Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 17:28

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans INTERVIEWS
commenter cet article

commentaires

MOINIER Daniel 15/01/2014 18:48


Comment rapidement sauver la France et surtout par le "bas", les retraites, la Sécu, la dette…


 


Il nous manque 23% de PIB pour être en équilibre, soit à peu de chose près, 23% d’heures travaillées


2 propositions sont à mettre en place rapidement pour améliorer rapidement le social et les comptes de l'état :


1) Rétablir les 40 heures, c'est en + sur un an, uniquement pour les salariés base 35h, hors H/Sup et fonction publique :      


- 60Mds de salaires


- 35Mds de Charges Sociales (dont cotisations salariés et entreprises, Retraites, Sécu, chômage, CSG/RDS....)


- 6Mds d'impôts


- 11Mds de TVA


 


C'est aussi une forte baisse du chômage, le sauvetage des retraites et de la Sécu provisoirement, une diminution du prix de revient entreprise (de 3 à 13%, sur investissement)


Il faut un maximum de 3 mois pour que les commandes arrivent en entreprises. Pour un salarié au SMIG c'est 199€ de + par mois.


 


2) Et puisque l’on parle de retraites :


Etablir la Durée d’activité proportionnelle à la Durée de vie (sachant qu’il nous manque déjà 6 années pour être en équilibre avec des pensions correctes et une
Sécu en équilibre) 82 années de durée de vie moins 60 ans de départ en retraite, sachant que les cotisations ne couvrent que 16 années de pension.


 


1 seule année d'activité en +, c’est : 65 Mds dans l'économie (salaires, charges, pensions non versées...) décompté des embauches en moins.


Trois mois d'augmentation par an, c'est bien trop court  pour nous sortir d'affaire, puisque la durée de vie augmente de plus de 3 mois par an.


Il faudrait au minimum de suite, passer à 65/66 ans, puis ensuite, programmer 3 mois de + par année.


 


Il faut savoir que pour un seul départ en retraite, il faudrait embaucher 4 jeunes pour compenser uniquement la perte financière (ne parlons même pas du savoir
faire). Aujourd'hui, pour 3 départs, il y a à peine une embauche. (D'où perte globale de PIB et Pouvoir d'achat)


 


ANALYSE DE LA CRISE MONDIALE : Capital Travail = Moins, Capital Finances = Plus = bulle financière = Crise Mondiale.


POURQUOI ?


Dans tous les pays sauf les émergents, la durée de vie en augmentation est telle que les coûts explosent; des états, des entreprises (charges), d'où dettes et
résultats à moins de 2 chiffres pour l’entreprise, d'où recherchent de bénéfices à 2 chiffres dans le système financier = bulle = Crise.


 


Après, Travailler + pour gagner +


et         + de travail = + de social financé


            Travailler + pour dépenser mieux.


 


Voir mes 5 livres sur la question, 15 années de recherches (nationales et internationales) et propositions. Dont le 3ème , 6 mois avant la Crise de 2008 : 


« La Crise, une Chance pour la Croissance, le Pouvoir d’achat »


3 documents synthétiques chiffrés relatant les résultats de ces 15 années d'Etudes-Analyses- et propositions pour revenir à une France en équilibre sont à votre disposition, si email.


Conférence avec Power Point : Analyse de la France comparée aux pays européens et solutions


Le 5ème livre sorti chez Dédicaces : L’Europe et surtout la France, malades de leurs « Vieux »


 


Très cordialement.


 


Daniel MOINIER


dmcrh@orange.fr


04.75.75.05.50


 


www.livres-daniel-moinier.com

tanguy 03/01/2014 12:09


Bonjour, je ne suis personne, seulement une maman de trois enfants du Morbihan, de la circonscription du
seul élu de droite. je suis professeure des écoles et c'est moi  qui fait  bouillir la marmite car le père de mes enfants nourrit le pays
mais ne gagne pas assez pour nourrir sa famille, ce qui est un paradoxe. Bref, je suis comme la majorité des français déçue des politiques qui même si à la base étaient honnêtes sont vite
corrompus, aveuglés par les dorures de la République. Je vous souhaite bon vent, car, vous semblez pour l'instant être le seul à ''ump à ne pas encore avoir de "casserole" , je crois que c'est
ainsi qu'on appelle les histoires douteuses qui sont liées à tous les gens de pouvoir à tel point qu'on aurait envie de dire que l'expression politique corrompu" est un pléonasme. Pour l'instant
vous pouvez,  vous enorgueillir. Continuez ainsi,  et vous aurez votre chance en 2017 mais je ne sais qui vous allez trouver pour vous entourer car il reste peu de gens avec une bonne
moralité en politique.Qu’on mette un couple de smicard à l’Elysée et ainsi le pays sera mieux géré :
Comment voulez-vous diriger le peuple quand vous n’avez pas les mêmes contraintes que lui. Il paraît que De gaulle payait ses factures à l’Elysée, on devrait revenir à quelque chose de semblable.
Et ses députés et sénateurs qui ne représentent plus qu’eux-mêmes depuis que la France est sous tutelle de Bruxelles gérée par des personnes non élues par le peuple alors qu’officiellement
 nous sommes en démocratie etc. voilà en désordre, ce qui ne va pas dans  politique française. Bonne
année Monsieur Fillon, la notre sera mauvaise. J'attend le changement de premier ministre pour justifier le fait de se serrer encore la ceinture d'un cran.

gilles 05/12/2013 09:58


http://video.lefigaro.fr/figaro/video/jean-ayrault-a-la-droite-l-incompetence-et-l-impuissance-ca-suffit/2893090693001/


C'est assez effarant. J'ai parfois l'impression à regarder JM Ayrault qu'il est toujours dans l'opposition président du groupe socialiste à l'assemblée nationale.


Quand à dire "l'invective, cela suffit", c'est assez osé pour un pro de la politique politicienne polémique comme lui.


Je pense qu'il est temps maintenant que vous mettiez fin à la sempiternelle rengaine du "dix ans de pouvoir", "c'est de la faute au gouvernement précédent etc..."

Spaeter jean-jacques 05/12/2013 09:03


Bonjour M Fillon si je peu vous donné un conseil ne parler plus de la Présidentiel et attender le moment venu pour vous présenté vous étes une personne que je respecte beaucoup surtout pour votre
carisme et vos grandes compétence ne rentrer pas dans le jeu des journalistes se sont tous des vendus de la guauche

alice 04/12/2013 18:27


La France ne vous semble t elle pas handicapée par la centralisation
de son pouvoir ? Ce fait n’est il pas une des raisons de sa difficulté à  réduire son déficit et à  travailler correctement  avec l’Europe, ? l’Europe nous le savons est  un « must » !!!. Ne serait- il pas grand temps à l’instar des autres pays européens et des Etats Unis d’accorder l’autonomie aux 22
régions  crées, les doter d’un Parlement et d’un Gouverneur.? Indépendantes, elles développeraient leurs particularités, leurs richesses  et  deviendraient  prospères . L’Etat Central serait ainsi soulagé
et libéré  de bien des  dépenses et  problèmes . N’est il
pas  l’heure de faire enfin « cette  gigantesque avancée » ? Partout ne réclame t- on
pas  cela ? Ne vous apparait il pas comme un immense Progrès pour tous et pour tout ? Ce  souffle de véritable Renouveau ne  permettrait il pas le Redressement souhaité par tous et ne  rassemblerait-il pas  tous les français  apaisés par ce  « Fédéralisme » ?.....……...alice

venon 04/12/2013 15:16










je vous envoie ces quelques lignes qui reflètent bien ce qui qui expriment bien ce que pense la majorité des français 


Vous connaissez peut-être mais il y en a marre que certains sans travailler ni même être français aient plus que d'autre qui ont travaillé.(ex femmes d'agriculteurs)


Je ne parle pas des soins (mes lunettes ont presque 10 ans et j'ai repoussé une opération a cause des dépassements alors que dans le même temps une famille de serbe arrivée 3 jours
plus tôt en france se faisait soignée... sans bourse déliée) Il ne faut pas s'étonner si de plus en plus de personnes se tournent vers marine Lepen.


Je n'aime pas la politique  de cette femme mais une chose est sure elle reduira les  inégalités citées dans le texte ci-dessous.


J'ai confiance en vous et je voterais pour vous , éventuellement Juppé


mais si mon choix se résume entre Sarkozy ou Coppé  et la gauche je voterais Lepen comme beaucoup d'autres . J'espère que vous prendrez le temps de lire ces quelques lignes et
courage a vous 



Questions : à méditer


















- Où est la justice sociale quand on repousse l'âge légal de la retraite alors que tout


étranger de 65 ans n'ayant jamais travaillé ni cotisé en France, a droit à une retraite


de 780 euros par mois dès son arrivée ?










 










- Où est la justice sociale quand une femme de paysan ayant travaillé 50 ans à la


ferme, n'a pas droit à ces 780 euros au prétexte que son mari et elle dépassent le


plafond de 1200 euros de minimum vieillesse pour un couple ?










 










- Où est la justice sociale quand la sécu en faillite continue de payer à l'étranger,


sans le moindre contrôle, des retraites à d'innombrables centenaires disparus depuis


des lustres ?










 










- Où est la justice sociale quand l'Aide Médicale d'Etat soigne 220000 sans papiers


chaque année, à raison de 3500 euros par malade, alors que la sécu ne dépense « que »


1600 euros par affilié qui travaille et cotise ?










 










- Où est la justice sociale quand des étrangers bénéficient de la CMU et d'une mutuelle


gratuite, alors que 5 millions de Français n'ont pas de mutuelle, trop riches pour


bénéficier de la mutuelle CMU mais trop pauvres pour s'en payer une ? 30% des


Français ont différé leurs soins en 2011 !










 










- Où est la justice sociale quand on sait que 10 millions de fausses cartes Vitale


sont en circulation et permettent de soigner des milliers d'étrangers sous une fausse


identité, au détriment des ayant droit ?










 










- Où est la justice sociale quand la France entretient des milliers de polygames,


certains d'entre eux percevant plus de 10 000 euros par mois sans travailler, alors


que la polygamie est interdite et que nos comptes sociaux sont dans le rouge ?










 










Pascal LABORIE 04/12/2013 08:09


Monsieur Fillon,


 


Baisser l'impôt est possible et nécessaire (Certes il faudra l'imposer à nos partenaires Européens).


En effet, baisser l'impôt sur les sociétés et les charges salariales, c'est faire revenir en France des structures de production.
Qui dit retour de sociétés dit création d'emploi et baisse du coût du chômage. A revenus fiscaux égaux en masse, cela permet de réduire les pertes sur les reversions en indemnités et d'augmenter
les recettes en impôts sur les revenus salariaux ainsi que de relancer la consommation.


Comment fonctionne aujourd'hui un groupe intégré en France? Il est déficitaire sur la structure de production car il loue les
actifs qu'il possède à un tarif prohibitif en externalisant lesdits actifs dans un pays moins disant en termes de fiscalité. Cela permet aux actionnaires de la holding d'obtenir une rentabilité
plus élevée.


D'où mon idée il y a plus de dix ans de favoriser l'actionnariat salarial majoritaire pour les structures productives et laisser
aux organismes financiers la gestion de l'actif tout en faisant jouer la concurrence entre eux. Le système allait encore plus loin en incitant à un partage à parts égales des bénéfices de
l'Entreprise entre salariés actionnaires afin de renforcer l'esprit de corps tout en diminuant le nombre de cadres. Le salaire doit représenter la responsabilité, la technicité et le mérite et
l'intéressement, le résultat global de l'Entité industrielle.


Il est évident qu'il faut réduire dans le même temps les dépenses publiques qui ont atteint un niveau inconsidéré. Le problème
réside dans le fait que nos politiques n'ont pas ou peu connu la société civile et sont en complet déphasage avec la réalité. La seule défense de l'intérêt commun doit prévaloir et
malheureusement beaucoup aujourd'hui privilégient leurs intérêts personnels quitte à profiter du système sans rien lui apporter.


Entendre parler de CSG progressive me fait bondir. Les classes moyennes sont endettées en fonction d'un revenu. Les salaires du
privé n'augmentent pas, quand ils ne baissent pas. Augmenter encore l'impôt sur ces classes les fera sombrer dans la faillite personnelle et avec elles les banques de particuliers.


Mes impôts ont doublé l'année dernière pour une augmentation des revenus de 10% lié à un changement de fonction. Tout m'incite
d'ailleurs à retourner dans ma fonction précédente car pourquoi travailler plus pour tout donner à l'Etat? L'incitation à la médiocrité en quelque sorte et un retour vers le communisme via la
réduction de l'éventail des salaires avec les effets inévitables qui seront la tendance à fuir les métiers durs et contraignants. Pourquoi autant de jeunes veulent-ils entrer dans la fonction
publique aujourd'hui? Symptomatique d'une société dans laquelle les gens n'ont plus ni volonté ni courage et privilégient la qualité de vie (même s’ils se trompent) et la sécurité de l'emploi à
l'exercice d'un métier plus passionnant ou valorisant mais plus dur et plus risqué.


En baissant via l'impôt (CSG) le salaire de ceux qui ont choisi le privé parce qu'il offre la possibilité d'évoluer en fonction
de ses compétences et non d'un barème à l'ancienneté, c'est priver la France du progrès et accélérer son déclin.


Le problème n'est pas de critiquer les choix ni des uns, ni des autres mais faire comprendre que nous sommes tous liés par la
santé de notre Pays et que les efforts pour le redresser doivent être partagés de manière équitable.


Assez donc des grandes centrales syndicales qui sont dirigées par des politiques et président à l'avenir de notre société alors
même qu'ils ne représentent que moins de 10% des travailleurs et vive le syndicalisme d'entreprise qui doit être le garant des valeurs humaines et du bien-être des salariés. Tous les cadres
devraient d'ailleurs faire un stage en comportementalisme et être sélectionnés sur leurs honnêteté intellectuelle et leurs qualités humaines, ce qui est rarement le cas dans les entreprises ou la
loi du diviser pour mieux régner fait toujours des ravages pour in fine tuer ladite entreprise.


Bon courage pour la suite et continuez comme vous le faite à mettre les médias face à leurs responsabilités et leur besoin de
faire dans le sensationnel de bas étage.


Les journalistes jouent au ni oui ni non pour faire dire à leur interlocuteur ce qu’ils veulent lui faire dire: "Oui je regrette"
par exemple. Des moucham (Mouches à …) autour d'un pot de confiture et dans le seul but de flatter leur propre égo. Il faut peut-être encore travailler sur un concept de claque bec. A chaque
question insistante hors propos ou orientée, trouver une réponse orientée: "Monsieur vous voulez me faire dire que je regrette, alors expliquez-moi pourquoi vous me posez cette question. Quel est
votre objectif personnel? Pour moi seul compte l'honnêteté et le courage et soyez persuadé que si je dois regretter quelque chose un jour vous n'aurez même pas à me poser la question." ou quelque
chose de la sorte...


Amitiés


 


Pascal

bertrand laulanne 03/12/2013 17:48


Bonsoir François Fillon,


Bonne intervention sur RTL (même s'il n'y a pas eu assez de discussions sur le fond). Continuez. Bertrand L.


 

alice 03/12/2013 16:59


Moi, citoyenne de la République  ne voterai jamais pour un « Guignol » qui s’est moqué de nous pendant 5 ans et récidive.  Moi, citoyenne
de la République  ne voterai jamais pour un « Polichinelle » qui se moque de nous depuis  plus
d’un an.  Moi, citoyenne de la République suis en droit d’attendre pour mon pays, un Président dont  le
charisme  conduira  vers le Rassemblement de TOUS  les
Français , dont  le savoir  construira un programme VERITABLE  pour le Redressement et le Renouveau  de La  France , dont l’ INTEGRITE
 évitera  l’écueil de tout « Hyper-JE »,  dont le
Gouvernement s’appliquera   au SERVICE de la France et des français, main dans la main avec une EUROPE
Forte , consolidée.  Non au retour du « Joggeur à body-guards ».  Non au second mandat du
« Serviteur de la Normalitude » . Non aux Ministres «Super  Stars ». Non au « Cocooning Presse-Médias-Politiques ». Non au cynisme. Non à la critique  destructrice.  Non à la Politique « grand-papa » réchauffée. Oui  à l’arrivée d’un Chef d’Etat.  Oui à l’enthousiasme. Oui à la Conviction. Oui à la critique constructive. Oui au
Travail. Oui au Dialogue Politiques-Citoyens-Société Civile. Oui à une Politique « pour Aujourd’hui et pour Demain ». Oui au Progrès. Oui à l’Environnement. Oui à Force Républicaine. En
conséquence, Moi, citoyenne de la République voterai  « François Fillon » ……..alice

bibi 03/12/2013 14:21


bonjour M FILLON


j ai lu votre article publié dans le jounal le monde votre analyse est juste mais jusqu ou ira m HOLLANDE dans le déclin de la france  à quand une union solide a L UMP autour de vous?


ce matin sur rtl une question vous a été posé au sujet des  pensions de reversion et la supression de la demi part pour les veuves j aurais aimé entendre une réponse plus
positive de votre part respectueusement  

dom delandre 03/12/2013 12:38


du bon FRANCOIS FILLON!


Continuez dans cette voie de la vérité! Continuez de dire la vérité aux français, nous avons été trop longtemps bercés d'illusions par le monde politique, par démagogie, par électoralisme.


L'heure n'est plus aux demi-mesures. La réalité du déclassement frappe le pays de plein fouet.


Continuez de proposer des mesures fortes, qui ne pourront plaire à tout le monde. L'essentiel est d'être en accord avec ses convictions, de ne pas perdre son âme. Le débat sera alors tranché lors
des primaires puis des présidentielles. La défiance de nos concitoyens envers la classe politique vient en grande partie de la dichotomie entre le discours pré électoral et les actes une fois
élu.


Certes le chemin sera difficile, incertain mais il est temps de mettre le peuple devant ses responsabilités au prix d'une éventuelle défaire électorale!


Restez ferme, restez à l'écoute des femmes et des hommes de terrain, naturellement sans adhérer au populisme qui gangrène le corps sociétal.


Mettez l'accent sur la LIBERTE! liberté d'entreprendre, liberté de travailler, liberté de gagner dignement sa vie, liberté de réaliser ses rêves, bref liberté de vivre!


Les libertés individuelles sont mises à mal par l'excès de réglementation, par l'emprise de la doctrine collectiviste qui sévit dans notre pays depuis si longtemps, par l'assistanat
déresponsabilisant. Refaisons confiance à l'individu, à son esprit de responsabilité et d'entreprise. Refaisons à nouveau confiance à l'individu, qui met son savoir, son énergie au service de la
collectivité.


Libérons nos énergies de ce carcan qu'est le principe de précaution, véritable anesthésiant.


PLUS QUE TOUT LES FRANCAIS ONT BESOIN DE LIBERTE, DE REPRENDRE ESPOIR EN L'AVENIR A TRAVERS UN PROJET POLITIQUE VOLONTARISTE OUVERT SUR L'EUROPE ET LE MONDE. 


Notre salut ne passe pas par un repli sur nos frontières, ce qui n'est pas contradictoire avec une remise en question de certains travers de la contruction (ou plutôt non contruction) européenne.


La FRANCE a de nombreux atouts, malheureusement bridés par le conservatisme de nos élites politiques, syndicalistes et intellectuelles. Malheureusement ce conservatisme a diffusé lentement la
société au point de l'anesthésier.


Faisons preuve de pédagogie et non de démagogie. Redonnez confiance aux Français avec un projet rassemblant les énergies d'où qu'elles viennent. L'heure est au rassemblement de toutes les forces
novatrices transcendant les clivages ideologiques passés.


Essayons de faire abstraction de nos héritages historiques, politiques, philosophiques pour élaborer un projet novateur et rassembleur qui nous projette définitivement dans le XXI ème siècle!


Encore merci de votre attention et en espérant votre venue prochainement dans mon département du LOIRET.


 

Cieslik Franck 03/12/2013 10:05


Les français n'attende que cela et les hommes sont ce qu'ils sont. Ils ont besoin de repères et d'avoir un bon guide capable de les rassembler autour de projets ou chacun sera respecté. C'est
sans doute toute la difficulté d'un politique. Les français attente un projet qui ne soit pas un mirroir aux alouettes avec que des belles promesses, mais un projet qui va les motiver. 
Alors arrêtons de montrer du doigt les autres et regardons nous, nous-mêmes,  ne nous laissons pas entraîner au défaitisme et à l'égoisme, l'avenir est devant nous, si nous le voulons
bien.  Oui, il y a tant de choses à faire.


Bien Cordialement  Franck Cieslik

Arnaud de Vendeuvre 03/12/2013 09:08


Bravo pour votre sang froid face à ce grossier personnage qu´est Mr.Apathie.


Sur le fond vous exprimez ce que pensent beaucoup de français mais qui est soigneusement occulté par les radios et télévisions tous de gauche.

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche