Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 10:38

Nouvelle étape hier de mon tour de France des fédérations UMP dans les Vosges en compagnie de mes équipiers Valérie Pécresse, Eric Ciotti et Laurent Wauquiez.

J’étais très heureux d’être à nouveau accueilli par Gérard Cherpion que j'étais venu soutenir il y a quelques mois dans sa campagne législative. À l'époque nous n'étions pas complètement rassurés sur ses chances de l’emporter face à un adversaire socialiste qui avait une certaine notoriété. Mais Gérard est un homme de terrain qui se bat depuis des années et des années pour son territoire et grâce a la force de nos militants, il a donné par sa réélection une belle leçon de moralité à M. Lang.

Nous avons d'abord retrouvé les cadres et élus du parti pour un déjeuner très convivial à la Pisciculture Sainte Odile à Etival. Je leur ai expliqué le choix personnel et le sentiment du devoir qui ont motivé ma candidature. Merci aux parlementaires Michel Heinrich, Jackie Pierre, Veronique Mathieu et à Jean-Jacques Gauthier de leur présence et de leur confiance.

Nous nous sommes enuite rendus à la Petite Raon pour une Visite de la scierie Lemaire, PME familiale implantée depuis 1957 au pied des forêts vosgiennes et au carrefour de l’Europe. Sur trois générations, l’entreprise n’a eu de cesse de se structurer et d’innover pour améliorer sa compétitivité, créer des emplois, répondre aux exigences du marché européen et satisfaire aux recommandations du Grenelle de l’environnement. En parallèle elle a entrepris de fédérer 11 scieries françaises au sein du projet fibre premium. Mutualisation des forces pour faire face à la concurrence internationale, pérennisation du tissu industriel local, travail en filière courte : une parfaite illustration du potentiel et de l’avenir de l’industrie française. Lors de la table ronde avec les acteurs de la filière bois, le constat était unanime : la filière française a des atouts majeurs dont la qualité de notre main d’œuvre grâce notamment à l’École nationale supérieure des techniques et industries du bois d’Epinal dont je ne regrette pas d’avoir porté le projet. Sa pérennité face à la concurrence internationale reposera sur l'innovation et l'investissement qui doivent être soutenus par une politique industrielle nationale et européenne ambitieuse et écologiquement responsable. 

Enfin, rendez-vous avait été donné aux militants du département dans la salle des fêtes de la Mairie de Saint-Michel-sur-Meurthe.  Près de 400 personnes ont encore répondu présentes en cette fin juillet. C’est à chaque fois pour moi un plaisir de voir la mobilisation forte et courageuse de nos militants. Elle est le signe de leur intérêt pour l'avenir de notre parti et de leur préoccupation devant la politique conduite par les socialistes et la direction que prend notre pays.

J'ai tenu à leur rappeler que la joie que nous a procuré l'élection de Gérard Cherpion ne dissimule pas le fait que nous avons perdu les élections présidentielles et législatives. La principale raison de notre échec c'est la crise économique et financière et ses conséquences sur nos concitoyens qui souffrent et doutent de la capacité de notre pays à se relever. Cette inquiétude est au cœur du débat politique que je souhaite que nous ayons avec l'ensemble des militants de notre mouvement.

 

L'essentiel du message qui a encore été le mien hier soir à été de dire que la France est confrontée à une épreuve historique grave comme elle en a connue quelques unes dans son histoire, c'est l'épreuve du déclin. Je ne me résignerai jamais à accepter tranquillement ce déclin. François Hollande est entrain de mettre en œuvre une politique économique qui ne peut mener la France qu'à la récession. On peut nous reprocher de ne pas en avoir fait assez dans un contexte économique extraordinairement difficile, c'est une critique que j'accepte. Mais on ne peut pas accepter une politique qui consiste non seulement à ne pas en faire assez mais a revenir en arrière et à détruire tout ce que nous avons fait. Dans les quelques semaines que nous avons passé au parlement aucune mesure positive n'a été prise, aucune politique nouvelle n'a été conduite, rien n'a été construit. Ce gouvernement est pour des raisons purement idéologiques tourné dans la mauvaise direction et peut nous conduire à une catastrophe.

 

Face à l'urgence du danger moi je viens proposer d'abord de résister et ensuite de reconquérir. Il faut que notre famille politique soit en ordre de marche pour organiser cette résistance. Cette résistance elle se joue au Parlement, au contact de nos militants sur tout le territoire et dans des rendez vous électoraux dès 2014 avec les élections locales. Notre priorité devra être de présenter des équipes nouvelles avec des vrais projets. Ensuite j''entends aussi proposer une vraie politique de redressement pour notre pays qui passe pour moi par un triple pacte : un pacte productif, un pacte européen et un pacte national. C’est ce triple pacte que je vais développer et porter au cours de cette campagne pour succéder à Nicolas Sarkozy à la présidence de notre mouvement.

 

J’ai enfin rappelé aux militants qu’ils allaient voter pour une équipe. Cette équipe je l’ai constituée. Elle est composée de Valérie Pecresse qui a été un remarquable ministre, une femme qui a mené des combats politiques extrêmement difficiles notamment en Ile-de-France et une réformatrice incomparable sur laquelle je compte beaucoup. Je m’appuie aussi sur Laurent Wauquiez, très jeune et brillant élu de la Haute-Loire, ministre lui aussi très efficace, qui s’est beaucoup engagé sur le terrain de la vraie justice sociale, la lutte contre l’assistanat et la protection des classes moyennes. Et, j’ai demandé à Eric Ciotti de diriger ma campagne, lui qui s’est engagé à fond sur le terrain de la sécurité et de la justice si important pour la cohésion nationale.

 

Nous sommes des serviteurs, appelés à un moment donné à prendre des responsabilités devant ses électeurs. Je ne considère pas que la vie politique puisse être une succession de choix qui ne correspondent qu’à des objectifs personnels. C’est dans cet esprit que j’ai été loyal jusqu’à la fin envers Nicolas Sarkozy que j’avais choisi de soutenir dès 2004. Il était le président de la République choisi par les Français, on a fait une formidable équipe pendant 5 ans, on a pas gagné, on est pas passé loin mais je suis fier de ce que nous avons réalisé et les militants UMP n’ont pas à rougir de nous avoir soutenu. L’enthousiasme et la confiance à nouveau témoignés hier dans les Vosges est une preuve éclatante de notre force militante, de notre capacité de résistance collective et de notre volonté de reconquête partagée.


Enfin j'adresse un remerciement particulier aux Jeunes Populaires des Vosges qui ont recueilli plus de 200 parrainages en faveur de ma candidature dans la journée. Je saurai me montrer digne de ce soutien et fidèle au message de rassemblement et de modernisation que chacun d’entre vous m’adressez ainsi.

 

Album photos de la journée : http://www.flickr.com/photos/francoisfillon/sets/72157630727646948/


 


Etival 230712

 

 

 

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans ACTUALITÉ
commenter cet article
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 07:35

Dans le cadre de mon tour de France des fédérations UMP,  j'étais ce jeudi dans la Somme à la rencontre des militants et des élus du département.

 

Première étape du déplacement dans les ateliers de l’entreprise Multi Meca implantée à Amiens depuis 1987 pour une présentation de l'outil de production industriel et un dialogue avec ses salariés. La plupart d'entre eux font partie des 9 millions de Français qui ont pu bénéficier du dispositif des heures supplémentaires que nous avions mis en place dès 2007 avec Nicolas Sarkozy. Face à l'abandon du dispositif décidé cette semaine par le gouvernement socialiste, j'ai pu ressentir la force de l’incompréhension et des inquiétudes qui sont les leurs. Ils déplorent unanimement  une perte de souplesse dans la gestion de leur temps de travail et craignent un net recul de leur pouvoir d’achat. Aujourd'hui encore et plus que jamais face à la crise, ils disent avoir besoin de faire des heures supplémentaires pour améliorer leurs revenus et maintenir les conditions d'existence de leurs familles. Ils ont tout simplement le sentiment d'être trahis par une majorité socialiste qui sous l'étendard de la justice fait payer en premier ceux qui travaillent le plus dur et entrave la productivité de l’outil industriel français.

 

Puis direction le centre d'Amiens pour un apéritif militant avec les militants et les élus du département. J'ai été très sensible au bel accueil républicain des Jeunes Populaires, à mon premier parrainage remis en main propre par mon ami et soutien de la première heure Hubert de Jenlis et à la mobilisation de près de 400 militants pour une fin juillet après des mois de campagne. Elle est la preuve de notre volonté partagée d'affirmer notre opposition à la politique de la gauche et d’engager sans tarder une dynamique de reconquête au sein de la droite et du centre. Par aveuglement idéologique le nouveau Président et sa majorité sont entrain de prendre des mesures qui peuvent avoir des conséquences absolument dramatiques pour l'économie française et mettent en danger l'Europe tout entière. Ce n'est pas seulement du détricotage comme je l'ai entendu dans nos rangs ce soir mais c'est de la déconstruction ! Face à la gravité de la situation  nous avons besoin dans les plus brefs délais d'une opposition rassemblée et la plus large possible. C'est tout le sens de ma candidature à la présidence de l'UMP et de ce grand tour de France militant : rassembler, m'adresser à tous les Français et n'exclure personne. Il faut que notre mouvement retrouve rapidement la dynamique enclenchée par Nicolas Sarkozy lorsqu'il en avait pris la présidence. Pour cela, je veux que tous les adhérents deviennent des vrais acteurs de l'élaboration notre projet politique. 

 

Aux militants qui m'ont encore interrogé publiquement ou en aparté à l’issue de la réunion sur l'attitude à adopter face au Front national, j'ai redit que je n’accepterai jamais le moindre accord avec un parti qui dit autant de bêtises et dont la politique entrainerai la France dans le chaos. La montée de l'extrême droite et de l'extrême gauche dans notre pays comme partout en Europe  est le fruit de la crise économique et financière et l'expression des souffrances d'un certain nombre de nos concitoyens. La première réponse que nous devons apporter est une réponse de fond : il faut dire la vérité et mettre en face un projet et des actes à la hauteur de cette vérité. C'est pourquoi l'UMP devra proposer aux Français un vrai rassemblement autour d'une France ouverte et généreuse qui construit avec l'Europe un espace de paix et de prospérité.

 

Cette campagne interne doit justement être l'occasion pour chaque candidat déclaré à la présidence de venir exposer son projet, ce qu'il est et son parcours à tous nos militants. C’est l’honneur de notre parti de réussir à faire vivre loyalement la démocratie en son sein. C'est dans cet état d'esprit, avec humilité et détermination que j'étais hier dans la Somme et que je serai lundi dans les Vosges. C'est dans cet état d'esprit que vous devrez choisir en novembre le successeur de Nicolas Sarkozy à la présidence de notre mouvement.

 


Album photos : http://www.flickr.com/photos/francoisfillon/sets/72157630656876582/

 

 

 

Campagne-UMP-24582.jpg



Partager cet article

Publié par François Fillon - dans ACTUALITÉ
commenter cet article
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 08:49

C’est normal qu’il y ait un débat sur l’organisation des élections du Président de l'UMP. Il faut qu’elles soient transparentes. Je fais confiance à la direction de l’UMP pour y veiller.

Mais, il faut surtout qu’elles permettent de mobiliser le plus grand nombre possible de votants. On a vu avec les primaires socialistes, que ces élections internes mobilisaient des électeurs et leur  donnaient envie de participer à la vie de leur pays. Si le plus grand nombre d’adhérents pouvait participer à cette élection, ce qui suppose qu’il y ait des bureaux de vote partout, qu’ils soient bien informés, qu’on puisse faire campagne pendant l’été et l’automne auprès d’eux, à ce moment là on aura fait une exercice de démocratie.

 

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans ACTUALITÉ
commenter cet article
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 18:31

La France et l'Europe sont dans une situation critique. Le nouveau Président et sa majorité prouvent tous les jours leur incapacité à y répondre faute de solutions réalistes et responsables. Pour affirmer notre opposition et préparer la reconquête, il nous appartient de bâtir ensemble une alternative solide.

Il y a à l'UMP des différences d'opinion et chacun a sa part de vérité. Aujourd'hui mon rôle c'est de vous écouter pour construire avec vous un projet d'alternance. Ce projet ne peut pas être le fruit de compromis et de prudences tactiques. Il doit être à la hauteur des enjeux et le socle de notre rassemblement.

J’irai dans les semaines et les mois qui viennent à votre rencontre partout en France pour débattre de notre projet et de l’organisation de notre mouvement. Mais j'ai souhaité ouvrir, dès cet été, une réflexion collective sur Internet et les réseaux sociaux, espaces de débat à la hauteur de nos ambitions démocratiques.

J'en appelle dans cet exercice de démocratie interne à votre indépendance d’esprit et à votre sens de l’intérêt national.

Merci à chacune et chacun de sa contribution au débat : http://www.francoisfillon.org/consultation_nationale

 

 

Je suis candidat

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans ACTUALITÉ
commenter cet article
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 23:06

J'étais ce soir aux côtés de Claire-Annick Tissot, Jack-Yves Bohbot et Vincent Roger pour remercier les militants des 6e et 7e circonscriptions de Paris de leur engagement sur le terrain. Dans la capitale comme partout en France vous avez été pendant des mois des combattants pour Nicolas Sarkozy, nos candidats aux legislatives et pour nos valeurs. Merci à tous du fond du coeur !

 

Campagne-UMP 2269

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans ACTUALITÉ
commenter cet article
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 21:38

Lundi 9 Juillet, 1ère journée de mon tour de France des fédérations dans le Loiret.

Ce fut un très grand plaisir pour moi d'aller aujourd'hui à la rencontre des militants UMP. Je vais le faire dans tous les départements jusqu'à la fin de la campagne pour la Présidence de notre mouvement. Je le fais avec une équipe pleine d'enthousiasme : Valérie Pecresse, Laurent Wauquiez, Eric Ciotti et beaucoup d'autres qui nous rejoignent. J'ai été pendant 5 ans Premier ministre et chef de la majorité mon rôle c'était de prendre des décisions. Aujourd'hui mon rôle c'est d'aller écouter les militants pour construire avec eux un projet d'alternance. Je suis très inquiet par la politique conduite par le gouvernement qui est entrain de détruire tout ce que nous avions entrepris pour modernisation de notre pays et de fragiliser le couple franco-allemand qui est la clé de la stabilité de la zone euro. Plus qu'une exigence d'opposition nous avons une exigence de résistance contre une politique dangeureuse contraire à l'intérêt national. Les élections de 2014 seront notre arme principale pour marquer un coup d'arrêt à la politique gouvernementale. Nous avons 5 ans pour expliquer chaque jour la vérité aux Français et bâtir ensemble un projet politique de rupture avec la politique conduite par la gauche.

 

Album photos: 

http://www.flickr.com/photos/francoisfillon/sets/72157630501796244/

 

 

 

CdC Loiret

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans ACTUALITÉ
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 00:00

 


François Fillon prend acte de la défaite de l'UMP et rappelle que désormais la gauche détient tous les pouvoirs, que le temps des illusions et le temps des slogans est terminé. Il annonce le temps du combat pour la reconquête qui commence ce soir, il y contribuera de toutes ses forces, au service de la France, et au service de la République. Lundi 18 juin 2012

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans ACTUALITÉ
commenter cet article
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 22:31

 


 François Fillon tient la dernière réunion publique à Paris le 15 juin 2012. Il remercie les militants et les sympathisants pour leur engagement et rappelle que sa première responsabilité c'est de leur donner la fierté et l'honneur de se reconnaître dans la droite républicaine. Il s'adresse à ceux qui se sont abstenus au 1er tour et à ceux qui ont exprimé un vote d'angoisse et leur rappelle que lundi il sera trop tard pour regretter d'être passé d'une majorité réformiste à une majorité illusioniste. Il sera trop tard pour s'apercevoir que le programme socialiste est trop coûteux pour désendetter la France. Il sera trop tard pour s'apercevoir qu'il est trop étouffant pour relancer l'activité economique, qu'il est trop démagogique pour sauver notre modèle social et enfin qu'il est trop laxiste pour garantir la sécurité des français. Il appelle tous les Français à aller voter pour l'UMP dimanche.

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans ACTUALITÉ
commenter cet article
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 22:30

14 juin 2012 – ce soir, à Orléans, réunion publique de soutien aux candidats UMP du Loiret (Gymnase Barthelemy). 

 

orléans législatives fillon

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans ACTUALITÉ
commenter cet article
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 22:29

14 juin 2012 – cet après-midi, déplacement de soutien des candidats UMP de Seine-et-Marne : Guy Geoffroy dans la 9ème circonscription (Combs-la-Ville), Chantal Brunel dans la 8ème circonscription (Bussy Saint-Georges) et Jean-Claude Mignon dans la 1ère circonscription (Melun).

 

Visite des ateliers (restauration, mécanique, entretien cycles et motocycles, repasserie et entretien de locaux) de l'Etablissement et Services d'Aide par le Travail (ESAT) « Elisa » avec Guy Geoffroy à Combs-la-Ville, puis réunion avec des élus et des militants à la permanence de Chantal Brunel et visite de l’entreprise Tech Data, enfin rencontre avec les militants en compagnie de Jean-Claude Mignon au Café  « Cotton’s Club ».

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans ACTUALITÉ
commenter cet article
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 22:20

 14 juin 2012 – ce matin, rencontre avec les habitants et les commerçants de la rue Mouffetard dans la 2ème circonscription de Paris (5ème arrdt).


 

fillon législatives restaurant rue mouffetard

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans ACTUALITÉ
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 22:28

13 juin 2012 – ce soir à 19h, réunion publique de soutien à François Fillon organisée dans le préau de l’école primaire Arbalète dans la 2ème circonscription de Paris (5ème arrondissement).

 

réunion publique 5ème

 

 

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans ACTUALITÉ
commenter cet article

Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche