Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 18:28

Chers amis,

Notre parti est dans la tourmente, il est dans l’impasse, et dans ce genre de situation, chacun est devant ses responsabilités. J’assume les miennes avec gravité, et avec le cœur serré car je comprends votre désarroi et votre colère. Vous vous battez quotidiennement, sur le terrain, pour nos concitoyens et vous vous faites une haute idée de notre parti. Et vous avez raison. Mes pensées sont tournées vers vous.

Depuis le 20 novembre, depuis que nous avons découvert que les votes dans trois fédérations n'avaient pas été comptabilisés, je me suis fixé pour but de rendre justice à nos adhérents. Ce combat pour la justice et la légalité dépasse largement ma personne. Mon but, ça n’est pas d’être déclaré vainqueur d’une élection à laquelle plus personne ne croit, mais de faire en sorte que la flamme de la vérité ne soit pas étouffée à l’UMP.

Cette première élection véritablement démocratique de notre mouvement devait être exemplaire. Si elle ne l’a pas été, c’est parce que, au nom de l’unité, j’ai accepté que le secrétaire général du mouvement puisse être en même temps candidat à l’élection à la présidence, ce qui n’aurait jamais dû être toléré !

Le résultat, nous le voyons. Jamais la direction nationale de l’UMP n’a assuré une véritable neutralité dans cette élection. Les moyens de l’UMP ont été mobilisés au profit exclusif de l’un des candidats. Les opérations de vote se sont déroulées, dans certains bureaux, dans une confusion invraisemblable. La commission de contrôle a tout simplement oublié trois fédérations dans son décompte. La commission des recours a siégé de manière totalement illégale, avec une majorité de partisans de l’un des candidats, et a rendu un verdict discrédité avant même d’être livré.

Au nom de l’unité, j’ai soutenu la proposition de médiation d’Alain Juppé permettant un large audit des opérations de vote, et j’avais indiqué que je me plierais à son jugement. Cela a été refusé par Jean-François Copé.

Aujourd’hui, au regard de l’impasse dans laquelle notre parti est enferré, au regard des fractures qui le menacent, au regard de l’absence de légitimité qui entoure nos instances, au regard des militants qui ont soif de rassemblement, de dignité et de clarté, je propose, dans un geste ultime de conciliation, la seule solution qui vaille, la seule solution qui soit sage, efficace et démocratique : je propose de revoter.

Militants, adhérents, élus, sympathisants, responsables de notre famille politique, partout en France le principe d’une nouvelle élection est réclamé parce ceux qui veulent sortir de cette mascarade par le haut.

Je demande à Jean-François Copé une nouvelle élection dans trois mois, sous le contrôle d’une commission indépendante.

Parallèlement à cette demande, je propose aux députés de l’UMP la constitution d’un groupe parlementaire provisoire, qui aura pour nom « Le Rassemblement UMP ». Sa vocation est d’exiger que la parole soit rendue aux militants. Dès lors qu’une nouvelle élection serait décidée dans la transparence, notre groupe rejoindra le groupe originel de l’UMP de l’Assemblée nationale.

Nous sommes UMP et nous restons à l’UMP, mais notre voix doit être entendue !

Nous ne réclamons rien d’autre que de remettre le sort de l’UMP entre les mains des militants, entre vos mains. Rien n’est plus légitime, rien n’est plus transparent, rien n’est plus noble que d’en appeler à votre arbitrage pour résoudre la crise que nous vivons.

Bien amicalement,

François Fillon

Partager cet article

Publié par François Fillon
commenter cet article

commentaires

LOMBARDI Marisa 17/12/2012 11:38


Bonjour Monsieur FILLON,


Aprés notre grande déception et notre désarrois nous navions vraiment pas besoin de ce cafouillage, il me semble pourtant simple, au dépouillage des scrutins qu'il soit présent 2 controlleurs 1
pour chaque candidat. La campagne des 2 parties c'etait bien passée et nous étions fièrs. Je ne suis qu'une sympathisante UMP mais trés décçue par la politique. Depuis le départ du
Président NICOLAS SARKOZY tout est différent a cause des Piranas (les médias) on nous a privé d'un Super Président qui était proche de nous les Français. Chaque jours nous voyons l'image de ce
gouvernement qui me font penser a des Tartuffes et a des Pinocchios. Bizarre... comme c'est bizarre... les piranas se taisent.


Je me demande pourquoi l'UMP accepte encore de venir a la TV en présence de certains présentateurs qui se sont comporté en Odieux personnages. Nous sommes nombreux a zaper lorque ces médias
médoicre et prétentieux arrivent sur nos écrans. Cordialement. ML 

Schwarzy 09/12/2012 22:59


Bonjour M. Fillon,



Comme vous avez de nombreux message à lire, je vais aller droit au but.
L'image de l'UMP qui est renvoyée aux Français en raison de votre différent avec M. Copé est plus que déplorable. Votre popularité est maintenant au plus bas, et c'est probablement pas fini.
Jusqu'à quel moment allez vous vous obstiner à ne pas changer de position???
Ma position envers M. Copé est exactement la même. Ce spectacle est pitoyable alors que la France aurait besoin d'un vrai contre pouvoir, d'une vrai opposition.
Est ce que votre but est de faire monter le FN en 2eme position dans le pays?
Merci de stopper au plus vite afin de limiter les dégâts ou votre carrière politique au niveau nationale sera belle et bien terminée.
Le résultat de tout ça sera le PS pour 10ans ou le FN aux prochaine élections.

Bien cordialement,
M. PA Schwarzy

Aurum 09/12/2012 20:43


J'avais beaucoup d'admiration pour vous, vos compétences, votre engagement pour la France mais je suis sidérée de vous voir continuer à détruire un parti si riche de compétences - ce sont
peut-être là vos difficultés car il y a beaucoup de rivalités - en ne vous préoccupant que de vos principes et vos ambitions. Vous semblez nourrir des rancoeurs fratricides qui prennent
en otage vos amis de l' UMP et nous, vos électeurs. La fracture se fait entre vous m. Fillon -ainsi que m. Copé- et nous... Pour faire une métaphore moderne, seriez-vous bientôt messieurs
les "Dark Vador1" et "Dark Vador2" ! Votre réaction - justifée ou pas à vos yeux, ne le sera jamais aux nôtres ! Je me permets de vous exprimer ces choses tellement la situation me semble un
gâchis révoltant surtout avec un gouvernement pareil et avant les municipales : épargnez-nous la vague socialiste aux municipales s'il-vous-plaît.  

ANNE 08/12/2012 21:53


J'aimerais prendre ma carte à l'UMP mais aujourd'hui c'est un peu difficile... J'avoue être un soutien de François FILLON... Et si vous décidez enfin un prochain vote j'aimerais vraiment y 
participer, bien évidemment si ce dernier est  ouvert aux sympathisants ??

ANNE 08/12/2012 21:43


Nous avons très vite besoin d'une opposition forte - Tout passe sous silence aujourd'hui et ce gouvernement s'en donne à coeur joie ne sachant plus quelle niche fiscale débusquer pour nous faire
payer toujours plus.... Aujourd'hui le tour des résidences secondaires c'est hallucinant ! Ils veulent nous mettre à genoux c'est scandaleux et j'ai l'impression qu'ils ont un boulevard devant
eux... Je suis désolée je n'entends pas la famille UMP sur tout ce racket décidé par Jérome CAHUZAC... Il est urgent que la famille soit à nouveau réunie et qu'elle fasse barrage à ces démagos
qui au nom de la solidarité, de la justice dépouillent les français et contrairement à ce qu'ils disent ne sont pas les grosses fortunes de France juste des Français qui n'ont fait que travailler
honnêtement... Nous n'avons pas besoin de ces moralistes pour savoir ce que les mots solidarité, justice, partage veulent dire... J'espère de tout coeur être entendue et voir une seule et même
UMP !!

LEZY Monique 07/12/2012 20:52


Monsieur , ce nouveau vote s'impose!! et dans les plus bref délais afin que cette situation cesse et surtout pour limiter les dégats. La Droite pert de sa crédibilité. Des élections approchent
comment voter? car vers quelle droite iront nos votes?Qui va se les approprier ils sont anonimes!!et les candidats UMP n'afficheront pas forcément leurs choix COPE/FILLON ? Il es temps Monsieur
de vous montrer ferme et déterminé, beaucoup de Français sont derrière vous et continuent d'approuver et d'apprécier vos actions, votre conduite de 1er Ministre, 5 ans il faut , une stature pour
avoir tenu ces 5 ans, il faut un esprit vif et en allerte afin de ne rien oublier, passer, tenir sans fléchir, c'est ce que tous nous appreçions tous chez  vous , alors Monsieur nous
comptons sur vous , nous vous soutenons. Ma retraite ne me permet pas d'émarger 50€ pour m'inscrire et sincèrement je le regrette , mais je suis de tout coeur avec vous .

Dominique 07/12/2012 18:30


Bonsoir Monsieur Fillon


Est-ce vraiment si necessaire de revoter? Outre le temps et l'energie dépensés à réorganiser ce vote, vous y gagnerez quoi? Si c'est JFC qui l'emporte, après ce qu'il s'est passé, le fait même de
sa présidence discréditera durablement l'image de l'UMP. Si c'est vous qui l'emportez, vous pourez compter sur lui pour vous pourrir la vie, comme il l'a toujours fait, nuisant à la cohésion
interne de ce même UMP. Il me semblait que la création de votre nouveau parti était suffisante pour vous extirper de ce bourbier invraisemblable.Il est vrai que je ne possède pas de culture
partisane puisque je ne suis pas une militante mais simplement sympathisante de la droite et/ou du centre.Vu de l'extérieur, je ne suis pas sure qu'un parti aussi grand soit toujours une bonne
chose. C'est comme en navigation: plus un bateau est grand, moins il est manoeuvrant!

medard benoit 06/12/2012 14:12


bonjour mr   fillon      !


 


je vous  soutiens     de tout mon coeur pour moi c'est vous leprésident    de l'ump      non     
copé  !        nicolas sarkozy       doit     revenir        
mettre de l'ordre     à  l'ump     dans notre pays   c'est  le désordre            àcause des guignols  
  de  la   gauche          délinquante!    

Bertrand STEHLE 04/12/2012 20:45


Bonjour Monsieur le Premier Ministre,


vous êtes allé trop confiant à ces élections. Je ne vous en veux pas, vous serez plus prudent la prochaine fois.  Nous avons un peu prês le même age, c 'est de nous, les gens d 'expérience,
que l 'on a cherché à se débarrasser. Les Bébés Copé ont cherché à faire un nettoyage au karcher...suivi d 'un putsch.


Vous incarnez l ' expérience . l 'autorité  et la force de la personne réfléchie et reposée..  Enfin quelqu 'un qui ne court pas dans tous les sens.


Sachez donc garder toutes vos chances pour 2017......pour nous débarrasser


de ces ringards et de ces marchands d 'illusions que nous avons actuellement.


Votre concurrent vient de perdre toute crédibilité et de présenter son véritable visage..  OUI...il faut refaire un vote sérieusement préparé et contrôlé par des organes externes  au
pintemps 2013.....


Je ne suis pas au parti , mais je vous souhaite le meilleur du meilleur.


 


 

gorham 04/12/2012 19:42


oui il faut pas vous laisser faire car c'est a vous que ump a besoin, et vous etes le seule qui peut representer la france

nicolas maxwell 04/12/2012 15:20


Alesia c'était 50 ans avant JC et parceque les chefs gaulois ont été incapable de s'entendre, la Gaule a été conquise par César. On aurait pu croire qu'en 2 000 ans de métissage les chefs gaulois
seraient devenus de meilleurs stratèges, plus ouverts à la négociation. Et bien non nous sommes en 2012 et nous assistons au combat stéril de 2 chefs de tribus que pas grand chose ne sépare
au plan des idées. Le résultat c'est que Holande qui n'est pourtant pas César va rester sur son trône jusqu'en 2022 !


Nicolas Maxwell un Celte très métissé. 

colin marc 04/12/2012 11:53


comme la très grande majorité des militants ump je n'ai qu'un seul souhait qu'un vote soit organisé pour que vous et copé dégagent.

Pierre Brunet 03/12/2012 18:29


Ci dessous l'article que j'ai publié la semaine dernière sur mon blog soleil
sur saint-julien dans lequel j'exprime l'avis d'un adhérent.


Nouveau rebondissement aujourd'hui dans la guerre des chefs qui oppose
Jean-François Copé et François Fillon pour la présidence de l'UMP.


Alors qu'on avait cru à une possible sortie de crise suite à l'intervention de
Nicolas Sarkozy, l'autoproclamé président Copé a émis un ultimatum aussi inacceptable que méprisant envers l'ancien Premier Ministre, le sommant de déposer la seule arme valable qui lui
fait peur, sans lui même ne s'engager à rien , si ce n'est à la tenue d'un vague référendum auprès des militants, sans aucun cadre précis et sans calendrier.


François Fillon eut-il accepté un tel diktat d'un président aussi illégitime
qu'irrespectueux, il aurait alors cessé d'avoir mon soutien, car il n'aurait pas été digne des plus hautes fonctions que je souhaite pour lui à l'avenir.


Mais un pilote automobile qui ne craint pas de mettre sa vie en danger dans des
bolides vrombissants ne s'effraie pas d'aussi peu. En effet, Mr Copé, il ne suffit pas de s'agiter en bras de chemise à une tribune en fustigeant les chapardeurs de petits pains au chocolat pour
prouver qu'on est un chef. La vraie force, c'est la force tranquille, celle qui permit en son temps
à François Mitterrand de régner sur la France pendant 14 ans.


J'avais beaucoup de sympathie pour Mr Copé, et j'estimais qu'il ferait un
meilleur chef de parti que Mr Fillon, ce dernier étant sans conteste le plus présidentiable des deux. La grande majorité des militants étant d'ailleurs d'accord avec ce point de vue, ce que j'ai
pu vérifier auprès de nombreux militants supporters de JF Copé pour cette élection.


Le problème, c'est que Mr Fillon ne faisait pas confiance à Mr Copé pour
organiser une primaire impartiale en 2016, si celui ci s'emparait du Parti. C'est la raison principale de son entrée dans la bataille pour la présidence. On voit aujourd'hui à quel point il avait raison de se méfier.


Ce matin donc, JF Copé a émis son ultimatum, persuadé que la plupart des
grandes voix du Parti se rangeraient derrière lui, tant la prolongation de ce duel homérique nuit aux interets de l'UMP et met la réélection des caciques du parti en danger. JF Copé espère gagner
à l'usure, de guerre lasse: le problème, c'est qu'à la surprise générale, il y a en face un teigneux qui se bat intelligemment et qui fronce les sourcils, qu'il a épais, mais qui ne lache rien.
Un vrai chef de guerre lui aussi!....


Ce sur quoi, François Fillon pèche, c'est sur la communication auprès des
médias. Probablement qu'il ne veut pas descendre au même niveau que les époux Balkany, la fille mère Mme Dati ou l'élégant Karoutchi.... Quant à Mme Tabernot, cette anti-gaulliste notoire,
quelle drôle d'idée que de lui confier un rôle de premier plan au sein du parti qui se réclame comme l'héritier du Général.


Parlons en d'ailleurs du Général! En juin 1940, si le Général De Gaulle avait
écouté les sondages,(ils n'existaient pas à cette époque), il ne serait jamais parti à Londres et il n'aurait pas lancé son appel du 18 juin, tant il était minoritaire dans l'opinion
française. Il aurait dû se ranger derrière le maréchal Pétain, son ancien mentor. Mais cet homme avait une certaine idée de la France et des valeurs de la République.  C'est pourquoi malgré
tous les obstacles et les risques (rappelons qu'il fut condamné à mort par coutumace par le gouvernementr français) il a fait ce qu'il estimait être son devoir , et il est entré en
résistance.


Contrairement à tous ces observateurs, aveuglés par leur court-termisme , il y
a certains esprits capables de s'élever au dela du clapot des vagues pour comprendre où va le courant. Je regrette que si peu de journalistes ne soient capables d'un tel recul: la plupart ne
faisant que répéter ce qu'ils ont entendu sur une autre antenne (ex: Jean François Coppé siffle fin de la récré,......). Quant aux politiciens, hormi quelques rares esprits qui comprennent les
enjeux mais qui sont partie prenante de la lutte pour en tirer un bénéfice, peu trouvent grace à mes yeux. Quant à la gauche, elle est assez mal placée pour venir donner des leçons de morale et
la porte parole Nakat Valaud Belkacem ferait bien de garder ses commentaires pour elle ! Un peu de décence s'il vous plait.


Deux exceptions notables:Lionel Tardy, le député d'Annecy qui s'est
révélé dans cette crise! mais il est vrai que Lionel n'est pas énarque ou haut fonctionnaire, c'est un chef d'entreprise qui a créé une belle entreprise et qui ensuite a pu mettre au service de
son pays ce qu'il a appris dans l'arène économique.


Et Xavier Bertrand qui ce matin a exprimé un avis qui l'honore et qui fait
preuve d'une grande sagesse. Son avis mériterait d'ête écouté car il a fait preuve d'un réel sens du compromis et d'un pragmatisme de bon aloi


C'est dans les circonstances exceptionnelles qu'on voit les grands hommes, ceux
qui sont capables de voir plus loin que le bout de leur nez et leur interet personnel à court terme. De prendre des risques pour défendre ce à quoi

bernard de aldecoa 03/12/2012 06:16


Monsieur le Ministre


 


EXCELLENTE PROPOSITION DE MONSIEUR COPE


 


un engagement du président de l'UMP de ne pas se présenter aux primaires. 


 


Vous attendez une telle déclaration qui ne peut que calmer le jeu. 


 


Respectueusement vôtre

Pascal Fournier 02/12/2012 21:31


Je ne suis pas adhérent de l'UMP mais je vote pour la droite à chaque élection depuis mes 20 ans en 1974. Dans mon bureau, à la vue de toute personne y entrant, est encadrée une photo du Général
de Gaulle. Il doit se retourner dans sa tombe à la vue du pitoyable spectacle que vous et M. Coppé lui offrez. Ayez au moins la décence de penser à tous les obscurs comme moi qui depuis près de
40 ans votent à chaque élection pour la Droite et acceptez qu'il y ait de nouvelles élections et surtout retirez vous ainsi que M. Coppé de ces mêmes élections. je n'ose plus dire que je vote à
Droite et pourtant je l'ai toujours défendue devant ses détracteurs, mais maintenant c'est fini. Tant que M. Coppé et vous même serez en position de vous présenter à des élections je ne voterai
plus, ainsi que mon épouse pour la Droite. Nous avons trop honte de ce cirque.
Pascal

gachet 02/12/2012 20:27


M Fillon vous avez raison sur toute la ligne, le comportement de Copé est scandaleux !!

gachet 02/12/2012 20:25


Ne lazcher rien M Fillon, Copé veut encore vous rouler dans la farine, à croire que ce n'est pas un démocrate et qu'il craint le résultat ! Voter en 2014, il se fiche du monde, pourquoi pas à la
ST Glinglin ? Ne lacher rien les francais et les militants voient bien qui est le fraudeur !

jouy 02/12/2012 19:53


M FILLON
                    Je suis adhérent depuis la création de ce mouvement et je trouve que vous avez
bien du culot de vouloir poursuivre cette campagne. Je pense que vous comme JF COPE vous devez vous retirer de cette élection . Vous comme JF COPE votre métier est de faire de la politique ; vous
avez commis des fautes graves et je ne peux accepter de revoter ni pour l'un ni pour l'autre ; pour moi C'esr irreversible.


                                      
Meilleures salutations


                                                                 
JP JOUY


 

hubert MARTIN 02/12/2012 19:34


Monsieur FILLON, nous sommes fiers de vous ! vous avez tenu bon devant cette mascarade de JFC, maintenant,  il faut des hommes neutres pour diriger notre parti jusqu'aux prochaines
elections, sinon, j'ai peur que cela recommence


Merci pour votre tenacité. Nous saurons nous ensouvenir !

cumenal 02/12/2012 13:37


Monsieur le Premier ministre , les militants UMP doivent revoter++++, il faut que la démocratie soit la plus transparente possible c'est à dire qu' un direction collégiale sans présence des
candidats déclarés définisse de nouveaus statuts acceptables par tous afin que la prochaine élection ait lieu dans les meilleures conditions possibles ;;; il faut laisser le temps au temps , pas
d' urgence et le président par intérim sera MR JUPPE qui supervisera cette direction collégiale.Bine respectueusement. JP CUMENAL 

dechamps 02/12/2012 11:49


Monsieur,


Je suis militant UMP depuis plusieurs années et ce que je vois et lis depuis deux semaines me mets dans une colère noire, je suis déçu écoeuré,et je ne comprends pas que l'ambition de deux hommes
puissent être au dessus de l'ambition de notre pays. Avec tous mes amis du parti nous avons pris une décision que je tiens à vous faire connaître , si une nouvelle élection a lieu ce que nous
espérons nous ne voterons ni pour vous ni pour Mr COPE, nous souhaitons un autre candidat plus proche des français et moins orgueilleux .


Désolé pour vous mais vous avez avec Mr COPE trahit notre engagement et notre parti, vous ne serez jamais notre favori pour 2017 nous préférerons nous abstenir


bien à vous

Annie DENCAM 02/12/2012 11:20


Il faut revoter c'est évident


Mais derrière toute cette hypocrisie, que devient le détournement de fonds de M Copé à des fins personnelles électorales ?
Si plainte n'est pas déposée par vous est-ce à nous jeunes militants de le faire pour tendre vers la transparence ? En effet c'est nos sous qu'il a utilisé à des fins persos
Merci de montrer vos valeurs républicaines dans le respect du droit

chemello louise 01/12/2012 12:06


il faut revoter

Lambert Francis 01/12/2012 10:55


M. le premier Ministre



Hier soir nous avons participé à une réunion de militants UMP animée par Xavier Bertrand. À qui nous avons dit combien nous étions consternés par le « déchirement » de notre famille
politique.
Aussi après discussions nous pensons qu’il serait préférable de demander « au comité des sages » (prévu dans les statuts) de statuer afin de désigner un président intérimaire jusqu’en
2014/15. Ceci pour éviter de mobiliser à la fois les énergies et les médias pendant la campagne des municipales où nous avons un GROS travail à faire pour (re)conquérir certains
« bastions » !
En évitant ainsi  de créer un nouveau groupe qui ne ferait qu’affaiblir notre famille politique face à une gauche qui a bien besoin d’avoir, le
premier parti d’opposition, en pleine forme pour les empêcher de faire n’importe quoi.

MOREL 01/12/2012 09:54


M. FILLON,


Vous connaissez le dessous des cartes. Vous savez si M. COPPE est oui ou non un voyou à la tête d'une mafia. Si c'est le cas, ne lâchez rien. Avancez en mettant en application votre déclaration
politique, où notamment l'on parle enfin de ce que l'on veut faire à moyen terme avec l'euroland. Pour la première fois depuis cinq ans vous êtes libre de parler de vos convictions. Vous n'êtes
plus le subordonné d'un homme qui a certes des qualités éminentes dans la gestion des crises internationales mais qui nous a conduits là où nous sommes, à cause de ses lacunes béantes en économie
et de son habitude de prendre souvent des décisions sur le champ sans prendre le temps de la réflexion. Il n'est plus votre patron.


Employez bien les quatre ans qui viennent : pas d'opposition systématique, un langage de vérité et vos propositions, sans vous référer à ce que pourra faire ou dire le clan COPPE.


Bon courage !

gorham 30/11/2012 22:43


merci pour tout mr fillion et continu a prouver la verité,un nouveau adherent décu de coppé

MOISAN EMILE 30/11/2012 18:22


Bonsoir,


Je viens d'apprendre que :" Sarkozy intime à Fillon de se mettre d'accord avec Coppé dans le plus brefs délais."


De quel droit et au nom de quoi?


Il vient d'être battu par un incapable qui s'est trouvé sur le devant de la scène par disqualification de son leader. Il doit sa défaite à lui-même par ses frasques verbales et ses attitudes de
petit chef excité qui semblait se prendre pour Napoléon.


Coppé suit d'ailleurs son exemple et se prends pour Bonaparte au 18 brumaire, il finira comme Napoléon lui aussi.


En attendant, ces gens nous emmènent dans le gouffre en nous imposant pour 5 ans une équipe de bric et de broc où chacun fait son cinema puisque le chef ne sait pas où il va et semble en
permanence tombé du ciel et se demander où il est et ce qui lui arrive.


Alors, oui ça suffit les tricheurs!


Qu'ils la ferment.


Monsieur Fillon, j'ai voté Sarkozy en 2007 par défaut,face à la madone, produit marketing entièrement créé par les médias, mais j'avais lu votre livre et je savais que vous étiez derrière. Je
vous tire mon chapeau d'avoir pu le supporter 5 ans à faire semblant de faire! Cela m'est toujours apparu comme la preuve d'une grande force de caractère et en ne vous laissant pas voler
aujourd'hui par ce voyou et en ne cédant pas à la pression du vaincu, vous  le démontrez admirablement et avec le plus grand calme que donne la certitude d'avoir raison.


Bravo, continuez ainsi et ne lachez pas, le Pays a besoin d'un homme d'état qui est lucide sur la situation et aura le courage de prendre les mesures nécessaires, qui n'a pas besoin d'être aimé
(par la foule, j'entends), ce qui amène à des reculades permanentes, ce qu'a dû faire NS pour avoir pu faire la "réforme des régimes spéciaux sans les mettre dans la rue! Que leur a-t-il laché en
échange?


Bref! Je ne suis pas adhérent pour des raisons professionnelles mais tous les gens de mon entourage personnel et professionnel expriment le même avis.


Vous n'êtes pas seul et les élus qui vous lâcheront seront marqués du sceau de l'affairisme et de la bassesse de la compromission pour un poste sans doute promis.


Bonsoir à tous.

Michel Barbier de Chalais 30/11/2012 17:53


Guerre des chefs à l'UMP


 


Je suis un « militant de base » UMP (carte n°1001042) et, comme tous les militants, atterré par ce « combat des chefs » déplorable à tous égards, surtout quand on prend en
compte le fait que chacun des deux protagonistes a de grandes qualités personnelles qui les qualifiaient pour prendre la tête de notre mouvement.


Pour autant, sont-ils aujourd'hui « carbonisés », disqualifiés pour jouer un rôle majeur dans la vie politique des prochaines années ?


 


Oui, certainement, sauf celui des deux qui aurait en premier le bon réflexe.


 


Le bon réflexe consisterait non pas à s'avouer vaincu, mais à annoncer son effacement sur le thème : «  Bien que j'aie toutes les raisons de considérer que je
suis dans mon bon droit, je renonce à la bagarre dans l'intérêt supérieur de notre parti et de la nation et j'accepte de ne pas être président de l'UMP . . . «


Si François Fillon prenait cette initiative, il renoncerait aussi au groupe séparé et à l'action judiciaire en cours sans conditions autre que
l'organisation très rapide du referendum préconisé par Nicolas Sarkozy. Mais il causerait certainement un dommage considérable à son adversaire : il y gagnerait l'estime universelle, préserverait
son avenir personnel alors que Jean-François Copé apparaitrait pour longtemps comme l'aventurier putchiste et sans scrupule qu'il n'est sans doute pas.


 


Si, à l'inverse, c'est Jean-François Copé qui prend de vitesse François Fillon en jetant l'éponge, cela le conduit en effet à renoncer à se maintenir dans la place , en acceptant, ipso facto le
principe d'une nouvelle élection à laquelle il ne se présentera pas . . . C'est alors lui qui apparaît comme la victime (résignée dans l'intérêt
supérieur . . .etc.) d'une odieuse machination ourdie par le clan Fillon et il reconquiert - aux dépens de son adversaire – le coeur et l'estime de la majorité des militants et des sympathisants
de l'UMP qui, à ce jour, ne lui est plus favorable.


 


Je fais un rêve: le bon réflexese produit - enfin –. Il y aura donc un nouveau vote avec des candidats moins usés et tout le monde y trouve son compte, sauf celui qui
n'a pas eu le bon réflexe car il est définitivement carbonisé.


 


M. Barbier de Chalais


 

JACQ 29/11/2012 22:00


Bonsoir Mr FILLON- Oui, et encore oui, ne lachez pas , ils ont tous en train de vous cirer "les pompes" mais , à mon avis , c'est trop tard - Les convenances ont été dépassées
-  J'espère vivement, Monsieur le Premier Ministre,  que votre groupe va se constituer .

Cathy W 29/11/2012 21:29


Cher Monsieur Fillon,


Le clan de Mr Copé n'avait-il pas annoncé au printemps dernier qu'ils voulaient "se faire Fillon". Ils ont également tenté d'entraver votre candidature aux législatives dans le 7ème
arrondissement de Paris. La trahison, le complot dont vous avez été l'objet m'a profondément choquée. Sous quel régime vivons-nous? Vous avez parlé à juste titre de fracture morale à l'intérieur
de l'UMP!


Soyez assuré de ma confiance, de mon soutien et de toute mon estime. Je salue votre combat, digne et courageux. Très cordialement,

NICOLAS 29/11/2012 18:01


Sans être socialiste au sens partisan du terme, j'ai toujours voté socialsite, et la première fois, c'était en 1978.


J'ai cependant apprécié la façon dont François Fillon a assumé ses fonctions de premier ministre et ai toujours cru à l'importance de son rôle, non seulement auprès du président de la
République, pour lequel je n'ai jamais eu la moindre estime, mais tout simplement dans le gouvernement de la France.


Autant il me serait impossible, moralement, de voter pour un JF Copé (sauf, dans le cas extrême où il serait opposé à un membre du Front national), autant il me serait facile,
moralement, si l'occasion politique se présentait, de choisir François Fillon.


Nicolas


 

chibouni 29/11/2012 08:44


Copé prend tous les français pour des chèvres. Heureusement que F.Fillon est là pour lui montrer de quel bois les français se chauffent. 


Pour info, on l'a bien vu sur Canal+, magasine Instigations sur Copé : "quand copé était ministre il faisait des ristournes à coup de millions aux milliardaires et en retour il se payait du bon
temps......", ni vu ni connu. Quand F. Fillon a dit : bande de mafieux il a bien raison.


Bravo pour votre honnêteté, Monsieur Fillon et le traîner devant la justice c'est ce qu'il craint le plus.


Vu les conditions qu'il pose, c'est qu'il a peur de se retrouver devant la justice et toute sa bande avec.


 


Bravo Monsieur François Fillon


 


 

eileen 29/11/2012 08:12


La France grande donneuse de leçons en démocratie envoie des observateurs pour contrôler le bon déroulement des élections dans les pays qu'elle méprise, les africains, les chinois, les nord
coréens, les irakiens devraient envisager d'envoyer des observateurs pour contrôler le bon déroulement des élections en France.


Quand on pense que Dati, est allée en Irak contrôler les élections on peut légitimement s'interroger sur la crédibilité de cette infecte créature sarkoziste


Bizarre Copé a su s'entourer du pire de ce qu'a produit le sarkozysme, talent sur lequel on peut s'interroger, savoir s'entourer est une qualité de chef qui n'a qu'une alternative, choisir des
mieux que lui pour assurer d'aller toujours mieux en progressant, ou choisir moins bien que soi pour qu'aucun ne lui fasse de l'ombre : Copé a pris le second choix, il a attiré les moins bons,
rejettés sans doute le clan adverse, ceux et celles qui ne risquent pas de lui faire de l'ombre juste un bruit de fond...

BERTRAN 29/11/2012 00:32


Bonjour M. Fillon,


Je suis tellement inquiete. J'espère que l'on va revoter pour rétablir la vérité.Savez vous qu'il existe des bulletins sécurisé par une puce electronique à l'intérieur, j'ai lu un
article dans Montpellier notre ville que j'ai retrouvé. (N° 364 page 44).  Merci pour votre courage.


Genevieve


 

F.G. 28/11/2012 23:10


Cher François Fillon,


Bravo ! Seulement bravo pour la tenacité. Il faut toujours faire valoir ses droits même quand ce n'est pas facile.

morhange 28/11/2012 19:19


J'étais RPR puis UMP et j' ai déchiré ma carte pour protester contre le parachutage de Rachida Dati dans le 75007 (je l'avais jugée juste un peu plus vite, que tout le monde). Mais je reste très
en contact et très passionnée, donc catastrophée par ce qui arrive mais surtout, NE LACHEZ pas, et maintenez votre groupe à l'assemblée... Moi aussi je vous suivrai si j'en ai la possibilité en
votant.


COURAGE TENEZ BON

KERTUDO 28/11/2012 18:58


Bravo FILLON


Continuez


Ne vous laissez pas faire par ce voyou de COPPE

christophec-lepage 28/11/2012 18:35


 http://www.les-mathematiques.net/phorum/read.php?13,793564,795504#msg-795504


 


Citation d'un scientifique neutre:


"Bon, vu que ça plaisante , j'en profite pour lacher une petite remarque: le journalisme est un métier difficile car ils doivent rester objectifs et confondent ça avec rester neutres (ce qui est
tout à fait différent).
 
Il est peut-être utile, sur un forum de science, de faire quelques remarques (je précise que je ne connais aucun des deux, ne me suis pas occupé de ce qu'ils faisaient avant et m'en fiche):
 
1) Sur le plan objectif*** à quelques dixièmes de pourcents près: Fillon a raison et Copé a tort. Et c'est marrant, car les journalistes, qui le pensent tous (ainsi que la quasi France entière
ainsi que même les partisans de Copé) ne sont pas parvenus à le dire car ils ont privilégié la neutralité sur l'objectivité.
 
2) question: quel est le devoir du journaliste? objectivité ou neutralité


*** bien entendu il semble qu'il faille pour ça appliquer une logique morale (il y a eu des travaux, plus nommés logique modale que logique morale d'ailleurs, peut-être en trouve-t-on trace sur
google?? ).



 En quelques mots:



acte1: Copé est suspect (aux yeux de tous y compris ses potes qui eux ne soupçonnent pas, mais savent) d'avoir verrouillé une partie du parti, donc corrompu et invalidé les soit disant
"commissions internes" devenues factuellement des "commissions de paille"



 acte2: Fillon adopte (tout en faisant la gueule certes) d'abord une posture (ici on est dans un contexte où le fait que seules comptent les postures est légitime, les personnalités
politiques ne jouant un rôle public que par leur image et non ce qu'elles sont) qualifiable de "fair play"



 acte3: une erreur arithmétique entache la déclaration de la cocoe (3 depts dom oubliés)



 acte4: une erreur arithmétique dépasse le cadre du droit, et doit être rectifiée


FORMELLEMENT dès lors qu'elle est découverte, sans aucune discussion possible. En effet, sinon ce serait mettre le droit ou le droit interne à égalité avec la science (ce qu'il n'est pas). Il
n'était donc pas vrai (ni en droit interne, ni en droit externe que la cocoe ne pouvait pas changer sa proclamation)



 acte5: la suite tous ceux qui ont suivi le feuilleton la connaissent. Au lieu de reconnaitre cette annulation objective de la proclamation, Copé s'est "accroché" coute que coute à son
"butin" illégitime, pour finalement, sous la pression être celui qui dépose un recours en premier
 
conclusion: Fillon a appliqué (je parle tjs des postures, le reste peu importe) un principe de la forme: je préfère secouer ou détruire mon propre parti et "détruire éventuellement" mon image ou
avenir plutôt qu'accepter la corruption étalée publiquement d'une petite partie des cadres de mon parti. Autrement dit, règle de priorité: (1) honnêteté (au prix d'un éventuel péril) (2) le
parti
 
Bon maintenant, on est dans l'après: on se bat avec des armes puisque les appels à l'éthique ont été prouvés inefficaces contre Copé (s'est moqué de Juppé et continue en disant "oui" un jour puis
"non" le lendemain en espérant que des dates techniques passent pour rendre irréversibles sa prise de pouvoir).
 
Sur le plan scientifique, Copé a envoyé le message objectif suivant: un leader politique peut "imposer juridiquement" que $2+2=5$ si ça l'arrange (le fait de mettre sur le même plan des histoires
de recours et une erreur arithmétique voir acte4). On peut le regretter. Fillon n'a pas semble-t-il "insulté la science" "

Bertrand Esclapez 28/11/2012 18:15


Monsieur Fillon,

En tant qu'adhérent à l'UMP, je me permets de vous proposer une solution qui pourrait convenir aux deux parties qui s'affrontent actuellement et menace l'existence même de l'UMP.

L'UMP donne mandat, à une société informatique Française reconnue, d'organiser une consultation des militants à jour de cotisation par internet.

Aujourd'hui sur internet , les procédés d'authentifications sécurisés sont efficaces et largement utilisés par des banques, assurances, réseaux sociaux, paiements en ligne, ect.....et
conviendraient parfaitement à une consultation d'environ 250 000 personnes.

Les avantages sont nombreux :

- Rapide et simple à mettre en place (quelques semaines)

- Entièrement sécurisé avec une procédure d'authentification stricte acceptée par les candidats.

- Le Président actuel peut rester en place car il ne peut plus y avoir de suspicion de fraudes ou de manipulations.

- Pas de problèmes de procuration car les adhérents votent là ou ils se trouvent.

- Clôture des votes au même moment pour tous les adhérents.

- Le résultat est proclamé dans les minutes qui suive la consultation.

Enfin, et c'est le plus important,

- L'UMP redore son blason (il en a bien besoin) en montrant qu'il est un parti qui vit avec son temps et utilise en précurseur des moyens modernes incontestables et incontestés.

Merci de réfléchir à cette solution rapide et efficace pour l'avenir de l'UMP

Sincères salutations


(message transmis également au siège de l'UMP à Paris)

Bernard Civeyrac 28/11/2012 17:44


Voici ce que dimanche 25 au soir j'ai écrit à mon coordonnateur de section "Je doute que l'on parvienne, à l'issue de la commission de recours et de la médiation
Juppé, à réduire suffisamment l'incertitude sur le nombre de bulletins à attribuer à chacun des candidats, aussi un nouveau vote me semble
inéluctable, et même peut-être souhaitable pour lever les soupçons" Je maintiens + que jamais cet avis et suggère à F. Fillon d'appeler à signer la pétition mise en ligne pas NKM, pour ne
pas multiplier les initiatives et donner un signe d'unité.

Jacques LEVY 28/11/2012 17:31


Monsieur Fillon,


Je suis heureux que ce référendum ne se fasse pas. Il s'agissait que d'une arnaque Copéene.


Tenez bon, nous vous soutenons et n'attendons que la création de votre parti pour vous rejoindre.


Enfin de vraies valeurs de droite et non pas un ramassis de stupidités.


Copé seul, se fera bouffer par Martine. Comme elle le dit, autant avoir l'original à la copie.


J'espère que d'autres élus vous rejoindrons.


Je ne suis toujours pas inscrit mais je vais le faire. (A condition que ce ne soit pas Copé qui profite de nos cotisations! ) D'ailleurs à ce propos, que nous conseillez-vous de faire, attendre
ou y aller? Nous devons être des tas à se poser la question.


Bien respectueusement. Et surtout ne lachez pas. C'est votre intérêt, c'est notre chance.

Macé Danielle 28/11/2012 16:44


Tout d'abord bravo pour cette décision de demander aux adhérents de revoter. En toutes circonstances il faut savoir raison garder. Cette décision est la plus sage et ainsi les adhérents
pourront de nouveau se prononcer en toute connaissance de cause, car aujourd'hui après le tumulte de cette élection et la semaine difficile qui a suivi nous avons tous pu juger des comportements
de chacun. Celui de Mr Copé est inadmissible et je ne peux que le désapprouver. Que veut il exactement? S'il continue il sera l'artisan de la chute de l'UMP et ce n'est pas ce que
nous voulons.


Quelle lamentable et triste image l'UMP a montré aux français avec ces luttes intestines, comment dans ces conditions l'UMP peut elle prétendre être le parti d'opposition qu'elle se doit d'être
face à ce gourvernement qui n'a de cesse de nous entraîner vers le fond, nous ne pouvons ni ne devons nous résoudre à laisser le champ libre à ce gouvernement inconséquent et le seul moyen est
d'être un parti fort et combattif. Si la tempête de querelles qui a fait tangué le navire UMP ne se calme pas nous allons droit à l'échouage et nous ne pouvons nous le permettre. Alors
élevons le débat au dessus de tout cela et à l'avenir exigeons transparence, honnêteté et respect. Pour reconquérir la confiance des français il faut d'abord faire la reconquête de celle des
adhérents, car aujourd'hui elle est ébranlée.


Reprenons les choses en main, permettons à l'UMP de retrouver la place qu'elle mérite et qu'elle doit occuper dans le paysage politique français et ne laissons pas à Mr Copé le loisir de ne pas
lui permettre de jouer ce rôle.


Peut être serait il envisageable de permettre à d'autres candidats de briguer ce poste? Ce serait sans doute le moyen d'en finir avec ce duel qui ne mène à rien.


Donnons à l'UMP la possibilité de retrouver toute sa crédibilité auprès des français, ce qu'elle est en train de perdre et ce n'est sûrement pas le moment car n'oublions pas que les
prochaines échéances électorales ne sont pas si loin.


Ne permettons pas à Mr Copé de tout gâcher et de faire sombrer l'UMP, n'y a t il vraiment personne qui puisse lui faire entendre raison? Si nous le laissons faire nous ne nous en remettrons pas
et ce sera la fin de l'UMP.


Un seul mot la reconquête c'est maintenant, il ne faut rien lâcher. Je vous soutiens Mr Fillon et espère que l'issue de duel vous sera favorable. Courage.


Une adhérente récente mais ume militante depuis longtemps. Danielle.        


 

MAS LOUIS 28/11/2012 16:29


Des commentaires qui vont tous dans le même sens. Monsieur, François Fillon, vous poussez  l'UMP droit dans le mur. Penser plus aux militants qu'à votre carrière, pour ma part je ne voterais
plus pour vous et ceux qui vous soutiennent.

GRANGE Maurice 28/11/2012 15:44


Je suis membre de l'UMP. Hélas désolé par le spectacle que nous donnons aux


Français. Toutefois je suis, nous sommes ma Femme et Moi tout à fait d'accord


avec Mr FILLON que devons nous faire?...bien sur nous adhérons au référendum et au vote qui suivra en faveur de François FILLON

philippe Nivet 28/11/2012 14:20


Je supporte François Fillon dans son combat . S'il est convaincu qu'il y a eu fraude massive , il doit résister. 


Je supporte François Fillon avant cette tragédie. Il est le prototype de l'homme politique que l'on peut espérer dans une démocratie: compétent , dévoué, loyal . Ce qu'il dit est toujours
intéressant et intelligent sans effet de communication illusoire. 


Les français sont avec lui .

Jean-Paul MICHEL 28/11/2012 13:38


Monsieur le Premier Ministre,


Vous êtes en face d'un problème d'Electronique basique: le fameux rapport signal sur bruit. Le signal (ici la différence des votes entre vous et Monsieur Copé) est du même niveau que le bruit
(nombres de votes contestés de part et d'autre). Ce qui veut dire qu'il est impossible de lire (en électronique comme dans votre réalité) un resultat valable. Si on doit reconnaitre que
Monsieur Copé a fait un score très correct par rapport aux attentes (sondages et médias) il faudrait que celui ci reconnaisse que la responsabilité du niveau de bruit lui incombe totalement
puisque c'est lui qui a manifestement mal organisé le vote. Que vous soyez très exigeant sur l'organisation de nouvelles consultations me semble élémentaire.Dommage que ce point n'ait pas
suffisamment retenu votre attention avant le vote des militants.


Bon courage


Avec mes respects,


Jean-Paul MICHEL


 


 

guittard 28/11/2012 12:26


il ne peu plus avoir de raccommodages , , vue les propos girouetis de cope , y a deux ump , les voyous , et ceux qui veulent sortir de tt ces magouille omertiste , de la droite pourris depuis
chirac , qui ne pense cas leur famille et les avantage a tire pour s'enrichir

Laetitia 28/11/2012 12:00


Monsieur Fillon,


En ma qualité de citoyenne prenant part aux votes des législatives et des présidentielles, je vous demande de faire tout ce qui
est possible pour mettre fin à ce « hold up » de la présidence de l'UMP organisé par Monsieur Copé qui ne se gène pas pour user des méthodes de despote. Il perd le sens des valeurs
républicaines et démocratiques. Je suis choquée de voir à quel point il est incontrôlable. Quelles valeurs défendra l'UMP avec un Président prêt à tout pour gagner même à suivre les objectifs
politiques du FN et les faire porter par les partisans de l’UMP.  Il est un danger pour notre république, pour notre démocratie et pour les choix politiques de l'UMP. Merci de vous battre
pour mettre la lumière sur la réalité des votes des militants car par votre persévérance et par votre conviction, que je partage, vous permettez à l’ensemble des citoyens de voir cet homme sous
sa vraie nature. Monsieur Copé devrait se tenir à l'écart de la direction de l'UMP le temps du référendum et après, si le « oui » l'emporte. Vous incarnez, par votre action, la défense
de la démocratie. Avec tout mon soutien pour aujourd'hui et pour demain,  

justice brigitte 28/11/2012 11:14


Je me doutais que Copé allait encore se dérober ! Il est vraiment pourri d'orgueil et d'ambition et il écraserait père et mère pour rester aux commandes... Comment accepter autant de turpitude et
de malhonnêteté! Il a négocié son coup depuis de longs mois et ceux qui le soutiennent ont des têtes patibulaires. Je crois qu'il est assoiffé de pouvoir et personne ne lui fera changer d'avis
sauf une décision de justice à laquelle il ne pourra pas se dérober. Avec tant de problèmes qui entachent cette élection, bien sûr qu'un nouveau vote serait nécessaire mais quelle organisation!
Il a refusé le référendum car il baisse dans les sondages et il risquait d'être contraint avec un nouveau vote de perdre son poste. Un vote électronique serait plus efficace pour mobiliser les
électeurs et éviterait semble-t-il les fraudes en n'ayant plus besoin des procurations.Et quand on dit que le vote va coûter de l'argent, pourrait-on rappeler à la presse que les 200000€ que Copé
a subtilisés dans la trésorerie ne l'ont pas beaucoup gêné !  Ce type est vraiment sans scrupules alors que tant de personnes n'ont plus d'emplois et pas un sou pour vivre.. Et il ferait
mieux de se taire avec son histoire de chocolatine ! Cela ne fait rire que les personnes stupides et racistes ! les gosses n'y sont pour rien ; Ils ont un vécu dans leurs familles et c'est trop
laid de se servir de ça pour se faire allié des électeurs du front national.


Je suis enseignante. A l'école, on apprend le respect de l'autre et la tolérance.


Bon courage à F.Fillon et bravo pour son intégrité.

Quoineaud 28/11/2012 10:58


Je pense que Monsieur SARKOZY est pour Monsieur COPE, ne vous laissez par faire. Courage.


Comment peut on avoir une carte pour voter ?


 


Danielle Quoineaud             72540 LOUE

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche