Ce site n'est plus à jour

Découvrez Fillon2017.fr
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 18:35

 


"Nous poursuivrons avec le Nouveau Centre le dialogue constructif que nous avons eu pendant trois ans et demi" a déclaré François Fillon lors des questions d'actualité à l'Assemblée nationale le mardi 16 novembre 2010.

Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs les Députés,

Monsieur le Président SAUVADET,

Je voudrais d’abord vous remercier de votre soutien et remercier le groupe du Nouveau Centre qui pendant trois ans et demi a apporté tout son soutien et en même temps toute sa sensibilité et toutes ses différences au Gouvernement pour mettre en œuvre les engagements qui ont été pris devant les Français par le Président de la République en 2007. Vous savez mon souci de faire en sorte que toutes les sensibilités de la majorité soient respectées. Le rôle qui est le mien c’est de trouver le fil de l’intérêt général en respectant les convictions de chacun, et je suis certain que nous poursuivrons avec le Nouveau Centre le dialogue constructif que nous avons eu pendant trois ans et demi. Le choix du Président de la République de me renouveler sa confiance c’est le choix de la continuité Monsieur SAUVADET. Et ce choix de la continuité il ne vous a pas échappé qu’à plusieurs reprises et il y a bien longtemps, j’avais plaidé pour cette continuité. J’ai toujours pensé qu’il n’était pas normal que la France soit le seul grand pays occidental qui change plusieurs fois de Gouvernement et de chef de gouvernement, entre deux élections législatives. Dans une société démocratique moderne comme la nôtre, nous avons besoin de stabilité et de continuité et en particulier, nous avons besoin de stabilité et de continuité pour que ne soient pas ruinés les efforts qui ont été demandés aux Français pendant trois ans, en particulier en raison de la crise économique et sociale et qui pourraient l’être par un changement soudain de politique. Nous devons relancer l’économie. Nous devons réduire les déficits. Nous devons protéger notre modèle social et je veux dire Monsieur SAUVADET, au regard des questions que vous venez de me poser que la priorité absolue de mon gouvernement restera la lutte contre les déficits, la réduction de l’endettement, la réduction de la dépense publique. D’abord, parce que c’est un engagement européen que nous avons pris ensemble. Ensuite parce que c’est une nécessité pour assurer la crédibilité de la France aux côtés de l’Allemagne, alors même que nous voulons montrer la voie d’une Europe qui veut faire entendre sa spécificité dans le débat de la mondialisation. Et puis enfin, cette lutte contre les déficits elle est nécessaire tout simplement pour relancer la croissance. Nous avons aujourd’hui les taux d’intérêts les plus bas de notre Histoire récente. Et c’est grâce à ces taux d’intérêts qui reposent sur la confiance qu’ont les investisseurs dans l’économie française que nous pouvons financer notre dette et que nous pouvons continuer à investir en particulier dans le domaine de l’université, de la recherche, de l’innovation, grâce aux programmes d’investissement d’avenir. En ce qui concerne la solidarité Monsieur SAUVADET vous avez bien voulu évoquer et d’ailleurs à plusieurs reprises devant moi, la grande question de la dépendance. Je vous indique que, conformément aux engagements que le Président de la République a pris, nous allons – et ce sera la responsabilité de Madame Roselyne BACHELOT – ouvrir ce grande chantier de la dépendance. C’est-à-dire du financement et des moyens d’assurer une fin de vie décente à l’ensemble de nos concitoyens. J’ajoute que même si cela n’est pas l’objectif principal de cette réflexion sur la dépendance, ce sera l’occasion d’apporter des réponses concrètes aux problèmes de financement des départements qui rencontrent des difficultés sérieuses. Voilà Monsieur SAUVADET, quelques-uns des éléments des priorités du gouvernement qui est le mien. J’espère que je pourrais compter sur l’engagement du Nouveau Centre sur ces propositions et sur sa participation pour construite la réussite de notre pays.

 

Partager cet article

Publié par François Fillon - dans TRIBUNES ET DISCOURS
commenter cet article

commentaires

DESDIMANCHE 25/11/2010 12:56



bravo pour votre dernier discourt!!! Courage, continuez



Agnès ROUMILHAC 24/11/2010 12:47



Merci Monsieur lePremier ministre pour votre engagement auprès des femmes , en déclarant grande cause nationale ce problème dont j'ai moi même souffert, et dont ont souffert mes deux filles
abusées elles aussi par mon mari de l'époque... Les procédures traînent en longueur .Il faut que les mentalités changent! Merci à Monsieur Garraud qui a m'a fixée un rdv pour le 6 décembre à sa
permanence.Je suis fière de faire partie de cette grande famille politique.


Tout mes veux vous accompagnent pour votre nouvelle mission


 



Paul Jean elie 21/11/2010 19:12



Bonne Chance



türk bayrağı imalatı 19/11/2010 14:32



Merci pour le partage. Très bon site, je félicite



Mes vidéos

Fil Twitter

Recherche