAUCOURT Alain 21/01/2013 17:57


Monsieur le premier Ministre,


Je rejoins tout à fait vos commentaires et ceux-ci ne me font pas regretter mon adhésion.Je reste fidèle derrière vous.


Cordiales salutations

vauvillier georges 21/01/2013 17:56


bien sur que nous devons soutenir nos soldats dans cette opération; comme nous les avons soutenues en Afghanistan; dommage que le PS ai jugé plus électoraliste de cesser notre soutient à nos
partenaires Européens,en rapatriant nos troupes.Que fera le gouvernement à la premiére embuscade ou attentat???? quand ce ne sera plus électoraliste de rester.


georges Vauvillier UMP/31/6 

alice 21/01/2013 17:53


....en cette période tragique......vivons  dans l'Espérance de jours meilleurs pour tous...qu'ils arrivent vite.....et que La Raison éclaire ceux qui s'égarent et se perdent ....mais il
est vrai que "la Mer est très grande et notre bateau bien petit"......alice..

schafer claude 21/01/2013 17:49


Le position de F. Fillon est celle d'un homme d'Etat responsable et lucide. Je ne comprends pas la position certains autres à l'UMP qui font aujourd'hui ce qu'il regrettaient hier quand la Gauche
critiquait la politique extérieure de N. Sarkozy.

Marco 21/01/2013 17:39


OUI


il faut aussi rendre hommage a ceux qui dans  l ombre assurent ici ou en exterieur par passion la protection de notre patrie.


ils sont souvent mal compris (ni ecouté) et le quidam n a souvent meme pas conscience de leur existence ou de leur travail.


il serait aussi souhaitable que certains ferment un peu leurs grandes gueules lorsqu ils temoignent d 'opérations ultérieures qui mettent en danger sources et opérationnels de terrain.

Bernard GAUTIER 21/01/2013 17:09


En effet, la critique est déplacée, vous avez raison d'attirer l'attention

turki 21/01/2013 16:50


on voit là un grand homme d'état

le coz 21/01/2013 16:41


et pourtant le ps, Hollande en tete n'ont pas eu le meme égard envers Sarkozy pour la Libye.;bon mais pas c.n...moi je suis lasse de toutt ce coté grandiloquent vis a vis de Hollande ...vous avez
oublié que pendant 5 ans le ps et Hollande ont crachés,insultés,mentis,manipulés les français,le président Sarkozy et le gouvrenement,moi quand je prend une claque sur la joue droite je ne tend
jamaisi la joue gauche..et j'espre que vous n'oubliez pas tout de meme que la défaite du president est du aussi au comportement infecte de Hollande,de sa clique.et des journalistes.moi si
(d'ailleurs,peu de monde du gouvernement etait là pour le défendre..au contraire.une ancienne ministre qui a ce jour a quittée la politique en fut le chantre ,moi je n'ai plus d'etat d'ame...

Quoineaud 21/01/2013 16:13


Un y a eu tricherie !!!!!!!


 


Danielle Quoineaud      72540 LOUE

MARTINOT 21/01/2013 16:04


Cher Compagnon, Nous sommes un certains nombre de militants à vous avoir soutenu. Nous notons que les différents sondages vous crédites de pourcentages dépassant souvent les 50%.... cela est
rassurant. Donnez-nous des nouvelles régulièrement car nous avons confiance en vous.


Alain MARTINOT


Militant de la 5ème circonscription de l'UMP à COULOMMIERS.


Nous avons été surpris de ne pas  vous voir apparaître avec vos soutiens au siège de l'UMP...


Votre opposant......avait l'air  "victorieux" !!! cela nous gène beaucoup...


Nous comptons sur vous pour la suite des évènements..


Cordialement à Vous


 

fegueux.rene 21/01/2013 16:04


je vous approuve-rene fegueux

Barjot 21/01/2013 15:51


D'accord avec vous : ce n'est pas parce que c'est une décision du parti opposé qu'il faut la dénigrer. Il y a déjà eu de bonnes dispositions prises par la gauche : la diminution des salaires du
gouvernement, par exemple et...heu ?
Par contre, votre non-participation à la "manif" du 13/01/13 nous a bien déçue. nous espérions mieux de vous. 

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche